Toute une aventure

Un article de la désencyclopédie.

Aller à : Navigation, chercher
Oh là là, je te raconte pas, c'était toute une aventure...

Dans la vie, des fois il y a des jours encore plus pourris que d'autres, notamment quand lors d'une conversation votre interlocuteur commence sa phrase comme ceci car il y a de fortes chances qu'il la continue en déblatérant ses conneries et qu'il parte sur un interminable monologue alors qu'au départ vous lui aviez juste demandé comment s'était passé son week-end par politesse, ou alors par gueule de bois ou encore parce que vous êtes persuadé qu'en fait vous êtes décédé et donc, quoi que vous disiez, tout ça n'a aucune espèce d'importance.

Quoi qu'il en soit c'est encore une journée qui commence mal. Parce qu'en fait, en votre for intérieur, à la question « Comment s'est passé ton week-end ? » vous auriez préféré qu'il vous réponde « Bien ! Au revoir ». Malheureusement, ça se passe rarement comme ça voire même jamais. Vous êtes donc obligé de vous taper toute l'histoire alors qu'il y a une probabilité non nulle que ça soit chiant comme la mort. De toute façon même si son histoire avait un minimum d'intérêt avouez quand même qu'au tréfonds de vos tripes vous en avez rien à branler. Ou bien alors vous êtes de plus en plus persuadé d'être décédé et donc quelle que soit sa réponse ça n'a aucune espèce d'importance étant donné que la mort n'a pas de sens alors pourquoi les conversations que l'on a quand on est mort devraient-elle en avoir ?

La première question qui nous viens à l'esprit c'est bien évidemment « Comment avons nous pu arriver à un tel niveau d'hypocrisie ? », ou alors éventuellement « Pourquoi les nouveaux couloirs de bus sont-ils aussi larges ? ». Effectivement, quel est l'intérêt d'aller demander aux gens de raconter leur vie alors que tout ce qui nous intéresse c'est de raconter la notre ? À titre personnel je n'en ai aucune idée, donc dans ces cas là on dit souvent que tout a commencé avec Socrate vu que personne n'ira vérifier. D'autant plus que vu le manque de rigueur des historiens à cette époque personne ne peut dire si tout ce qu'ils ont pu raconter est vrai ou pas. En plus vu qu'ils étaient plutôt riches, ça leur donnait la possibilité de picoler comme des trous et il est donc de notoriété publique que ces connards racontaient souvent n'importe quoi.

Bellemare avec une tronche de cake.jpg

D'après les nombreuses recherches effectuées, tout porte à croire que Socrate ressemblait trait pour trait à Pierre Bellemare, ceci expliquant cela.

Comme tout le monde le sait, Socrate fut l'un des premiers être humain à déblatérer tout un tas d'inepties en continu et à raconter sa vie à qui voulait bien l'écouter. À cette époque, il n'était donc pas rare d'assister à ce genre de conversation :

— Dites moi monsieur Socrate, comment vous est venu l'idée selon laquelle l’ironie est le savoir de l’intelligence ? Racontez nous s'il vous plait.
— Oh là là mon petit, figure toi que la manière dont m'est venue l'idée, c'est vraiment toute une aventure, allez assied toi, je vais te raconter cette histoire extraordinaire.

On est donc en droit de penser que Socrate faisait à priori partie de ceux qui pensaient que leur vie avait un quelconque intérêt. Alors qu'au final personne n'en avait rien à foutre car même à cette époque, les gens préféraient s'intéresser à la largeur des couloirs de bus plutôt qu'à la vie de Socrate car on voit bien que c'est pas lui qui passe des heures dans les embouteillages. C'est d'ailleurs certainement à cause de gens comme lui que maintenant on se retrouve avec des mecs comme Cali ou Mouloud Achour. Sans parler des émissions de Michel Drucker, une ode au « je raconte ma vie en long en large et en travers pour montrer à tous les pouilleux qui regardent que moi je vaux nettement mieux qu'eux et puis en plus je suis beau, j'ai du pognon et moi au moins j'ai de la coke de qualité et pas de la vieille merde coupée à 90% avec de la soude caustique ». On peut donc facilement conclure que Socrate était finalement un gros con. Parce que s'il avait eu un minimum de modestie et d'honnêteté intellectuelle, ça ne se serait certainement pas passé comme ça.

