Vieux con

Un article de la désencyclopédie.

Aller à : Navigation, chercher
Symbole du stéréotype.svg Cet article décrit un stéréotype, afin de lyncher et exclure encore mieux certains d'entre nous.

« Sales jeunes de merde avec leurs skateboards ! »
~ Vieux con à propos des sales jeunes de merde avec leurs skateboards.
« Dans mon temps t'aurais mangé un coup de pelle au lieu du Mcdo ! »
~ Sacha Guitry à propos d'une saine alimentation sans gras trans.
« Je dors pas, j'agonise! »
~ Vieux con parlant à un commis du département des sommiers et substitut dans un Zellers.
« Laissez-moi passer, je suis pressé ! »
~ Vieux con dans une file d'attente au magasin (qui vous empale le dos avec sa canne et qui vous pousse avec son caddie) à propos de son emploi du temps hyper-chargé.
« Changez ma couche ! »
~ Sacha Guitry à propos des haricots qu'il a mangé ce midi à la maison de retraite.


[modifier] Définition

Le vieux con (du latin vagina über-sextagénérus) est considéré comme un objet d'étude très complexe et très important en primatologie, car de tous les cons sur cette planète, il est le plus expérimenté de tous, ce qui fait de lui un très dangereux et très emmerdant singe.

Le vieux con (mâle) ressemble à un vieux con, c'est à dire que son faciès ressemble de très près au Vagin desséché de la femelle (la vieille conne, qui aura donc un deuxième vagin desséché).


[modifier] Origines

Certains prétendent que les vieux cons ont été jeunes... mais étaient-ils alors des jeunes cons ? D'après une étude récente ayant été pratiquée par un laboratoire de très haute technologie il semble que oui. Un rapport circonstancié a été remis à des gériatres de renom, lequel stipule :(...) quand on est con on est con qu'il s'agisse d'un jeune con débutant ou d'un con des neiges d'antan.

[modifier] Situations

[modifier] Le vieux con au supermarché

  • Les vieux cons sont attroupés devant l'entrée du supermarché vingt minutes avant l'ouverture, et si les grilles sont levées avec un peu de retard, le niveau sonore de leurs grognements et de leurs plaintes et le nombre de coups de cannes contre la grille (pour les vieux cons éclopés) augmentent d'un niveau d'intensité toutes les dix secondes.
  • Si les allées ne sont pas trop larges, un vieux con s'arrangera pour obstruer le plus possible la voie, par une habile disposition de sa personne et de son caddie pour faire un barrage, empêchant ainsi le passage de toute personne pouvant le déconcentrer de sa difficile tâche de sélection de sa boîte de petits pois préférés. Toute tentative de passage par des méthodes conventionnelles (vous savez, le "s'il vous plaît, pourriez-vous bla bla bla...") étant forcément vouées à l'échec, des petits rigolos ont récemment inventés le jeu du "jump-the caddie-of-the-old-con", qui consiste simplement à sauter par dessus les caddies des vieux cons dans les supermarchés, et de marquer le plus de points possibles. Il est également possible de sauter par dessus le vieux con... un demi point seulement est obtenu si sa tête entre en contact avec votre entre-jambes..
  • Toujours à la recherche d'un produit qui n'existe pas, le vieux con va s'adresser au magasinier tel qu'au chat du voisin (qu'il traite habituellement au lance-pierre) et va lui demander où se trouve ce produit, imaginé ce matin avant de partir en courses au plus tard, et qui ne lui servirait à rien. D'ailleurs, personne n'en aurait utilité. Le vieux con va donc demander directement par une phrase telle que " Hé, vous savez où se trouve un objet qui va me permettre...". Le vieux con ne connaît pas la politesse envers un être qu'il juge inférieur, d'ailleurs, il ne le remercie même pas et grogne avec sa vieille qui souhaite acheter du beurre, alors qu'ils en ont déjà plein le congel.
  • Des primatologues, se basant sur des faits sérieusement imaginaires, ont constaté que, dans 9.3 cas sur 10, les queues les plus longues à la caisse sont dues à des vieux cons qui, soit racontent leurs vies aux caissières, soit les engueulent, soit prennent 4 heures pour placer leurs précieuses victuailles sur le tapis roulant.
  • Le vieux con est aussi quelqu'un de pressé, c'est pourquoi il essaiera souvent de vous doubler dans la file d'attente. Vous aurez l'air bien con s'il vous double et que vous le laissez faire sans rien dire, mais si vous dites quelque chose (encore une fois, en utilisant un "s'il vous plaît, je crois que bla pas rendu compte que bla bla..."), vous êtes sûr qu'il fera un scandale, car a) il est trèèès pressé et b) c'est certainement vous, le jeune con, qui êtes passés devant lui. Oui, ce connard a un emploi du temps chargé, c'est pas une feignasse comme toi, et en plus il ira au paradis, puisqu'il n'a rien à se reprocher.
  • Le vieux con, et surtout sa vieille, gare sa voiture à l'envers. Comme ça elle ne peut pas approcher le caddie de son coffre sans rayer la voiture de l'autre vieux con qui s'est garé à côté tout en ayant remarqué la position de vieux con de cette voiture dont il surveille le retour de la vieille connasse qui s'est acheté un SUV avec la retraite de bobo doré de son vieux con de mari. Rien que pour le plaisir de la traiter de "vieille conne qui a pourtant su quand elle était plus jeune mettre son cul où il fallait".

