Travail

Un article de la désencyclopédie.

Aller à : Navigation, chercher
Souslebureau.jpg

Le travailleur est ici.

Le travail est une façon légale quoique ennuyeuse de gagner de l'argent. C'est une forme de relation économique entre les gens, dans laquelle une partie, le travailleur, met à la disposition de l’autre partie, le patron, son intelligence et sa force de travail pour des clopinettes.

[modifier] Histoire

Au long de l’histoire, la relation a évolué. En effet, au début, ce rapport se fondait sur l’esclavage, le travailleur étant un esclave et l’employeur son propriétaire. À cette époque, le travailleur, ou esclave, ne percevait aucune rémunération pour son activité. À la place, il était la propriété de son patron, qui devait en assurer l’entretien (soins, nourriture, logement, etc…) à sa propre charge, ce même lorsque les circonstances faisaient qu’il n’y avait pas de travail. Il pouvait se débarrasser de son esclave en le vendant ou en l’« affranchissant », c’est-à-dire en en faisant un travailleur « libre ».

Avec le temps, la relation a évolué et s’est transformée en « salariat », ou « travail salarié », ou encore « servitude contractuelle », telle que nous la connaissons de nos jours (quoique l’esclavage existe encore dans certaines contrées peu ouvertes au modernisme). Cette évolution a permis au travailleur de recevoir une modeste rétribution dénommée « salaire » contre sa prestation, le patron étant libéré de toute autre obligation (logement, soins, nourriture, etc) à son égard. En effet, puisque le travailleur reçoit un salaire, c’est désormais à lui-même qu’incombe son entretien… le patron n’étant plus propriétaire du travailleur, il peut s’en débarrasser lorsqu’il n’en a pas besoin. Cela se nomme « licencier ». Évidemment, même s’il n’a pas de travail, le travailleur doit continuer à pourvoir à ses besoins. De même, il doit le faire aussi si son salaire est notoirement insuffisant, ce qui est généralement le cas…

Depuis peu s’est développé une nouvelle forme de travail, dénommée « bénévolat » ou, dans certaines organisations, « militantisme ». C’est une forme de travail qui présente, pour le patron, tous les avantages de l’esclavage (non-paiement de la prestation notamment) sans avoir à en assumer les inconvénients (entretien, etc).

Dès son apparition, la relation de travail a toujours été à l’avantage de la partie la plus forte, soit le patron, puisque grâce à la mise à disposition de la force de travail et de l’intelligence du travailleur, il a toujours pu s’enrichir sur le dos de ce dernier.

De tout temps, le patron a toujours su laisser au travailleur l’illusion qu’il était possible de progresser socialement et hiérarchiquement. En entreprise, la hiérarchie est découpée en départements, eux-même découpés en services et chaque service possède un chef de service, un délégué de service, une commère de service et un relou de service. Pour garder le contrôle sur le travailleur et lui donner une certaine motivation, le patron propose aux plus serviles des postes de « petit chef » ou « cadre inférieur » qui permettent de transférer sur ce dernier la rancœur légitime que peut éprouver le travailleur de base contre ceux qui le dirige lorsqu’il se sent exploité, ce qui est généralement le cas. Ces « petits chefs » ou « cadres inférieurs » ont en général pour qalité principale de très bien savoir lécher les bottes de ceux qui sont au-dessus d’eux tout en étant doué pour se montrer arrogants vis-à-vis de ceux qui sont en-dessous d’eux.

[modifier] Lieu de travail

Le lieu de travail est un endroit non propice à la vie humaine, qui maximise les sentiments de haine envers ses collègues. S'y créent souvent des tribus, ou communément appelées départements qui se font la guerre pendant des périodes allant de quelques heures à plusieurs années. Les techniques de combat se raffinant, on y assiste aujourd'hui à des méthodes très avancées telles que le commérage, le rapportage et surtout le léchage de cul.

[modifier] Fierté au travail

Les employés ont parfois des sources de fierté légèrement différentes les uns des autres :

Employé A :

« Ah moi j'ai vraiment un job en or. J'arrive à 10h, je repars à 15h et en plus je suis super bien payé pour ça. Ha ha ha... »

Employé B :

« C'est que nous on bosse nous. Et ouais. Les autres c'est ridicule ce qu'ils font. Moi j'arrive à 8h et je repars à 20h. C'est grâce à nous qu'elle tourne la boite, mon ptit gars. »

[modifier] Savoir communiquer

La communication est primordiale au travail :

À l'employé A : « Wouah ! T'es un branleur en fait. »

À l'employé B : « Wouah ! T'as vraiment un boulot de merde toi ! »

[modifier] Voir aussi


Logoemploi.png  Portail de la recherche d'emploi  •  Argent.png  Portail de Picsou


Cet article a une chance non nulle de figurer dans le Best Of ou de ne pas en être.
S'il vous a enthousiasmé, votez pour lui sur sa page de vote ! Ou pas.
Partage sur...
wikia