Véritable histoire du Père Noël

Un article de la désencyclopédie.

Aller à : Navigation, chercher
« Petit papa Noël, quand tu descendras du ciel. »
~ Tino Rossi à propos du Père Noël.
« Ta gueule le macaroni. »
~ Le voisin du dessus, mélomane averti, à propos de ce cher Tino.
« Jé passerai té voir bientôt et tou auras plein dé beaux cadeaux. »
~ José, employé au centre commercial les 2 sapins à St Kévin-du-Béton dans le 95, à propos d'une gamine assise sur ses genoux.
« Les gens qui laissent un tisonnier dans leur cheminée ça me troue le cul. »
~ Le Père Noël à propos de rien vu que le Père Noël n’existe pas.

[modifier] I - Préambule

Mesdames, Mesdemoiselles et Messieurs nous vous souhaitons la bienvenue dans l'article. Ce Préambule, outre de bien faire chier l'administrateur qui va lire cet article, sert à vous annoncer à vous chers lecteurs que cet article vous est présenté par la Compagnie Internationale Anticommuniste (CIA), la Fédération des Businessmen Indépendants (FBI) et par la Fondation des MacCarthystes Intrépides (FMI).

[modifier] II - Introduction à l'Introduction

En plus de ne servir à rien, cette partie indispensable de l'article se permet le luxe de ne pas être drôle. Mais pas d'inquiétude l'auteur de cet article sera sévèrement puni. Mais sans plus tarder la suite de l'article.


Reine d'angleterre.jpg

Ceci illustre parfaitement le caractère d'inutilité conféré à cette partie.

[modifier] III - Introduction

Nous connaissons tous ce gros barbu jovial, de rouge habillé, arborant un pompon sur la tête absolument ridicule et distribuant des cadeaux à tous les enfants en se glissant doucement par la cheminée.

Salegosse.jpg
Un enfant à l'éducation douteuse :
Mais c'est le Père Noël !


Rectification : c'est le Père Noël tel que la société le connait. Connaîs-tu, mon enfant, la véritable histoire du Père Noël ???

Salegosse.jpg
Ce même enfant. Mais qui l'a donc éduqué ce sale môme ? :
Oui. Alors c'est l'histoire du Père Noël qui est gentil et qui donne des cadeaux.


Mais ta gueule c'est moi qui raconte.

Sulfateuse.jpg

Ah ! le progrès dans toute sa splendeur. L'éducation elle même n'y échappe pas. Avant les martinets, aujourd'hui la SULFATEUSE.

Le Père Noël n'est pas un gentil bonhomme distribuant des cadeaux à seule fin de générosité. Ce Père Noël est celui dont les parents font croire l'existence. Ce Père Noël n'existe pas. Oui, le monde n'est pas un monde beau. Mais revenons aux moutons qui ont servi à faire la barbe du Père Noël, le vrai celui là.

Le Père Noël est un criminel au pedigree impressionnant. Le premier crime qu'il a commis est d'être un communiste et pas n'importe quel communiste. Non, le Père Noël n'est pas comme les Arlette Laguiller et autres Olivier Besancenot, autrement dit le Père Noël est un Dalton à côté des Al Capone ou autre John Dillinger ou bien c'est le contraire. Toutefois la liste de méfaits longue comme un ruban de papier Lotus chez un constipé envers l'Humanité sera longuement exposée dans les sections suivantes. Le Père Noël serait une invention de Coca-Cola me dit-on ? Grave erreur ! Le Père Noël a été engagé par Coca-Cola pour faire de la réclame. On me dit sur ma gauche que le Père Noël ne serait pas rouge mais vert. C'est très invraisemblable, encore une invention des Verts pour se rendre intéressant.

Mais sans plus attendre quelque chose de différent.

[modifier] IV - Une vie bien remplie

[modifier] 1) The Beginning of Life (le début de la vie)

Le Père Noël est né dans un petit village de Géorgie un beau matin de Décembre 1879, le 18 précisément. Comme un certain Iossif Djougachvili, son frère jumeau qui quelques années plus tard se fera connaître sous le nom de Joseph Staline. Le Père Noël eut une enfance normale ayant étudié au séminaire avec son frère puis ils adhérèrent rapidement tout les deux au parti communiste russe qui était en train de se former. Le régime impérial les força à se séparer. Joseph finit au Goulag et le Père Noël s'offrit des vacances en Europe.

