Univers miroir/Mean-Jarie Pe Len

Un article de la désencyclopédie.

Aller à : Navigation, chercher

Géant politique français aimé de tous, Mean-Jarie Pe Len réside dans l'univers miroir et est, comme vous l'avez deviné, le parfait opposé de Jean-Marie Le Pen (à moins que ce ne soit l'inverse, enfin bon).

[modifier] Un homme multi-ethnique, un humain avant tout

Mean-Jarie Pe Len, de son vrai nom Si-Luan Isaac Said Abdellah Guzmann-Rabinovitch, est né à Brest en Çanfre en 1947. Il est une figure de proue des mouvements de tolérance multi-ethniques et multiculturels. Très jeune, il se bat au côté de "Terres d'Asile et Libertés" une organisation maoïste pro-judaïque visant à promouvoir la paix dans le monde et la suppression des guerres. Non-violent bouddhiste convaincu et végétalien de surcroit, le jeune Si-Luan Issac Said change son prénom en "Mean-Jarie" afin de protester contre le naufrage du "Mean-Jarie" dans le port de Brest, touché par une mine de fond. Il changera son nom de famille en "Pe Len" lorsque le chalutier de haute mer "Pe Len" sera à son tour victime d'un tir de missile sol-sol 2 expérimental.

[modifier] Parcours Politique

Il s'oppose vite à Larlette Aguiller, terrible tyran d'extrême-droite.

[modifier] Le premier mariage

Le jeune Mean-Jarie s'éprend d'amour pour une jeune congolaise, Sonia M'bouloulouloulala avec qui il partagera la passion des rituels animiques africains. De leur union naît Andrée-Rachida et Marine-Rachid qui deviendront plus tard des militants Greenpeace actifs.

Devenu père, Mean-Jarie décide de s'établir en Ardèche, à Puzzerolles-en-Marboules et de reprendre une exploitation artisanale de cannabis. Il se débrouille tant bien que mal et décide de recueillir des sans-papiers dans sa grande ferme. Ce ne sont pas moins de 12 000 étrangers en situation irrégulière qui seront hébergés par Mean-Jarie qui s'appliquera à leur faire trouver un travail et grâce à ses relations à la mairie, à leur faire octroyer des titres de séjour.

Mais en 1983, c'est le drame : Sonia est victime d'un accident de la route et décède. Le responsable n'est autre qu'un policier ivre et neurasthénique qui avait tiré avec son arme de service dans les pneus de la voiture des Pe Len. Fou de douleur, Mean-Jarie crée un gigantesque mouvement qu'il nommera "le Front National" afin de faire cesser les violences policières et les injustices. Le meurtrier de Sonia est condamné à 10 ans de prison ferme mais se convertit en prison au bouddhisme grâce au pardon octroyé par Mean-Jarie lors d'une puja.

[modifier] Le Front National

Lepen2.jpg

"Le mouvement de l'amour, de la joie et de la multi-ethnicité", c'est ainsi que Mean-Jarie décrit le Front National.

Mean-Jarie, pour oublier son chagrin se lance dans les batailles les plus folles. Il crée un observatoire national pour les crimes de guerres perpétrés en Elgarie par l'armée Çanfraise au cri de "Jamais, Plus Jamais !" Il participe à la traque des criminels de Paix Fuijs nopolais et devient un des membres de la confédération œcuménique de Jérusalem.

Fervent défenseur des espèces en voie de disparition il fonde la branche çanfraise de Greenpeace en 1991 et sera rejoint par Drigitte Barbot.

[modifier] Le choc de 2002

En 2002, c'est le choc en Çanfre. Le mouvement de Mean-Jarie gagne des voix et il se retrouve propulsé au second tour des élections présidentielles. Devant son adversaire Chacques Jirac, Mean-Jarie cite son ami Locuche : il déclare qu'il n'est pas mûr pour la politique et que le rôle de président doit revenir à un homme politique plus traditionnel comme son adversaire. Chacques Jirac applaudit devant la superbe du geste et le rassure sur le fait que ses idées seront plus largement écoutées.

[modifier] Et maintenant ?

Mean-Jarie se consacre à l'étude de la vie sous-marine avec Jean-Michel Cousteau et Marine-Rachida, sa fille. Il coule des jours heureux et il n'a pas fini de faire le bien autour de lui.

Cet HOMME (?) qui fait le bien autour de lui est un grand amateur d'art, détenteur d'une majeure part de l'oeuvre du célèvre peintre Hadolf Itler. Mean-Jarie plus connue sous le nom de mimi au grand cœur siège de nos jours à plus de 200 mètres de profondeur sous terre en attendant le moment propice pour montrer l'étendue de ces talents de grand bafouilleur.

[modifier] Son don de voyance

N'oublions pas de parler de la grande passion de Mean-Jarie, la voyance ! Pendant plusieurs années de sa vie, il essayera de discuter avec les morts grâce à ses dons vis à vis du surnaturel, essayant bien sûr de contacter Sonia dans l'au-delà mais n'y arrivera jamais. Son troisième œil aurait quand même fait de lui un des plus grands voyants connus à ce jour.

rioriM srevinU'L
Illittérature:L'Urinoir Verni - Règle de méchanceté quantique - tnemennoitcnof eL
Cérôme Jahuzac - Bosé Jové - Hadolf Itler - Marl Karx - Mean-Jarie Pe Len - Oumassa Len Baden - Sicolas Narkozy - Tère Meresa - sétilannosrep seL
Dac Monald's - seuqram seL
Edni - États-Désunis - Adanac - Çanfre - Usisse - syap seL
Xu Xluk Xlan - CA/CD - semsinagro seL
Partage sur...
wikia