UDC

Un article de la désencyclopédie.

Aller à : Navigation, chercher
Nuvola apps important.png
Faites attention !
Cet article parle d'un parti politique suisse! Outre les propos choquants, il est possible que les sales étrangers criminels, tels que les français, les québécois ou les belges, ne comprennent pas.


« Ces gens qui veulent foutre tout les étrangers dehors, il faudrait tous les foutre dehors. »
~ Sacha Guitry à propos de l'UDC

Parti politique suisse d'extrême droite selon les manifestants, de droite selon la police.

[modifier] Le nom (Union Démocratique du Centre)

Bien que le parti se revendique à droite, le nom du parti est bel et bien Union Démocratique du Centre, le changement en UDCD, Union Démocratique du Centre de Droite, a été abandonné. Une autre contradiction majeure est l'emploi du mot "Démocratique", notamment après le coup d'état de Christoph Blocher au conseil fédéral. Il arrive aussi que le terme "Union" soit contesté puisque bien souvent les membres du parti se sont tirés dans les pattes entre eux. Pour preuve : l’éviction du parti de la conseillère fédérale (cheffe de l'exécutif, pour les ignares d’étrangers) Éveline Widmer-Schlumpf (si vous avez de la peine à prononcer, considérez-vous heureux de n’avoir jamais vu son visage). En partant du Parti elle a emmené avec elle la moitié du groupe parlementaire et on n’a plus jamais revu d’UDCs aux Grisons et à Berne.

Aussi si l’on compare le nom en allemand et en français du Parti (oui, je mets des majuscules à "parti" car il faut le nommer comme le Parti unique de l’URSS, puisque c’est le parti des VRAIS Suisses). Je reprends, le nom allemand, SVP, Schweizerische Volkspartei (parti populaire (-iste ?) de Suisse in French) et non "s’il vous plaît" et le "Union Démocratique du Centre" de la partie romande font contraste. Il y a deux explications à cette antonymie : la première est que la direction du Parti a sorti le nom romand pour équilibrer entre leur ligne politique et l’image qu’ils veulent donner. La deuxième explication est que le sigle aurait été PPS en français, la même chose qu’un bègue qui prononce PS, et que le Parti ne voulait pas être assimilé à ces dangereux, méchants mangeurs d’enfants, de communistes (beurk !).


La proposition de renommage du Parti par le nom "du", le seul des mots qui ne mente pas sur la nature du Parti, a été elle aussi abandonnée. En Suisse, la peuplade qui se veut de gauche surnomme amicalement le Parti "Union Des C*ns".

[modifier] Histoire

Née d'une volonté de créer un nouveau parti, l'UDC a pris place là où elle pensait qu'il en restait, c'est-à-dire sur le strapontin, tout à droite, tellement à droite que c'est juste à coté des toilettes. Ce sont d'ailleurs les seuls à ne pas sentir les mauvaises odeurs qui émanent de ce lieu d'aisance, leurs propres idées émettant exactement les mêmes effluves.

A l'origine l'UDC a été créée par les paysans. L'espèce étant en voie de disparition, elle a cru, à tort, qu'en créant un parti politique, elle pourrait faire entendre sa voix au plus haut niveau du gouvernement.

En 1992, lorsque le peuple suisse a voté pour ou contre l'adhésion du pays à l'EEE, le nouveau guide spirituel, Christoph Blocher, s'est accaparé du parti par un putsch et a fait grimper la popularité de ce parti populiste jusqu'à atteindre le sommet (29.7% des suffrages) en 2007. De là à conclure qu'il y a donc 29.7% de racistes débiles profonds en Suisse, il n'y a qu'un pas qu'on peut franchir aisément. Depuis, le führer Blocher impose sa vision à l'UDC.

[modifier] Doctrine

C'est le juste milieu. Dans un entonnoir, lorsqu'on s'écarte du centre, on glisse, on tourne mais on retombe sur l'inévitable. Il fallait s'y attendre. Cependant on dit que l'entonnoir au moins il débouche sur quelque chose.

Pour différencier un membre du Parti d’un quidam lambda suisse, c’est très simple, il suffit de lui poser une question, n’importe laquelle : si la personne ne répond pas, c’est un Genevois, par contre, si cette personne répond : "Il faut virer les étrangers !" vous pouvez être sûr qu’il a sa carte de l’UDC.

Tous les trucs qui peuvent te faire très mal mais pas te tuer ou alors, si c'est ton cas, t'as vraiment pas de chance !
Bobo.jpg

Alphabet - Barack Obama - Bébé mort - Big Brother - Quatrième Reich - Bill Gates - Capitalisme - Oskar Freysinger - Christoph Blocher - Coca-Cola - Communisme - Coussin péteur - Disneyland - Frite - Gros - Hélice - Ici - Jacques Chirac - Ku Klux Klan - Lapin - Livre - Mickey - Non - Oui - Patate - Pet - Pipi - Rien - Ta prof de Maths - Ta queue - Ta soupe - Ta vache - Ton ami - Ton couteau suisse - Ton école - Ton singe - Ton zèbre - Toi - Triangle - UDC - Wagner - X - Y
Exceptions notables:
- Le Ku Klux Klan a tué plusieurs noirs mais ça fait longtemps qu'on en entend plus parler.
- En 2008, un singe thaïlandais s'est révolté contre son maître et l'a tué en lui lançant des noix de coco.
- Un jour, un homme s'est noyé dans sa soupe en tombant dans les pommes.
- Le 25 mars 1996, Un homme fut tué par ses pets durant son sommeil car il suivait un régime constitué exclusivement de choux et de flageolets.
- En 1997, un américain escalada un pylône électrique avec 6 cannettes de bières. Au moment de boire la sixième cannette, il décida d'uriner ce qui l'électrocuta. La police le trouva avec de la fumée sortant de sa braguette et une cannette de bière à la main.

Qu'avez-vous pensé de l'article "UDC" ?
 
46
 
19
 
89
 
29
 
22
 
12
 

Ce sondage a été créé le octobre 22, 2007 12:43 et 217 personnes ont déjà voté.


Cet article a une chance non nulle de figurer dans le Best Of ou de ne pas en être.
S'il vous a enthousiasmé, votez pour lui sur sa page de vote ! Ou pas.
Partage sur...
Autres langues
wikia