Val-de-Marne

Un article de la désencyclopédie.

Aller à : Navigation, chercher

Le Val-de-Marne (94) est un minuscule partement français faisant partie de la région Île-de-France qui rivalise d'insignifiance avec son voisin la Seine-et-Marne avec qui il partage un nom de rivière et une propension à attirer celles et ceux qui n'ont pas les moyens d'habiter dans les Hauts-de-Seine ou sur la rive gauche à Paris.

Création relativement récente (Neil Armstrong n'a pas encore posé le pied sur la lune et Céline Dion vient à peine de beugler pour la première fois), le partement du Val-de-Marne est appelé ainsi en hommage à Waldemar 1er de Danemark (1131-1182) qui avait pris l'habitude de venir se reposer tous les ans à Joinville-le-Pont pour le 15 août. Les mauvaises langues disent qu'il est nommé de la sorte en hommage à Voldemort (l'ennemi juré d'Harry Potter issu de l'imagination fertile de J.K Rowling, papesse des livres pour ados attardés qui croient dur comme fer que la magie existe et que Daniel Radcliffe est un bon acteur).

Le Val-de-Marne s'enorgueillit de compter 1 318 537 habitants au dernier recensement alors qu'il n'y a vraiment pas de quoi frimer avec ça. Pour ceux qui aiment les chiffres et qui auraient une grille de loto à faire, le partement du Val-de-Marne compte 3 arrondissements, 12 circonscriptions législatives, 49 cantons, 6 intercommunalités et 47 communes. Numéro complémentaire : le 2.

Le Val-de-Marne a longtemps été réputé pour ses guinguettes en bord de rivière que des va-nu-pieds qui se disaient artistes ont peint au kilomètre pour pouvoir aller s'acheter une chopine ou un godet d'absinthe. Aujourd'hui, il ne reste plus en bord de Marne que des usines à béton ou des silos à engrais qui emploient 80% des résidents alentour qui ne peuvent plus voir la rivière en peinture.

Les habitantes et les habitants du Val-de-Marne s'appellent les Valdemarniaises et les Valdemarniais (en plus d'avoir un goût discutable pour ce qui est d'avoir choisi ce partement pour y vivre). En abrégé (et pour se donner un genre), le Val-de-Marne est aussi appelé « VdM » par ses autochtones. Au risque d’être confondu avec l’expression « Vie de Merde » très en vogue sur Internet, ce qui pourrait inciter des petits malins à se moquer d'eux.


[modifier] Villes

  • Capitale : Créteil
  • Sous-capitales : L'Haÿ-les-Roses, Nogent-sur-Marne, Vitry-Sur-Seine, Ivry-Sur-Seine, Chevilly-Larue
  • Autres villes : Maisons-Alfort, Fresnes, Saint-Maur-des-Fossés, Vincennes, Charenton-le-Pont, Villeneuve-Saint-Georges, Orly, Sucy-en-Brie, Choisy-Le-Roi.

[modifier] Économie

Le Val-de-Marne est l'un des partements français les moins intéressants économiquement parlant. Trop près de Paris, trop loin de la Silicon Valley, le Val-de-Marne ne se distingue en rien de la Corrèze (département) ou de la Lozère. Si ce n'est par le nombre extraordinairement élevé de dentistes au kilomètre carré qui, ayant appris que le Val-de-Marne était en première couronne, sont venus s'installer ici.

Hormis quelques commerces ici et là, et un ou deux par là-bas aussi, il faut souligner le côté partement "dortoir" très prononcé du Val-de-Marne qui brille davantage par le montant de sa taxe professionnelle conséquente que par la qualité des logements dits sociaux. Et je ne parle même pas de ce qui est de pouvoir se garer, c'est impossible.

Il faut noter la présence (anecdotique) d'un aéroport international et d'un marché national de produits d'alimentation en gros (autrefois appelé Halles de Rungis) à proximité dudit aéroport. Ce qui en dit long sur la qualité de l'air et des produits dans les travées du marché susnommé.


[modifier] Tourisme

Comme il est souvent dit dans les guides de voyage, "on pourrait douter de l’intérêt de venir faire du tourisme" dans le Val-de-Marne. Et on aurait raison. Venir en week-end (ou pire, passer des vacances) dans ce partement a autant d’intérêt que de faire du VTT tout nu sur un chemin caillouteux : une fois que l’on passé quelques heures à contempler la rivière, que l’on déjeuné sur l’herbe et bu un ou deux rosés bien frais… inutile de s’attarder. Il faut remonter dans son Xsara Picasso et rentrer à la maison pour ne pas manquer Questions pour un Champion.


[modifier] Transport

Les transports en Val-de-Marne sont modernes et bien adaptés : ils sont majoritairement faits pour pouvoir quitter en masse et très vite ce département sans intérêt quand ils ne sont pas en grève.

