Vieillesse

Un article de la désencyclopédie.

Aller à : Navigation, chercher

La vieillesse, ça vous tombe dessus sans prévenir. On est jeune, on vit sa vie, et un beau jour, on se réveille et on se sent vieux. Comme si on était une autre personne. Comme si le changement était survenu pendant la nuit. Et on se dit qu’on aurait dû en profiter plus. Merde ! C’était mieux quand on était jeune. Pourtant, quand on y pense, il n’y a pas grand-chose qui change. Alors pourquoi on se sent aussi vieux...




Le réveil sonne. Sept heures du matin. Putain, c’est tôt. J’aurais pas dû boire autant de whisky-coca hier. C’était une bonne soirée. Mais la gueule de bois le lendemain avant d’aller en cours, c’est dur. Je me lève avec difficulté à cause de la douleur au bras. J’ai joué un peu trop au volley ces derniers jours. Je vais dans la salle de bain et mes parents gueulent car je fais trop de bruit. Font chier... Je sens que je vais fuguer dans pas longtemps. Je me regarde dans la glace. Cette gueule ! Et cette barbe qui n’arrive pas à pousser comme je veux. Putain de vie. J’aimerais me faire un petit bouc pour draguer Solène, la nouvelle de Tle 5. Comme tous les matins, je passe quelques minutes à m’enlever les boutons qui parsèment mon visage. Quelle saloperie d’être jeune.

Ibrahimovic.jpg

Mon idole

Je mange en vitesse en en foutant partout. J’aurais pas du vérifier en même temps les comptes Facebook de mes potes. Je mets mon jean, mes baskets et je vais prendre le bus. Toujours ces connards de collégiens qui gueulent et se bousculent dans la rue. Quels cons ces gamins. Moi, j’étais pas comme ça... On m’appelle. Merde c’est ma mère, qu’est-ce qu’elle me veut ? J’ai oublié mon goûter... Putain, Maman, je suis grand OK, arrête de me materner ! Dix minutes après, j’arrive au lycée. Tous mes potes sont là, sac Eastpak au dos.

La matinée passe lentement. Le cours de géo est à chier et cet enculé de Mr Rateau, le prof de français, me donne une dissertation pour la semaine prochaine. Putain ! Déjà que j’ai mon conseil de classe demain pour savoir si je passe en 1ere. J’espère que j’aurai les Félicitations. Vivement la recréation, je pourrai faire mes devoirs de maths et aller voir Solène.

Cette salope n’a même pas voulu me parler. Je suis trop jeune il paraît. Journée de merde. Je mange la même saleté à la cantine du lycée. Un con de Terminale fout son plateau par terre. Tous les mêmes. Avant d’aller en Maths, je regarde les infos : le PSG s’est fait éliminer du tournoi et Rihanna annonce qu’elle va sortir un nouvel album. Après, ça parle de cours de bourse et de politique étrangère. Trucs de vieux, je m’en fous.

SpringBreak.jpg

Là, ça doit être bien

L’après-midi est longue, et ce débile de Francis, mon voisin de classe, me demande en permanence les réponses des exercices de maths. Putain, Francis, cherche toi même ! Tu feras comment quand tu bosseras ? Allez, une dernière équation à résoudre et c’est la fin de la journée. 17h. Pas trop tôt. Je rentre chez moi en bus en buvant un Coca. Un adulte me regarde avec mépris. S’il savait ce que je pense de lui. J’espère ne jamais lui ressembler, a passer sa vie à courir pour aller au boulot afin de faire survivre cette société de merde. Mes potes m’appellent pour aller jouer au foot. Pas maintenant, je suis crevé.

J’arrive à la maison. Dix minutes après, ça ne manque pas. Mes parents gueulent car mes potes m’appellent sans arrêt et je mets la musique trop fort... Je fais mes devoirs en vitesse et je vais manger. Putain, ma mère a fait des lasagnes, je lui ai dit depuis toujours que je déteste ça. Mes parents discutent du gouvernement qui veut allonger l’âge de départ à la retraite. Ca me sidère leurs petits problèmes de merde. Et les jeunes, ils y pensent ? Et les crises humanitaires ? En plus ils m’annoncent qu’ils vont rejoindre des amis au ciné. Sympa, vous auriez pu me prévenir ! Tant mieux au final, j’ai la maison pour moi tout seul.

Je me matte un film porno et je me branle un bon coup en pensant à Solène. Aaahh, ça fait du bien !!!

J’en ai marre du lycée. Vivement que je sois adulte.




