Tue l’amour

Un article de la désencyclopédie.

Aller à : Navigation, chercher

[modifier] Description:

Le tue l’amour c’est quoi ?

Il s’agit d’un petit accessoire indispensable mais qui vous met en mauvaise posture devant l’être aimé… ou tout simplement vous empêche de passer à l’acte tant vous avez honte. Vous avez honte et pourtant rien au monde ne vous ferait jeter cet immonde tee-shirt de la foire à l’ail régionale, distribué par votre supermarché local, troué aux aisselles, qui vous tient lieu de chemise de nuit.

Pourquoi ? Parce que le tue l’amour a été programmé pour vous tuer (ou du moins tuer votre image cool), c’est en effet un accessoire vaudou envoûté par quelqu’un qui veut vous nuire. Plus vous vous rendez compte qu’il est grotesque et bon pour la poubelle, plus vous y tenez comme à un fétiche porte-bonheur.

Vous vous dites qu’un slip kangourou à la couleur incertaine ne fait de mal à personne, puis vous commettez l’impair : vous vous montrez avec ! Et là, tout dans le regard de la superbe créature que vous avez réussi à embarquer chez vous (sans la ligoter cette fois-ci), tout vous dit que c’est fini… Plus jamais elle ne vous regardera langoureusement, plus jamais elle n’imaginera un corps d’Apollon sous votre chemise Tex, plus jamais elle ne soupirera à votre approche : vous appartenez désormais à la catégorie des beaufs qui rotent et qui pètent… dans un immonde slip kangourou grisâtre !!

Pire ! Vous comprenez qu’avant même la fin de la semaine vous serez grillé auprès de ses copines… Et là vous prenez la mesure de la toute puissance du tue l’amour. Il n’y a qu’un suppôt de satin qui peut vous faire autant apprécier le contact du coton rêche et de l’élastique distendu de cet ignoble vêtement !

[modifier] Top 10 des Tue l’amour :

De l’appareil dentaire au pyjama en éponge en passant par les chaussettes à pois, voici la liste des tue-l’amour les plus répandus :

1. Les charentaises à carreaux : chaudes, confortables mais pas sortables ! LE tue-l’amour par excellence. Imaginez Adriana Karembeu avec ses magnifiques dessous noirs en dentelle et des charentaises à carreaux bordeaux et vert aux pieds… soudain, vous ne pouvez plus voir que ça et cette fois-ci c’est en vous suppliant qu’elle dit : « Regarde-moi dans les yeux ! »

2. La culotte de Mamie (équivalent féminin du slip kangourou): elle vous laisse une totale liberté de mouvement et vous permet aussi de dissimuler ce disgracieux bourrelet sous le nombril… elle est donc irremplaçable ! Et pourtant, elle vous saucissonne de la taille aux cuisses et vous n’oseriez jamais la montrer sinon vous savez bien que l’homme de votre vie en ferait des cauchemars !

3. Le pyjama en éponge : doux, chaud et inusable, c’est le compagnon de vos nuits depuis des lustres. Hélas, vous savez que si votre copine le voit avec ses élastiques aux chevilles et aux poignets, elle va hurler de rire et vous faire le commentaire que vous vous faites depuis des années : « Avec ça tu peux aller à la pêche aux moules ! »

4. La robe de chambre en moumoute rose: idéale après un bon bain chaud, sa douceur vous permet de profiter des soirées d’hiver, mais vous avez au préalable indiqué à votre jules que vous ne serez pas visible… vous savez bien que sinon il prendrait les jambes à son cou en vous prenait pour une truie rose…

5. Les chaussettes Mickey : vous vous dites que garder une part d’enfance c’est mignon, vous vous dites que les chaussettes Mickey sont mignonnes. Faux ! Elles sont ridicules et le ridicule tue l’amour !

6. Les sandalettes de marche : elles permettent de marcher tranquillement, d’aérer les pieds (et donc de liquider quelques odeurs), mais elles sont moches. On ne peut les assortir qu’avec des shorts à fleurs hawaiiennes comme un touriste et du coup, on perd tout sex appeal. Les coupler avec des chaussettes Mickey c’est encre pire !!

7. La cagoule de laine: certes quand vous la portez vous pouvez sans risque porter aussi un appareil dentaire, mais au moment crucial cette étourderie vous sera fatale ! Non seulement votre sourire d’acier fera fuir la demoiselle, mais vos cheveux ne seront récupérables qu’après un bon shampooing et beaucoup de gel. Alors pourquoi un groupe de cinglés vous martèle t-il « Fous ta cagoule ! » ? Eh bien parce que comme ça, ils éliminent d’office une partie de la concurrence.

8. Le survêtement fluo : c’est Véronique et Davina qui vous y ont fait venir, mais au moment où ces dames ont tiré leur révérence, vous n’avez pas compris que le survêtement devait en faire de même. Du coup vous ne sortez plus de chez vous avec et quand quelqu’un sonne, vous vous précipitez sur le premier pantalon venu… comme vous avez raison !

9. La doudoune en duvet d’oie : elle est très chaude, vous aimez skier avec, mais vous savez qu’il ne faut pas draguer ces jour-là car vous avez l’air du bibendum Michelin !

