Vorticité historique

Un article de la désencyclopédie.

Aller à : Navigation, chercher

La vorticité historique, ou vorticité temporelle constitue la règle ultime des manipulateurs du temps. Elle se base sur un constat simple : le cycle des saisons, pour faire croire à l'utilisateur lambda du temps que tous les évènement sont liés, que la cause précède toujours l'effet, et que demain succède à aujourd'hui. On sait depuis le concilium espace-temps qui s'est répété 14587 fois dans le temps que ces notions sont fausses.

[modifier] Notion historique sur la vorticité

La vorticité est un courant de pensée nihiliste, qui succède au dadaïsme congénitaux, fruit d'une longue migraine de l'empereur Romain IV le magnifique, qui a vécu à plusieurs époques distinctes. On retrouve des traces de ses multiples passages temporels dans tous les livres d'histoire un tant soit peu ouvert aux idées de la vorticité historique.

Il existe une forme ultime de la vorticité : la multivorticité, qui stipule clairement dans le livre phare de Mao Tsaitou : L'inimitié de soi, ou l'introduction vers l'univers multistructurel, que les choses peuvent se produire instantanément à plusieurs époques distinctes, sans qu'aucun lien de parenté n'existe entre les différents acteurs de ces actions. Après avis de la commission de passage de l'examen de vortexitude, Mao Tsaitou fut naturellement congédié, ce qui ne l'empêcha pas de vivre une autre vie comme simple martin-pêcheur, à une autre époque.

[modifier] Quelques règles de base de la vorticité historique

Il faut bien évidemment remettre en question beaucoup de phénomènes supranormaux sur la longue route qui mène à la sagesse juste à l'heure, l'étape ultime de constitution d'un Vorticien temporel.

[modifier] Première étape : la négation du temps comme objet coulant

La première notion que l'on apprend aux fidèles étudiants en temps de l'université Poulard de Tapagonie est celle de multirécidivité temporelle. Cette notion regroupe en réalité plusieurs sous-notions. La plus connue d'entre elles consiste à croire que se lever du pied gauche entraîne un déchirement du continuum espace-temps, qui implique une forme multivaluée de la loi de Padbol, connue sous le nom de facteur Padbol.

En réalité, le temps ne coule pas, et son flot peut être interrompu de plusieurs manières. La plus simple consiste à faire un décret temporel visant à remettre des valeurs anciennes au goût du jour. Des exemples peu clair seront développés dans un autre pays. C'est sans doute sous cette forme que les humains (qui ne sont autre que des objets temporels flottant coincés dans une bulle temporelle selon la logique de Mao Tsaitou) connaissent la forme de vorticité temporelle la plus élémentaire.

L'autre façon de voir la vorticité temporelle en action lorsque l'on est né simple humain consiste à croire que les activités d'aujourd'hui sont issues de nos rêves d'hier. Il se produit alors, selon le schéma mis en relief par l'apport incontesté du philosophe Harry Potter, une sous-bulle temporelle, qui par l'action dite de l'aller-retour temporel, rend possible l'émergence d'une pensée pré-actionnariale anticipée sur l'action qui surgira dans le passé. Cette vision de l'aller-retour temporel est tout à fait récente (elle n'est apparue que 2314 fois au cours des douze dernières réincarnations du temps cosmique raëlien, ce qui justifie pleinement sa norme tempo-4212 sur laquelle nous reviendront plus tôt).

[modifier] Deuxième étape : de la consistance des objets temporel flottant

On l'a vu, la science qui s'occupe de la vorticité temporelle, plus connue sous le nom de divination transcendantale, gère les objets temporel sous plusieurs formes. Une forme tout à fait singulière est celle d'objets flottant temporels.

Sous ce nom se cache une multitude de notions soumises à débat. Par exemple, certains croient que le temps continu de s'écouler tout à fait normalement (au sens terrien du terme : j'ai vécu hier, je m'ennuie aujourd'hui, je mourrai demain) dans des sous-bulles de la grande horlogère (encore appelée grande fonction corrélatrice temporelle), et que ces bulles doivent être coincées dans le continuum espace-temps pour pouvoir espérer survivre à plus de deux régénérations cosmiques.

D'autres formes d'objets flottants temporels seraient les bulles multi-connexes, qui bouclent sur elles mêmes. En réalité, selon les plus puissants Vorticiens temporels, ces formes en ruban de Moëbius se régénèreraient des millions de fois par battements de la grande horlogère. Ils impliquent donc nécessairement qu'aucune forme censée de vie ne puisse s'y reproduire, ce qui induit des inflexions de la ligne de vie que peuvent sentir les divinatrices gitanes. Toutefois, on peut sortir de ce cycle puisqu'il est par nature multi-connexe (au sens littéral du terme, Mao Tsaitou en donne la définition la plus intuitive : une nature multi-connexe est une nature tenue par des idées connes, le tout agrémentée par une connerie sans cesse réinventée dans le but certain de faire disparaître les classes socio-temporelles inférieures, dont les communistes et les nazis sont le plus bel exemple). Mais on se retrouve alors confronté à d'autres notions plus complexes comme l'auto-structure reconduite par projection temporelle inachevée, qui dépasse largement le cadre de cette introduction.

