Un milliard de blagues

Un article de la désencyclopédie.

Aller à : Navigation, chercher

Bonsoir mesdames et messieurs, et surtout mesdames ! Vous venez pour écouter un milliard de blagues ? Cela semble impossible, mais moi, Jacky Pierre, alias l’homme le plus drôle du monde (mettez des majuscules, ou sinon je vous encule), je vais tenter de relever ce défi, dans mon one-man-show de stand-up : Un milliard de blagues !

[modifier] Un milliard de blagues

Milliard2.jpg

Un humour détonnant qui nous quitte trop tôt.

Alors c’est Toto... eh vous là bas, au fond de la salle ! Si je vous gêne faut carrément le dire ! Qu’est-ce que vous venez foutre à mon spectacle ? Madame, vous feriez mieux d’aller plutôt vous inscrire à un club de gym ! Vous êtes tellement grosse que je parie que vous mangez deux repas le midi ! « Poussez-vous, j’veux du rab ! » Mais non je plaisante !

Alors revenons à nos moutons, c’est Toto, non un Toto normal hein. Donc. C’est l’histoire d’un Toto, mais un Toto euh.. normal hein ! Pas Noir, pas pédé, un Toto genre le bon vieux Toto bien de chez nous si vous voyez ce que je veux dire. Ha ha, tu rigoles pas, toi, au premier rang ? Tu veux peut-être que je te réexplique ? Alors bon quoi, t’es boucher ou t’es charcutier ?

Bon. Toto, y’a son père qui lui demande d’aller acheter du chocolat. Ha, dès qu’on parle de chocolat y’a la grosse du fond qui se redresse ! Mais non madame ! C’est pas pour vous le chocolat ! C’est pour le père à Toto ! Qu’elle est conne celle-là ! Eh, faut pas croire que dès qu’on parle de chocolat on se moque de vous madame ! Y’a pas besoin de parler, vous êtes tellement grosse que tout le monde en reste bouche bée, pas vrai le public, ha ha ha ! Elle, quand elle reste bouche bée, faut faire attention à vos sandwiches les gars, je crois que sa mâchoire fait aspirateur à bouffe ! Attention à vos doigts !

Milliard1.jpg

On rit pendant des heures.

Le père à Toto il dit comme ça : « Eh Toto ! Peau de zobi, va m’chercher du chocolat nardinamouk ! » Eh eh, j’en vois qui sont morts de rire là-bas ! Vous cachez pas les mecs ! Tout le monde aime bien rire un peu des Arabes de temps en temps, c’est pas raciste ! D’ailleurs, comme dirait Desproges : on peut rire de tout mais pas avec n’importe qui ! Le truc c’est de pas rire de tout avec des Arabes déjà, on évite de se prendre une fatwa et une ceinture d’explosifs sur le coin de la gueule !

Ha ben y’a la grosse qui s’en va avec son mari ! Eh, monsieur vous partez déjà ? C’est l’heure des poubelles, vous allez essayer de ramener quelques poissons pourris du marché de Rungis pour nourrir votre gros phoque ? Attention à l’indigestion, si elle dégueule ça va finir comme à Vaison-la-Romaine ! Au secours ! Les femmes et les enfants d’abords ! Sortez vos gilets de sauvetage !

Moi c’est bien simple, les catastrophes naturelles ça me fait bien marrer. A Vaison-la-Romaine, je sais pas si vous vous rappelez – toi oui le vieux tu te rappelles forcément, t’es tellement vieux que tu calcules même plus le temps qui passe en années mais en guerres ! Je sais pas si vous vous rappelez, on voit toujours la même image de caravane qui se fait exploser contre un pont dans les inondations. Comme moi, je sais pas si vous vous êtes dit : « Ben merde alors, qui c’est qu’est assez con pour partir en vacances en caravane à Vaison-la-Romaine ? » Non mais c’est vrai quoi, elle est à qui cette caravane de pauvre ? Enfin je veux dire, elle était à qui ? Parce que le gars qu’est dedans, il doit être au moins aussi mort que la vie sexuelle du type au pull violet ! Oui toi là-bas ! Avec ton pull violet ! T’es tellement moche que personne ne veut faire l’amour avec toi, à part ta main ! Eh, va aux putes, avec ta gueule elles te feront peut-être une remise si elles sont charitables ! Grande cause humanitaire ! Zone sinistrée ! Tous aux abris !

