V'ai un feveu fur la langue

Un article de la désencyclopédie.

Aller à : Navigation, chercher

Bon, f'est pas tout fa. Il faut que ve vous dise. V'ai un feveu fur la langue. Il parait que fa f'entend. Pourtant d'habitude, un feveu fa refte filenfieux.

[modifier] Un feveu qui pouffe, f'est pas marrant !

Fables-olonne.jpg

Voifi le résultat lorfqu'un conseiller munifipal avec un feveu fur la langue commande des panneaux pour fa commune.

F'est ennuyeux un feveu fur la langue. Et en pluf, fa a pour effet de faire parler bizarrement. Et les autres fe marrent. Les méfants, Il faudrait que fa leur arrive ! Ils fe rendraient compte qu'un feveu qui fe met à pouffer fur la langue, f'est pas marrant.

En pluf, fa peut entraîner des erreurs. Par exemple, aux Fables d'Olonne le conseiller munifipal farvé de la voirie avait lui auffi un feveu fur la langue. Et on lui a demandé de commander des panneaux pour mettre à l'entrée de fa ville, fe qu'il a fait par téléphone.

Le refponfable de l'entreprise de fabricafion des panneaux n'étant pas fertain d'avoir bien entendu le premier mot lui a même fait épeler : èffe a bé èlle eu ... Ben oui, f'est bien fe qu'il avait entendu. Les panneaux ont donc été fabriqués. Et lorfqu'ils ont été livrés dans la commune, tout le conseil munifipal f'est esclaffé de rire.

Du coup, le maire qui avait le fens de l'humour a proposé de de revoindre l'affofiafion des communes aux noms burlefques. Fette proposifion a été adoptée à l'unanimité.

[modifier] Comment fe débarraffer de fon feveu fur la langue

N'empêfe qu'un feveu fur la langue, fa finit par être fiant. Auffi, v'ai foisi d'enquêter pour la encyclopédie fur la manière de f'en débarraffer.

[modifier] Emploi du désherbant

Vomi-desherbant.jpg

À défaut de vous débarraffer de votre feveu fur la langue, un peu de désherbant vous nettoiera l'estomac.

Lorfque dans un vardin, vous avez plein d'herbes qui pouffent n'importe comment, le désherbant est un produit mavique qui permettra de vous en débarraffer.

Alors, fi vous avez des feveux qui pouffent n'importe où (par exemple fur votre langue) de manière anarfique, avec un peu de fanfe, fe produit mavique devrait marfer. En tout cas, fa vaut la peine d'effayer. Le truc, f'est de garder le désherbant longtemps dans la boufe, en contact avec la langue, puis, quand il a fait fon effet, vous pouvez l'avaler (il paffera alors en contact avec la bouffe, fi vous avez manvé) et vous pourrez reprendre d'autre désherbant pour continuer le traitement.

V'ai donc fait l'effai, mais ve fuis défu du résultat (v'ai touvours mon feveu fur la langue). En fait, boire un peu de désherbant, fa peut être utile pour nettoyer l'estomac, mais f'est vraiment inefficafe contre les feveux fur la langue.

Vomi-desherbant2.jpg

Ne gafpillez pas votre désherbant. Après le nettoyave de l'estomac, il peut reffervir contre les mauvaises herbes.

Par contre, fe n'est pas une raison pour gâfer votre désherbant. Fi après fa, il vous prend l'envie de vomir, commenfez par effayer de garder le désherbant dans votre boufe lorfqu'il remonte. Peut être qu'un contact régulier du désherbant avec votre langue vous permettra enfin de vous débarraffer de fe feveu récalfitrant. Enfuite, à recrafer fe que vous avez avalé, autant que fa puiffe reffervir. Fi vous avez un vardin, dirivez-vous vers un endroit où vous avez des mauvaises herbes à enlever. Après vous avoir nettoyé votre estomac, le désherbant f'attaquera aux mauvaises herbes pour lesquelles vous l'aviez afeté.

