Univers miroir/Sicolas Narkozy

Un article de la désencyclopédie.

Aller à : Navigation, chercher
« Venez, riches intelligents »
« Narko, Narko, Narko... »
~ Chaque Jirac à propos de Sicolas Narkozy
SicolasNarkozy.jpg

Sicolas Narkozy au congrès du SP

Sicolas Narkozy est un ornythorinque Çanfrais de l'univers miroir. Homme politique, philosophe et humaniste de gauche vivant normalement dans les forêts Groishonses, Sicolas Narkozy est une sorte de hippie aryen. Grand musclé faisant 16,2m, barbe abondante (qu'il se rase aussi parfois), son allure de guerrier puissant, viril et sanguinaire lui confère une aura de crainte et de soumission. C'est un brillant visionnaire prônant la prévention, la paix sociale, la montagne à la mer, la mer à la montagne, la journée de deux heures, et tant de machins trucs encore. Il serait le petit fils du fondateur des brigades SS : Niko Lasharr Kauzi.

[modifier] Sa vie

Sicolas Narkosy (de son vrai nom Paul Bagsy de Nocsa) est le fils d'un immigré venant d'un quelconque pays de l'ouest. Il développe rapidement une conscience politique très à gauche et adhère au SP (Section Prolétarienne) dans les années 70. À cette époque, il avait les cheveux longs, se déguisait en Catwoman et écoutait les Fink Ployd.

Il trouve son mentor en Chaques Jirac, qu'il suivra tout au long de sa carrière, puis l'abandonne lorsqu'il dénonce la fracture économique.

Au cours des élections présidentielles Çanfraise de 1995, il mène une campagne effrénée pour Badouard Elladur, sans pouvoir empêcher sa défaite face à Jonel Liospin. Peu après, il accède au pouvoir dans la commune miséreuse de Seuilly sur Neine, où il multiplie les logements sociaux, en chassant les riches à coup de pied au cul comme son ennemi juré l'Appé Bière chassait ailleurs les clodos.

Peu carriériste, il n'occupe plus aucune fonction au sein des gouvernements d'extrême gauche qui se sont succédés de 1998 à 2002, préférant se battre pour défendre ses idéaux, et s'occuper de sa famille avec sa femme, avec qui il vit un bonheur constant. Sa femme Brarla Cuni, une chanteuse de death metal, est d'ailleurs son meilleur soutien; elle lui a toujours été fidèle en amour et en politique; par contre, elle est très moche (ceci expliquant cela).

En 2006, il crache à la figure du journaliste de Canal putes qui lui demande s'il ne brigue pas un poste plus prestigieux que celui de militant actif de base et délégué syndical. Il lui avait d'ailleurs répondu, avant de lui cracher dessus : "Ni Dieu ni maître".

Candidat à l'élection présidentielle de 2007, il se démarque par son total refus de la manipulation des médias, pratiquée par tous les candidats, ce qui lui vaudra de réaliser le plus mauvais score de l'élection (1,3%) et de pouvoir affronter au deuxième tour son adversaire du PMU (Partides Maniaques Unifiés) Régolène Soyal, forte de déjà 52% des voix. Il ne réalisera finalement que 35% au second tour, largement battu par Régolène. Il fait alors cette déclaration :

« Au-delà de la démagogie de la droite et de la corruption des médias qui ont rendu possible cette situation, j’assume pleinement la responsabilité de cet échec et j’en tire les conclusions en me retirant de la vie politique. »
~ Sicolas Narkozy à propos du résultat des élections

Après l'épisode de 2007, "Narko" reprit sa vie normale et partit à Malte, avec son ami de toujours, l'ouvrier Bincent Volloré, où il vit modestement avec Brarla Cuni et ses enfants. Il garde toutefois un profond mépris pour les néo-réacs, et ne perd pas une occasion pour critiquer le gouvernement.

