Trait d'union

Un article de la désencyclopédie.

Aller à : Navigation, chercher


Le Cordyceps Jus, familièrement appelé trait d'union ou tiret, est un champignon parasite des caractères très répandu partout dans le monde. Il s'attaque principalement aux mots courts peu utilisés et aux nombres composés de plusieurs chiffres. On le retrouve aussi parfois dans les listes aux côtés de puces et autre nuisibles, raison pour laquelle les listes sont en voie de disparition (sans compter la coupe a blanc sans scrupules qui a lieu sur les sites encyclopédiques du monde entier).

[modifier] Habitat

Le trait d'union vit principalement dans les pays industrialisés qui utilisent l'alphabet latin. On le retrouve dans de très nombreux documents papiers mais également dans les courriels électroniques, les sites internet et les applications de traitement de texte. De nombreux logiciel sont tellement affectés qu'ils incluent des système de séparation automatique de mots avec ajout de traits d'union.

[modifier] Mode de vie

Le trait d'union se forme principalement dans des espaces entre deux mots, où il s'alimente pendant sa période de croissance. Le trait reviendra à cet endroit à chaque lecture pour s'alimenter, rendant impossible l'insertion d'un autre mot. Une fois arrivé à maturité, le trait peut se sentir un peu à l'étroit et produise un retour de chariot. Il déporte ainsi par wagonnet une partie de mot au début de la ligne suivante. Les conséquences peuvent être désastreuse pour un paragraphe serré en bas de page, car la dernière ligne se retrouve alors sur une nouvelle feuille. L'impact économique mondial de l'influence de traits d'union serait de 12 degrés, sans compter les répercussions environnementales. Le trait peut aussi suivre un mot entier sur la nouvelle ligne, débutant une liste ou un dialogue. Finalement, le trait d'union pousse particulièrement rapidement entre deux chiffres écrits en lettres.

[modifier] Impact

Le trait d'union peut entraîner des maux de têtes horribles lorsqu'il se glisse dans des mots au pluriel. Il est également responsable de la formation d'un autre type de champignons hautement hallucinogène, le Fungus Arcus.

Partage sur...
wikia