Staline3.jpg

Alors ça c'est le petit Staline. Ou bien c'est son frère.

Et puis vient Février 1917, la révolution russe puis Octobre 1917, Octobre Rouge, C'est le moment choisi par le Père Noël pour retrouver son frère. Les années heureuses passent et vient la tragédie du 21 janvier 1924, Lénine meurt et transmet le pouvoir à Staline, ce qui entraîne une certaine jalousie de la part du Père Noël. Il s'en suit une sombre période de l'Histoire de l'URSS. Staline supprime tous ceux qui peuvent s'opposer à son pouvoir, ce qui inclue le Père Noël. Il est arrêté en compagnie de Léon Trotski, jugé et Staline se souvenant, dans un de ses rares moments de sobriété que c'est son frère, lui permet de s'exiler en Europe.

[modifier] 2) Les Virés font du ski

En 1930, il se retrouve en compagnie de Trotski en Bavière où ils ont l'occasion de fêter tous les jours l'Oktoberfest, en témoigne son imposant ventre, un vestige de cette période bénie. À noter que le mois d'Octobre est le préféré des soviétiques et des allemands car c'est le mois de la révolution chez les cosaques et chez les mangeurs de choucroute c'est le seul mois où se torcher la gueule est autorisé par la loi.

Pere-noel-coca-cola.jpg

Le voilà le salaud avec ses abdominaux sponsorisés par Kronenbourg et son nez rouge d'ivrogne.

Mais un jour après être sorti d'une incroyable gueule de bois, il sent une profonde lassitude due à l'air des montagnes et lance à Léon le si célèbre : Trotski, tue le ski ! Et sans un mot il part accompagné de Albert Einstein (on ne sait pas ce qu'il foutait là mais il y était).

[modifier] 3) Iceberg

Le père Noël et Albert Einstein quittent l'Europe dans un pédalo en forme d'Iceberg géant inventé par ce dernier bien évidement. Leur périple les conduit jusqu'en mer Arctique. Et c'est ici que le voyage se complique. Ils se firent percuter sauvagement par un paquebot immense qui allait aussi à New York. Le Titanic, parait-il, est le nom donné à cette embarcation de sauvage. Ce choc fit couler l'Iceberg, contraignant le Père Noël à rentrer à la nage.

Titanic iceberg.jpg

Chauffard va !

Arthur 2.jpg
Le Roi Arthur, chef des valeureux chevaliers de la Table Ronde s'exclame :
Vous nous prenez vraiment pour des prunes, même Perceval y croirait pas à cette histoire.


Perceval croit au Père Noël, le faux, alors pourquoi ne croirait-il pas mon histoire ?

Alexandre astier arthur.jpg
Le Roi Arthur, chef des valeureux chevaliers de la Table Ronde s'exclame :
Vous marquez un point. Toutefois comment le Père Noël, le vrai, peut-il rentrer à la nage alors que l'eau est glaciale ? C'est quand même pas Superman.


Vous pourriez suivre un minimum quand même ! Au début de l'article nous avons dit que c'était le frère caché de Staline. Donc un russe. Or tout le monde sait que les russes n'hésitent pas à se rouler dans la neige à poil par -40°C et que donc un russe ne peut pas crever de froid.

Arthur 2.jpg
Le Roi Arthur, chef des valeureux chevaliers de la Table Ronde s'exclame :
Et Einstein ? Tout le monde sait qu'il n'est pas russe.


Et bien Einstein avait déjà prévu le coup (quelle intelligence) et avait inventé en cachette le jet-pack, ce qui lui a permis de s'échapper sans tomber à la flotte.

Alexandre astier arthur.jpg
Le Roi Arthur, chef des valeureux chevaliers de la Table Ronde s'exclame :
Oui tout de suite c'est un peu plus convaincant. Je m'en excuse. Pour la peine je vais retourner à Kaamelott.


Oui c'est ça ! Retourne dans ta série. C'est déjà assez la merde chez toi sans que tu la ramènes sur mon article.

Perceval & Caradoc.jpg

Le voila ce Perceval qui croit encore au Père Noël. Le type en bleu là. Ouuuuuuhhh ! Il croit encooooore au Père Noëëëëëëël !

Je suis désolé de cette interruption. Continuons.

