Windows 95

Un article de la désencyclopédie.

Aller à : Navigation, chercher

Windows 95 est une subtile invention de Microsoft, datant de 1994 mais nommée "95" afin de donner une impression d'avancée technologique aux utilisateurs finaux[1] et de prévoir le futur.

[modifier] Description

C'est grâce à une nouvelle interface, conviviale et drôle, que Microsoft a imposé son nouveau système destiné à conquérir le monde. Lors de la publication de sa nouvelle invention, Bill Gates nous a fait la preuve que son OS peut planter moins de quatre fois par minute. Depuis Windows 3.1, tous les message d'erreur ont été retraduits !

   
Quote1
L'application explorer.exe a généré une erreur mémoire (0x0860000): la mémoire ne peut être read.
   
Quote2
   
Quote1
Windows a fermé l'application afin de prévenir tout dégât potentiel.
   
Quote2

[modifier] Fonctionnalités

Avec Windows 95, l'arrivée de nombreuses nouveautés technologiques dont l'utilité reste à démontrer, a fait date, notamment avec le Blue Screen of Death ou écran bleu de la mort, qui a fait sans aucun doute toute la notoriété de Microsoft. Le Blue Screen of Death est une marque déposé (1985-2059) de Microsoft inc. Désormais, il faut passer par le menu Démarrer pour arrêter la machine. À ce sujet, la machine avait tendance à s'arrêter seule en plantant.

Malgré une installation en seulement quatorze disquettes de trois pouces et demi, vingt-huit disquettes cinq pouces un quart, ou en CD-ROM non bootable, Windows 95 arrive à implanter de l'instabilité chronique et aléatoire reconnue au sein de la famille des produits Windows grâce à sa demi-prise en charge des processeur à 32 bits.

Vous pouvez redémarrer en mode MsDos pour éviter les plantages (bien heureusement vous planterez avant) ou démarrer en mode sans échec (impossible de jouer aux échecs). Mais le fameux Mode avec Échec qui a fait la renommé de Windows a aussi été amélioré : un écran de veille labyrinthe 3D qui saura égayer toutes les secrétaires, une jolie grille avec plein de carrés colorés qui bougent lors de la fragmentation, pouvant agréablement apporter un moment de détente choisi à l'utilisateur et le plug and play : tu "plug" et tu "play"... C'est simple, non ?

Vu comme ça, ça a l'air à chier mais je vous jure que pour l'époque c'était impressionnant.

[modifier] Notes

  1. Qui sont moins finauds qu'un utilisateur bêta.
Systèmes d'exploitations sans bugs (ou pas)
Nuvola apps display

Linux · KKKDE · Ubuntu · MsDos · Windows · Windows 3.11 · Windows 95 · Windows XP · Windows Emo · Windows kevin · Windows Vista · Windows Fuji · Windows Seven · Windows 8 · Mac · Gentoo · Openbsd ·

01  Portail de l'Informatique


Cet article a une chance non nulle de figurer dans le Best Of ou de ne pas en être.
S'il vous a enthousiasmé, votez pour lui sur sa page de vote ! Ou pas.
wikia