[modifier] Le vieux con qui donne des conseils

Le vieux con qui donne des conseils n'est pas toujours méchant, il cherche même à se rendre utile, mais, comme tous les vieux cons, il ne sert à rien. Pourquoi ? Parce qu'on vous le dit, et qu'il faut nous croire, c'est tout.

  • A la gym/musculation, s'il n'est pas trop vieux, il se sentira obligé de remplacer les moniteurs en donnant des conseils aux plus jeunes sur les positions idéales à adopter, parce que, bien sûr, ça fait des années qu'il vient travailler ici un jour sur deux pour éviter de faire un deuxième infarctus du myocarde.
  • Si vous êtes en train de vous garer en créneau, il se peut qu'un vieux con à pied, passant juste à cet instant, se mette à vous communiquer (par des gestes, de manière non-verbale) des instructions qu'il juge utiles, par exemple, quand il faut reculer ou avancer, et quand il faut s'arrêter. Il est même en mesure de vous indiquer, par un mouvement circulaire de l'un de ses bras, dans quelle direction il vous faut tourner le volant. Oui, le vieux con estime que vous êtes encore plus con que lui en matière de maniement du gouvernail.

[modifier] Le vieux con à la gare

  • Au guichet : pour obtenir un billet de train pour son village natal de La Vacquerie-et-Saint-Martin-de-Castries, le vieux doit suivre trois grandes procédures : obtenir une réservation dans un train qui est direct ; l'échanger 45 minutes plus tard parce qu'il a décidé qu'il avait envie de s'arrêter dans un restaurant à mi-chemin, puis de faire un détour par le consulat du Turkménistan de Chatuzange-le-Goubet qui n'existe pas, et enfin de faire le reste du trajet en première classe. Bien sûr, tout ceci doit se passer un vendredi soir quand les trains sont plus bondés qu'à n'importe quel autre moment de la semaine. Et s'il compte rester chez ses gosses à La Vacquerie-et-Saint-Martin-de-Castries pour les emmerder pendant toute une semaine, le retour se fera également un vendredi soir, dans les mêmes conditions.