[modifier] 4) Il était une fois l'Amérique

Le Père Noël arrive alors à New York sans un rond. Il doit alors travailler dans un bar de travestis à tendance sado-masochisto-sioniste comme serveuse. Mais ceci reste sans importance car la chance un jour lui sourit (il fallait bien que ça arrive un jour). Il rencontre le patron d'une firme de boissons et vit une grande histoire d'amour avec lui. C'est en couchant avec qu'il pu débuter une carrière dans le show-biz, en tant que modèle d'une publicité. Ils partirent sous le chaud climat d'Atlanta, et ils vécurent heureux de nombreuses années. C'est aussi durant ces nombreuses années au service de Coca-Cola grande firme assez symbolique du capitalisme et de la méchante et pas belle société de consommation qu'éclate le scandale en URSS. Le frère même du Grand et de l'Unique est un traître. Le monde communiste est déchiré.

SDF.jpg

Roger l'a bien connu ce sacré Père Noël.

[modifier] 5) Dr Rosenberg, ou comment j'ai appris à m'enfuir et à voler les plans de la bombe

Toute belle histoire a une fin et celle-ci se termine peu après les 2èmes Grandes Vacances organisées par ce joyeux luron qu'était Hitler. En effet, la Guerre Froide commence et aux États-Unis la peur du communiste grandit. C'est Harry Truman, grand visionnaire qui dévoila l'infâme complot communiste en lançant la chasse aux sorcières. Nos plus éminents spécialistes cherchent encore à savoir pourquoi la chasse aux sorcières car les sorcières sont noires (excusez-moi je voulais dire bronzées) alors que les communistes, eux sont rouges.

Bebe-mignon.jpg
Bébé dit :
Le rouge c'est pas pareil que le noir.


Poursuivons. Le Père Noël quitte la plus grande démocratie du monde après une soirée en compagnie de Charlie Chaplin, Orson Welles et Bertolt Brecht chez les époux Rosenberg et rentre à la nage en URSS.

Et par un astucieux tour de magie.

HP.jpg

Wingardium Leviosa !

Ou plutôt pompompidou, l'URSS détient comme par miracle les plans de la bombe atomique.

Andy-warhol-marilyn-monroe.jpeg

Pompompidou !!!

[modifier] 6) Good Bye Staline

Et comme dans tout conte de fée, ils vécurent heureux et eurent plein d'enfants... Mais qu'est-ce que je raconte ??? Non, cher lecteur l'histoire du Père Noël finit tragiquement. Il faut dire qu'en rentrant en URSS il reçoit les honneurs : défilé de chars sur la Place Rouge, festivités arrosées à grand coup de vodka et les classiques statues de bronzes partout dans le pays. Mais malheureusement cette vie de fête et de plaisir ne dure qu'un temps car en 1953, le destin frappe durement le monde en s'abattant sur le camarade Staline, c'était un terrible soir de 5 mars. Le Père Noël fut inconsolable si bien que lui qui aurait du reprendre les rênes de la plus grande Union des Républiques Socialistes Soviétiques s'exila une troisième et dernière fois. Il choisit une région reculée. Pas la Sibérie car il fait trop froid, pas l'Oural car c'est trop paumé, pas l'Ukraine car c'est pas assez reculé mais la Carélie qui présentait toute les conditions nécessaires à un exil correct mais pas trop quand même. C'est donc en Carélie et non pas en Laponie qu'il finit sa vie comme un vulgaire ermite, un peu comme le type d'Arckanum en Suède (vous connaissez pas hein ?).

Staline char.jpg

Ah ! N'empêche les soviétiques s'y connaissaient pour faire la fête.

Je sais pas qui est le crétin qui a lancé l'idée qu'il vivait en Laponie. C'est vrai que c'est juste à côté mais faut quand même être pas bon en géo pour sortir une ânerie pareille ou alors c'est un Kevin qui pensait que Carélie venant de carré sonnait moins bien que Laponie qui vient de lapin.

Vous voulez savoir quand il est mort ? Eh bien je dois avouer que j'en ai aucune idée car l'équipe de médecin légiste et les pompes funèbres ne l'ont toujours pas retrouvé. Il faut dire que c'est grand la Carélie. Donc officiellement le Père Noël est âgé de 141 ans, soit l'homme le plus vieux "encore en vie" (Jésus Christ n'est pas comptabilisé comme homme mais comme le plus vieux Fils de Dieu encore en vie).

