Trou

Un article de la désencyclopédie.

Aller à : Navigation, chercher
« Un trou est un trou, la bite n'a pas d'oeil »
~ Un mec classe à propos d'un trou de serrure
« Plus y'a de fromage, plus y'a de trous. Plus y'a de trous, moins y'a de fromage. »
~ Mickey Mouse à propos des mycoses de Minnie.
« L’ennemi naturel d’un trou est le tas. »
~ Bart Simpson à propos d'un trou quelconque.

[modifier] Trou (du corps humain)

On sait depuis les Grecs qu'un trou ne doit pas être confondu avec un orifice, comme les pores de la peau par exemple. Mais alors qu'est-ce qu'un trou ? Sommes-nous si sûrs de le savoir ? Une définition scientifique s'imposait. Une telle élucidation permettrait notamment de trancher le débat séculaire sur le nombre de trous qu'ont les femmes. C'est pourquoi le SIPNUQ (Symposium International de Philosophie Naturelle à Usage Quotidien) a organisé au Fontenay-sous-Bois, France, en mai 2006, un colloque dédié à l'élaboration de cette définition. Les plus grands savants de la planète sont, après une semaine de délibérations, d'arguments et de contre-arguments, parvenus à s'entendre sur la suivante et sur son corrolaire :

[modifier] Définition

un trou est qu’est-ce qu’on peut mettre son doigt dedans, ou le sucer (sauf les yeux).

Note : Cette définition n'est pas parfaite encore, car par trop ad hoc. La clause "ou le sucer" a été ajoutée pour inclure dans le concept de trou le trou de la bite, mais il a fallu alors préciser en sus que l'œil n'était pas un trou, ce qui était en un sens déjà entendu du fait qu'on ne peut pas mettre véritablement son doigt dedans, mais qui devenait problématique dès lors qu'on pouvait le sucer (sur cette possibilité les avis des hommes de science ont largement divergé) : il satisfaisait la disjonction.

[modifier] Malformations

Le thorax peut être déformé au niveau du plexus pour former un creux, qui peut servir à nourrir les oiseaux, faire un basket, conserver la nourriture, ou servir à des fins sexuelles (faire un tetris par exemple). Les personnes touchées par cette maladie sont généralement agressives envers les équidés (voir cheval) et les pollueurs.

[modifier] Corrollaire

le corps d’un homme compte donc sept trous, et celui de la femme huit.

Voilà qui démontrera, à ceux qui refusaient encore d'y croire, l'égalité de l'homme et de la femme. Et l'on verra par là que souvent des recherches hautement théoriques ont des applications éthiques évidentes.

[modifier] Sources

Herr Doktor Krankenhaus, extrait de son livre "De la quadruple racine des principes du savoir absolu"

Qu'avez-vous pensé de l'article "Trou" ?
 
8
 
11
 
53
 
16
 
26
 
43
 

Ce sondage a été créé le avril 7, 2007 11:28 et 157 personnes ont déjà voté.
Partage sur...
wikia