[modifier] Le vieux con et l'écologie

  • A la ville, le vieux con se promène avec son gros Hummer/4x4, occupe deux à trois places de parking mais n'oublie pas de payer pour une... Il vide son cendrier sur le parking parce que, de toute façon, il y a un type payé pour ramasser. Il (ou elle) conduit en téléphonant car, contrairement aux autres, ils ont l'expérience de la conduite. A noter qu'il y a aussi de jeunes cons style 50 cents qui eux se promènent en ville avec un Hummer/4x4 mais pas pour les mêmes raisons (lever les meufs et nous casser les oreilles à l'heure du pastis ou de la petite mousse entre copains).
  • Le vieux con n'aime pas utiliser les cuves inox appelées poubelles qui sont parsemées çà et là par l'édilité publique et pour laquelle il paye des impôts. Il préfère se délester les poches des mouchoirs en papiers et autres emballages en les laissant choir discrètement à même le sol alors que la dite poubelle se trouve à trois mètres. Cela doit être dû à ses vieilles articulations qui l'empêchent de regarder à la ronde pour la chercher.
  • Le vieux con aime le pique-nique en bordure d'autoroute ou de route de campagne. Par contre, il aime moins les aires dédiées, car il pourrait y rencontrer d'autres primates de son espèce, ce qui l'obligerait à avoir un comportement civilisé (sauf si on se trouve en présence d'autres vieux cons). C'est le retour à la nature qu'il privilégie. Cendre tu étais et cendre tu redeviendras. Il applique ce motus en faisant un tas (quand il n'est pas pressé) d'ordures à même le sol. Parfois, il y foutera le feu et n'y prêtera plus aucune attention (la route est longue et il faut repartir au plus vite car ça pue le plastique brûlé).
  • N'oublions pas dans cette description la vieille conne. Elle aussi s'applique à contribuer à la sauvegarde de notre planète. Le matin, en plein hiver, elle ouvre pendant trois heures les fenêtres de leur habitat de façon à aérer, mais elle oubliera systématiquement la fermeture des vannes de radiateur pendant cet exercice. Elle a un argument massue à faire valoir, "c'est de toute façon compris dans nos charges". Ses peintures rupestres y contribuent aussi. Elle adore particulièrement utiliser le vernis à ongle (plusieurs fois par jour, car c'est pas beau si c'est marqué) qui comme vous vous en doutez est issu de l'industrie pétrochimique. La vieille conne ne connaît pas le covoiturage pour emmener ses têtes blondes devant le préau de l'école, ni d'ailleurs la marche à pied. De plus, elle utilise un SUV, comme ça elle pourra s'approcher au maximum de la porte. S'il n'y avait pas ce vieux con de concierge, elle monterait même les escaliers (merde, à quoi ça sert, sinon, un 4x4 en ville). Au retour, elle n'hésite pas à repartir en trombe au risque d'écraser les primates piétons, car il faut vite rentrer à la maison.
  • La vieille conne aime manger "bio". Elle considère que c'est bon pour la nature, mais aussi pour sa santé. C'est pour cela qu'elle cultive son potager, à grands coups d'anti-limaces, fongicides, herbicides, pesticides divers et variés bien souvent issus de l'industrie chimique et ayant un fort potentiel destructif pour l'environnement. Tout ça dans le but d'avoir les plus beaux fruits, qui comme tout ce qui sort de son jardin aura son autolabel "bio", son argument principal: "c'est naturel"

[modifier] Le vieux con au boulot

Le vieux con au boulot est tout simplement un homme vieux et con croyant tout savoir sur tout et donnant souvent des conseils inutiles. La particularité d'un vieux con au travail est qu'il prend la majorité des gens pour des cons. Ce dernier n'aime pas les jeunes qu'il qualifie souvent de "jeunes cons". Mais là où le vieux con se différencie le plus, c'est dans ses incessantes plaintes quotidiennes. En effet, le vieux con a une fâcheuse tendance à gémir d'un ton grossier. Il faut savoir qu'un "vieux con" est aussi souvent un "vieux gars" mais l'inverse reste à prouver. Attention! Le vieux con possède quand même une qualité inhérente à son train de vie quotidien : le vieux con est toujours à l'heure au boulot, chose évidente car il n'a rien d'autre d'intéressant dans la vie.

