Voisin

Un article de la désencyclopédie.

Aller à : Navigation, chercher

Le voisin, du latin VECINUS ("Vessie vide"), est un mammifère omnivore plantigrade vivant sur tous les continents. Le mâle culbute ses congénères par tous les temps, tandis que la femelle ne renâcle pas devant un beau spécimen de la même famille se manifestant à l'occasion d'un apéro estival. Comme son étymologie l'indique, le voisin ne pisse jamais, sauf dans l'eau du fond des toilettes, à deux heures du matin, à la seule condition que vous habitiez juste en dessous, pour aussi vous faire profiter du tirage de chasse d'eau. En revanche, le voisin est tout à fait apte et en toutes circonstances à foutre la merde.

Le voisin arbore en toute occasion un sourire niais, légèrement satisfait, lorsqu'on le croise dans l'allée. Son oeil est celui du brochet abandonné sur la berge. Il affectionne les conversations inutiles et chronophages, parle souvent du temps qu'il fait en bombant le torse pour montrer combien ses compétences de météorologiste surpasse celles de Françoise Laborde. Non content d'être crétin avec sa bouche, le voisin se révèle particulièrement indigent avec ses excroissances auriculaires. En effet, son incorrigible oisiveté le conduit à écouter aux portes de ses semblables qui forniquent dans la cuisine.

La dépression guette le voisin. Rêvant nuit et jour à sa nouvelle voiture "tunée" garée sur le parking, il n'est pas rare de l'entendre vociférer et de le voir agiter les bras en l'air lorsque celle-ci est salie par le regard trop admiratif d'un congénère. Il n'est pas rare de devoir alerter le SAMU lorsqu'une mouche se pose sur le capot ou sur l'autocollant "Jacky touch".

La femelle du voisin, appelée voisine, fait la cuisine et le ménage. Elle sert le Ricard devant la télévision et a intérêt de garder les bières au frais les soirs de match. Elle ne porte pas de culotte, a la foufoune épilée et suce mieux que ma femme.


[modifier] Citations

« Vecinus prohibitus gonflerastusque acepointae plenus aoûtis moisus ("Il devrait être interdit au voisin de nous gonfler à ce point en plein mois d'août") »
~ Boutros Boutros Ghali à propos des voisins, dans son livre Demain sera un autre hier, Gallimard, 1989.


« - Que pensez-vous d'une société dans laquelle nous serions tous égaux, et alors à ce moment là...- Arrête tes conneries, ça sert à rien. Viens, on va plutôt aller faire chier les voisins, ça nous occupera... »
~ Bouddha à propos des élucubrations divaguantes de son disciple, dans Bouddah noir, Bouddah blanc, recueil de réflexions, VIème siècle avant JC.
Partage sur...
Autres langues
wikia