World trade center

Un article de la désencyclopédie.

Aller à : Navigation, chercher


Le World Trade Center était un complexe d'immeubles de bureau, célèbre pour sa destruction par des avions, le 11 septembre 2001.


[modifier] Histoire

Agacée par le nombre d'accidents aériens croissant à cause de nombreux pilotes bigleux, la ville de New-York et l'Aéroport International JFK passèrent un accord pour la construction de 2 énormes tours de contrôle, que même les pilotes binoclards ne pourraient louper. Ces de tours mesuraient chacune 417 mètres. Leur surface de 400000 m² chacune était donc quasi inutilisée (seul le dernier étage était utilisé). La ville de New-York décida alors de profite de cette immense surface pour installer des bureaux d'affaire. Mais c'est à partir de 1995 que des conflits éclatèrent entre le président Bush, et le maire de New-York (ces derniers ne s'aimaient guère car, à leur enfance, l'actuel le maire de New-York renversa une glace à la fraise sur Bush). Le président reprochait au maire d'avoir fait installer ces tours à cet endroit précis, afin de faire de l'ombre au président lorsque celui-ci était dans son hamac, entre le laurier rose et l'abri de jardin, entre 12h et 14h30, dans le jardin de la maison blanche. Un groupe d'expert de l'ONU fut dépêché sur place pour se rendre compte de la situation. Les experts en arrivèrent aux même conclusions que le président Bush. Ce dernier intenta alors un procès contre le maire de la ville, pour harcèlement moral: l'ombre faite par les tours empêchait le président de bronzer, et de lire correctement son livre ("Martine part en couille" [1]). Néanmoins, il fut rapidement débouté par le justice.

[modifier] Destruction

En 1999, les 20 contrôleurs aérien qui travaillaient dans les 2 tours furent remplacés par des machines, et des antennes lumineuses, qui suffisaient largement. Mais ces 2 continuèrent néanmoins de remplir leur fonction principale, à savoir, tours de contrôle. Le président excédé par ces tours, n'arrivant à finir son livre que laborieusement, fit alors un appel d'offre pour 2 pilotes américains acceptant de s'écraser volontairement sur les tours, en échange d'une rémunération bien grassouillette, mais aucun pilote n'accepta. Bush engagea alors 6 kamikazes arabes, créa une compagnie aérienne de toute pièces pour cette attaque ("bougnoul airline"), et les fit entrer sans problème dans l'aéroport. Les 2 avion s'écrasèrent chacun dans une tour. Les tours s'écroulèrent peu après.


[modifier] Enquête

Le président Bush fut immédiatement prévenu de l'attaque. Celui-ci ordonna une enquête, oubliant que c'est lui-même qui avait demandé cette attaque. Des dossier top secret furent retrouvés par ce dernier lui rappelant les faits. Il se demanda alors si il n'était pas atteint par la maladie d'Alzheimer. Il fut ausculté par un médecin qui fit une radio de son cerveau: en réalité, il était démesurément con (la radio fut diffusée dans la presse [2]). Pour maquiller ce crime, il fit croire à la presse que l'enquête était arrivé à la conclusion que les 2 pilotes louchaient: ils auraient vu, selon l'enquête, les tours se dédoubler à leur approche). Les familles des victimes gobèrent alors toutes cette conclusion très crédible.


Qu'avez-vous pensé de World_trade_center ?
 
4
 
6
 
1
 
2
 
1
 
24
 
0
 

Ce sondage a été créé le août 24, 2010 12:48 et 38 personnes ont déjà voté.



Cet article a une chance non nulle de figurer dans le Best Of ou de ne pas en être.
S'il vous a enthousiasmé, votez pour lui sur sa page de vote ! Ou pas.
Partage sur...
wikia