Le RER (autrefois appelé « Trains RAR ») dessert quelques gares entre Vincennes et Bry-sur-Marne à l’Est ; entre Gentilly et Cachan au sud ; entre Ivry-sur-Seine et Rungis au sud-est ; entre Alfortville et Villeneuve-Saint-Georges au désespoir et entre Fontenay-sous-Bois et Le-Plessis-Trévise quand ce n’est pas en panne. Le métro ose s’aventurer par trois fois dans le Val-de-Marne jusqu’à Vincennes (ligne 1) ; Villejuif ou Ivry (ligne 7) ; et Créteil (ligne 8). Mais pas tout le temps parce que c'est loin et que le conducteur de la rame veut être à l'heure pour regarder The Voice sur TF1.

Par la route on peut très bien quitter le Val-de-Marne aussi : deux autoroutes au moins traversent le partement et plein de petites routes vachement larges sont là aussi pour permettre aux Valdemarniais (ou aux Parisiens égarés) de s’enfuir tant qu’ils le peuvent encore avant de connaître un subit accès de déprime connu sous le nom de « banlieusite commune ».

Pour le tramway en revanche, les Valdemarniais pourront se brosser encore quelques années et user leurs semelles depuis la porte d'Ivry. Le maire UMP de Charenton-le-Pont, M. Bretillon, dans sa rivalité légendaire avec la mairie parisienne socialiste, avait même tenté de classer « monument historique »' le pont en béton de la Porte de Charenton qui devait être détruit pour les travaux du T3.

Enfin, grâce à l’aéroport d’Orly, l’avion reste le moyen le plus sûr pour quitter le Val-de-Marne sans espoir de retour : Eric Besson, Ministre de l'Immigration, de l'Intégration, de l'Identité nationale et du Développement solidaire a d’ailleurs considérablement contribué à l’essor du transport aérien avec ses désormais légendaires « charters » au départ des terminaux Sud et Ouest.

[modifier] Célébrités

  • Maurice Thorez (Ivry-syr-Seine)
  • Georges Marchais (Champigny-sur-Marne)


Cher aimant.gif
Départements de France

Les liens en gras
sont des articles venus des États-Unis de qualité

IndreEtLoire aimant.gif

01 Ain
02 Aisne
03 Allier
04 Alpes-de-Haute-Provence
05 Hautes-Alpes
06 Alpes-Maritimes
07 Ardèche
08 Ardennes
09 Ariège
10 Aube
11 Aude
12 Aveyron
13 Bouches-du-Rhône
14 Calvados
15 Cantal
16 Charente
17 Charente-Maritime
18 Cher
19 Corrèze
2A Corse-du-Sud
2B Haute-Corse
21 Côte-d'Or
22 Côtes-d'Armor
23 Creuse
24 Dordogne
25 Doubs
26 Drôme
27 Eure

28 Eure-et-Loir
29 Finistère
30 Gard
31 Haute-Garonne
32 Gers
33 Gironde
34 Hérault
35 Ille-et-Vilaine
36 Indre
37 Indre-et-Loire
38 Isère
39 Jura
40 Landes
41 Loir-et-Cher
42 Loire
43 Haute-Loire
44 Loire-Atlantique
45 Loiret
46 Lot
47 Lot-et-Garonne
48 Lozère
49 Maine-et-Loire
50 Manche
51 Marne
52 Haute-Marne
53 Mayenne
54 Meurthe-et-Moselle
55 Meuse

56 Morbihan
57 Moselle
58 Nièvre
59 Nord
60 Oise
61 Orne
62 Pas-de-Calais
63 Puy-de-Dôme
64 Pyrénées-Atlantiques
65 Hautes-Pyrénées
66 Pyrénées-Orientales
67 Bas-Rhin
68 Haut-Rhin
69 Rhône
70 Haute-Saône
71 Saône-et-Loire
72 Sarthe
73 Savoie
74 Haute-Savoie
75 Paris
76 Seine-Maritime
77 Seine-et-Marne
78 Yvelines
79 Deux-Sèvres
80 Somme
81 Tarn
82 Tarn-et-Garonne
83 Var

84 Vaucluse
85 Vendée
86 Vienne
87 Haute-Vienne
88 Vosges
89 Yonne
90 Territoire de Belfort
91 Essonne
92 Hauts-de-Seine
93 Seine-Saint-Denis
94 Val-de-Marne
95 Val-d'Oise
96 Sambre-et-Meuse

Départements d'outre-mer :
971 Guadeloupe
972 Martinique
973 Guyane
974 Réunion
976 Mayotte

Collectivités d'outre-mer :
975 Saint-Pierre-et-Miquelon
984 Terres australes et antarctiques françaises
986 Wallis-et-Futuna
987 Polynésie française
988 Nouvelle-Calédonie


Cet article a une chance non nulle de figurer dans le Best Of ou de ne pas en être.
S'il vous a enthousiasmé, votez pour lui sur sa page de vote ! Ou pas.
Partage sur...
wikia