Milliard3.jpg

Une sympathie désespérée.

Ca me rappelle Pascal Sevran de parler de zone sinistrée. Ha vous voyez pas le rapport ? Ben alors ? Vous voyez pas ? Monsieur Bite-des-Noirs ! Ca, ça le fait bien rire le monsieur là-bas ! Eh vous ! Le Noir ! Dites-leur qu’on peut rire des Noirs sinon ils vont finir par me lyncher en brûlant une croix, si vous voyez ce que je veux dire ! Oh je rigole ! Tout de suite le Ku Klux Klan ! Enfin quand même, vous avez vu ? Barack Obama ? Président des États-Unis le mec ! Alors là attention ça rigole plus ! C’est comme Tarzan, le roi des singes, mais à l’envers ! Réfléchissez à tout ça, vous allez voir, il y a une astuce, hé hé. Je vous laisse méditer là-dessus.

Il va en avoir du boulot Obama, avec les Américains ! Déjà qu’on pouvait pas les voir en peinture, mais lui, il va galérer niveau couleur si vous voulez mon avis ! Au Texas, et bien ils sont tellement méchants que la ville de Dallas, ils l’ont rebaptisé La DASS, et ils y mettent tous leurs Noirs ! Remarquez c’est pire à La-Nouvelle-Orléans, maintenant on peut l’appeler La-Vieille-Orléans tellement elle a pris l’eau !

Ah ben vous avez vu, on revient aux inondations ! Et pendant ce temps-là, le père à Toto a toujours pas eu son chocolat ! Eh, remarquez, question chocolat ce soir on est gâtés dans la salle avec le monsieur de tout-à-l’heure. Faut pas le prendre mal, c’est de l’humour ! D’ailleurs je l’ai toujours dit : les bronzés ont souvent plus d’humour que les Blancs. Ben ouais, il suffit de regarder les noms de leurs présidents en Afrique : Bamboula, Negrita, Coca-cola…


Milliard4.jpg

Une dérision inattendue.

Nous en France on a pris un nain, vous me direz c’est pas mieux ! Déjà à Eurodisney, il voulait faire des montagnes russes, ça lui rappelle son ami Poutine, et bien ils l’ont pas laissé monter dedans. Il passait pas au dessus de la barre ! Alors il se tape peut-être un mannequin, mais moi au moins on me laisse monter dans le Space Mountain ! En plus quand il a voulu sortir du parc y’a des vigiles qu’ont essayé de le déshabiller : ils croyaient que c’était le chinois travailleur clandestin payé au black déguisé en Simplet qui essayait de se barrer en piquant le costume !

Ils sont petits quand même ces gens là, mais ils sont nombreux. Vous allez voir que d’ici deux ou trois ans c’est des Chinois qui rachèteront le musée du Louvres. « Poul faile boutique souvenils, tching-tchong ! » D’ailleurs à Marseille on ne parle que d’eux : les jaunes, les jaunes, les jaunes ! J’y étais y’a pas longtemps avec mon beau-frère, au café il arrêtait pas : « Patron, ressers-moi un jaune ! » N’empêche qui si tous les jaunes étaient anisés, moi je dirais « Vive la justice chinoise » comme l’autre, là, la mère Royale.

Alors elle, elle devrait pas faire cuistot la pauvre : elle met tout le temps les pieds dans le plat ! Et vas-y que j’te chante « Fra-ter-ni-té » ! La pauvre elle aurait mieux fait de crier « J’veux-mes-ca-chets ! » Moi je préfère Delanoé, c’est un type qui fait face. En même temps, c’est pas le type à qui on tourne le dos, encore moins dans la douche pour ramasser la savonnette si vous voyez où je veux en venir ! Si vous voyez pas, c’est normal, c’est un endroit tout noir et qui sent pas très bon !


Milliard8.jpg

Derrière le masque du clown : le poète.

