Zizi

Un article de la désencyclopédie.

Aller à : Navigation, chercher
« je t'emmerde-je t'emmerde-je t'emmerde »
~ Gilles de la Tourette à propos de cet article

Un zizi est un petit machin très pratique pour faire des trucs. Tous les êtres humains ne sont pas dotés de zizi, ce qui provoque de nombreux conflits entre ceux qui n'en ont pas (les filles) et les autres (les garçons). Heureusement, une solution a été trouvée : régulièrement, les garçons permettent aux filles d'en avoir un aussi. Un zizi est souvent accompagné de testicouilles.

Il ne faut pas le confondre avec le petit oiseau.

Tous petits, les garçons sont souvent tristes parce qu'ils aiment bien sucer leur pouce, mais que celui-là ils peuvent pas. Heureusement, quand ils grandiront, ils trouveront peut-être une fille assez gentille pour le faire (ou à défaut quelqu'un d'autre). Paris Hilton est d'ailleurs en train de publier un guide listant ceux qui ont meilleur goût.

[modifier] Concours de zizis

De temps en temps, il est de bon ton dans certaines sociétés masculines infantiles, d'organiser des concours de zizis. Ceux-ci sont exclusivement basés sur des critères esthétiques et plus précisément quantitatifs. Le nombre de zizi étant exclusivement limité à un (1) par personne, le volume est ordinairement négligé, on ne retiendra comme critère de classement que la longueur hors-tout du dit engin. Aucune fédération officielle n'ayant retenu une unité de mesure, il sera simplement procédé à la comparaison entre participants, le (ou la) juge arbitre décernant le titre au plus long des présents.


« Fais-moi plaisir tu gicles ! »
~ Charlotte de la Tourette.

[modifier] Syndrome du "zizi tout dur"

Sa manifestation est aléatoire, impromptue et incontrôlée. Sa durée peut se prolonger pour un temps indéterminé. Son origine est inconnue à ce jour, mais on sait qu'il peut survenir en présence d'une assistante en pharmacie ou de n'importe quelle autre personne dans un lieu public (voire de la mère d'un ami). Certains ex-petits garçons qui ne l'ont jamais connu prétendent même que ce syndrome n'existe pas, mais c'est faux. Il peut être accompagné de sensations de chaleur ou pas, la seule chose que la science est en mesure d'affirmer au jour d'aujourd'hui, c'est que le syndrome du zizi tout dur est sans danger, sauf pour les gerbilles.

[modifier] Le poil au zizi

Généralement, l'apparition du premier poil annonce, en principe, des jours meilleurs — sauf peut être pour les Geeks, et autres No-Life — ceux de nouveaux jeux, mais aussi de nouvelles relations avec les autres, en particulier dans les vestiaires. Il conviendra également d'établir de nouvelles stratégies afin de mettre à nouveau en présence l'objet avec vos amies.

Ceux qui, sans doute en raison d'une proximité d'expérience d'anciens possesseurs de zizis, auront choisi de continuer à jouer entre garçons même une fois les poils survenus, semblent avoir beaucoup moins de difficultés à arriver rapidement à faire des trucs avec le zizi.

[modifier] Zizi la petite sœur de titeuf

Les parents de titeuf sont vraiment pédophiles car à l'envers titeuf c'est Feutit=Le zizi de Paul Emplois

[modifier] Le zizi et les deux gouilles

Cette petite histoire que m'a confiée un moine taoïste sur son lit de mort, se transmet par voie orale depuis des générations. Je vais donc rompre la tradition en l'écrivant ici, sur ce site.

[modifier] Joli mois de mai, quand reviendras-tu faire pousser les feuilles pour nous torcher le cul ?

Je repense à ce doux jour du mois de mai... Ce jour-là, j'étais monté en haut du petit tertre qui domine le Tibet (l'Everest je crois...) et l'on m'appela pour m'annoncer l'état critique de mon moine préféré : Ferdinand. Il demandait à me voir au plus vite car, susurrait-on, il avait un secret à me révéler avant de s'enfuir vers l'au-delà. Me dressant sur mes sabots, je galopais vers le monastère. Oui à l'époque j'étais un cheval. Et alors ? Parvenant enfin au lieu susmentionné, je me rendis près de Ferdinand. Et c'est là qu'il me conta L'HISTOIRE (oups touche "maj" bloquée. Désolé...). Une histoire qui marqua profondément ma vie et celle de ceux qui l'ont aussi entendue, c'est-à-dire personne (pour le moment, car je ne l'ai pas encore écrite...).