— Dites moi monsieur Socrate, comment vous est venu l'idée selon laquelle l’ironie est le savoir de l’intelligence ? Racontez nous s'il vous plait.
— Bof tu sais j'en dis tellement des conneries... dis donc, t'as pas mieux à faire plutôt que de me poser tes questions de merde espèce de petit con.
— Mais... comment vais je découvrir la vérité et atteindre un niveau de conscience suffisant pour développer mon intellect pour ainsi transmettre mon savoir et participer à l'évolution de l'humanité ?
— À quoi bon, de toute façon on finira tous par crever alors quel intérêt franchement ? Si ça se trouve tu es déjà mort et tu ne le sais pas encore, car vois tu, j'ai touché cinq de tes points vitaux selon la technique du hokuto et en conséquence...


SocrateLeSurvivant.jpg


Ah merde, je me suis un peu perdu en chemin. Quoi qu'il en soit de toute façon ça s'est pas passé comme ça et à cause des conneries à Socrate maintenant quand on demande aux gens comment s'est passé leur week-end, ils peuvent pas s'empêcher d'en faire des tonnes. Alors pour éviter de tomber dans le piège, on peut bien évidemment essayer de stopper la tentative de son interlocuteur en le prenant à son propre jeu.

— Comment s'est passé ton week-end ?
— Putain j'te raconte pas, c'était toute une aventure.
— Ah ben ça tombe bien que tu ne me racontes pas. Parce que franchement, j'en ai strictement rien à branler de ton week-end.

Ce genre de réponse a le double avantage de non seulement couper court à la conversation mais en plus il y a de fortes chances que la personne ne vous adresse plus jamais la parole. Malheureusement, ça ne fonctionne pas à tous les coups et dans certaines situations, il vaut mieux laisser couler.

— Comment s'est passé ton week-end ?
— Abrasif et polyculturel.
— Quoi ? Mais ça n'a aucun sens ! Putain laisse tomber si ça se trouve je suis décédé.
— ECOUTILLE. E, C, O, U, T, I, L, L, E.
— Mais... mais... mais qu'est ce qu'il se passe encore.
— ECLAIRAGE. E, C, L, A, I, R, A, G, E.
— Oh Mon dieu ! Je suis en plein milieu d'une partie de Motus !
— ENFOURNER. E, N, F, O, U, R, N, E, R. Mo-mo-motus
— Bon là plus de doute je suis bel et bien mort.

C'est vrai que si on réfléchit un peu à la question, Motus est l'archétype de l'émission pour personnes décédées. Il est indéniable que cette antichambre de la mort permet aux gens qui regardent ce jeu de mieux accepter l'inéluctable. On pourrait voir Motus comme une espèce d'allégorie représentant la disparition de la vie où le temps est figé et où la notion d'infini est portée par toutes ces personnes qui passent leur temps à épeler des mots en continu. Sauf qu'ici la notion d'infini est contredite par le fait que quand ils auront franchi la barre fatidique des vingt cinq lettres, le jeu finira par s'arrêter. D'autant plus que ça risque pas de durer longtemps étant donné qu'il y a qu'un seul mot de vingt cinq lettres. C'est donc le premier qui saura épeler anticonstitutionnellement sans faire de fautes qui sera déclaré vainqueur. Sauf qu'ils sont pas cons à France Télévision, ils ont tout prévu, une fois arrivé à vingt cinq lettres, on passera alors à « Nombrus » où là ça deviendra encore plus chiant que Motus parce qu'ils vont devoir trouver des nombres au lieu de trouver des mots. Chose qui rendra les parties de Nombrus encore plus chiantes.

MOTUS.jpg
— Bon alors Jean-Michel c'est à vous pour un nouveau coup de Nombrus. Donc si vous le voulez bien nous allons chercher un nombre commençant par le chiffre cinq.
— Très bien Thierry.
— Par contre quand je dis « si vous le voulez bien » en fait on ne vous donne pas le choix c'est juste une expression, on ne vas pas faire en fonction de vos désidératas hein ? Hou hou hou, elle est bonne celle là.
— Ha ha ha ha ! Thierry décidément vous êtes incroyable, quel bout en train ha ha ha !
— Hou hou hou hou ! Mais qu'est que je suis con quand même, ha ha ha ha ha ha !
— Hi hi hi hi hi ! Arrêtez, arrêtez, j'ai mal aux côtes ha ha ha !
— Ha ha ha ha ha ha ! Mais qu'est ce qu'on se marre dans cette émission. Bon reprenons notre sérieux, allez c'est à vous Jean-Michel, si vous le voulez bien, hou hou hou.
— Ha ha ha ha ! Ah non ça va pas recommencer quand même.
— Bon alors t'y vas oui ou merde !


