Transports en commun : la conspiration

Un article de la désencyclopédie.

Aller à : Navigation, chercher


« Je suis d’accord ! »
~ Jean-Marie Bigard à propos de n’importe quelle théorie conspiratrice


Nicolas-hulot.jpg
Nicolas Hulot dit :

Si tout le monde prenait les transports en commun, les marchands de voitures l’auraient dans le cul, et ce serait bien fait pour ces sales pollueurs !


Les transports en commun sont ces espèces de suppositoires destinés à transporter des personnes vers des endroits prédéfinis, en respectant des horaires aussi fiables que les estimations du temps de copie d’un fichier sous Windows.


Nicolas-hulot.jpg
Nicolas Hulot dit :

Oui mais c’est écologique !


TA GUEULE !!!

Non franchement, désolé, mais je ne tiendrai pas tout l’article si tu l’ouvres sans arrêt, alors on va faire quelque chose, tu vas me laisser terminer, et si tu es sage, je te donne le mot de la fin, ok ?


Nicolas-hulot.jpg
Nicolas Hulot dit :

OK OK ! Mais rangez cette hache, par pitié !


Les transports en commun, donc, ont été créés un mercredi par une organisation secrète dont je suis sur le point de découvrir les terribles desseins. En effet, je suis persuadé que sous ses airs bonhommes, les transports en commun cachent une horrible machination visant à éliminer les honnêtes travailleurs, ne laissant sur Terre que les chômeurs, les mendiants, et un certain Insérer ici le nom qui semble-t-il, ne fait rien de ses journées non plus.


[modifier] L’horrible machination

Tout a commencé quand j’ai suivi de près le trajet d’un métro au hasard.

Les images étant plus fortes que des mots, observez attentivement le petit roman-photo que voici.

TECbonde1.jpg

Après avoir vu cela, j’ai vomi, puis j’ai couru chez moi pour en faire un MSPaint. Puis, après avoir été faire pipi, je me suis attelé à découvrir la vérité, et surtout, trouver les coupables

[modifier] L’enquête

Toute bonne enquête qui se respecte commence par un interrogatoire de personnes aléatoires, j’ai donc pris les transports en commun marché jusqu’au centre-ville pour tenter de trouver une piste.

Pour conserver leur anonymat, les personnes interviewées ont été filmées de dos.

[modifier] La madame dans le métro

TECdedos1.jpg
Moi : Madame, avez-vous remarqué quelque chose de louche concernant le métro ces derniers temps ?
La madame dans le métro : POLICE ! ON M’AGRESSE ! AU SECOURS !
Moi : Non vous ne comprenez pas, je suis à la rech…
La madame dans le métro : Tiens, prends-ça, sale con !
Moi : AÏE ! Mais quelle abrutie ! Je suis allergique au gaz lacrymogène en plus !
Moi : Putain, ça commence bien !


Suite à cette petite mésaventure, j’ai décidé de n’interroger que des hommes à partir de maintenant.

[modifier] Le monsieur sous la neige

TECdedos2.jpg
Moi : Monsieur, avez-vous remarqué quelque chose de louche concernant le métro ces derniers temps ?
Le monsieur sous la neige : Va chier, j’ai pas d’argent !
Moi : Non non ! Vous vous méprenez, je ne suis pas un mendiant. Bon ok, j’ai oublié de prendre une douche ce matin mais c’est pas une raison, alors vous n’avez rien remarqué d’anormal ?
Le monsieur sous la neige : C’est quand même grave de ne plus pouvoir se promener tranquillement chez soi sans se faire emmerder par des clochards. Est-ce que je viens vous emmerder quand vous faites votre jogging moi ? Non ! Alors fichez le camp !
Moi : Je… oh et puis merde

Suite à cette petite mésaventure, j’ai décidé de n’interroger que des vieillards à partir de maintenant.

