Ultimate Death Scrabble

Un article de la désencyclopédie.

Aller à : Navigation, chercher

L'ultimate death scrabble (UDS) est un jeu de société, familial et agréable, qui a réussi pendant des décennies à animer de façon originale et ludique de longues soirées d'hiver, et divers jours d'été. Des taies, il n'en est absolument pas question dans cet article qui va tenter de rappeler les règles de ce délicieux passe-temps, destiné tant aux petits qu'aux grands (tant aux tantes en tentes qu'aux taons d'antan haha c'est drôle de jouer avec les maux !)[1]

Vous avez en effet la chance de trouver en moi-même; auteur de cet article, un champion, que dis-je un véritable gourou de la discipline. (Champion du monde 3 années de suite entre 1987 et 2003). Cependant sachez que, comme tous les grands gourous, d'Australie comme d'ailleurs[2] , j'ai su garder les pieds sur terre, rester simple, et c'est là je pense l'une de mes qualités les plus remarquables. Ah j'entends quelque chose dans le fond de l'assemblée, oui ? Une dédicace ? Mais certainement, attendez au moins que j'aie fini mon exposé jeune fougueux que vous êtes.


[modifier] Des débuts difficiles

Playmobil kahn.jpg

"T'as plus qu'à changer de nom, connard !"

L'UDS a une origine originale.

La genèse de ses premiers émois a lieu dans une région reculée de la Mongolie dans les années soixante avant Joe Cocker. Il serait né lors d'une altercation entre Jean-Yves Kahn et son fidèle homme de main Brahdroa. Après avoir débarrassé une steppe entière de ses infâmes mongols, ce cher Kahn et son fidèle Brahdroa décidèrent de s'accorder une pause bien méritée de façon à célébrer ces instants victorieux, comme nous le prouve cet enregistrement d'époque :


Jean-Yves Kahn : Que dirais-tu si on s'accordait une pause bien méritée de façon à célébrer ces instants victorieux ?
Brahdroa, le fidèle : Je dirais "Banco!"
Jean-Yves Kahn : "Banco" mot compte triple qui te permets d'épuiser tes dernières lettres et de me foutre une dérouillée...
Brahdroa, le fidèle : Yék yék !
Jean-Yves Kahn (brandissant son épee) : Je conteste cette victoire ! "Banco" ne figure pas au Robert, ni au Larousse, ni même dans aucun autre bouquin que je n'ai jamais ouvert puisque je ne sais pas lire.
Brahdroa, le fidèle : Yék yék !


Jean-Yves Kahn, fou de rage, coupe alors le bras droit de son fidèle homme de main en prononçant ces paroles désormais célèbres :

Jean-Yves Kahn : T'as plus qu'à changer de nom, connard !
Brahdroa, le fidèle : Kaï Kaï !








Ainsi naquit l'Ultimate Death Scrabble!







UDSlogo.jpg

Ca va saigner !


[modifier] Les premiers tournois

Playmobil-adam-eve.png

Exemple typique d'une scène ne se déroulant pas au Moyen Âge

Nous sommes au Moyen Âge, enfin pas vraiment maintenant. Parce que maintenant là tout de suite on n'est pas vraiment au Moyen Âge. D'un point de vue historique en tout cas, voire chronologique. Disons que nous ne nous trouvons actuellement pas dans la période dite du "Moyen Âge". On est au 21ème siècle quoi. C'est quand même fort éloigné du Moyen Âge. Cependant, on peut tout à fait utiliser le terme "Moyen Âge" pour décrire un état contemporain vieillot, désuet, démodé, ou violent. On pourrait d'ailleurs tout à fait se demander par exemple si l'humour de cet article n'est pas quelque peu moyenâgeux. Ce qui prouve que le Moyen Âge ça peut être maintenant aussi.

Mais dans ce cas-ci c'est pas maintenant, c'est avant (ou plus tard si on utilise le paragraphe précédent comme repère chronologique). Cela dit, il semble peut-être plus convenu, dans un souci encyclopédique, que l'auteur de cet article tente de préciser la période concernée.
Nous sommes à la fin du Bas Moyen Âge, aux alentours de l'écriture du Roman de Renard, pas très loin du procès des templiers, en fait au rond-point vous prenez la deuxième sortie puis c'est la 3ème à droite. De là vous continuez 500m, vous passez la Bataille d'Azincourt, 1ère à gauche et vous êtes arrivé à la période qui nous concerne.

En ces temps miséreux, frappés par les guerres, ébranlés par la famine, décimés par la Peste, il n'était pas toujours facile de trouver un moment pour se divertir. L'UDS était alors déjà bien répandu, mais considéré comme un passe-temps mineur, réservé aux serfs et manants de tous poils. Il fallut attendre "la période qui nous concerne" pour que l'UDS acquiert enfin, et à juste titre, ses lettres de noblesse. Ceci grâce au Chevalier Monmoulin, connu notamment pour la noblesse de ses lettres, mais surtout pour avoir propulsé la "divine distraction"[3] vers les plus hautes sphères de la société féodale s'il en est.