Et le vieux con se promène souvent en "vieille voiture", c'est dans celle-ci que le vieux con peut se remémorer ses jeunes années de jeune con...arh, c'était le bon temps quand il n'y avait pas autant d'étrangers en France, quand les jeunes n'étaient pas fainéants, quand la rigueur était de mise , quand il y avait encore des saisons,quand tout marchait à la baguette.... Mais en effet les choses ont changé et le vieux con ne s'est tout simplement pas adapté au temps qui court plus vite que l'influx nerveux de ses neurones. Quoi qu'il en soit, les vieux cons au travail sont plutôt à éviter, surtout si vous êtes un jeune con!

[modifier] Le vieux con dans son antre

  • Le vieux con se lève toujours à 5 h 30 le matin, bien qu'il soit en retraite depuis 20 ans. Il défend cela comme étant lié au bon vieux temps, lorsqu'il travaillait (même s'il s'en plaignait à l'époque). Le voisin du dessous s'étant couché tard, peut-être en rentrant de boîte de nuit ou bien du travail, le vieux con utilise alors les sabots reçus en héritage de son père, et la vieille conne les talons hauts qu'elle n'utilise que très rarement à l'extérieur. Tout en marchant d'une façon tout à fait audible, sa journée commence par le pipi du matin, accompagné d'une remarque du genre " quelle plaie, ces hémorroïdes, marre d'être constipé depuis 2 jours ". Avant de boire l'immonde chicorée qui fait office de petit déjeuner, il descend prendre le journal, livré depuis peu, puis prend la direction de la boulangerie pour acheter une ou deux baguettes qui rempliront un peu plus le congélateur. Lisant son journal après sa chicorée, il commente les actualités du moment, tout en passant la plus grande partie de son temps sur la page des décès. S'il y figure un de ses anciens amis, tout aussi con que lui, cela lui fera un prétexte pour sortir la vieille et sa grosse voiture beige des années 50, et foutre la paix à tout le monde le temps d'un après-midi (à part au cortège funèbre et le curé).
  • Lorsque le vieux con est bousculé dans ses habitudes, alors il se peut qu'il hurle ou bien appelle la police. Citons l'exemple du facteur qui passe tous les jours chez le vieux con à 9 h 30. Il suffit que celui-ci ait du retard pour que le vieux con appelle directement la Poste, et attende derrière sa fenêtre le retardataire. Lorsque ce dernier arrivera, il verra des déclarations comme " ben vous avez du retard aujourd'hui facteur " (le vieux lourd utilisera plutôt le mot " chef " à la place de facteur ). Le pire est lorsqu'il habite en résidence, car le HLM, c'est plein de jeunes cons et " cas sociaux " selon lui. D'ailleurs, selon lui, de son temps, c'était bien mieux (on excusera sa sénilité naissante qui lui a fait oublier ses débauches avec ses copains, lorsqu'il buvait, insultait les vieux cons de son temps, décédés depuis peu malgré leur peau dure, ouf...). Le vieux con va d'ailleurs présenter ses voisins au facteur qui n'en a que faire, en disant que le père machin est le vieil tuuut de la résidence, que celui-là est un nouveau avec un chien, qu'un autre s'apprête à déménager. Il porte plainte plus facilement que la moyenne nationale, constituant un prétexte de suicide dans la police. Il est procédurier, en a le temps, et en est fier.
  • Avec ses voisins, le vieux con exprime toute sa sénilité. Il oublie que lui-même avait des rejetons qui hurlaient et rentraient à des heures " pas possibles ". D'ailleurs, son ou ses enfants ayant eu un grand modèle sous les yeux, ils ont eu de grandes chances de devenir des jeunes cons et futurs vieux cons à leur tour. Les voisins sont quant à eux de jeunes cons ou connasses qui ont des gamins mais ne savent pas comment les " tenir " (ils ont un chien parfois, c'est le même mot qui s'applique). Le vieux con va les critiquer et les observer à travers le judas de la porte d'entrée. Si la voisine d'en face ouvre la porte, il va en profiter pour regarder le bas de son dos, à condition que la vieille soit ailleurs, par exemple devant " Question pour un champion " ou en composition d'un canevas horrible qui terminera dans un tiroir.