2946-photo Arckanum.jpg

Le voila le mec d'Arckanum. Il fait un vrai tabac dans les night-clubs les plus branchés de la planète avec son make-up révolutionnaire.

[modifier] V - Les cadeaux par milliers qu'il nous a laissés

Non cher lecteur le pire n'est pas derrière nous mais est bien présent. Le Père Noël nous a laissé un lourd et dur héritage (c'est pas la dette nationale mais quand même).

  • Le Communisme est son premier cadeau explosif. Le Père Noël gangrène le monde avec son message séditieux. L'esprit de Noël comme ces abrutis d'Américains l'appellent est une arnaque plus grosse que le capitalisme lui-même. En effet, ce dogme impose une loi essentielle du communisme : offrir. Mais heureusement Gold Mastercard nous rappelle que tout s'achète. Mais non content de polluer l'esprit des plus jeunes d'entre nous et de les réduire à un état de manque et d'impatience pour la journée de Noël, il se l'accapare cette merveilleuse journée et ainsi génère un magnifique pactole avec sa tronche d'ermite aigri tamponné de Coke. Oui, car comme les Chinois, le Père Noël parasite l'économie mondiale.
  • Le Père Noël, non content de corrompre l'esprit de l'avenir de l'Humanité, est le facteur principal de la baisse de croyance envers notre magnifique et merveilleuse religion chrétienne et tend ainsi à faire régner la barbarie et le terrorisme.
Rambo2nj7.jpg
Sylvester Stallone après Rocky IV et Rambo 3 dans son nouveau film évènement, Jésus 2, le Retour :
Maintenant ça va chier.


Selon vous pourquoi Ben Laden porte une telle barbe ? C'en est trop, il faut réagir en tant que citoyen de droite que nous sommes tous.

Oui ! Nous ne voulons pas de Terminators accompagnés du Doc pour régler nos affaires et ainsi changer le futur. Non mais ! Un peu de dignité quand même.

Guignol-et-le-sergent-instructeur-Hartman.jpg

Es-tu une sale mauviette, soldat ???

[modifier] VI - Le Milieu de l'Article

Vous voici au milieu de l'Article. Cette partie est sensée être drôle, toutefois dans le cas où cette boutade ne remporterait pas le moindre sourire, du coin des lèvres fut-il, cette partie est l'occasion de faire l'étalage de la culture immense de votre humble et modeste serviteur. C'est aussi l'occasion de remporter le pari stupide que j'ai fait à un ami mais ceci est une autre histoire.

Sans plus attendre la suite.

The-middle-of-the-film.jpg

Trouver le poisson.

[modifier] VII - Des Solutions au problème Père Noël

Nous voici en présence d'un célèbre chimiste allemand, Sigmund Schieller von Strauffenberg dénommé plus communément sous l'appellation SS, Robert "Bob" Morrow botaniste notoire basé à Woodstock, Ernesto Castra médecin argentin réputé être d'extrême droite et militant dans le monde contre toute forme de socialisme et Bowser, grand (gros aussi) gentil d'une série de jeux vidéo mettant à l'œuvre les plus fines capacités de réflexion du joueur. La rencontre de ces hommes au 93ème Congrès de la lutte anti-Père Noël nous a été retranscrite par notre reporter Milou accompagné de son fidèle Tintin.