[modifier] Troisième étape : revenir à la première

On s'en doute, l'objet temps est un objet multifacettes qui est toujours soumis à l'étude rigoureuse des phénomènes auto-reconduits dans les battements de la grande horlogère. Les plus grands Vorticiens ne se sont pour l'instant (multiplié par les multiples inflexions de la grande horlogère) intérréssé qu'aux objets temporels du genre des bulles coincées, puisqu'elles seules permettent de tirer des notions claires comme l'amour du prochain, mais où le mot prochain n'a pas plus de sens d'espace que de temps...

Il faut donc sans cesse requestionner les notions de position temporelle, de notion de soi, et d'image-temps et retourner à la première étape d'apprentissage, ce qui constitue déjà une première notion de bulle multi-connexe.

[modifier] Exemples de multi-vorticité temporelle au quotidien

De nombreux exemples de multi-vorticité temporelle agrémentent le quotidien des terriens sans qu'ils s'en rendent même parfois compte, notons sans être exhaustifs :

  • Le café du matin, agrée par la norme tempo-4212
  • La pause café de 10 heures, nommée ainsi en raison de la fainéantise de la grande horlogère de changer de nom d'heure tous les jours.
  • La sieste au boulot (exclusivement réservée à l'élite de la plus grande nation tempo-structurée de la Planète : les fonctionnaires français)
  • Le repas de midi, ou déjeuner. Notons toutefois à cet égard que si en temps humains cet évènement se reproduit toujours vers midi (heure terrienne), il peut se produire dans différents lieux : restaurant, cafétéria, chez-soi,... Mais qu'on ne s'y trompe pas, c'est là une astuce qu'à trouvé la grande horlogère pour passer inaperçue aux yeux des infidèles vortexiens.
  • La sortie des classes, qui insuffle dès le plus jeune âge le plus grand ennemi du temps qui coule : l'ennui.
  • Le journal de 20 heures sur TF1, qui, disons le clairement, est l'exemple type de l'évènement qui se répète indéfiniment toujours de la même façon, et dont le contenu n'a pas changé depuis Pétain, qui était un célèbre Vorticien adepte du temps juste à l'heure.
  • Les trois séances hebdomadaires de reproduction sexuée. Il faut rajouter à cette notion que depuis que la Terre à échappé au contrôle de la grande horlogère pendant environ douze régénérations, les femmes terriennes ont leur règles, ce qui constitue le plus simple exemple de brisure de symétrie temporelle, notion qui occupa beaucoup les Vorticiens temporels pendant la grande révolte répétée 1 514 256 fois depuis la singularité primordiale de la vorticité historique. En effet, quelques jours dans le mois, l'usage veut que monsieur ne puisse avoir de relation sexuelle avec madame, et lorsqu'il est suffisamment stupide pour ne pas la prendre par derrière, et qu'il n'a pas d'enfant à disposition, ou même de caniche nain des île Fidji, il est obligé d'interrompre son cycle temporel. Les vieux couples adaptent alors leurs pratiques sexuelles pour éviter des ennuis malsains et les fâcheries de la grande horlogère.

[modifier] Courants de pensées vorticiens

On dénombre beaucoup de sous-courants de pensée vorticiens dans l'histoire.

  • Les vorticiens sceptiques, qui ne croient pas en l'existence de la grande horlogère, ils ont bien évidemment tort, mais ne le sauront qu'il y à longtemps...
  • Les vorticiens multi-spatiaux, qui croient que chaque époque ne correspond qu'à un temps, et que ce temps coule. Cela vient d'une mauvaise interprétation d'une pensée de Mao Tsaitou, qui se serait exclamé en sortant d'une douche qu'il prennait avec un caniche nain des îles Fidji : C'était mieux hier avec Rodolphina !. Les fidèles aurait alors supputé l'existence d'un hier comme partie intégrante d'un ailleurs, et que tous les ailleurs possibles se seraient produit dans un futur lointain. Ils ont bien sûr tort, mais ne le sauront qu'en allant voir ailleurs si la grande horlogère veut bien leur masser les pieds.
  • Les vorticiens homosexuels. Rien à dire à part leur volonté affichée de ne pas s'inscrire dans l'usage permanent de la brisure de symétrie temporelle induite par les règles que subissent les femmes terriennes. Cette assertion n'est vraie que pour les gays, les lesbiennes ayant des origines vampires.
  • Les vorticiennes. Sous-catégorie de vorticiens en train de disparaître, elles ne supporteraient pas les souffrances dues aux menstruations multi-connexes.
  • Les vorticiens négationniste. Bosé Jové en est l'exemple le plus troublant, lui qui prône le retour d'un monde libéral sur Mars, sans se soucier des conséquences qu'aurait la colère de la grande horlogère si cela se réalisait.
  • Les vorticiens raëliens. Se sont des crétins obscurs sans foi ni loi, qui se moquent d'hier comme de demain. Ils ont naturellement tort et le savent, mais ils disparaîtront au cours de la 14 568° nuit des étoiles inaugurée par Yoda un jeudi. Cela ne les préoccupe pas trop. De toute façon, ils sont pour le suicide, geste réprimé par les plus grands vorticiens temporels, selon l'article 4B-OQP de la norme tempo-4212.