[modifier] Le vieux con sur Internet

  • Sur Wikipédia : pour se faire bien voir, il se fait passer pour un jeune. C'est vite détecté, car il ne fait pas les mêmes fautes d'orthographe. Il écrit évènement au lieu d'événement et tutoie des gens qu'il ne connait pas, auxquels il n'a même pas été présenté. Il se fait élire administrateur, poursuit des études supérieures ou travaille dans une faculté où il pratique le plus clair de son temps le travail en perruque.
  • Sur la dÉsencyclopédie : il ne se distingue pas des autres, comme moi. Comme quoi....
  • Mais en général, vous avez autant de chance de voir un vieux con sur internet que de croiser Benoît 16 dans une mosquée juive en Chine. En effet, la majeure partie de ces vieux débris ne connaissent même pas l'ordinateur.

[modifier] Le vieux con sur la route

Le problème, c'est qu'il y'en a partout de ces putain de carcasses ! Il faut savoir que le vieux con sur la route est toujours très disposé à vous emmerder pendant vos pauvres petites heures de temps libre de la semaine...

En gros, ça se résume à : faire chier les gens qui sortent du boulot, faire chier les gens qui vont au boulot, emmerder la terre entière le samedi après-midi sur les routes des grands centre commerciaux, emmerder les parents qui amènent leurs gosses à l'école entre midi et deux, etc, etc... Donc bref, FAIRE CHIER !!

