Unité de temps windowsienne

Un article de la désencyclopédie.

Aller à : Navigation, chercher
« Une minute windows, j'arrive ! »
~ Ta voisine à propos de faire poireauter son mari encore une bonne heure
« Je te promets de tenir au moins vingt minutes windows ! »
~ Le mari de la voisine à propos d'une façon de lui cacher sa précocité
« Mais qu'est-ce que c'est qu'une minute windows ? »
~ Toi à propos de la conversion de tes voisins que tu espionnes

Oulà, jeune impatient ! Calmez-vous, vous risquez de vous faire repérer ! Alors, comme ça vous voulez savoir ce que c'est qu'une minute Windows ? Et bien, vous êtes tombé au bon endroit pour ça, pile-poil sur l'article traitant des unités de temps windowsiennes ! Et même que comme je suis de bonne humeur, je vais vous en donner une définition tout droit sorti de mon dico magique :

Une unité de temps windowsienne (Communément appelée « seconde Windows ») est une mesure de temps différant des mesures classiques, telles que la seconde ou de l'heure, par son habilité à prendre n’importe quelle valeur comprise entre « instantanément » et « jamais ».

[modifier] Exemples d'unités de temps windowsiennes dans la vie réelle

Bon alors, c'est sûr que résumer le concept de seconde Windows comme ça peut paraître un peu barbare et vous ne voyez probablement pas en quoi ça vous concerne. Mais si vous avez déjà été confronté à un ordinateur tournant sous Windows, vous avez probablement été la cible des unités de temps windowsiennes sans le savoir ! « Enfer et damnation ! », me direz-vous, ce à quoi je répondrai que c'est juste un problème informatique et qu'il n'y a pas besoin d'amener Satan dans la discussion.

Mais malgré mes paroles rassurantes, votre esprit a déjà succombé. Vous vous posez sans cesse des questions telles que « Qu'est ce donc qu'une unité de temps windowsiennes ? », « Comment les secondes windows m'ont-elles attaqué sans que je ne le remarque et cela malgré mes défenses impénétrables ? » et autre « Mais où est donc Ornicar ? »

Histoire de clarifier cet imbroglio et pour mieux comprendre l'étrange phénomène que représente la seconde Windows, voici quelques exemples de la vie courante :

[modifier] Exemple premier : en open space

Alors que vous travaillez gaiement, votre patron arrive furtivement derrière vous et vous lance un inattendu et tonitruant : « Bon alors, Dédé ! Il est fini ce rapport de 545752463546 pages ? »

Après vous être remis de la crise cardiaque provoquée par votre ninja de patron, la discussion s'engage :

Vous : Ne vous inquiétez pas patron, il est fini ! Par contre, je ne m’appelle pas Dédé...
Votre patron : Eh bien maintenant ton nom, c'est Dédé ! C'est clair, jeune cancrelat ?
Vous : Oui monsieur.
Votre patron : Bien, mon p'tit Dédé ! Bon, je veux ce rapport sur mon bureau dans trois minutes exactement, pas plus, pas moins !
Vous : Bien sûr, patron... Mais si j'arrive en moins de trois minutes, c'est grave ?
Votre patron : Pas vraiment, non... Mais si tu arrives après trois minutes, tu es viré !
Vous : D'accord, patron !

Vous prenez alors votre clé USB et vous vous empressez de copier le dossier dessus de peur de vous faire renvoyer sans passer par la case départ et sans toucher 20 000 francs (Qui ne vous auraient servi à rien de toute façon, le franc ne valant plus rien depuis le 17 février 2012. Comme quoi, tout n'est pas perdu.). Le message suivant s'affiche sur votre écran :

ChargementWindows1.jpeg

1 minute et 29 secondes ? Tout va bien !

Forcément avec cette estimation de temps qui vous laisse 1 minute et 31 secondes pour aller porter la clé USB de votre cube jusqu'au bureau du patron, vous vous dites que vous avez largement le temps d'aller chercher un café, de discuter avec la nouvelle secrétaire et même de vous offrir le luxe de mater son cul.

Grossière erreur ! Car pendant que vous vous débrouillez pour vous faire accuser de harcèlement sexuel, les terribles unités de temps windowsiennes sont à l’œuvre ! Et quand 1 minute et 29 secondes plus tard, vous revenez devant votre poste, c'est déjà trop tard ! Les secondes Windows ont agi et vous ne pouvez que constater les dégâts :

ChargementWindow2.jpeg

Et là, c'est le drame !