Milou : Grognements, aboiements
Sigmund Machin truc enfin SS : Très pelle question, mein führer ! Che dois fous dire que nous afons réfléchi, afant que les allemands arrifent. Comme nous cherchons des solutions ch'ai pensé que la Solution finale s'imposait. C'est une idée dont ch'ai eu fent, une idée réfolutionnaire, Herr General. C'est un peintre qui a construit cette théorie. Il disait que la solution afec les hommes de ce genre c'était de les mettre à l'écart en Pologne dans des camps de facances à parpelés électrifiés, miradors et gardes allemands pien entendu. Ce peintre a aussi achouté qu'il fallait mettre les Juden avec mais che ne comprend pas pourquoi les chuifs.
Milou : Re-grognements
Bob(a Cool) : Non mec, tu ne t'adresses pas à Robert mais à un papillon. Mais je t'en veux pas car tu n'es pas en communion avec le grand Tout. Pour la solution dernière comme il dit le ..., le ..., enfin le gros joufflu là, bah tu vois, man, c'est pas bon du tout pour le karma et puis c'est dépassé. La guerre c'est has been, mon pote, c'est l'amour qui compte dans le monde. Tu comprends, mec, que c'est pas en accord avec le moi intérieur et que c'est pas cool comme au nirvana ton ..., enfin ton truc là. Moi je te le dis, il faut l'attraper comme un petit lapin, l'attacher avec des fleurs et là tu l'envoies direct au 7ème du ciel par ascenseur avec un pétard de Jeanne-Marie et un shoot de LSD et là, il va se transformer en papillon et il pourra plus faire tout es trucs là de communautaire..., de commuté..., enfin ces trucs de machin là. Et puis t'inquiètes man, de l'herbe j'en ai de la bonne, je te raconte pas les trips que tu te fais avec ça. Et pour la LSD, je connais un mec, un mec bien en plus, il t'en fais de la bonne et pour pas cher.
Ernesto Castra : Ma qué cé qué cé counneries ? Aie Carambar ! Ça né peut pas être commé ça qué lé Père Noël, on peut lé touer. Non, tou vois il faut mettre lé système à terre. Il faut faire la Révolucion, Aie Pépito !

Bowser : Bouahahahah! Mouarmouarmouarmouah ! Grmblgrmblgrmblgrmbl ... (Traduction par le Koopa traducteur) Bouahahahah! Mouarmouarmouah ! Grmblgrmblgrmblgrmbl ... (Nouvelle traduction d'un nouveau Koopa traducteur, l'ancien s'étant fait licencié après sa traduction non correcte où il manquait un mouar)

Bouahahahah! Mouarmouarmouarmouah ! Il faut lancer des légions de Goombas enragés, des Koopas par milliers et lui balancer des carapaces du haut du château.

Nous nous excusons solennellement au nom de la France, ce gros imbécile de Bowser n'a visiblement pas compris que nous parlions du Père Noël et non du Grand, de l'Unique Staline. Mais que voulez vous, différencier un rouge d'un rouge, en plus des jumeaux, c'est comme pour les jaunes.

Staline-Bros.png

Voilà l'objet de l'erreur.

Bien entendu comme pour toutes les rencontres scellant le sort de l'Humanité beaucoup de blabla, pas de résultat. Qui a dit G20 ??? Comme pour l'écologie, aucune solution mais après tout on s'en fout, c'est nos enfants qui vont payer pour nous.

Donc voilà encore une affaire de réglée.

[modifier] VIII - Chute de l'article

Mesdames, Mesdemoiselles et Messieurs voici le moment tant attendu par beaucoup d'entre vous, ce moment d'humour que l'on appelle la chute. Drôle d'appellation vous ne trouvez pas ? Je trouve au contraire que d'un point de vue comique la chute est le sommet, le climax de l'œuvre comique. Étrange paradoxe en soit. Mais passons.

Et bien, chers lecteurs, la seule chute que vous aurez c'est celle du Père Noël dans votre cheminée.

Pere noel chie-dans-la-cheminee.jpg

Ouvrez les yeux sur la vrai nature du Père Noël.

[modifier] IX - Fin de l'article

Voilà, l'article est terminée mais pour lui donner plus de consistance afin d'honorer notre contrat quantitatif à défaut d'honorer la clause qualitative, nous rajoutons cette fin d'article inutile accompagnée de son générique.

[modifier] X - Générique

Cet article anti-communiste vous à été présenté par la Compagnie Internationale Anticommuniste (CIA), la Fédération des Businessmen Indépendants (FBI) et par la Fondation des MacCarthystes Intrépides (FMI).

Produit par Harry Truman, Joseph Mac Carthy et par sa sainteté Benoit XVI.

Réalisé par un pragmatique élève de terminale qui à écrit cet immondice dans ses cours d'Histoire Géographie trouvant alors pour la première fois un intérêt dans cette matière aussi inutile qu'ennuyeuse. cet élève remercie la professeur d'Histoire Géographie d'avoir instauré un silence de mort nécessaire à la rédaction de cette chose.

Cet article a une chance non nulle de figurer dans le Best Of ou de ne pas en être.
S'il vous a enthousiasmé, votez pour lui sur sa page de vote ! Ou pas.
Partage sur...
wikia