MOTUS1a1.jpg
— Cinq cent huit millions six cent quarante sept mille deux cent seize. Cinq, zéro, huit, six, quatre, sept, deux, un, six.
— C'est pas mal vous avez trouvé deux chiffres, remarquez en même temps c'est pas femelle non plus, Mmmmpfffff.... mouha ha ha !
— Ha ha ha ha ha ! Arrêtez, ça m'empêche de me concentrer.
— Bon allez Jean-Marc c'est à vous.


MOTUS1a2.jpg
— Cinq cent douze millions trois cent soixante deux mille vingt quatre. Cinq, un, deux, trois, six, deux, zéro, deux, quatre.
— Ah ben encore le même résultat, décidément, vous êtes au point mort. Dites moi, il serait bien de passer au point vivant maintenant, hi hi hi.
— Ha ha ha, mais putain de bordel de merde à quand le one man show, vous êtes vraiment impayable.
— Quoique, moi à partir d'un million je pense être tout à fait payable, hé hé hé.
— Ha ha ha ha ! Oh mon dieu mais quelle barre de rire.
— Allez, ne perdez pas non plus de vue votre objectif quand même.


MOTUS1a3.jpg
— Cinq cent soixante deux millions dix mille cent. Cinq, six, deux, zéro, un, zéro, un, zéro, zéro
— C'est bien ça progresse vous avez trouvé un chiffre bien placé, à ce rythme là vous finirez par trouver le bon tempo, mouuhaaa mais je suis une vraie machine à vannes, c'est pas possible.
— Euh... là j'avoue que j'ai pas compris.
— Ben t'es con ou quoi, le parallèle entre rythme et tempo, c'est super marrant !
— Ah ben ouais j'avais pas compris, uh uh uh !
— Mouais, tu m'as l'air un peu con toi quand même, bon allez Jean-truc bidule c'est à toi.


MOTUS1a4.jpg
— Cinq cent trente huit millions cent soixante mille cent onze. Cinq, trois, huit, un, six, zéro, un, un, un.
— Mais réfléchissez bon sang, on est pas chez Attila ici, vous voyez bien qu'il n'y a pas de uns, hein ! Elle est bonne celle là aussi, un le chiffre et puis les huns les potes à Atilla, hou hou hou.
— Hi hi hi hi ! Mais Thierry, c'est incroyable ou trouvez vous toutes ces vannes franchement ?
— Ben certainement pas dans la chatte à ta mère en tout cas, ha ha ha !
— Pardon ?
— Bon machin t'enchaine, on a pas que ça à foutre, y'a des gens à moitié morts, voire complètement, qui attendent derrière leur poste quand même.


MOTUS1a5.jpg
— Cinq cent quatre vingt huit millions deux mille cent soixante et un. Cinq, huit, huit, zéro, zéro, deux, un, six, un.
— Putain mais t'es con ou tu le fais exprès ? T'as été accouché par l'anus ou quoi tu vois bien qu'il n'y a ni zéro ni un, pourquoi tu t'acharnes comme un trisomique à me coller des zéros et des uns, il sont entourés de jaune ou pas les zéros et les uns, hein ? Ils sont entourés oui ou non ?
— Euh... ben non.
— BEN ALORS ! Pourquoi tu continues à me coller des zéros et des uns ? Bon et sinon il va se grouiller l'autre merde à nous donner un nombre.


MOTUS1a6.jpg
— Cinq cent soixante millions huit cent douze mille quatre vingt neuf. Cinq, six, zéro, huit, un, deux, zéro, huit, neuf.
Ah là là là, mais que c'est mal joué tout ça, c'est vrai que c'est toujours plus facile quand on est tranquille dans son cerceuil fauteuil.
— Et merde on y étais presque, j'ai pas pensé au neuf.
— Effectivement car en fait le nombre à trouver était cinq millions soixante neuf mille neuf cent quatre vingt douze mille neuf cent quatre vingt dix neuf.
— Ah merde j'aurais dû y penser, en plus ma femme m'avais préparé du pain perdu ce matin, mais quel con je fais.
— J'espère que vous l'avez retrouvé au moins....le pain, mpffff.