Ha, la dame là-bas elle en connaît un rayon vu comment elle rigole ! C’est votre mari le monsieur à côté de vous ? Faut pas rougir monsieur, moi aussi j’aime bien en mettre un coup dans le pétard de temps en temps ! Ha ben pourquoi vous secouez la tête ? C’est pas avec vous qu’elle le fait ? Dommage vous devez y perdre au change ! Hé madame ? Psst ? Vous passerez me voir après le spectacle, si vous voulez connaître le milieu, je pourrais vous introduire, attention c’est obscur !

Dans le genre obscur en ce moment y’a aussi une histoire de chocolat que demande le père de Toto. Bon, Toto, il va chez le marchand de chocolat. On va pas dire « chocolatier », je vois pas Toto se rendre à Saint-Germain-des-Prés acheter des truffes à Debauve et Gallais. Non Toto c’est plus le genre à aller chercher son Poulain en tablette à Auchan, voire à Leader Price. Déjà Toto c’est un nom de pauvre, je connais aucun millionnaire qui s’appelle Toto. Toto, c’est pas trop le prénom du mec qui bénéficie du bouclier fiscal, c’est plus le mec qui prend un couvercle de poubelle comme bouclier quand il passe par sa cage d’escalier de HLM pour rentrer chez lui.

Cela dit, il n’y a rien de mal à habiter en HLM ! C’est même super quand t’es un peu scatophile : t’entends ta voisine faire caca, c’est le pied ! Et si t’aimes les chiens, c’est le bon endroit pour se faire mordre ! Ils aiment les animaux, les jeunes, c’est leur côté Brigitte Bardot avec pitbull ! Pardon : un p’tit pull !

Moi les jeunes je les comprends ! Comment que ça doit être trop dur de trouver un travail, zy-va mon frère ! C’est la faute à la société ! Moi je trouve qu’ils exagèrent les patrons ! Quand tu vois Mouloud qui vient chercher un emploi de banquier, en fumant son joint, habillé en survêt, je me demande vraiment pourquoi il reste au chômage ? « Vazi m’sieur, on peut faire des tournantes dans ton entreprise ? La photocopieuse, on peut faire des faux billets avec ? Ouaiche ouaiche ! »

Milliard6.jpg

Politiquement incorrect mais tellement drôle.

Ha le monsieur là-bas il a pas compris ? Mais non c’est pas contre les jeunes mon spectacle ! Ta fille elle peut venir ! Avec ses copines même ! Je trouve qu’on est toujours trop méchant avec les pédophiles. Attention je n’en suis pas un ! Mais soyons honnêtes, on veut à tout prix que nos enfants grandissent et soient conscients de la vie d’adulte de plus en plus jeunes – et pour cela, quoi de plus efficace que le sexe ? A mon avis, une fille de 14 ans qui suce est bien mieux armée dans la vie pour réussir qu’une pucelle de 18 ans, surtout si elle a décidé de faire carrière dans la fonction publique ! Et une adolescente de 14 ans qui se fait enculer est prête à voter !

En parlant de politique, je sais pas si vous avez vu le parti socialiste récemment ? Ha mince j’ai dit « politique », je voulais dire « paléolithique » ! Moi les seuls socialistes que j’aime bien sont les nationalistes socialistes ! Au moins pas de chichis, pour résoudre le chômage, vwouf, on allume les fours ! Et hop ! Quoi madame ça vous dérange ? Avec votre nez crochu je comprends ! N’allez pas trouver un prétexte pour vous faire rembourser le ticket !

N’empêche le nazisme voilà un vrai modèle de société, mais je préfère encore le communisme ! Ca vous plairait pas à vous de mettre qui vous voulez dans les camps de travail ? Y’en a à qui ça ferait du bien, si vous voyez ce que je veux dire ! Par exemple ceux qu’on voit pointer aux Assedic chaque semaine ! Feignants ! Il n’y a qu’en France que toucher les allocations est considéré comme un travail !

Milliard7.jpeg

Une présence sur scène quasi hypnotique.

Les pires sont sûrement ceux qui reçoivent leur paie de l’Etat, par exemple les instituteurs de maternelle ! Je ne savais pas que pour torcher un gniard il fallait Bac+5 ! Ca en fait des années d’études à fumer des joints en écoutant Mylène Farmer ! Les étudiants, c’est aussi utile à la société que les immigrés : à part profiter du système, on ne peut pas dire qu’ils servent à grand-chose ! « Papa, tu me donnes cent euros ? » Moi si j’avais des enfants, direct à l’armée, ça leur apprendra la vie ! En Afghanistan, hop ! Va nous flinguer du taliban, ça au moins c’est utile !