« Quoi ? », vous écriez-vous, confus « Ce n'est pas possible, il ne restait que 1 minute et 29 secondes tout à l'heure ! Pourquoi il y en a plus de trois maintenant ? »
<Bruit du PC indiquant quelque chose>
« Que s'est-il passé ? Le chargement est fini ? »

ChargementWindows3.jpeg

« Je te hais, foutue machine de Satan ! »

Il va sans dire qu'après cette mésaventure informatique, vous vous fîtes virer, votre femme vous plaqua et vous vous suicidâtes dans l’indifférence la plus générale.

J'espère que cet exemple vous aura aidés dans votre compréhension du fonctionnement basique de la seconde Windows. Bon alors passons à l'exemp-

Blue girl-1.png
La nana aux cheveux bleus dit :
Mais c'est pas logique ! Pourquoi Dédé n'a pas envoyé le dossier par mail plutôt que de se casser le cul avec sa clé USB ?



Bon alors, de un, il ne s’appelle pas Dédé et de deux, parce qu'il me fallait un exemple pour illustrer la seconde Windows dans son habitat naturel, ok ? C'est clair ?

Blue girl-1.png
La nana aux cheveux bleus dit :
Non, c'est pas clair ! C'était plus logique d'envoyer le dossier par mail, pourquoi il n'y a pas pensé ?
Et puis se faire virer parce qu'on n'a pas rendu un dossier à temps, c'est un peu exagéré, non ?
Et en plus, tu viens de tuer le lecteur par suicide avec toutes tes conneries !



Bon alors, soyons clairs : si Dédé (ce qui, je le rappelle, n'est pas son vrai nom) l'avait envoyé par Mail, il n'y aurait pas eu d'exemple et on m'aurait accusé de mettre plein de texte uniquement pour augmenter la taille de cet article ! Alors, pour te faire plaisir, on va dire que Dédé (dont ce n'est toujours pas le patronyme) est con comme un balai et que son patron est un vilain tueur multirécidiviste, pédophile et en plus il aime Justin Bieber, preuve ultime de son infamie ! Et pour finir, je te rappelle que je n'ai pas vraiment tué mon lecteur, ce n'était qu'une dramatisation, certes abusive, d'un exemple qui n'arrivera (probablement) jamais dans la vraie vie ! Ça va comme ça ?

Blue girl-1.png
La nana aux cheveux bleus dit :
Ça ira... Mais c'est quand même con !



Rien à foutre ! C'est mon exemple, je raconte ce que je veux ! Bon alors, où j'en étais avant l'intervention de l'autre folle ? Ah oui ! Passons à l'exemple suivant :

[modifier] Exemple second : James Bond

Vous vous rappelez du film Goldfinger sorti en 1964 ? Avec Sean Connery dans le rôle de James Bond ?

Sean Connery.jpeg

Sean Connery, un homme qui a la classe ! (Et qui aura bientôt un cancer des poumons...)

Bien. Vous devez aussi vous souvenir de la scène à Fort Knox ou Bond doit désamorcer une bombe avec sa bite et son absence de couteau. Il y arrive avant que la bombe n'explose puis il roule une pelle à la blonde de service, il balance le méchant de service par la fenêtre et il finit sa journée avec un petit tennis où il fait plusieurs services.

Bon, jusque là, tout est bien dans le meilleur des mondes et les licornes sautillent joyeusement sur des arc-en-ciels traversant la voute céleste en violant toutes les étoiles qu'elles croisent. Bref une situation parfaitement normale pour les années 60 (qui furent aussi nommé les années LSD) et je suis sûr que certains d'entre vous ne voient pas le rapport entre Goldfinger et les secondes Windows.

Blue girl-1.png
La nana aux cheveux bleus dit :
Je ne vois pas le rapport entre Goldfinger et les secondes Windows.



Mais calme-toi, petite impatiente ! J'allais justement y venir ! C'est pas vrai de toujours être interrompu par des gens qui débarquent sans raison ! ! Zut à la fin ! Et je dirais même crotte !

Blue girl-1.png
La nana aux cheveux bleus dit :
Non mais si c'est comme ça, j'me casse !