[modifier] Épilafion définitive au laser ou à la lumière pulfée

Cheveux-langue.jpg

Fi vous avez autant de feveux fur votre langue, l'épilafion au laser rifque de vous coûter trop fer.

Bon, n'empêfe qu'après fet effai, v'ai touvours mon feveu fur la langue. Il me faudrait trouver un moyen pour m'en débarraffer. Et pour éviter que fa repouffe, il n'y a qu'un feul moyen : l'épilafion définitive.

Pour faire de l'épilafion définitive, il y a 2 méthodes : le laser et la lumière pulfée.

Le prinfipe de l'épilafion au laser est d'empêfer le feveu de repouffer en brûlant la rafine du poil. Ben oui, un feveu fur la langue, f'est un poil, comme feux qui pouffent dans la main et qui peuvent empêfer de travailler.

L'inconvénient, (évitons la langue de bois), f'est que l'épilafion au laser f'est très fer. Et donc, fi on a beaucoup de feveux qui pouffent fur la langue, mieux vaudra les traiter à la lumière pulfée.

L'épilafion à la lumière pulfée néfeffite de fe raser au préalable les poils de la zone qu'on veut épiler. Pour réuffir, il vous faudra donc commenfer par vous rasez la langue. Faites très attenfion. Votre but n'est pas de manver de la langue en faufe mais de couper vos feveux de manière à fe qu'ils ne dépaffent pas de votre langue.

Enfuite, le traitement à la lumière pulfée confifte à envoyer des éclairs de flaf fur la partie à traiter. La lumière utilisée rayonne beaucoup dans l'infrarouve. Le prinfipe est de fauffer le poil (ou le feveu) vufqu'à la rafine et de brûler l'endroit où fe poil est implanté pour qu'il ne puiffe pas repouffer. Par ailleurs, il faut éviter de brûler le refte de la peau.

L'épilafion à la lumière pulfée foncfionne avec des poils ou feveux fonfés fur une peau claire. Dévà, fi vos feveux fur la langue font blonds, fe n'est pas la peine d'effayer. Enfuite, fi vous avez les feveux fonfés, reftera à les raser de près, fans vous écorfer la langue. Reftera le problème d'envoyer l'éclair de flaf fur une peau claire. Or, le problème est que normalement, votre langue est d'un rouve pluf ou moins fonfé et que l'éclair de flaf rifque de la faire cuire autant que les feveux que vous avez deffus.

Donc, à moins de tenir absolument à manver de la langue à midi, et dans fe cas, vous devriez en trouver fez le boufer (on va fouvent fez le boufer pour afeter à bouffer), l'épilafion à la lumière pulfée rifque d'être une folufion danvereuse et peu efficafe pour vous débarraffer de vos feveux fur la langue.

[modifier] Épilafion à la fire

Epilateur-cire.jpg

Un épilateur à fire.

Bon, avec tout fa, v'ai touvours mon feveu fur la langue (et vous auffi, fi vous lisez mon intervenfion afin de trouver une folufion à votre problème). Puifque l'épilafion définitive ne foncfionne pas, on peut touvours effayer l'épilafion temporaire. Le feveu fur la langue repouffera moins vite que f'il est fimplement coupé.

Un épilateur à fire, f'est un appareil en vénéral composé de 2 bacs dans lesquels on peut faire fondre de la fire. Un premier bac est utilisé pour faire fondre la fire neuve avec laquelle on commenfe l'épilafion. Le deuxième bac fert à faire refondre la fire refroidie mélanvée aux poils (ou feveux dans le cas présent) arrafés. Il y a un tamis pour féparer fette fire qui redevient liquide une fois faude des poils qui eux reftent folides. De fette manière, on peut recycler une partie de la fire dévà utilisée.

Cire-chocolat.jpg

De la fire au focolat pour remplir l'épilateur. F'est bon le focolat !