[modifier] Lieux fréquentés

  • À la sortie du boulot : C'est simple, pépé sort de sa sieste vers 16h30, afin de longuement se préparer et se mettre en condition pour prendre sa voiture vers 17h30. Histoire d'arriver pile à l'heure dans les centre-villes étroits et complètement défoncés de nos chères villes françaises, et saturer le trafic qui va s'y retrouver (donc vous...). Ça rame, ça traîne, ça klaxonne, ça gueule, l'autoroute est inaccessible et il vous faudra 3/4 d'heure pour parcourir la distance qui ne prend habituellement que 8 minutes 30, il JUBILE !! Il est content le vieux, de vous faire chier jusqu'à la moelle après une journée de travail épouvantable ! Lui il s'en fout, il a que ça à branler ! Résultat, vous êtes chez vous seulement à 20h30, et au bout de quelques années votre femme divorcera en disant que vous n'étiez jamais là à l'heure pour aller endormir les gosses...
  • À la sortie du boulot (version "militaire") : C'est simple, le fonctionnement est le même, mais il est particulièrement adapté à certaines villes de France, dont l'activité est fortement reliée à celle de notre belle marine nationale, comme Toulon (83), par-exemple. Les horaires sont différents : pépé sort de sa sieste vers 15h30, afin de longuement se préparer et se mettre en condition pour prendre sa voiture vers 15h45. À 16h02 très précises (ben oui, on est militaire ou on ne l'est pas !), les portes de l'arsenal de Toulon sont ouvertes, pour le dégagé des permissionnaires, et tous les vieux du pays se retrouvent dans vos pattes en plein centre de Toulon ! Bien évidemment, impossible de prendre cette saloperie de tunnel qui est encore et toujours bouché, en travaux, éboulé, inondé, incendie, etc... Même topo que pour la version "civile" : Au bout de quelques années votre femme divorcera ! La différence, c'est que si vous êtes militaire, elle attendra pas que vous ayez divorcé pour se faire péter le fion : il y a les campagnes pour ça...
  • À l'arrivée au boulot : EH OUI !! Je dis "à l'arrivée au boulot", car le vieux con se lève aussi très tôt le matin ! Vers 4h30, je pense... Cette tendance est tout de même assez récente, mais elle commence déjà à prendre des proportions emmerdantes à vitesse "grand V" ! Pour expliquer le phénomène c'est très simple : Vous partez bosser à 6h00 du mat', une journée de service à la base par-exemple, et là SURPRISE ! Le vieux de service ! Celui-là, il se lève tous les jours à 4h30 ~ 5h00 du mat, histoire d'être pile à l'heure pour quand vous sortirez du lotissement pour aller bosser ! À la bourre, oui... normal, enchaîner des services en pagaille, au bout d'un moment, ça pèse...). Au départ, vous vous dites : "c'est bon, à cette heure là, je vais arriver en 10 minutes ! Y'a personne dehors à 5h30 du mat'" Et ben NON ! Il y a le vieux con de service qui est là, et vous arrivez avec 20 minutes de retard pour faire l'appel de la section de garde, et paf!... 15 jours d'arrêt ! Le vieux con a rempli sa mission, vous pourrir la vie ! Dire que ces gens-là, dans leur jeunesse devaient être les plus grosses feignasses de leur entreprise et devaient vivre comme des planqués, à se lever minimum à 11h00 du mat' et à tout le temps refuser de bosser, sous prétexte d'être fatigués... Pour vous faire chier par-contre, ils n'ont jamais de problèmes de réveil !
  • Le samedi aprèm' : Aahhhhhhh, le meilleur, le samedi après-midi... Allez, on va faire simple ! Tous les samedis après-midi, à partir de 13h30, les vieux débarquent en masse sur les routes et autoroutes de votre ville, généralement sur les axes les plus fréquentés, et bien évidemment, sur les axes menant aux grands centres commerciaux de la région (Carrouf', Monoprix, les halles, etc...) Le résultat est simple, vous bossez toute la semaine sauf le samedi après-midi, et le dimanche, les magasins sont fermés, donc voilà : il ne reste plus que le samedi après-midi pour effectuer un parcours-marathon éprouvant dans les magasins pour acheter les provisions de toute la semaine ! Seulement voilà, comme c'était encore trop facile, les vieux cons arrivent en masse pour vous emmerder ! En général, le même bordel est à signaler vers 17h ~ 18h00 dans l'autre sens : normal, entre les deux ils sont restés à l'intérieur du magasin pour vous faire chier à la caisse !
  • Les sorties d'école : Après avoir fait chier les honnêtes gens du matin (vous vous rappelez, le militaire à 5h30...), le vieux remonte se coucher. Une sieste brève, histoire de se remettre de son réveil épuisant à 4h30 du mat'. Il se relève vers 10h30 ~ 11h00, histoire d'être à l'heure pour se pointer devant les sorties des écoles maternelles pour midi. Bien évidemment, à cette heure-là, comme tous les jours, vous sortez du boulot en catastrophe pour encore effectuer une course contre le temps : de 12h00 à 13h30, vous avez 1h30 pour sortir du boulot -> aller chercher le gosse à l'école -> rentrer à la maison -> faire à bouffer, puis hop, on remet ça dans l'autre sens ! Éprouvant, non ? Et encore, ce n'est pas tout ! Ben oui, les vieux guettent, et ils feront tout leur possible pour vous embourber dans les bouchons, occuper toutes les places de parking de l'école primaire de votre village paumé, caler aux feux verts, etc... Résultat, vous arrivez ENCORE à la bourre au boulot pour la reprise, votre gosse a bouffé du William Saurin réchauffé au micro-ondes parce-que "pas le temps !", vous avez chopé une baigne sur votre belle 330i toute-neuve achetée à crédit pour 8 ans au Crédit Glycol, et vous avez la haine pour la journée. Au final, on revoit les plans : on reste au boulot à midi et on bouffe un sandwich sur place pendant la pause, le gosse ira à la cantine de l'école comme tout le monde (et tant-pis pour lui si c'est dégueulasse, de toute manière, y'a pas de raisons que ses camarades soient les seuls à dégueuler), et la voiture est revendue pour un modèle d'occasion en fin de vie qui ne rechignera pas à prendre une ou deux baignes en plus...