Bon débarras ! Maintenant, on peut revenir à nos moutons et on va imaginer ce qui se serait passé si la bombe utilisait des unités de temps windowsiennes au lieu de nos bonnes veilles unités de temps traditionnelles :

James Bond : Vite ! Je dois désamorcer la bombe avant qu'elle n'explose ! Et je dois aussi aller consulter un psy à propos de mon incapacité à ne pas expliquer à voix haute toutes les actions que j’effectue. Et voilà la bombe ! Combien de temps reste-t-il ?
Bombe : 12 578 355 487 secondes
James Bond : Ah c'est bon, j'ai largement le temps. Bon j’appelle l'équipe de démineurs et je vais boire un caf-

Et voilà, James Bond est mort et c'est à cause des secondes windows ! Car si elles peuvent allonger le temps (voir l'exemple premier), elles peuvent aussi le raccourcir ! Et James Bond ne le savait pas ! Mais en même temps c'est compréhensible, en 1964, les phénomènes des secondes Windows n'était pas connu de la communauté scientifique. Probablement parce que Windows n'existait pas encore... Ou alors parce que les scientifiques de l'époque étaient plus occupés à se défoncer au LSD plutôt que de bosser

CommunautéSI.png La Communauté Scientifique s'accorde à dire :
Ouh ! Les jolies couleurs ! C'est bÔÔÔÔÔôôôôôôooooo !


Enfin bref, Fort Knox est détruit, les Russes ont envahi le monde et nous sommes tous communistes. Alors, on dit merci les secondes windows et surtout merci Staline pour tes sagesses infinies ! (Bah quoi ? J'ai pas envie de finir au Goulag moi !)

Bref, exemple suivant !

[modifier] Exemple troisième : James Bond, version 2

Reprenons la situation de base de l'exemple second : James Bond, une bombe, des unités de temps windowsienne et un clafoutis aux poires (Euh... Non, le clafoutis aux poires, c'est ce que j'ai mangé ce midi et ça n'a absolument rien à voir avec le sujet). Et c'est reparti :

James Bond : Vite ! Je dois désamorcer la bombe avant qu'elle n'explose ! Et je dois aussi aller consulter un psy à propos de mon incapacité à ne pas expliquer à voix haute toutes les actions que j’effectue. Et peut-être que je devrai aussi lui parler de cette impression de déjà-vu ? Voilà la bombe ! Combien de temps reste-t-il ?
BombeFolle.jpeg

La star de cette scène : La bombe

Bombe : 19 secondes
James Bond : Il faut que je me dépêche, moi qui espérais prendre un café, c'est foutu ! Bon alors le fil bleu ou le rouge ?
Bombe : 93 secondes
James Bond : Oulà ! Elle déconne cette bombe !
Bombe : 61 512 837 secondes

Soudainement, le James Bond du film James Bond contre Dr. No apparait à moitié nu au côté du James Bond de 1964.

James Bond de 1964 : Mais qu'est-ce que c'est que ces conneries ?
James Bond de 1962 : Je sais pas ! J'étais en train de me déshabiller pour faire tendrement l'amour à Honey Rider puis j'allais l'abandonner comme une merde pour faire le con en Russie et tout d'un coup je me retrouve là, à côté de moi-même !
James Bond de 1964 : Hé ! je m'en rappelle de ça, c'était il y a deux ans ! D’ailleurs de moi à moi, elle n'est pas très bonne au lit, Honey
James Bond de 1962 : Ah zut... Mais tout ça n'explique pas ce voyage dans le temps. Hé c'est quoi ce truc qui fait bip ?
James Bond de 1964 : C'est une bombe qui déconne au niveau du décompte...
Bombe : 61 512 724 secondes
James Bond de 1962 : Effectivement, je vois ça !

Bon je vais avoir besoin d'une petite pause pour vous expliquer cette situation somme toute assez cocasse : la bombe affiche environ 61 512 000 secondes soit l'équivalent de 2 ans. C'est-à-dire que quand la bombe affiche 61 512 724, elle retrouve l'état dans lequel elle était 2 ans auparavant et emporte tout ce qui se la touche, dans le cas actuel James Bond qui tripote ses fils, ce qui explique la dualité de Sean Connery au beau milieu de Fort Knox en 1964 (ou en 1962, c'est tout confus dans ma tête..)

Et je suis convaincu que la communauté scientifique sera d'accord avec ma théorie. N'est-ce pas communauté scientifique ?