[modifier] Quelques exemples historiques de vorticité historique

On le sait maintenant, la tradition hindoue est la première à s'être intéressée à la vorticité hitorique, sous l'impulsion du célèbre penseur néo-libéralo-temporel Mao Tsaitou, qui prônait la réincarnation comme partie intégrante de la multicité vorticienne. La notion de réincarnation n'est en fait qu'une infime partie d'un cycle de bulle multi-connexe tronquée avec sortie en fin de troisième résurgence de la pensée vorticienne. Mais personne n'a osé contredire les pensées du maître, qui en est actuellement à sa trois millionième réincarnation sans sortie...

Les occidentaux ont connus également plusieurs troubles temporels. L'exemple le plus célèbre est celui du fameux horloger suisse Franki Stroumpf, qui s'est rendu compte en 1939 (heures terriennes) que toutes les pendules s'étaient remise à afficher les dates du calendrier révolutionnaire français. De même, certains troubles sont reparus vers les années 2007 (toujours en heures terriennes) lors des élections supramunicipales qui ont remis au goût du jour une multitudes de notions pré-moyennageuses.

Les États-Unis ne serait pas en reste, et serait selon les mots du philosophe Harry Potter, une bulle uni-connexe qui les empêchent de vivre autrement qu'à l'âge de pierre, on comprend que cette bulle uni-connexe ne boucle que sur elle même, et que par la simple curiosité bougonne de la grande horlogère, les pensées ne peuvent être que reconduites, et que toute idée nouvelle serait sujette à la destruction systématique du corps de l'individu qui les aurait contractée. Cette hypothèse est largement acceptée maintenant que l'on sait, depuis que la série de documentaires X-Files l'a révélée, que ce service de désintégration personnelle est largement relayé par l'administration américaine elle-même, trop peureuse de voir exploser la bulle temporelle dans laquelle le pays est coincé. La seule évolution consentie par les plus grands Vorticiens serait le passage par ce pays à l'utilisation du pétrole comme monnaie d'échange suprarégionale. Mais là encore, le débat fait rage quant à savoir si l'utilisation de cette monnaie ne ferait pas revenir la Terre à son point de départ temporel.

Seule l'Afrique serait épargnée par les dérèglements de la vorticité historique, puisqu'elle ne connaîtrait même pas le temps. Ainsi, tous les africains vivent à une époque qui n'a pas d'âge terrien, et le fait que tout le monde sur Terre se foute éperdument de l'Afrique en est la preuve et la conséquence directe. Or, lorsque la conséquence et la cause peuvent être absorbées en un même instant, on a clairement affaire à une singularité primordiale de la vorticité historique.

[modifier] De l'utilisation de la pensée comme sortie de la crise temporelle

Tous les experts s'accordent sur ce point, la seule façon de sortir d'une crise temporelle est d'avoir de nouvelles idées. Cela s'avère toutefois difficile dans une vision purement temporelle du temps coulant. En effet, le premier postulat de l'idée nouvelle, c'est d'admettre que le temps évolue librement, sans la contrainte du filage des bas de la Grande Horlogère. C'est cette vision qu'imposent lentement à travers l'espace les esprits brillants (alors appelés visionnaires). Il peut alors se produire une brisure de symétrie temporelle, au cours de laquelle le corps et l'esprit de l'individu, en se déchirant, non seulement éclaboussent les murs environnant, mais dégagent une énergie assez puissante pour infléchir les volontées de la Grande Horlogère, selon la loi du carré inverse de la masse pensante, imaginée par le plus grand vorticien de tout les temps terrestres : Elbert Ainstein.

Lorsque les états terriens n'influencent pas eux-mêmes le cours du temps par des idées réfractaires (comme les Etats-Unis), le temps peut librement circuler et s'échanger entre les différents acteurs de la vision vorticienne du temps et de l'espace. Il faut alors à l'esprit suffisamment de lucidité pour ne pas être enfermé dans un asile d'aliénés, et suffisamment de présence d'esprit pour porter son message de la façon la plus claire aux autres non-initiés du langage vorticien. Il trouve toutefois un fidèle amis depuis l'invention d'Internet, qui est, comme chacun sait, une invention d'Harry Potter.

[modifier] Conclusion

Revenez me voir dans quatre siècles, vu que ma secrétaire à perdu mes notes aux îles Fidji, où je l'avais chargée d'une mission périlleuse. Les îles Fidji sont situées à environ quatre siècles d'écart d'ici et d'aujourd'hui...


691px-Pi-CM.svg.png  Portail des Sciences sérieuses

Partage sur...
wikia