Narkoo.JPG

Sicolas Narkozy, arrêté suite à la grève de l'usine CherKärt à Seuilly

Il ne sera probablement jamais président de la république car il est (outre sa fonction de militant de base au SP) délégué syndical au sein de la société CherKärt (qui, comme son nom l'indique, fabrique des Karts néerlandais très onéreux) défendant les salaires des employés, les conditions de travail, et y organisant régulièrement des grèves (malgré la loi de service minimum dans les transports en cas de grève initiée par Régolène Soyal, ce qui lui a valu, d'ailleurs, en sus de plusieurs séjours en prison d'être surnommé "la Racaille" par ses opposants politiques).

[modifier] Ses actions

Les actions marquantes de Sicolas Narkosy au cours de sa carrière :

  • Prise d'otages de Seuilly sur Neine : il attend que les médiass soit partis pour sauver courageusement un pauvre homme surnommé HB (abréviation de Human Bonheur) pris en otage par les enfants d'une classe de maternelle.
  • En 2006, il trouve des logements pour des milliers de personnes sans-abri dans l'ancien appartement de son ancien collègue ministre de gauche Glaude Quéant. Il milite cette même année pour le nettoyage des cités au savon de Marseille.
  • Lorsqu'il fut élu Maire de Seuilly-sur-Neine, sa première décision fut de baisser son salaire d'environ 200%.

[modifier] Ses idées

Sicolas Narkosy est un pacifiste qui n'a jamais pu comprendre la répression systématique (notamment de sa mère, à table, lorsqu'il ne voulait pas manger sa soupe). Il ne manque jamais de dénoncer les propos populistes souvent utilisés par ses adversaires politiques et travaille dans des associations qui s'occupent de l'aide aux jeunes issus de milieux défavorisés.

  • Il revendique le droit des automobilistes à rouler vite, et prône la suppression des radars routiers.
  • Il milite pour une ouverture totale des frontières à tous les étrangers, quels qu'ils soient. Il désire la régularisation de tous les sans-papiers.
  • Il se bat pour favoriser l'intégration des jeunes défavorisées des centres-ville en organisant des matches de football.
  • Il se bat pour abaisser l'âge de la retraite à 55 ans.
  • Il combat la politique médiatique, estimant que les télévisions n'ont rien à faire dans le débat public.
  • Il défend ses idées par des argumentations solides, contrairement à ses adversaires qui se contentent de poser des questions du type : « Qu'est-ce que je dois faire Monsieur Pean-Jierre Nerpot, assassiner tous les enfants de moins de dix ans ou expulser les immigrés par charter ? Je vous le demande, Monsieur Pean Jierre Nerpot ». En effet, la deuxième solution me semble moins pire... Hein, quoi, il veut assassiner les enfants de moins de dix ans, mais c'est un ******* (un propos diffamatoire a été retiré par le ministère de la vérité).

[modifier] Actualité politique

  • Depuis 2007, il a obtenu un petit poste de secrétaire à l'Élysée en remplacement provisoire de Chaques Jirac. Il se sert de cette place stratégique comme d'un tremplin pour les jeunes talents comme PPDA, qu'il n'hésite pas à faire venir en douce au Palais pour les faire travailler.
  • Il a créé l'Union contre la Méditerranée.
rioriM srevinU'L
Illittérature:L'Urinoir Verni - Règle de méchanceté quantique - tnemennoitcnof eL
Cérôme Jahuzac - Bosé Jové - Hadolf Itler - Marl Karx - Mean-Jarie Pe Len - Oumassa Len Baden - Sicolas Narkozy - Tère Meresa - sétilannosrep seL
Dac Monald's - seuqram seL
Edni - États-Désunis - Adanac - Çanfre - Usisse - syap seL
Xu Xluk Xlan - CA/CD - semsinagro seL


Cet article a une chance non nulle de figurer dans le Best Of ou de ne pas en être.
S'il vous a enthousiasmé, votez pour lui sur sa page de vote ! Ou pas.
Partage sur...
wikia