CommunautéSI.png La Communauté Scientifique s'accorde à dire :
De toute façon, on a pris tellement de LSD que si tu nous parlais de la scientologie, nous applaudirions avec entrain, alors...


Yes ! Théorie validée ! En route pour le Nobel de physique et les millions de dollars !

Blue girl-1.png
La nana aux cheveux bleus dit :
Hé mais t'as pas fini ton histoire de seconde Windows !



Ah oui, c'est vrai... T'étais pas censée être partie toi ?

Blue girl-1.png
La nana aux cheveux bleus dit :
Si, mais il fait froid dehors



Ça explique tout, je suppose... Enfin bon, tout le monde a compris ?

James Bond de 1964 : Oui. C'est parfaitement clair
James Bond de 1962 qui s'amuse à imiter Dupont du duo Dupont et Dupond : Je dirais même que c'est carfaitement flair !
Bombe : -52 secondes
James Bond de 1964 : Tiens, elle est carrément passée en négatif.
James Bond de 1962 : Ça va mal finir cette histoire
James Bond de 1964 : Je vois vraiment pas pourquoi tu dis ça.
Bombe : -977 617 923 secondes

Soudainement, le James Bond de GoldenEye débarque avec son tank.

Lomo M60 tank at New Troy American Legion, Wee-Chik Post.jpg

Une image de tank. Parce que j'aime les tanks. Ça fait des gros trous dans les maisons, c'est rigolo ! ... ah et puis, c'est en rapport avec le Tank du James Bond de 1995

James Bond de 1964 : Mais What the Fuck ?
James Bond de 1962 qui continu d'imiter Dupont (Ou alors, il imite Dupond, je suis pas sûr...) : Je dirais même plus Fuck the What !
James Bond de 1995 : Tiens, ça a changé Saint-Pétersbourg depuis la dernière fois que je suis venu ! Bon dans le doute, je fais feu !
James Bond de 1964 : Non !!!
James Bond de 1962 qui part en délire complet :  !!! noN
Bombe-atomique.png

Boum. Encore.

Et bah, c'est malin ! Ils viennent juste de faire péter un paradoxe temporel... Ça va encore être le foutoir dans le continuum spatio-temporel... Bon heureusement, l'utilisation de secondes Windows pour les bombes a été interdite en 1986 par un comité de scientifiques sous cocaïne parce que bon, faire le con avec le tissu même de l'univers, c'est marrant 30 secondes (Non-Windowsienne) mais après, ça prend 30 secondes (Windowsienne) pour réparer tous les paradoxes alors bon, voilà quoi !


Bon maintenant que tout le monde a compris le principe des unités de temps windowsiennes, on va pouvoir passer à quelque chose de plus intéressant.

[modifier] La découverte des unités de temps windowsiennes

Il existe plusieurs centaines de théories concernant la découverte des secondes Windows mais seulement deux sont communément admises comme étant les plus plausibles alors histoire de ne pas perdre trop de temps à parler de toutes ces théories à la con, on va se concentrer sur les deux principales ainsi que quelques autres mineures. Et les trois au fond à gauche qui ne sont pas d'accord peuvent aller se faire sodomiser par un clown monochrome !

Blue girl-1.png
La nana aux cheveux bleus dit :
Depuis le temps que j'en ai envie !



Euh... Ok... Alors, tu vas faire ça dans ton coin et nous, on passe à la première théorie :

[modifier] Théorie N°1 : La découverte par contenu pornographique

Selon cette théorie, un homme du nom de A. Nonyme découvrant les joies de l'internet en 1997 se décida à télécharger des films à contenu érotique (A l'époque, ça s'appelait encore des films à
Internet1997.jpg

Le porno sur Internet en 97, c'était sexy !

contenu érotique tandis que de nos jours on dirait plutôt boulard... Mais où va le monde, je vous le demande ?). Une fois sa besogne finie, il se dépêche de copier/coller son film à contenu érotique dans un dossier caché au tréfonds de son disque dur pour éviter que sa femme ne découvre ses penchants pour la double pénétration et le cuir récemment acquis.

Pendant le chargement, il remarque que l’inconsistance du compte à rebours qui passe subitement de 2 minutes 07 à 1 minute 38 puis à 3 minutes 14. Intrigué par ce phénomène, il essaye de re-déplacer le fichier en sens inverse et observe de nouvelles irrégularités puis il tente l'expérience avec d'autres fichiers.