C’est comme pour le chocolat de Toto. Son père lui a demandé d’en acheter, alors Toto va chez le marchand, achète un chocolat, le bouffe en chemin et chie dans l’emballage. Le père de Toto fait pas gaffe et mange la merde de Toto. Et bien c’est ça la démocratie : on fait confiance à un Toto quelconque et il nous fait bouffer sa merde, oui messieurs-dames ! Franchement, une dictature, voilà qui nous changerait ! Ce serait plus honnête ! Comme le dit le proverbe, la dictature c’est ferme-ta-gueule et la démocratie c’est cause-toujours ! Ben moi, si j’étais au pouvoir, je peux vous dire que je ressortirais la guillotine ! Il y en aurait des têtes de cons qui voleraient : tchaf les féministes, tchaf les pédés, tchaf les gauchos, tchaf les syndicalistes, tchaf les immigrés !

Mais non madame je plaisante ! C’est un spectacle, c’est de l’hu-mour !

[modifier] La critique Télérama

Un milliard de blagues

One-man-show enregistré au Palais des glaces, à Paris, en novembre 2008. Mise en scène : Jean-jo Capadovici. Réalisation : Nadine Hatoire. 60 mn. Inédit.

Quand on a pas le moral, on peut toujours éviter d’aller rire à Un milliard de blagues mais c’est déconseillé. En quelques vannes bien senties, Jacky Pierre est là, alerte, prêt à fustiger le politiquement correct. Déjà sur scène, il s’en prend aux femmes, aux enfants, aux vieux.

On pense à Desproges, moins littéraire, plus cinglant. Au professeur Choron, aux sales blagues de Vuillemin. Le Palais des Glaces nous présente un clown sarcastique qui a les yeux grand ouverts sur la réalité, et n’hésite pas à taper à gauche autant qu’à droite. De Sarkozy à Obama, personne n’est épargné. Ca fait mal, ça vous dérange ? C’est voulu.

C’est immoral, abject ? Oui. Jacky pulvérise la bienséance et les bons sentiments à la manière d’un Bigard ou d’un Le Luron. Avec Jacky, le pire est là, prêt à bondir. Tout est second degré. Rire de tout, avec tout le monde, même du pire ? Jacky tient le pari.

[modifier] Les faits

ParisFrance – AFP – 16 janvier 2018. C’est tard dans la nuit de samedi que l’humoriste Jacky Pierre s’est éteint subitement à l’âge de cinquante trois ans, des suites d’un arrêt vasculaire cérébral. Le comique, qui vivait des ventes de ses livres (Il reste du rab ?, Passez-moi le sel, On achève bien les emmerdeurs, Tagada tagada voilà les impôts), de ses deux spectacles (Un milliard de blagues, Au secours Jospin revient !) et de son DVD (Les castings de Jacky), habitait dans un appartement de soixante mètres carrés au cœur de l’île de la Cité, en compagnie de son épouse, la chanteuse Priscilla, âgée de 31 ans.

« Après Coluche et Guillon, c’est encore un génie de l’humour qui nous quitte prématurément » déclare son deuxième meilleur ami, Laurent Baffie. Souvent comparé à Desproges et Jamel Debbouze, Jacky Pierre maniait un humour tranchant, acerbe, qui ne lui attirait pas que des admirateurs, pour témoins les nombreux procès que lui engageaient des associations comme SOS Racisme ou l’UEJF. « En France on a même plus le droit de rigoler » confiait en novembre dernier Jacky Pierre sur le plateau de Michel Drucker. « Tout de suite, on se fait taxer de racisme, de xénophobie, de sexisme. C’est aberrant. Je suis pour la paix, ce sont ceux qui voient le mal partout qu’il faut attaquer en justice, les fascistes de l’antiracisme. » L’humoriste se proclamait apolitique.

Les obsèques auront lieu à l’église de Saint-Germain-des-Prés, ce mercredi.

Partage sur...
wikia