Le réveil sonne. Sept heures du matin. Putain, c’est tôt. J’aurais pas dû boire autant de martini hier. C’était une bonne soirée. Mais la gueule de bois le lendemain avant d’aller au boulot, c’est dur. Je me lève avec difficulté à cause de la douleur au bras. J’ai bossé un peu trop à l’ordi ces derniers jours. Je vais dans la salle de bain et ma femme gueule que je fais trop de bruit. Fait chier... Je sens que je vais divorcer dans pas longtemps. Je me regarde dans la glace. Cette gueule ! Et cette barbe qui pousse trop drue. Putain de vie. J’aimerais avoir une peau lisse pour draguer Solène, la petite stagiaire du service Commercial. Comme tous les matins, je passe quelques minutes à m’enlever les cheveux blancs qui parsèment mon visage. Quelle saloperie d’être vieux.

WarrenBuffet.jpg

Mon idole

Je mange en vitesse en en foutant partout. J’aurais pas dû vérifier en même temps les mails sur mon BlackBerry professionnel. Je mets mon pantalon, mes Armani et je vais prendre mon Audi. Toujours ces connards de lycéens qui gueulent et se bousculent dans la rue. Quels cons ces jeunes. Moi, j’étais pas comme ça. On m’appelle. Merde c’est ma femme, qu’est-ce qu’elle me veut ? J’ai oublié mon dossier... Putain, Claire, je suis adulte OK, arrête de me materner ! Dix minutes après, j’arrive au boulot. Tous mes collègues sont là, attaché-case à la main.

La matinée passe lentement. La réunion avec les fournisseurs est à chier et cet enculé de Mr Rateau, le manager du service, me donne un dossier à boucler pour la semaine prochaine. Putain ! Déjà que j’ai ma réunion avec le Comité Exécutif demain pour savoir si le projet que je dirige se poursuit. J’espère que j’aurai une augmentation. Vivement la pause-café, je pourrai faire mes slides Powerpoint et aller voir Solène.

Cette salope n’a même pas voulu me parler. Je suis trop vieux il paraît. Journée de merde. Je mange la même saleté au restaurant d’entreprise. Un con du service Compta fout son plateau par terre. Tous les mêmes. Avant d’aller à la réunion hebdomadaire, je regarde les infos : le PDG de JPMorgan s’est fait licencier à cause du scandale financier et la BCE annonce qu’elle va baisser ses taux directeurs. Après, ça parle de résultats de pétanque et de clubs de lecture. Trucs de vieux, je m’en fous.

Personnesagees.jpg

Là, ça doit être bien

L’après-midi est longue, et ce débile de Francis, mon collègue de bureau, me demande en permanence les dossiers des résultats financiers du dernier trimestre. Putain, Francis, cherche toi même ! Tu feras comment quand tu gèreras le service ? Allez, un dernier mail à envoyer et c’est la fin de la journée. 18h. Pas trop tôt. Je rentre chez moi en Audi en buvant une boisson énergisante. Un vieux me regarde avec mépris. S’il savait ce que je pense de lui. J’espère ne jamais lui ressembler, a passer sa vie à courir afin d’aller aux supermarchés faire chier ceux qui bossent. Mes collègues m’appellent pour aller en salle de sport. Pas maintenant, je suis crevé.

J’arrive à la maison. Dix minutes après, ça ne manque pas. Ma femme gueule car mon manager m’appelle sans arrêt et je mets le match de foot trop fort... Je vérifie en vitesse ma boite mail professionnelle et je vais manger. Putain, ma femme a fait des lasagnes, je lui ai dit depuis notre mariage que je déteste ça. Elle me raconte que ses parents s’inquiètent du gouvernement qui veut diminuer les aides aux personnes âgées. Ça me sidère leurs petits problèmes de merde. Et ceux qui travaillent, ils y pensent ? Et la crise économique ? En plus elle m’annonce qu’elle va voir des amies à une soirée Tupperware. Sympa, tu aurais pu me prévenir ! Tant mieux au final, j’ai la maison pour moi tout seul.

Je me matte un film porno et je me branle un bon coup en pensant à Solène. Aaahh, ça fait du bien !!!

J’en ai marre du boulot. Vivement que je sois retraité.