Tandis qu'il fout le bordel parmi ses dossiers, il rédige une thèse sur ces secondes à temporalité variable (C'était bien évidemment un titre de travail) et il en profite pour poser les bases de la théorisation des unités de temps windowsiennes. Pris par sa découverte, il ne se rend pas compte du temps qui passe et lorsque sa femme rentre du travail, elle le surprend en pleine effervescence expérimentale devant des écrans de chargement et un film à contenu érotique :

La femme de monsieur A. Nonyme : Mais Albert qu'est-ce que tu fous ?
Monsieur A. Nonyme : Chérie, ce n'est pas ce que tu crois !
La femme de monsieur A. Nonyme : Quoi, tu n'es pas en train de découvrir les secondes Windows à cause d'un film à contenu érotique dont tu as essayé de me cacher l'existence ?
Monsieur A. Nonyme : Euh... Bah si en fait...
La femme de monsieur A. Nonyme : Comment as-tu pu oser me faire ça à moi ? Je vais te tuer !

S'en suit un long combat au corps-à-corps qui se terminera par l'explosion de la maison dans laquelle moururent monsieur A. Nonyme, sa femme et le voisin du couple qui était passé demander du sel.

Ce n'est que sept ans plus tard qu'une partie des notes de monsieur A. Nonyme furent retrouvées, néanmoins il existe toujours à ce jour des doutes concernant leur véracité. En effet les partisans de la deuxième théorie (Voir ci-dessous) prétendent qu'il ne s'agit que d'un ramassis de connerie écrit par un Kévin dans le but de se faire remarquer.

[modifier] Théorie N°2 : La création déguisée en découverte

Cette deuxième théorie stipule que les secondes Windows ne sont pas un phénomène naturel comme on pourrait le penser mais qu'il s'agirait en fait d'une création humaine. Selon les Gatounet Temporel (C'est ainsi que les partisans de cette théorie se font appeler), les unités de temps windowsiennes auraient été inventées par Bill Gates himself.

Celui-ci codant Windows 95, décida d'y inclure différents bugs pour rendre son OS plus rigolo. Et c'est ainsi que le 3 décembre 1994, il eut l'idée d'inclure un programme générant des unités de temps aléatoires : Les secondes Windows ! Ce que tout le monde prenait pour un bug n'est en fait qu'un fourbe procédé destiné à nous emmerder au plus haut point. Et les ingénieurs de chez Microsoft incorporèrent les secondes Windows dans tous les autres Windows sous les ordres de Gates qui trouvait cela amusant.

Certains Gatounets Temporels extrémistes vont même jusqu'à affirmer que Gates aurait créé les secondes Windows pour le compte des Turcs dans le cadre du grand complot Truco-Pandaesque visant à dominer le monde. Mais cette théorie est complètement absurde ! Il n'existe rien d'aussi farfelu qu'un complot Truco-Pandaesque ! Et je ne dis pas ça parce qu'il y'a un jeune panda qui me menace avec une arme à feu ! Non, pas du tout !

Pandastagne.jpg Le jeune panda dit :
En effet, je ne le menace pas et je n'ai pas d'arme à feu sur moi ! Le complot Truco-Pandaesque n'existe pas !
Gloire au grand Panda Turc !


Exactement ! C'est ce que je disais !

[modifier] Autres théories mineures, mais néanmoins intéressantes

[modifier] Théorie mineure N°1 : L'homme des cavernes

Récemment, des archéologues en expédition au muséum d'histoire naturelle ont découvert, caché sous un caillou datant de 15 000 av. Jésus Criss , un message laissé par Ouga-bouga, un homme préhistorique.

CaillouPréhistorique.jpg

Le caillou de Ouga-bouga

Après plusieurs minutes d'intense refléxion, les chercheurs réussirent à déchiffrer les symboles de Ouga-Bouga. Dans ce caillou, il parlait d'un ordinateur tournant sur Windows (On peut affirmer qu'il tourne sous Windows grâce au BSOD présent sur le caillou) en train d'effectuer un copier/coller. Ouga-Bouga précisa que le compte à rebours affichait 10 - 9 - 8 - 6 - 14 - 7 ce qui est le comportement normal des secondes Windows ! Ouga-Bouga serait donc le découvreur des unités de temps Windowsiennes ! Stupeur et stupéfaction !

