Water-Polo... Avec requins !

Un article de la désencyclopédie.

Aller à : Navigation, chercher
400px-Shark water polo.JPG

Un match de WPAR!

Le Water-Polo... Avec requins ! est probablement le sport le plus dur auquel on puisse participer. Le principe est exactement le même que le Water-polo classique, mais avec des requins. Ceux-ci ne sont pas intégrés à l'une des deux équipes, et ils ne forment en aucun cas une équipe à part entière ! En fait, ils sont simplement introduits dans le bassin, afin d'ajouter dans le jeu du piment, du sang et du combat ! Peu connu dans le monde occidental, ce sport est particulièrement répandu dans des régions tels que le Cambodge, le Darfour, ou autre pauvres contrées. Contrairement à une idée largement reçue, ce ne sont pas les mines anti-personnelles qui causent la mort ou la pertes de membres des habitants de ces lointains pays, mais bel et bien les nombreux matchs de Water-Polo... Avec requins !. Ce sport est notamment reconnu par le CIO, le Comité d'Importation d'Organes, comme le sport le plus généreux qui soit, et le plus utile au sauvetage des bébé phoques par greffes d'organes humains.

[modifier] Compétences minimales requises

  • Nager vraiment, vraiment, vraiment vite.

Non seulement recommandé pour défendre efficacement et pouvoir contre-attaquer au mieux, mais cela peut permettre d'éviter les requins, du moins quelques temps.

  • Agilité avec la balle.

Au Water-Polo... Avec requins !, il faut absolument savoir contrôler le ballon à une main. Non pas que ce soit une règle officielle, non, mais c'est une stratégie inévitable dans le jeu actuel. En effet, l'autre main doit vous servir à repousser les assauts des requins. Cela ne vous sauvera pas la vie ou un membre, mais vous pourrez gagner du temps !

  • Agilité à résister aux requins.

Ceci est une compétence musculaire uniquement. Que ce soit avec votre force pure, avec un harpon dans votre main libre, ou autre, vous devez vous occuper des requins !

  • Etre bon acteur.

Si vous êtes trop effrayé à l'idée de continuer de nager avec des requins, ce qui peut arriver, il vous faut être maître dans l'art de simuler un arrêt cardiaque ou une blessure mortelle. Si vous êtes réellement mortellement blessé, essayez quand même de jouer ce rôle, dans le doute que l'arbitre ne soupçonne une simulation. En effet, lorsque les arbitres voient un joueur à l'agonie, ou souffrant d'un décès, ils envoient dès que possible un courageux maître-nageur le sortir de l'eau, pour ne pas distraire les requins des autres joueurs.

[modifier] Histoire

[modifier] Origine

Le Water-Polo a été inventé par l'autrichien William Wilson en 1888. Le Water-Polo... Avec requins ! fut lui créé bien plus tard par un inconnu échappé de l'asile psychiatrique de La Vacquerie-et-Saint-Martin-de-Castries. Mais, pour mieux comprendre le pourquoi du comment du quoi et du quand, tout en ne perdant pas de vue le qui, il est nécessaire de retracer l'épopée fantastique de ce fou.

Sharks.jpg

Le Water-Polo... Avec requins ! du futur !

Le 25 Décembre de l'an 1948, il profite du fait que les surveillants, médecins et infirmières aient bien arrosés la soirée de Noël pour tenter de s'enfuir. Se jetant à l'eau bordant les murs de l'asile (qui se tenait dans le château de la ville), il se mit à nager. Le cours d'eau était large de 10 mètres, à cause des récentes inondations, et le malheureux entreprit courageusement la traversée. Ce qu'il ignore, et dont il se fiche éperdument, étant fou, ce sont les cinq requins évoluant dans cette rivière. Bravant follement le danger, il perd tout d'abord les bras après une demi-heure de nage intense. Commençant à prendre conscience qu'il a mal, il s'adapte, et adopte la nage du dauphin. Grave erreur... Déchaînés, les requins le déchiquettent. Ainsi se termina l'épopée merveilleuse de cet inconnu. Mais... L'histoire ne s'arrête pas là ! Car dans l'ombre d'un peuplier, sur la verge berge, un enfant se tenait, observant la scène. Et la vision de la tête que l'inconnu portait dans ses propres mains le hanta longtemps... Jusqu'au jour où il eut le déclic. Regardant un match de Water-Polo à la télé, il se souvint. Une idée brillante naquit, et un sport prit forme.

Un an plus tard, le jeune homme, un dénommé Richard Mac Ullot, devint entraîneur de l'équipe nationale de Water-Polo du Bangladesh. Pour que ses joueurs atteignent un niveau de jeu au moins acceptable, il les soumit à un entraînement dantesque. Les requins.

Ainsi naquit le Water-Polo... Avec requins !, et ainsi mourut l'équipe du Bangladesh.