[modifier] Type de conduite

Le vieux con au volant (tiens, ça ferait un bon film ça !) a un style de conduite bien à lui :

  • Si vous êtes derrière lui, ce qui arrive dans 98.76 % des cas, il va tout faire pour vous faire disjoncter ! Bien évidemment, l'action principale est de vous faire ralentir, au point de penser que vous aurez oublié de desserrer le frein à main ! Bien évidemment, il dispose de toute une longue connaissance des meilleures techniques pour faire durer le plaisir jusqu'à plus soif : caler au feu vert, griller les feux rouges, attendre deux heures à un rond-point surchargé, refuser des priorités, etc... Précisons que si vous souhaitez le doubler, il fera tout pour vous en empêcher : ré-accélération au dernier moment, décalage sur la ligne du milieu, etc...
  • Si vous êtes devant lui (oui, parfois ça arrive...), il peut commencer à adopter un comportement étrange. En effet, depuis quelques années, de plus en plus de vieux s'amusent à vous pousser lorsque cela va pas assez vite pour eux ! On croît rêver !! Il accélère, fait fumer son embrayage, fait siffler le Tdi de sa belle Audi A8 dernier cri achetée avec sa retraire et l'héritage de ses gosses, et il vous fait chier jusqu'à ce que vous sortiez lui péter les dents (où ce qu'il en reste...) Ben oui, au bout d'un moment on craque !
  • Lorsque vous êtes en face de lui, sur la voir opposée, il n'hésitera pas à vous donner la frayeur de votre vie en coupant bien sauvagement les virages juste devant le capot de votre beau bolide en série limitée ! Deux issues possibles : un AVC ou un accident... Dans tous les cas, vous regrettez d'avoir acheté une Camaro SS 2012 à 50.000 €, et vous vous dites que la prochaine fois, ce joli 4 x 4 Nissan Patrol remonté "rallye-raid" à 12.000 d'occaze ne vous filera pas sous le nez !
  • Dans les intersections en général : Pas de règles ! enfin si, il en reste une, vous faire chier ! C'est simple, le vieux obéit à une loi mathématique qui peut se résumer à un phénomène de constance : il n'avance qu'à 35 km/h, mais il le fait tout le temps !! Feux rouges ou pas, il s'en fiche, il passe ! Ces cons d'usagers se démerderont bien pour l'éviter, non ? Après tout il est vieux, il a tous les droits ! Du moins, il en est persuadé, et il agit tout comme... Là aussi, un bon 4 x 4 préparé peut s'avérer très utile, et tellement marrant !
  • Le "coup des clignotants" : Testé et certifié authentique, si je puis dire... C'est assez vicelard et subtile, et il faut vraiment n'avoir que ça à foutre pour s'en rendre compte, mais les vieux savent détecter dans quelle direction vous allez aller. Pour expliquer ça de manière simple, le cerveau du vieux con est capable d'effectuer de lourds calculs de trigonométrie et de sciences appliquées afin de déterminer, lorsque vous arrivez à une intersection, la direction que vous allez prendre. L'intérêt ? Vous faire chier ! (oui, on vous l'a déjà dit...), mais pas seulement ! Il s'agit aussi de faire en sorte de faire durer le plaisir. Comment ? Simple, le vieux con vous emmerde déjà depuis 20 bonnes minutes en roulant au pas devant vous, mais là, vous arrivez à une intersection, et il apparaît alors à vos yeux (et aux siens...) une possibilité d'échappatoire. Mais non ! Lorsque vous allez mettre votre clignotant pour tourner au carrefour, il va le voir et HOP ! il va comme par hasard décider de tourner ou vous allez ! Véridique !! Pour le vérifier, c'est simple : allumez vos clignotants vers la gauche si vous avez prévu de passer tout droit. Vous verrez, comme par enchantement, il va tourner à gauche, croyant qu'il est encore parti pour vous emmerder 10 minutes de plus, et là, vous l'avez eu !

Il y a aussi le coup des autoroutes prises à contresens, les rond-points pris par la gauche, les sens interdits qui ne le sont plus, etc...

Qu'avez-vous pensé de l'article "Vieux con" ?
 
523
 
145
 
32
 
46
 
18
 
11
 
21
 

Ce sondage a été créé le février 21, 2008 13:57 et 796 personnes ont déjà voté.


GoodJob.gif
Cet article a failli être élu au Best Of de la Désencyclopédie.
Si vous l'avez adoré, vous pouvez encore relancer le débat.
Partage sur...
wikia