Yoann Gourcuff

Un article de la désencyclopédie.

Aller à : Navigation, chercher


« Yoann est un élément sur du jeu bordelais, voilà pourquoi je lui fais confiance »
~ Raymond Domenech à propos de Yoann Gourcuff
« Yoann n'a pas du tout été dans son élément samedi, il n'a tout simplement pas été bon »
~ Raymond Domenech à propos la performance de Gourcuff au Stade de France contre l'Espagne (0-2)

Yoann Gourcuff est une marque de footballeur professionnel, crée en 2008 par TF1, Canal +, L'Equipe, Adidas et Têtu.

[modifier] Anecdotes

Gourcuff est le fils de son père, qui est l'actuel entraîneur des Oranges de Bretagne. Il est né à Ploemeur d'un père footballeur et d'une mère basketteuse. Gourcuff est le type de joueur parfait, humble sur un terrain (la célébration de son but à Bordeaux en C1 contre l'Olympiacos en est la preuve), qui respecte l'adversaire (il rigolait encore l'autre jour à Clairefontaine de la tête des Irlandais à Saint-Denis en Novembre 2009 (1-1 a.p., but de Gallas après la main du successeur de Jackson Richardson.

[modifier] Le foot

[modifier] Les débuts

Yoann Gourcuff commence a jouer à Lorient, où il fait pleurer (de rire) tous les gardiens adverses en minime. Mais Gourcuff leur dit gentiment ----« Allez vous faire mettre » « Salut tocards » en signant à Rennes avec son papounet Christian.

[modifier] La suite du début

A Rennes il rencontre des stars internationales connues et reconnues, telles Frédéric Piquionne ou Alexander Frei. Mais il remarque quelque chose: au fur et à mesure qu'il grandit ses pieds sont moins carrés, il fait des controles de moins en moins en touche. Au point qu'il attire les convoitises de grands clubs tels que le Milan ou Arsenal, et d'autres un peu moins, tels que Lyon, et voire carrément minables, le cauchemar du joueur qui se respecte: le PSG. Finalement le Milan assez a le dernier mot (et le plus gros chèque).

[modifier] La suite

Le Milan AC a des stars incroyables dans ses rangs, tels Ronaldinho (qui est à l'heure ou vous lisez cet article en train de s'éclater sur le dance-floor) ou Inzaghi (qui lui est à la piscine municipale en train de s'entraîner pour le suite de sa carrière). Le jeune Gourcuff arrive tout fier, il est bien acueilli par Seedorf, Kaka, Pirlo-uette (qui est le complément parfait de Inzaghi. Gourcuff joue peu et il attend son heure (en l'occurence l'heure de jeu pour qu'il arrête de se faire chier sur le banc). Il prend part aux joutes européennes du Milan, mais il n'est titulaire que quand le Milan est renversé en C3, allez savoir pourquoi. L'arrivée de Ronaldinho, grand ami des DJ qu'il considère comme sa deuxième famille, le pousse carrément en équipe réserve. Voilà pourquoi il est prété au Girondins de Bordeaux qui a laissé partir Micoud pour pas-cher (il porte bien son nom celui-là...).

[modifier] Le début de la fin

Gourcuff à Bordeaux révèle tout son talent, marque même des buts (exercice dans lequel il n'est pas encore tout à fait au point...); "c'est le successeur de Zidane" selon son club. A tel point qu'il part à l'OL en 2010-2011. Après deux ans à s'être éclaté avec son Marouane préféré, il quitte le FCGB pour l'OL, et le Bordeaux pour le Beaujolais.

[modifier] Gourcuff dans la culture populaire

Suite à la retraite de Zinedine Zidane, le football français et les médias se cherchent une nouvelle icône. Vikash Dhorasoo et Rio Mavuba ayant un potentiel image peu convaincant, ils jettent leur dévolu sur Yoann Gourcuff. Quelques buts exceptionnels et trois mois de sur-régime suffiront à lui donner ce statut légitime. Un exploit déjà réalisé par des joueurs tels que Stéphane Dalmat ou Karim Ziani, qui ne possédaient cependant pas l'arme ultime : la belle gueule, génératrice de liquide vaginal chez les individus de type féminin. Le gendre idéal est né. Et son sort est scellé : désormais, chaque apparition publique de l'idole s'accompagne automatiquement d'un cri d'admiration populaire parfaitement reconnaissable : "Hiiiiiiiiiiiiiiiii !", un cri de guerre, inventé par l'association des Vanessa de France. En 2011, une nauséabonde rumeur parcourt le microcosme du football français : Yoann Gourcuff serait sur-coté. Et l'impensable se produit : lorsqu'il est remplacé lors d'un match amical au Stade de France, "Yo" est sifflé. Dès lors, les pronostics vont bon train sur l'identité du futur ex nouveau Yoann Gourcuff.


Cet article a une chance non nulle de figurer dans le Best Of ou de ne pas en être.
S'il vous a enthousiasmé, votez pour lui sur sa page de vote ! Ou pas.
Partage sur...
wikia