WC turcs

Un article de la désencyclopédie.

Aller à : Navigation, chercher
Wc turc.jpg

Les WC turcs, une invention belge !

On ne le sait pas toujours mais les WC turcs (aussi appelés "chiottes turcs"), sont au départ une invention d'origine belge. En effet, le concept des WC turcs aurait été imaginé au 12ème siècle (après J.C) par un certain Bert Vandegeim, puis repris et amélioré 3 siècles plus tard par des colons ottomans qui auraient eu la brillante idée d'y ajouter un trou, un clou pour pendre le pantalon, et une porte (depuis, on appelait l'inventeur de cette porte "La Sublime Porte" (il s'agit du Sultan Merdmet IV, auparavant le pudique, à cause du paravent) !

[modifier] Origines du nom "WC Turc"

Ce n'est pas Bert Vandegeim qui a donné le nom à son invention (il avait en tête le nom de Prudence), mais son épouse, Prudence née Berrevoedts. Comme le clou ou crochet n'avait pas encore été inventé, Bert, soigneux de ses vêtements en essayant son invention la deuxième fois (une fois, cela s'était mal passé), avait placé son pantalon sur la tête en nouant les jambes en forme d'un turban turc. C'est Prudence qui se moquait de son Turc.

[modifier] Changeons de tête de Turc...

Rendons à César ce qui lui appartient... Ne nous laissons pas dépouiller d'une invention certainement française. Nos amis anglais, hollandais ou autre les appellent des toilettes françaises, voir : [1]. Le système de chasse à tirette est une invention parisienne. En effet, dans les autobus à impériale de la capitale du début du siècle (pas de celui-ci gamin...) le contrôleur tirait de haut en bas une poignée fixée à une chaine pour commander la sonnette prévenant le conducteur. Quand les parisiens était descendus, il tirait la chasse... Dans les années 1950-60, ces toilettes étaient les plus communes en France. Elles faisaient travailler l'articulation des genoux, après un échauffement, car elles se trouvaient souvent au fond du jardin. Malheureusement, par une utilisation prolongées des toilettes assises, mes genoux ont perdu de leur souplesse.

[modifier] Présentation & conseils d'utilisation

Aujourd'hui très populaires partout à travers le monde, ces sanitaires présentent la particularité de ne pas avoir de cuvette. Constitués d'un trou et de deux repose-pieds, ils s'utilisent dans deux positions différentes en fonction des besoins de l'utilisateur :

  • Soit celui-ci ne vient que pour la "petite commission", auquel cas il lui suffit de poser les pieds sur les deux socles prévus à cet effet, et, les jambes bien droites formant comme un V à l'envers, de viser le trou empli d'eau...
  • Soit l'utilisateur vient pour ce qu'on appelle communément la "grosse commission" et, dans ce cas, après avoir préalablement descendu ses pantalons sur les genoux (et vérifié que le rouleau de papier toilette n'est pas vide), il s'accroupit, les fesses tournées vers le trou et laisse ensuite faire la nature.

[modifier] Avantages & inconvénients

L'avantage des WC turcs réside surtout dans le fait qu'il n'y a pas de risque de se saloper les cuisses en les posant sur une cuvette sale, et pour cause puisqu'il n'y a pas de cuvette ! Au rang des inconvénients, les détracteurs opposeront que, lors des journées de gastro-entérite, à moins d'être doté des cuisses d'un champion olympique de ski, les WC turcs représenteront une source supplémentaire de fatigue pour l'utilisateur. Toujours dans les inconvénients, le problème de visée également qui consiste lors de la grosse commission à faire ce que l'on a à faire mais sans rater le trou d'eau. Et, finalement on est donc contraint de pousser le bronze encore chaud dans celui-ci à l'aide d'une brosse (si possible) ou d'un balais ou d'un quelconque objet à portée de main dans l'immédiat évitant à un autre utilisateur potentiel, en votre absence, d'admirer l'ancien contenu de votre intestin.

En cas de diarhée, le WC turc pose des problèmes de visée supplémentaires, les déjections mélangées au gaz formant un aérosol qui vous permet de repeindre le dit wc du sol au plafond. Lorsque la cloison séparant deux cabines ne va pas jusqu'au sol vous pouvez également pourrir au passage la cabine à coté pour le plus grand bonheur de celui qui y officie. Comme disait Coluche, il n'y a alors plus qu'à espérer que quelqu'un qui a pris dragées fuca arrive pour la deuxième couche !

Par ailleurs, la gent féminine n'est pas en reste, car non pourvue d'un pénis permettant de donner la direction du jet, il y a 5% de possibilité de faire pipi dans le trou et 95% de se louper et d'inonder ses vêtements/chaussures/ses cheveux (i ils sont longs).

[modifier] Anecdotes

  • C'est accroupi sur des WC à la turc que Mozart eu l'idée de composer son fameux "Rondo à la Turc" qui fit le bonheur de plusieurs siècles d'enfants en apprentissage du piano (et le malheur des oreilles de leurs parents).
  • Bien plus tard, c'est dans les mêmes circonstances que Dave Brubeck eu l'intuition de la mélodie de "Blue rondo à la turc", sans qu'on sache précisément si l'adjonction de la couleur bleue provînt du papier toilette, de la peinture murale, ou des taches apparues devant les yeux de Dave au moment où il forçait (il était constipé ce jour-là, et c'était super-dur).
  • Au tout début du 21e siècle, la maison d'édition Les Belles Latrines a inauguré une collection de littérature étrangère sous le label "À la turc". Malheureusement, aucun titre n'est paru dans cette collection, et plus personne n'a de nouvelles de cette maison d'édition pourtant prometteuse. On peut supposer qu'elle a disparu dans la nature, et que ce soit la faute à l'augmentation des tarifs postaux.

[modifier] Mise en garde

Tout bien réfléchi, il semblerait finalement préférable ne pas utiliser les WC turcs en même temps qu'un ampli à lampes.

Qu'avez-vous pensé de l'article "WC turcs" ?
 
117
 
209
 
76
 
26
 
44
 
80
 

Ce sondage a été créé le avril 7, 2007 09:03 et 552 personnes ont déjà voté.


Cet article a une chance non nulle de figurer dans le Best Of ou de ne pas en être.
S'il vous a enthousiasmé, votez pour lui sur sa page de vote ! Ou pas.
Partage sur...
wikia