[modifier] Matchs célèbres

Plusieurs matchs de Water-Polo... Avec requins ! sont restés dans l'histoire, et ont énormément marqués ce sport. Il y eut par exemple le grand match Irak-USA, ou bien encore pour les français, les superbes France-Corse, France-Banlieue, et France-Télécom.

Résumé de Irak-USA :

Un affrontement joué sur deux matchs gagnants. La première des deux rencontres qui ont pour le moment eut lieu a alimenté les conversations des deux peuples pendant plusieurs années ! Les critiques allaient bon train à propos de l'arbitrage, jugé mauvais. Ainsi, selon les nations, un but américain ou un but irakien aurait été refusé. Toujours est-il que ce match s'est soldé par une très courte victoire irakienne, d'un demi but. La ligue américaine avait d'ailleurs protesté avec véhémence sur ce demi-but, car selon eux et selon les vidéos, le ballon ne serait pas entré dans les buts des USA avant que le requin ne cisaille l'attaquant irakien. Suite à ces incidents, la tension entre les deux pays est montée, et la méfiance était de mise. Le deuxième match s'est déroulé quant à lui il y a peu. Notre analyste va tenter de vous en faire le résumé, comme si vous y étiez ! N'oubliez pas de lire le commentaire suivant à toute vitesse, pour le réalisme.


Bonsoir, et bienvenue à cette rencontre cruciale de WPAR!, qui va voir dans quelques instants s'opposer l'équipe des États-Unis d'Amérique et l'équipe d'Irak, dans un match prometteur ! Dans les gradins de la piscine olympique, la tension est à son comble, on dénombre déjà deux morts côté irakiens !!! C'est chaud bouillant ce soir !

Et voilà les équipes qui arrivent au bord du bassin !!! Le stade est debout ! Les joueurs viennent juste de plonger, et l'arbitre fait signe, oui ! Les requins sont lâchés, 7 exactement !

Le ballon, attention... 3...2...1... C'est partiiiii ! La balle dans la main du milieu américain Taylor, qui transmet d'un superbe mouvement de poignet à son attaquant Tommy Lee qui... Oooh, superbement bien fait de la part du défenseur irakien Sadam, qui vient, avec son couteau, d'entailler le bras de l'américain !!! Et woow voilà c'est fait, trois requins d'un coup, le malheureux Lee n'a rien pu faire, et les USA perdent un de leurs joueurs !

Pendant ce temps Saddam a récupéré le ballon, acclamé par les millions de spectateurs présents ! Diable, quel intensité ! Mon rythme cardiaque s’accélère ! Olala, ce qui n'est pas le cas du gardien Irakien, dont le cœur vient de s'arrêter !

L'arbitre siffle !!! Temps mort ! Et oui, le pauvre milieu de terrain américain Temps n'a pas vu surgir dans son dos ce petit requin fourbe, qui en a bien sûr profité ! Grossière faute d'inattention de sa part ! Petit bilan donc : Deux américains et deux Irakiens sont morts, car pendant que Temps se faisait remarquablement déchiqueté, un autre Waterpoleur irakien a subi à peu près le même sort. Le score est toujours de 0 à 0, et le ballon est on ne sait où ! Et ooooooh, ma-gni-fi-que ! Quelle attaque ! Le requin a surgit par dessous et a réussi l'exploit de mortellement blesser deux joueurs, de nationalité euh... Je n'arrive plus à voir, je m'en excuse ! Mi-Temps ! Oui, c'est bel et bien la moitié inférieure de Temps qui vient d'attirer un des requins vers ce pauvre irakien ! Pléonasme bien sûr !

Alors que... Mais oui ! Que c'est BEAU ! Le gardien de but américain vient de parvenir à tuer un des sept requins, en se servant très intelligemment des filets de ses buts ! Somptueux, quel match ! Voilà qui offre donc une pénalité aux américains, qui, dans la confusion générale... OUVRENT LE SCORE ! SPLENDIDE ! USA 1, IRAK 0 ! Et sur le terrain, seul 3 joueurs sont encore en vie pour le moment, le gardien de l'équipe américaine qui... Qui vient de perdre la tête sur ce coup de dents là ! A présent, un américain face à un irakien, face à six requins... Coup d'arrêt !

Incroyable, les maître-nageurs n'ont pas osé se jeter à l'eau, et les six requins sont distraits par l'abondance de chair dans l'eau ! Que va-t-il se passer ? OH ! OH EXTRAORDINAIRE ! ÉGALISATION ! 1 partout ! D'une flèche de son harpon, l'irakien vient de réussir à transpercer le défenseur américain survivant, et parvient à marquer !!! Pas très fair-play, mais, au vu du match, quel geste merveilleux !!!!