Un épilateur à fire, f'est fouvent vendu avec de la fire. F'est fe qu'on appelle la vente liée. Enfuite, la fire faude fe liera à fon tour aux poils. Et une fois que la fire faude aura refroidie, il ne reftera pluf qu'à l'enlever avec les poils liés qui feront arrafés.

Moi, mon épilateur, il a été vendu avec de la fire au focolat. Hummm, f'est bon le focolat ! Bien meilleur en tout cas que le faux cola qu'on appelle auffi du Pepfi !

Mais bon, l'inconvénient de la fire au focolat, f'est qu'il faut fortement la fauffer pour la faire fondre. Donc, fi on l'utilise pour f'épiler des feveux fur la langue, fa fera comme du focolat très faud qu'on étale fur la langue. Fertains ont l'habitude lorfqu'ils boivent du focolat faud, mais bon, à la limite, pour pas trop fe brûler la langue, il fuffit d'avaler le focolat liquide. Tandis que pour la fire, il faut la laiffer fur la langue le temps qu'elle refroidiffe et alors la langue a le temps de brûler.

Enfuite, une fois la fire redevenue froide, elle est dure et caffante. En fin de compte, même fi le focolat f'est bon, la fire au focolat n'est pas adaptée à l'ablafion des feveux fur la langue.

[modifier] L'arrafave à la pinfe à épilafionner

Pince-epiler.jpg

une pinfe à épilafionner pour arrafer vos feveux fur la langue.

Comme l'épilafion à faud (laser, lumière pulfée, fire) présente beaucoup d'inconvénients, il ne refte pluf qu'à f'arrafer les feveux (sur la langue) fans utiliser de fourfe de faleur.

Il exifte pour fela des petites pinfes pour faire une épilafion à froid. Fe font les pinfes à épilafionner (ou un nom comme fa). Il fuffit de tirer fur le feveu fur la langue vufqu'à fe qu'il foit arrafé.

[modifier] Pour les grandes boufes, employer les grands moyens

Blue girl-1.png
La nana aux cheveux bleus dit :
Ah ! J'aime les bons repas et ton histoire de cire au chocolat m'a mise en appétit.



Fa n'a rien à voir. Je veux parler de la boufe des gros animaux.

Blue girl-1.png
La nana aux cheveux bleus dit :
Pourquoi, ils font des repas gastronomiques ?



Outils1.jpg

D'autres outils pour les boufes des gros animaux.

Arrête de dire n'importe quoi. Ve continue d'efpliquer.

Fi vous avez une petite boufe et une petite langue, la petite pinfe décrite fi-deffus remplira fon offife. Mais imavinez que vous foyez un vétérinaire qui ferfe à enlever les feveux fur la langue de gros animaux.

Outil2.jpg

L'outil ultime pour les très gros animaux ou pour les feveux de très gros diamètre.

Il pourrait être danvereux d'introduire fa main (et une partie du bras) dans la boufe d'un crocodile pour lui ôter fes feveux fur la langue. De pluf, les crocodiles font des animaux ingrats. Fi un crocodile vous manve un morfeau du bras, vous pouvez être fertain qu'il ne verfera même pas la moindre larme en l'honneur du ventil vétérinaire qui f'est occupé de fa fanté.

Heureusement, il exifte des outils de différentes tailles adaptés à la morpholovie de l'animal que vous voulez foigner.

Avec eux, vous pouvez arrafer les feveux fur la langue en toute fécurité.

[modifier] Fertains animaux refusent qu'on arrafe leur feveu fur la langue

Enfin, il y a tout de même des animaux qui résiftent. L'exemple le pluf flagrant est felui des ourfs de la vallée d'Afpe.

Ours-cheveu-langue.png

Un ourf refuse qu'une pelle mécanique arrafe fon feveu fur la langue.

Beaucoup de foses ftupides ont été dites à propos des travaux routier dans fette vallée des pyrénées atlantiques. Il a été quesfion d'un tunnel construit pour traverfer le maffif du Fomport, de travaux routiers pour faire paffer les camions et d'écoloviftes qui fe préoccupaient des ourfs que tous fes travaux allaient déranver.