10. Les poils au dos : là, c’est la nature qui ne vous a pas gâté mais il existe des solutions le rasoir, la cire, l’épilateur…) que, pour votre salut, il vaut mieux utiliser. Comme ça vous ne verrez plus dans le regard de la belle blonde que vous convoitez la comparaison avec le chimpanzé… pourtant, vous l’aimez bien votre fourrure naturelle !

[modifier] Par extension :

Une fois posées les bases des tue l’amour vestimentaires (qui ne sont pas tous listés dans cet article, la liste étant trop longue) vous constatez que d’autres facteurs arrêtent instantanément toute velléité d’accouplement et donc d’engagement, de mariage et … rien du tout si affinités.

Les tue l’amour sont partout ! Outre les accessoires mentionnés ci-dessus, il y a d’autres choses qui démystifient une personne et coupent à l’autre tout désir d’aller plus loin…

Il existe plusieurs autres catégories de tue l’amour :

- le tue l’amour verbal

- le tue l’amour olfactif / auditif

- le tue l’amour comportemental

- le tue l’amour situationnel

[modifier] Le tue l’amour verbal :

En gros, ce sont les choses à ne pas dire pour ne pas voir s’enfuir la personne que vous convoitez. Vous avez acheté le petit manuel de la drague facile, vous avez passé les étapes 1 et 2, respectivement : arriver à parler à la personne sans baver ni proférer tout haut les obscénités que vous projetez de tester sur elle, puis faire en sorte que cette personne éprouve l’envie de passer plus de temps avec vous (selon l’humeur l’échange de salive a duré plus ou moins longtemps…) D’un autre côté, passé ces deux étapes, vous quittez la lumière douteuse des stroboscopes et vous découvrez THE thon, avec des restes de salade entre les dents, un œil qui veut dire bonjour à l’autre, une peau à faire pleurer l’inventeur du Biactol et moins de conversation que votre chien… Vous imaginez déjà la difficulté de se réveiller à côté de cette… cette chose, d’expliquer à vos amis que vous étiez bourré comme un Polonais dépressif. Bref, c’est le désastre ! Mais rassurez-vous, il existe le tue l’amour verbal ! Vraie douche froide de poche, ces phrases assassines vous permettront en toutes circonstances de vous débarrasser de la pire des sangsues (Paris Hilton, par exemple). Voici donc le best of des choses à ne pas dire si vous souhaitez engager une relation durable genre mariage ou tout simplement passer le reste de la journée avec quelqu’un :

- Chéri, je suis enceinte mais je ne sais pas de qui ...

- Je suis écolo donc je ne m’épile pas…

- Chéri, je me pose des questions sur notre relation, il faut qu’on parle.

- Oh oui Ginette ! - Ginette ??? Moi c'est Mauricette !!!

- Euh ... elle est pas à moi cette paire de couilles ...

- C'est toi qui as lâché une pastille ? Ca sent le clochard qui a piqué un sprint !

- Je veux au moins six enfants, alors mettons-nous-y tout de suite !!

- On fait ça vite fait et tu rentres chez toi, j’aimerais pouvoir dormir un peu avant d’aller bosser…

[modifier] Le tue l’amour olfactif / auditif :

On pourrait résumer ce genre de tue l’amour en deux mots : prout et burp, mais ce serait un brin réducteur… Il est vrai que la perlouse et le rotas sont dotés d’un pouvoir fortement tue l’amour mais après tout, les humains doivent se décharger des gaz intempestifs, donc ce tue l’amour fonctionne mais uniquement de façon temporaire car au fond, vous vous dites qu’en ayant englouti un cassoulet au dîner, vous ne tardez pas, vous aussi, à perdre pas mal d’attraits…

Il y a aussi l’haleine d’évier dite de fennec. Pour savoir si c’est temporaire (parce qu’elle s’est enfilé une double dose d’aïoli au restaurant) ou permanent (là c’est tue l’amour) apprivoisez quelques mouches. Si elles fuient, faites de même !

Le vrai tue l’amour olfactif c’est ce parfum envahissant et irritant que portent certaines personnes… qui s’apparente à s’y méprendre à du canard WC par l’odeur mais aussi par la persistance. Vous comprenez que le but de cette invasion olfactive est de dissimuler les odeurs parasites (transpiration, pieds sales, douche en panne depuis une semaine, etc.…). Mais le mélange de fragrances est insoutenable, n’obtient pas l’effet escompté. Vous le baptisez illico parfum gerbatoire et vous l’associez irrévocablement à cette personne qui, de loin, vous semblait pourtant irrésistible. Vous vous demandez si vos vêtements ou pire votre peau n’ont pas été touchés, vous vous promettez une bonne douche pour s’en assurer. Vous savez aussi que plus jamais vous n’utiliserez de canard WC !

Le tue l’amour auditif peut se présenter de plusieurs manières, toujours au moment où on s’y attend le mois et très sournoisement. Mais l’effet est garanti : « Chéri(e) j’ai plus envie ! » Exemples de tue l’amour auditifs foudroyants :

- Au moment de l’embrasser : un bruit de reniflement gras. « Chéri(e) j’ai piscine ! »

- Au restaurant : un gros bruit de mastication avec vue plongeante sur le fond de la gorge. « Non, ce soir je suis crevé ! »

- Au lit : tout d’un coup, il pousse une sorte de gémissement suraigu. « Chéri, faut que j’aille me recoiffer ! »

Partage sur...
wikia