CABHL.jpg

Ben ouais c'est pas de bol

Qui a dit que la mort était triste ? Chiante oui, certainement, mais triste, visiblement non. Après que ce soit pour Motus ou Nombrus, on constate rapidement que regarder ce genre d'émission c'est vraiment loin d'être toute une aventure.

Mais qu'est ce qui est « toute une aventure » d'ailleurs ? Car il est vrai que de nos jours on a plutôt tendance à galvauder cette expression. Les gens tranquille pépère, ils galvaudent comme des oufs à tort et à travers sans se poser la moindre question et ne se rendent même pas compte de ce qu'ils font. Parce qu'à la limite je veux bien accepter que les gens galvaudent mais franchement qu'est ce qui est toute une aventure de nos jours hein ? On a tout découvert, tout est maintenant à portée de main. Imaginez, un Paris-New York se fait en huit heures. On peut dire tout ce qu'on veut, mais y'a soixante dix ans les gens ils en chiaient quand même un peu plus. Par exemple à l'époque, être juif ça au moins c'était toute une aventure en plus Motus n'existait pas encore et du coup les gens ils savaient même pas quand ils étaient décédés, alors que si on regarde au jour d'aujourd'hui, être Juif, c'est juste pas de bol.

Bon c'est sûr qu'il y en a certains qui vont encore ramener leur fraise en disant « Quand même ! Imaginez que vous êtes en train de faire un repas en tête à tête avec Nicolas Hulot. Si ça c'est pas toute une aventure, qu'est ce qui est toute une aventure alors ? ». Eh bien personnellement je ne vois pas en quoi diner avec Nicolas Hulot c'est toute une aventure, soit, ça doit être certainement psychologiquement éreintant mais faut quand même pas déconner. En plus, avec internet les gens il essaient tous de nous faire croire que leur vie elle est vraiment exaltante et que c'est toute une aventure juste en mettant des photos de leur week-end pour rajouter ensuite un commentaire tout pourri du genre « Ah là là ! Ce week-end, franchement, c'était toute une aventure ».

Prenons par exemple ce groupe de personnes qui n'hésitent pas à raconter leur vie et qui comme par hasard se retrouvent sur une page de recherche google sur « c'est toute une aventure ».

Ça t'apprendras à raconter ta vie sur internet.jpg

Ah là là, je me souviens de cette soirée, c'était toute une aventure. On se faisait chier comme des rats morts ce week-end et c'est là que Béber il nous a proposé de sortir dans un bar pour se bourrer le gueule, et croyez le ou non, c'est ce qu'on a fait. On s'est murgé la gueule comme des enculés. Béber il était tellement plein qu'il a commencé à brancher cette chaudasse de Nathalie et comme elle, elle voulait pas se faire tripoter il a commencé à la tabasser et il a fini par la violer dans le caniveau. Sans parler de ce bon vieux Titi qui s'est mit à convulser dans les chiottes du bar parce que la capote qu'il avait dans son estomac qui contenait quinze grammes d'héro elle s'est percée. Après forcément on a été obligé d'appeler les pompiers et c'est là qu'Hervé il a dit à Stéphanie de dire camion sauf qu'elle est pas conne la belette, à peine il avait terminé sa phrase qu'elle lui a balancé son verre à la tronche en l'insultant de tous les noms. La situation s'est vite envenimée quand Martine et Xav' ils ont commencé à tabasser Titi sur le sol en lui reprochant de pas être capable de garder quinze grammes d'héro dans l'estomac sans convulser. Au final on a tous fini au commissariat. Heureusement ils nous ont pas gardés longtemps. On a tous été relâché au bout de deux heures, sauf Nathalie qui a été inculpée pour racolage passif. J'te raconte pas la soirée c'était toute une aventure.


Alors honnêtement je vois pas en quoi c'est toute une aventure. Qu'est ce qu'il y a de si extraordinaire à passer une soirée avec quinze grammes d'héro planqués dans le bide et finir dans un commissariat. Faudra qu'on m'explique en quoi c'est toute une aventure, moi je pense que ça permet surtout aux gens de faire les beaux sur internet et de raconter leur vie de merde quand on a le malheur de faire une recherche Google sur « c'est toute une aventure ». Par contre j'avoue que eux au moins ils sont référencés par Google... Parce que pour certaines personnes c'est vraiment la honte, non seulement ils s'affichent comme des merdes sur internet mais en plus y'a que Bing qui les référence sur « toute une aventure », c'est vraiment lamentable. Après il faudra pas qu'ils s'étonnent qu'on se foute de leur gueule.