Cependant, les détracteurs de cette théorie avancent l'argument que Ouga-Bouga n'a pas pu utiliser un ordinateur 17 000 ans avant l'invention de l'ordinateur et que, par conséquent, il n'a pas pu découvrir la seconde Windows ! Cet argument a vite été contré, car si on peut faire voyager James Bond à travers le temps à cause d'une bombe utilisant les secondes Windows, y a pas de raison qu'on ne puisse pas faire la même chose avec un ordinateur !

D'autres détracteurs prétendent que Ouga-Bouga ne savait pas compter ce qui explique que les nombres soient dans le désordre sur son caillou ou bien qu'il n'est pas en mesure d'utiliser un ordinateur, car il ne sait pas ce que c'est mais ça, tout le monde s'en fout.

Il n'empêche que cette théorie est quand même considérée comme mineure. Probablement pour emmerder Casimir qui est un grand fan de cette théorie.

Casimir002.jpg Casimir nous dit :
Je vous hais tous, bande de cons !



[modifier] Théorie mineure N°2 : Les secondes Windows/Matrix

La théorie des secondes Windows/Matrix est apparu peu de temps après la sortie du film Matrix.

Blue girl-1.png
La nana aux cheveux bleus dit :
On s'en doutait, banane !



Hé, mais t'était pas parti te faire sodomiser par un clown ou quelque chose comme ça ?

Blue girl-1.png
La nana aux cheveux bleus dit :
C’était un éjaculateur précoce. A peine 2 minutes et il lâche la sau-



Non c'est bon, je veux pas savoir... J'en étais où ? Ah oui ! La théorie des secondes Windows/Matrix stipule que les secondes Windows ne sont qu'une illusion et qu'elles n'existent pas vraiment. Quand on voit le temps de chargement se tordre, ce n'est pas vraiment le temps de chargement qui se tord mais son reflet !

Chargement tordu.jpg

Un exemple de chargement tordu

Et même qu'en fait le temps de chargement n'existe pas ! Ni votre PC ! Tout ça, ce n'est qu'une illusion provoquée par le complot Turco-Pandaesque ! C'est tout du moins ce que prétends cette théorie, mais soyons sérieux deux secondes. Le complot Turco-Pandaesque n'existe pas ! C'est n'importe quoi !

Pandastagne.jpg Le jeune panda dit :
En effet, c'est n'importe quoi ! Le complot Turco-Pandaesque n'existe pas !
Gloire au grand Panda Turc !



Voilà maintenant qu'on n'a vu toutes ces théories on va pouvoir passer à autre chose.

[modifier] Les polémiques concernant les secondes Windows

[modifier] Le grand congrès scientifique de 1986

En 1986, un grand congrès portant sur les sciences du comportement fut organisé. Pour une raison encore inconnue, on y invita des physiciens et des mathématiciens alors qu'ils n'en avaient absolument rien à carrer des sciences du comportement tout comme 99,999 % des habitants de cette planète, les 0.001 % restant étant soit des comportementalistes, soit des fous. Mais comme on leur promis qu'il y aurait un buffet gratuit, ils décidèrent de s'y rendre tout de même.

En plein milieu du congrès, une bombe utilisant les secondes Windows remonta le temps et apparu dans la salle où se déroulait le buffet. L'explosion provoqua la mort des 3/4 de la communauté scientifique de l'époque (Au grand désespoir de certains, aucun comportementaliste ne mourut car ils étaient tous en train de débattre avec entrain sur la signification du bras d'honneur dans une autre salle du bâtiment).

Les physiciens et mathématiciens survivants décidèrent de débattre sur l'utilisation des secondes Windows, histoire d'éviter les débordements du type explosion de buffet gratuit. Une grande polémique secoua ce débat qui dura en tout et pour tout 3 jours : devait-on interdire l'utilisation des secondes Windows uniquement pour le fonctionnement des bombes ou, au contraire, devait-on l'interdire tout court ?

Après plusieurs kilos de cocaïne sniffés et quelques baffes bien senties, ils s'accordèrent tous pour n'interdire l'utilisation des unités de temps windowsiennes que dans le cas des bombes et de la culture de tomates.

CommunautéSI.png La Communauté Scientifique s'accorde à dire :
Surtout dans la culture des tomates ! Vous pouvez pas imaginer les catastrophes que ça pourrait provoquer sinon !