L'irakien se dirige à présent vers le ballon, à l'intérieur du but américain, pour offrir à son pays un deuxième but et une victoire légendaire ! Rien ne semble pouvoir l'arrêter, il y est presque !

... Là, je reste sans voix. Par un mystère que je ne m'explique pas, le requin étouffé par le filet américain vient de se libérer et est en train de s'attaquer au malheureux irakien...

Et c'est FINI ! Le match se solde par un match nul 1-1. Formidable !



Vous ne l'avez peut-être pas remarqué, mais les journaux ont, dans les jours qui ont suivis ce match retour, beaucoup polémiqué ! En effet, la fédération Irakienne conteste, et à raison semblerait-il, la pénalité accordée à l'équipe des USA, car le requin n'a de toute évidence pas été tué ! Ce qui fait que le but américain n'aurait jamais du être marqué ! Mais, la fédération Américaine a férocement répliqué dans les tabloïds, en pointant du doigt le mauvais geste du dernier Waterpoleur irakien sur le défenseur américain en fin de match. Nul doute que les débats ne sont pas terminés à propose de ce match !

[modifier] Équipe type

Une équipe de WPAR! est composé de six joueurs ! Un gardien, deux défenseurs, deux milieux de terrain, et un attaquant.

[modifier] Attaquant

Pour jouer attaquant, vous devez attraper la balle. Le problème n'est pas tellement de marquer, vu que déjà, attraper cette putain de balle avant de vous faire bouffer est considéré comme un exploit impressionnant ! Comme vous avez pu le remarquer dans le commentaire précédent, seuls trois des six américains et deux des six irakiens ont touché le ballon. Et pourtant, ils étaient professionnels. Bien sûr, attraper la balle ne donnera pas de points à votre équipe, mais au moins, avant de mourir, vous ressentirez un agréable sentiment de fierté. Beaucoup d'attaquants ont tenté de chevaucher les requins, mais jamais un seul n'a réussi à rester vivant plus de dix secondes. Le plus surprenant dans ces tentatives, c'est que même dans le cas où l'attaquant réussirait cet exploit, il serait pénalisé, et envoyé dans la cage de pénalité. Une cage de 2m², dans laquelle se trouve déjà un requin.

[modifier] Défenseur

Les stratégies défensives du WPAR! sont différentes de celles de la plupart des sports classiques. Elles consistent principalement à sauter devant les requins afin d'exciter leur soif de chair humaine, et leur faim de cérumen, et ainsi de les détourner des autres joueurs de votre équipe. Les meilleurs arrivent même à entraîner le requin qui les menace en direction de joueurs adverses ! Mais cela requiert des années d'entraînement intensif.

[modifier] Milieu de terrain

Leur but premier est de servir d'appât. Ce sont eux qui sont destinés à mourir avant les autres, de façon à laisser le temps à leur équipe de marquer des buts ! C'est pour cette raison qu'on les choisi obèse ou bien en chair en tout cas, afin d'occuper au mieux les requins.

[modifier] Gardien de but

Les gardiens de but, comme vous avez pu le voir à travers le match Irak-USA a un avantage sur les autres joueurs : un filet ! Mais, contrairement à la démonstration du match commentée, d'habitude les filets ne servent pas à attraper les requins. Non, ils servent au contraire à s'étrangler, et de cette façon, éviter une mort plus atroce. Les gardiens les plus patriotiques feront de leur mieux pour, en se suicidant de cette manière, faire en sorte que leur corps inerte couvre le plus de surface de but possible. Ainsi, l'exemple du gardien tchécoslovaque en 1987, dans une rencontre opposant Tchécoslovaquie et Burundi a, dans sa mort, établi le record de ballon arrêté en un match ! Certains peuvent penser qu'une autre alternative du gardien de but au WPAR! est de fuir la piscine, étant proche du rebord. Détrompez vous, un tel geste a pour conséquence un but accordé à l'adversaire, et une pénalité de cage pour le gardien.


[modifier] Requin

De loin le meilleur poste au WPAR!. Vous n'avez pas à vous soucier d'une quelconque alliance, vous êtes seuls et tuez ce qui bouge, et même ce qui ne bouge pas. Vous pouvez même, si vous le souhaiter, déchiqueter un autre requin ! Rien à foutre, si quelqu'un vous demande des comptes, vous lui direz que c'était de la légitime défense, pas de souci. En fait, tout ce qui peut saigner est bon pour vous. Vous pouvez essayer, comme l'a très bien fait en 1976 à Acapulco aux Canada un requin blanc de quatre mètres, véritable légende des bassins aujourd'hui, sauter hors de la piscine et croquer ce que vous aurez sous les dents. Mais, un défaut est à noter pour ce poste. Pour y jouer, vous devez être un requin... Sinon, c'est que vous êtes un mec un peu timbré qui essaye de bouffer des humains dans une piscine.