C'est en effet ce fieffé Monmoulin qui organisa en son fief les premiers tournois de la discipline, annonçant par là même les prémices du succès que tout le monde sait. En fouillant dans mes archives, j'ai pu retrouver ce très instructif document d'époque que je vous présente, tel quel, non sans une certaine émotion :


Chevalier Monmoulin : Je m'emmerde putain !
Khudjat, le fidèle vassal : Quelle distraction sa seigneurie désire-t-elle que je lui organise ? Une petite pendaison ? Un bain-marie ? Un droit de cuissage ? Un tournoi d'UDS ?
Chevalier Monmoulin : Que me dis-tu là Vassal ? Un tournoi d'UDS ? Ce vil passe-temps stupide qui n'a ni jambe ni bras ?
Khudjat, le fidèle vassal : Certes mon suzerain chéri, il est vrai que le petit peuple apprécie grandement ces bouffonneries, mais je dois vous avouer que moi-même j'y trouve un certain plaisir. Peut-être qu'un chevalier de votre étoffe pourrait avoir envie d'y goûter.
Khudjat, le fidèle vassal : "suzerain" placé avec le z sur lettre compte triple, ce qui me fait un score de 1425 points à zéro ! 'Tain j'ai niqué le patron LOL !
Chevalier Monmoulin : Certes ! Tu dis pourtant vrai. Comment diable est-ce possible ! Je sens qu'il pourrait y avoir un malaise, vassal !
Monmoulin.jpg

"Avec un nom pareil, fallait pas t'attendre à autre chose connard !"


Monmoulin, fou de rage, coupe alors les deux jambes de son fidèle vassal en prononçant ces paroles désormais célèbres :

Chevalier Monmoulin : Avec un nom pareil, fallait pas t'attendre à autre chose connard !
Khudjat, le fidèle vassal : Ouille ! Ouille !


Et oui, à l'époque on savait aussi s'amuser !

C'est donc à la suite de cette altercation anecdotique que le Chevalier Monmoulin, ayant apprécié toute la subtilité de la discipline, décida d'organiser le premier tournoi d'Ultimate Death Scrabble. Ce tournoi annuel devint l'événement attendu par toute une population d'éclopés, jusqu'au jour où Monmoulin mourut. Comme tout a une fin[4], celle du Chevalier a été particulièrement dramatique puisqu'il en est mort... de faim. En effet après plusieurs années (et donc plusieurs tournois), il commençait à manquer de bras pour travailler la terre de sa seigneurie. Un paysan sans membres est un mauvais agriculteur ! Monmoulin s'en rendit malheureusement compte trop tard et, malgré la pendaison de dizaines d'hommes troncs pour motiver les autres, le pain n'arriva plus jamais jusqu'à Monmoulin...



[modifier] Interlude

Playmobil-triste.jpg
Amusons-nous un peu. Ce pauvre paysan est bien triste, il ne retrouve plus ses membres. Aide-le donc à se refaire une santé : imprime cette page, découpe les différentes parties du personnage et recolle-les dans le bon sens. Tu pourras ainsi rendre le sourire à ce malheureux.
Playmobil-jeu.jpg

Jouons ensemble !



[modifier] Renaissance à nos jours

Il est intéressant de souligner que l'histoire de l'UDS durant cette période n'a aucun intérêt. Il suffit de s'appuyer sur un modèle existant et de l'appliquer à notre sujet pour comprendre le mécanisme d'expansion de "l'ultime mort scrabble", comme aiment l'appeler les francophiles québécois. J'utiliserai donc ces quelques minutes de gagnées pour vous détailler la recette de la brandade de morue, mets excellent lorsque effectué comme suit :

Ingrédients (pour 4 personnes ) :
- 500 g de morue salée (sous vide)
- 500 g de pommes de terre
- 1 bouquet de persil non frisé
- huile d'olive
- ail, sel, poivre

Préparation :

Faire dessaler la morue en la faisant tremper dans l'eau 36 à 48 heures avant le moment de préparer la brandade (en changeant l'eau régulièrement).

Faire cuire les pommes de terres et les écraser à la fourchette.

Émietter la morue dessalée et mélanger avec les pommes de terre écrasées, l'ail pilé et le persil haché.

Rajouter petit à petit l'huile d'olive .

Poivrer. Goûter et éventuellement rajouter un peu de sel.

Balancer la purée dans un plat allant au four et faire cuire 15 à 20 mn. Passer sous le grill avant de servir.

[modifier] Les règles

Passons maintenant à l'explication des règles à proprement parler :


Explication-regles-1.jpg

Explication des règles.



Cycle-menstruel.gif

Explication des règles.



Regle-scrabble.jpg

Explication des règles.



C'est donc parfaitement clair: des armes, du sang et du scrabble !

[modifier] C'est la fin

Ah on me fait signe que je n'ai plus que quelques secondes de temps de parole. Je terminerai donc mon exposé par quelques mots foutrement bien sentis : L'Ultimate death scrabble est plus qu'un simple passe-temps[5], c'est un art complexe, réservé aux seuls initiés, qui a permis et permet encore actuellement à moults seigneurs de guerre, dictateurs, raéliens,... d'évacuer en s'amusant tout le stress de leurs journées si difficiles. Merci l'UDS !

Meeting-playmobil.jpg

Merci pour votre attention! Un Ipad neuf à celui qui devine la couleur de mon slip.

La couleur de mon slip ?
 
30
 
41
 
6
 
15
 
14
 
134
 

Ce sondage a été créé le novembre 10, 2011 14:16 et 240 personnes ont déjà voté.




  1. Voilà un article qui commence sur des chapeaux de roues
  2. Voilà un article dont l'humour s'essouffle déjà
  3. Comme le nommeront plus tard les plus grands philosophes de l'époque précolombienne. Les plus petits quant à eux diront UDS, comme tous le monde.
  4. Sauf le saucisson qui en a deux
  5. Dieu ait son âme


GoodJob.gif
Cet article a failli être élu au Best Of de la Désencyclopédie.
Si vous l'avez adoré, vous pouvez encore relancer le débat.
Partage sur...
wikia