[modifier] Sortie de Windows Seven

Lors de la sortie de Windows Seven, certains comportementalistes qui n'avaient apparemment rien d'autre à foutre, lancèrent une polémique sur l’appellation Secondes Windows. En effet, avec ce nouveau Windows baptisé selon son numéro dans la liste chronologique des Windows, il y existe une chance non nulle pour les plus cons naïfs d'entre nous, de prendre le terme Seconde Windows pour le deuxième Windows a être sorti.

Dès lors, de nombreuses personnalités proposèrent leur appellation commune pour designer les unités de temps windowsiennes. Parmi les plus notables, on peut citer : Minute Windows, Secondes Variables Windows, Temporalités Plurielles Propres aux Systèmes Microsoftiens (Souvent abrégé TPPSM), etc...

Par-dessus cette polémique, une seconde polémique éclata mené par Marcel, l'ivrogne du coin.

Marcel.jpg Marcel dit :
Tu parles de moi, espèce de petite pute ?

Ouais, je parle de ton implication dans la polémique des secondes Windows et de la sortie de Windows Seven.

Marcel.jpg Marcel dit :
J'ai été impliqué dans ça, moi ?
Tu racontes n'importe quoi, espèce de petite pute !

T'as dû oublier parce que t'étais beurré comme... Euh... Bah comme une tartine beurrée.

Marcel.jpg Marcel dit :
T'es sur de ça, espèce de petite pute ?

Sur et certain !

Marcel.jpg Marcel dit :
Autant pour moi...

La seconde polémique lancée par Marcel était centrée sur l'utilité des comportementalistes. En effet, si ils ont assez de temps pour lancer une polémique sur les secondes Windows, c'est bien la preuve qu'ils n'ont vraiment aucune utilité. Les comportementalistes rétorquèrent qu'ils servaient à quelque chose, mais ne précisèrent pas quoi juste pour embêter Marcel. Le débat s’étala sur plusieurs semaines et fit presque disparaître le premier débat qui, de toute façon, commençait à sérieusement tourner en rond.

A la fin des discussions, la décision de tuer tous les comportementalistes fût prise. Malheureusement la majorité d'entre eux purent s'enfuir avant qu'on ne s'en débarrasse. En même temps, c'était peut-être pas une bonne idée de prendre cette décision les concernant alors qu'ils étaient présents et que personne n'avait de lance-flamme sous la main.

Plutôt que de les pourchasser et de tous les tuer les uns après les autres, les têtes pensantes du pays décidèrent de créer, et ce malgré l'interdiction, une bombe Windows qu'il forcèrent à exploser en 1986 durant un congrès organisé par des comportementalistes, histoire de les tuer avant même qu'ils ne causent cette polémique à la con. Bizarrement, l'univers ne s'autodétruisit pas à cause du paradoxe crée et c'était pas plus mal.

Depuis ce jour, les comportementalistes sont traqués comme des bêtes et les secondes Windows s’appelle toujours secondes Windows au grand dam des cons naïfs.

[modifier] Conclusion

Les secondes Windows, c'est quand même de la merde !

Blue girl-1.png
La nana aux cheveux bleus dit :
Ta conclusion, c'est aussi de la merde !



Pandastagne.jpg Le jeune panda dit :
Le grand Panda Turc te fera lapider en place publique pour le coup !

Hé mais, vous êtes marrant, vous ! Comment voulez-vous conclure un article pareil ?

Marcel.jpg Marcel dit :
Y faut que tu te bourres la gueule, espèce de petite pute.


CommunautéSI.png La Communauté Scientifique s'accorde à dire :
Non ! Le LSD et la cocaïne, c'est mieux !


Et bah putain, j'suis pas aidé...

Bon alors, qu'est-ce que je peux faire comme conclusion... Ah je sais ! Ctrl+C/Ctrl+V.

ChargementConclusion.jpg

[modifier] Voir aussi


01.png  Portail de l'Informatique

Qu'avez-vous pensé de l'article "Unité de temps windowsienne" ?
 
519
 
81
 
25
 
2
 
15
 
10
 
17
 

Ce sondage a été créé le novembre 4, 2012 16:52 et 669 personnes ont déjà voté.


Bestof v1.png
Meilleurde.jpg
Cet article a été élu dans le Best Of de la Désencyclopédie !
Partage sur...
wikia