La feule fose de vraie dans fette histoire conferne effectivement les ourfs. À fette époque, les ourfs de la vallée d'Afpe étaient victimes d'une épidémie de feveux fur la langue. Et comme les ourfs constituent une efpèfe protévée, après quelques inaugurafions bien arrosées, le préfet a annonfé qu'il fallait employer les grands moyens.

Fes employés, fans trop ferfer à réfléfir (vu que f'est le fef qui doit réfléfir, les autres étant là pour exécuter) ont donc mis en oeuvre des moyens qui fe font révélés démesurés.

Fe font donc des pelles mécaniques qui font allé à la rencontre des ourfs afin de leur arrafer les feveux qu'ils avaient fur la langue. Mais une pelle mécanique, f'est beaucoup trop gros pour faire fe travail dans la gueule d'un ourf. Auffi, les ourfs n'ont pas appréfié que des finglés des travaux publics fe mêlent de leur problème de fanté. Et dans la vallée d'Afpe, il y a même eu des écoloviftes pour foutenir les ourfs victimes de fes inepfies.

[modifier] Dernière folufion : attendre que le feveu tombe tout feul

Bon, de toutes fafon, même fi on arrafe un feveu fur la langue avec un outil adapté, le feveu finira par repouffer. Et l'infistanfe avec laquelle fes feveux repouffent, fa ne fait pas rigoler feux qui en font victimes.

On a dit beaucoup de ftupidités à propos d'Einftein. F'était en fait un grand philosophe afflivé dans fa veuneffe par une infirmité : il avait un feveu fur la langue.

Einftein a donc longuement réfléfi fur les problèmes en relafion avec les tifs récalfitrants. F'est devenu une obseffion. Pour lui, tout finiffait par être en relafion avec fes fatanés tifs, en un mot rela-tif !

Einstein-toi-con2.jpg

Einftein à la fin de fa vie montre qu'il n'a pluf fon feveu fur la langue.

Einftein a enfuite étudié de nombreuses poffibilité.

  • Est-fe que fi on fe déplafe à la viteffe le la lumière le feveu fur la langue pouffera auffi vite ?
  • Est-fe que la viteffe de croiffanfe de fes feveux est perfue de la même manière par felui qui les a fur lui et par un observateur extérieur ?
  • Et fi on f'approfe d'obvet très maffifs, fela a t'il une influenfe fur la croiffanfe des feveux fur la langue et dans quel fens ?

Toutes fes quesfions ont fait l'obvet de la théorie de la relatififteté (terme pas touvours bien retranfcrit, fertains traducteurs n'étant pas informés de fon problème de feveux fur la langue). Il y a eu d'abord la théorie de la relatififteté restreinte (qui comme fon nom l'indique ne f'occupait que du problème des feveux fur la langue), puis la théorie de la relatififteté vénérale qui a effayé de f'occuper auffi du refte.

Et en fin de compte, Einftein a fini par fe dire que tout comme les feveux fur la tête qui finiffent par tomber avec l'âve, fon feveu fur la langue finirait peut-être par ne pluf pouffer puis finalement par tomber. Il fuffisait d'attendre pour vérifier fa théorie.

Einftein a vécu fuffisamment longtemps pour vérifier expérimentalement que le temps était un élément important dans la théorie de la relatififteté. Dans une conférenfe de preffe à la fin de fa vie, il a pu affirmer au monde entier : "Pour ceux qui ne s'en seraient pas aperçus, je suis à présent débarrassé de ces stupides cheveux sur la langue". Puis pour que facun puiffe vérifier, il a montré le résultat alors que de nombreux photographes immortalisaient l'événement.

[modifier] Rien n'est défini-tif

  • Après la vieilleffe, la mort.
  • Après la mort, la réincarnafion.

Au début, le bébé naît fans feveux. Enfuite, les feveux pouffent.

Partage sur...
wikia