[modifier] Les règles

Elles ont déjà été quelque peu évoquées par ci par là dans ce qui précède, mais reprenons-les de façon plus organisée. Le principe même du jeu, au WPAR!, est de faire gagner son équipe. Et cela en marquant des buts !

[modifier] La cage de but

Flottant à la surface inférieure de l'eau, longue d'un mètre et dix-neuf centimètres, c'est à dire d'un maître sexuel, et haute d'à peu près 42,38 centimètres, la cage de but est l'endroit dans lesquels les joueurs adverses doivent lancer le ballon. Si le ballon franchit la ligne imaginaire, appelée ligne Maginot, entre les deux poteaux, on dit qu'il y a but.

[modifier] Le ballon

Rond, petit, assez lourd, passant son temps à se faire frapper, un ballon est en tout point similaire à un poney.

Blue girl-1.png
La nana aux cheveux bleus dit :
Attention ! Il est déjà arrivé, dans le match Israël-Québec par exemple, qu'un joueur québécois pense avoir marqué un but, alors qu'en lieu et place du ballon, il avait lancé dans le but adverse la tête d'un de ses coéquipiers ! Une fausse joie qui avait coûté cher à ce québécois, le déconcentrant, autant en esprit qu'en membres. Méfiance donc aux erreurs de ce genre !



[modifier] Le terrain

Une piscine ! Il n'y a pas de délimitations de terrain autre que les rebords du bassin. Cela donne plus de liberté aux requins. L'eau y est à une température assez basse. Pourquoi ? Évident... Dans le simple but de faire des joueurs des proies plus aisées pour les requins, attirés par la chaleur de leur corps.

[modifier] Les pénalités

  • Pénalité de tir :

Lorsqu'une équipe réussit la prouesse de tuer un requin, un "tir au but direct" leur est offert ! Généralement, cela équivaut à un but, car le gardien adverse a d'autre choses à foutre que d'arrêter le tir !

  • Pénalité de cage :

Comme évoqué précédemment, la pénalité de cage est sifflé dans plusieurs cas de figures.

  1. Si un attaquant tente de chevaucher un requin, et y survit, il est traîné hors de l'eau, et jeté dans la cage de pénalité : 2m², deux requins, et lui.
  2. Si un joueur tente de sortir du bassin sans être mortellement blessé, on l'attrape, et direction la cage de pénalité. Cette faute grave est d'ailleurs sanctionnée par une peine supplémentaire explicitée au point suivant.


  • Pénalité de but :

Cette faute entraîne un but offert à l'adversaire directement. La pénalité est sifflée dans deux cas de figures :

  1. Lorsqu'un des joueurs essaie de sortir du bassin sans y être invité, par lâcheté.
  2. Lorsqu'un joueur blesse fatalement un adversaire, d'un coup de harpon ou par noyade, ou autre. Cependant, l'arbitrage des cas de tentative de noyade est ardue, car généralement la mort est d'une tout autre cause. Il s'en passe des choses sous l'eau en deux minutes !

[modifier] L'arbitrage

Tout le monde s'accorde sur le fait que les arbitres de WPAR! sont les moins qualifiés et les plus mauvais juges qu'on puisse imaginer. Souvent payé par les deux équipes afin de les avantager, il garde l'argent et s'arrange de son mieux pour un match nul. A ce jour, quatre arbitres sont décédés dans l'exercice de leur fonction. Un, lors de la rencontre Ouzbékistan-Bangladesh par énervement du coach Ouzbek. Et les trois autres par attaques de requins ayant réussi à sauter hors de la piscine.


Blood in the water.JPG

Il n'avait aucune chance...

[modifier] Les records du WPAR!

  • Victoire la plus large : Taïwan - Allemagne, 23 - 1.
  • Défaite la plus large : Allemagne - Taïwan, 1 - 23.
  • Durée de vie sur le dos d'un requin : Détenu par un ancien attaquant de Bulgarie, Lazlò Karman, qui a survécu 9'34"
  • Nombre de match avec survivants : 2

France - Mexique : 1 survivant mexicain en fauteuil. Irlande - Kamasutra : 2 survivants espagnols.

  • Nombre de requins tués dans un même match : 3, c'était lors de Croatie - Azerbaïdjan, en 1993.
  • Pays dénombrant le plus de licenciés : Le Bangladesh, pays d'origine de ce sport. Mais le Cambodge est proche !


On peut encore faire quelque chose de cet article. Vous pouvez suivre les conseils du chirurgien sur la page de vote.
Qu'avez-vous pensé de l'article "Water-Polo... Avec requins !" ?
 
100
 
31
 
4
 
2
 
4
 
1
 

Ce sondage a été créé le décembre 25, 2007 21:14 et 142 personnes ont déjà voté.
Partage sur...
wikia