[modifier] Le vieux dans la forêt

TECdedos3.jpg
Moi : Monsieur, avez-vous remarqué quelque chose de louche concernant le métro ces derniers temps ?
Le vieux dans la forêt : Ooooh, c’est une longue histoire !
Moi : Ah, vous savez donc quelque chose ?
Le vieux dans la forêt : Tout a commencé en 1917, parce que j’ai fait la guerre vous savez, j’étais le fils du lieutenant Jacques Mertier, dans le temps c’était pas très bien vu, mais j’avais pas le choix, les allemands arrivaient et je devais apprendre à me battre sur le tas. C’est que j’étais plus en forme que maintenant, à l’époque, et malgré ça j’ai tué 3 de ces enfoirés. Faut dire qu’ils étaient pas bien gras, j’ai pas eu beaucoup de mal à les rattraper. Le premier c’était 2 heures à peine après mon arrivée sur le champ de bataille, mais je vais vous raconter ça à l’intérieur, on est arrivés chez moi, vous venez prendre un petit café ?
Moi : Je… non, je suis désolé, il faut que je rentre, il se fait tard, mais merci.

Suite à cette petite mésaventure, j’ai décidé de n’interroger que de jeunes enfants à partir de maintenant.

[modifier] L’enfant dans le bac à sable

TECdedos4.jpg
Moi : Salut petit, as-tu remarqué quelque chose de louche concernant le métro ces derniers temps ?
L'enfant dans le bac à sable : Bonzour !
Moi : Ouais, ça va pas être évident non plus...
Un policier : Monsieur, que faites-vous avec cet enfant, il est à vous ?
Moi : A moi ? Non, pas du tout, mais je ne fais que…
Le policier : Monsieur, suivez-nous je vous prie, sans faire d’histoires.
Moi : Mais j’ai rien fait !
Le policier : Ouais ouais, à d’autres, on verra ça au poste !
Moi : Putaiiiiiiiiiiiiiiin !

Suite à cette petite mésaventure, j’ai décidé de laisser tomber les interviews. J’en avais appris assez. Il existe bien une organisation veillant à ce que le secret soit bien gardé, les policiers ne m’ont même pas emmené au poste, ils m’ont collé une puce dans le bras et m’ont jeté hors de leur camionnette. J’aurais dû me méfier, je savais bien que la police ne voyageait pas dans des camionnettes rouges et sales.

[modifier] Sur les traces de la camionnette rouge

TECexpert.jpg

Un expert redoutable !

Je n'allais pas en rester là, je suis déterminé, et je sens que je suis proche du but. J’ai décidé d'engager un expert pour suivre les traces de pneus laissées par la camionnette rouge.

Il a reniflé les traces et je l’ai suivi pendant 4 bons kilomètres. Cela m’a conduit près d’un vieux hangar rempli de trams usagés, je tenais enfin une piste ! La camionnette rouge était garée pas loin, je tenais enfin une piste !

Ah merde, j’ai dit deux fois la même chose.

J’ai remercié l’expert en lui tapotant le museau, il l’avait bien mérité !

[modifier] Le hangar

Je crois que c’était pas une très bonne idée de retrouver la trace des malfaiteurs avec cette puce dans le bras, je me suis retrouvé ligoté sous un bus, mais heureusement, j’ai pu m’échapper pour venir vous prévenir.

Il faut absolument que vous m’aidiez, je vous en supplie ! Je publie déjà tout ça et je reviens vous donner l’adresse du hangar dans deux minutes, je vais vite voir ce que veulent les deux types en noir sur mon perron.


Nicolas-hulot.jpg
Nicolas Hulot dit :

Prenez les transports en commun, et laissez respirer notre belle planète !


Qu'avez-vous pensé de cette théorie ?
 
205
 
84
 

Ce sondage a été créé le janvier 8, 2010 13:50 et 289 personnes ont déjà voté.


Illuminati.png  Portail des Conspirations  •  Couteau-suisse.png  Portail de la Vie Quotidienne


Cet article a une chance non nulle de figurer dans le Best Of ou de ne pas en être.
S'il vous a enthousiasmé, votez pour lui sur sa page de vote ! Ou pas.
Partage sur...
wikia