[modifier] Mort du maître dont le savoir mystérieux est trop mal connu en notre Occident si décadent et névrosé, alors qu'il pourrait cependant le sauver de sa névrose et de sa décadence

Voici les mots qu'il me murmura à l'oreille: « Aaaarghh crrrr crrrr, je... je... vais mou... riiiir... »

[modifier] Transmission du savoir magistral pouvant sauver le témoin de cette affaire de sa névrose et sa décadence occidentale par un procédé magique et mystérieux s'apparentant à la métaphore, sauf que c'est un peu différent

Ce que je me permis d'interpréter par: « Il était une fois une forêt ». Et je la vis : elle était maaagnifique. Il s'y trouvait quatre ivrognes, ce qui explique qu'on l'appelait "bois-des-4-saouls". Cette forêt abritait également toute une communauté de zizis[1]. Il y en avait notamment un bien joufflu que l'on appelait Gros Zizi en vertu de sa rondeur prononcée et de son appétit sans limite. Il paraîtrait qu'il a fini aux côtés d'un certain Rocco... Mais c'est une autre histoire. Revenons en à nos zizis. Il y avait, dans la bande (...), un zizi qui jouissait d'une voix magnifique et d'une beauté inégalable (et un peu con — ce qui est un comble, tu l'admettras...). Il s'appelait Penny. Un jour, alors qu'il se promenait dans les marais, il s'arrêta entre 2 gouilles [2], histoire de casser la croûte. On raconte d'ailleurs à ce propos, que lorsqu'un certain De Lawaldo[3] passa par là et vit ce zizi entouré de 2 gouilles, il ne pu réfréner ses ardeurs, émit un terrible « Mais c'est de la folie !!! » et s'en alla écrire une théorie sur l'anatomie masculine. Mais de nouveau, c'est une autre histoire. Penny pencha soudain la tête sur sa droite et aperçu son propre visage, reflété par l'eau limpide de la gouille. Il y découvrit combien il était beau, et plus il se mirait, plus il s'admirait. Il finit par tomber dedans et en mourut. Le vent siffla longtemps un air populaire bien connu :

[modifier] Air populaire bien connu

Un petit zizi au bord d'une gouille,

Il est si nouille, il est si nouille,

Un petit zizi au bord d'une gouille,

Il est si nouille qu'il est tombé dans la gouille.

[modifier] Dernière métaphore amusante

On raconte également qu'une grosse mite vint se poser un peu plus tard entre ces 2 gouilles, juste au moment où De Lawaldo repassait par là et que celui-ci ne put s'empêcher de trouver la situation fort amusante... Mais une dernière fois, c'est une autre histoire.

[modifier] Note et références

  1. Zizi : Oiseaux de la famille des embérizidés, aussi appelé "bruant". Son cri est différent de celui des autres oiseaux. À la place d'un "piiiii, piiii,..." rébarbatif, le zizi nous gratifie d'un monumental 'pipiiiii' (notez le redoublement de la syllabe principale), de quoi renvoyer le plus lyrique des merles à sa Calédonie natale...
  2. Gouille : Flaque d'eau, mare.
  3. De Lawaldo, Thomas : Grand scientifique
La sencyclopédie explore le corps humain
ModeleAnatomie.gif
AnusBarbeBiteBoucheCerveauChatteCheveuClitorisCœurCouilleCulDentDoigtEstomacFesseGlandGros PénisHymenIncisive supérieureJambeLangueMainMoustacheNombrilŒilOnglePénisPhallusPiedPoilPoitrinePubisQueueRaieSangSeinSphincterTesticuleVaginValves nasalesZiziZob

Pour votre santé, jouez avec votre anatomie !

PommierPDN.png  Portail des Sciences de la nature  •  LogofilmX.png  Portail des articles interdits aux mineurs (avec photos)


Cet article a une chance non nulle de figurer dans le Best Of ou de ne pas en être.
S'il vous a enthousiasmé, votez pour lui sur sa page de vote ! Ou pas.
Partage sur...
wikia