Le réveil sonne. Sept heures du matin. Putain, c’est tôt. J’aurais pas dû boire autant de camomille hier. C’était une bonne soirée. Mais la gueule de vieux le lendemain avant d’aller chez le médecin, c’est dur. Je me lève avec difficulté à cause de la douleur au bras. J’ai eu un peu trop de prises de sang ces derniers jours. Je vais dans la salle de bain et mon aide-soignante à domicile gueule que je fais trop de bruit. Fait chier... Je sens que je vais la remplacer dans pas longtemps. Je me regarde dans la glace. Cette gueule ! Et cette barbe blanche qui pousse sans arrêt. Putain de vie. J’aimerais avoir ma barbe de mes 20 ans pour draguer Solène, la nouvelle infirmière du Dr Rateau. Comme tous les matins, je passe quelques minutes à m’enlever les taches de vieillesse qui parsèment mon visage. Quelle saloperie d’être vraiment vieux.

JeanneCalment.jpg

Mon idole

Je mange en vitesse en en foutant partout. J’aurais pas dû utiliser la fourchette au lieu de la paille à cause de mon Parkinson. Je mets mon jogging, mes espadrilles et je vais prendre le taxi. Toujours ces connards de traders qui gueulent et se bousculent. Quels cons ceux-là. Moi, j’étais pas comme ça. On m’appelle. Merde c’est mon aide à domicile, qu’est-ce qu’elle me veut ? J’ai oublié mon médicament pour le sang... Putain, Jeanne, je suis grand OK, arrête de me materner ! Dix minutes après, j’arrive à l’hôpital. Tous les vieux sont là, trousses de médicaments à la main.

La matinée passe lentement. La prise de sang est à chier et cet enculé de Mr Rateau, le médecin, me donne une fiole dans laquelle je dois pisser pour la semaine prochaine. Putain ! Déjà que j’ai mon rendez-vous avec le cardiologue demain pour savoir si je passe Noel en famille ou au cimetière. J’espère que j’aurai des nouveaux médicaments. Vivement la prise de tension, je pourrai mettre à jour mon carnet médical et aller voir Solène.

Cette salope n’a même pas voulu me parler. Je suis un vieux débris il paraît. Journée de merde. Je mange la même saleté à la cafétéria de l’hôpital. Un con de septuagénaire fout son plateau par terre. Tous les mêmes. Avant d’aller chez l’ophtalmo, je regarde les infos : le boucher du quartier est mort d’une crise cardiaque et le gouvernement annonce qu’il va diminuer les retraites. Après, ça parle de télé réalité et de jeunes chanteurs américains. Trucs de jeunes, je m’en fous.

Cimetiere.jpg

Là, ça doit être bien

L’après-midi est longue, et ce débile de Francis, mon voisin de la salle d’attente, me demande en permanence quelles ordonnances il fallait emmener. Putain, Francis, cherche toi même ! Tu feras comment quand tu auras Alzheimer ? Allez, une dernière osculation à supporter et c’est la fin de la journée. 16h. Pas trop tôt. Je rentre chez moi en taxi en buvant une aspirine. Un jeune me regarde avec mépris. S’il savait ce que je pense de lui. J’espère ne jamais lui avoir ressemblé, a passer sa vie à courir afin d’aller fumer dans la rue faire chier ceux qui profitent de leur retraite. Mon ancien camarade m’appelle pour aller faire une belote. Pas maintenant, je suis crevé.

J’arrive à la maison. Dix minutes après, ça ne manque pas. Mon aide à domicile gueule car mon médecin m’appelle sans arrêt et je mets Questions pour un Champion trop fort... Je prépare en vitesse mes cachets pour la semaine qui vient et je vais manger. Putain, mon aide à domicile a fait des lasagnes, je lui dis ai depuis son embauche que je déteste ça. Elle me parle du gouvernement qui veut réformer le cursus universitaire. Ça me sidère ses petits problèmes de merde. Et les vieux, elle y pense ? Et les crises des maisons de retraite ? En plus elle m’annonce qu’elle va voir des amies dans un bar. Sympa, tu aurais pu me prévenir ! Tant mieux au final, j’ai la maison pour moi tout seul.

Je me matte un film porno et je me branle un bon coup en pensant à Solène. Aaahh, j’y arrive pas !!!

J’en ai marre de la vie. Vivement que je sois mort.


Qu'avez-vous pensé de cet article ?
 
83
 
2
 
2
 
6
 

Ce sondage a été créé le août 6, 2012 10:08 et 93 personnes ont déjà voté.


GoodJob.gif
Cet article a failli être élu au Best Of de la Désencyclopédie.
Si vous l'avez adoré, vous pouvez encore relancer le débat.
Partage sur...
wikia