Touteuneaventure.jpg

Hé les gens, regardez moi comme je fais le beau avec les deux gonzesses que j'essaie de me serrer depuis plus de six mois. Ah je sens que je vais pas tarder à conclure, là j'ai cassé la tirelire pour les emmener au Vietnam. Je suis sûr que dans ce cadre exotique elle vont moins se méfier, une bonne soirée arrosée au saké et ni une ni deux j'les emballe. Putain par contre je sais pas ce qu'ils foutent dans leur bouffe ces saloperies de Viets mais j'ai une chiasse carabinée et vu que je les ai pas encore tirées, j'ai pas le choix il faut se retenir, pfff vivement que j'arrive à me les faire, c'est que j'ai de plus en plus de mal à tenir moi !


Eh voilà, on fait le beau sur internet à poster ses photos persos pour faire croire que sa vie c'est toute une aventure et on finit par se faire référencer par Bing. Comme quoi dans la vie, dans certaines circonstances, c'est quand même mieux d'être décédé. Soit on est obligé de se taper Thierry Beccaro mais par contre on se tape pas l'Air Con.

Fer a caraméliser.jpg

Toute une aventure vue par Yahoo !

D'ailleurs pour savoir vraiment ce qu'est ou était « toute une aventure » visiblement y'a que Yahoo ! qui est sérieux dans le tas parce que eux aux moins ils te montrent un fer à caraméliser. Eh oui, à l'époque faire des crèmes brulées c'était pas super simple, ils avaient pas de chalumeaux, donc ils étaient obligés d'utiliser un fer à caraméliser et c'était vraiment pas évident d'obtenir une fine couche de sucre caramélisé avec ces putains de fers de merde. Là au moins pour réussir sa crème brulée c'était vraiment toute une aventure. Bravo Yahoo !

Laitiere.jpg

Avant d'être un mouton à la solde du Capitalisme sauvage, la laitière c'était d'abord une grosse connasse qui passait son temps à caraméliser ses crèmes brulées avec un fer tout pourri alors que si elle s'était un peu bougé le fion, elle aurait pu inventer le chalumeau et ça aurait été beaucoup plus simple pour elle.


Par contre ceux qui se moquent le plus du monde c'est quand même flickr, parce que là quand tu recherches « toute une aventure », tu tombes sur « Els peus de la boira » d'Antoni Albalat. Alors soit, je veux bien que sur flickr ce soit un peu la foire à la saucisse étant donné que ce site est principalement dédié aux personnes qui ont envie de gangréner la toile avec leur pathétique existence en l'inondant d'une myriade de photos plus nulles les unes que les autres. Mais franchement, c'est quand même du foutage de gueule de tomber sur « Els peus de la boira » d'Antoni Albalat, alors que la seule chose qu'on recherche, c'est toute une aventure. Bien évidemment tout le monde sait que l'écriture poétique, expérimentale et discursive d'Antoni Albalat apparaît comme le résultat d’une assimilation d’esthétiques d’avant-gardes et orientales. Mais on est surtout amenés à constater que nous avons affaire à un escroc qui nous pisse clairement à la raie en essayant de faire passer ses bouses soit disant poétiques pour de l'art, alors qu'on sait tous très bien qu'il fait tout ça pour se tirer des gonzesses, parce qu'avec une tronche pareille c'est clair qu'il a pas le choix, il est obligé de passer par des voies détournées.

Touteuneaventureflickr.jpg

Et ça c'est toute une aventure vue par flickr, quelle bande de connards quand même.

Tête de cul.jpg

Mais regardez moi cette tronche de cake, comment peut-il faire gober aux gens que c'est un poète. En plus si ça se trouve c'est même pas Antoni Albalat vu que j'ai pris une image un peu au pif. Tout ça prouve donc bien que ce connard se fout de la gueule du monde.


Maillon-faible.jpg

Avant quand t'avais envie de vivre une aventure à la télé t'allais te faire insulter chez la grosse, mais ces connards ils ont arrêté le jeu.

Quoi qu'il en soit, on a bien compris que maintenant plus rien n'est toute une aventure. De nos jours les gens ne savent même plus ce que c'est. C'est donc pour ça qu'à la télé ils ont décidé de faire en sorte que les gens ils apprennent ce qu'est une réelle aventure et on a donc inventé la télé réalité. D'autant plus que grâce à ça ils font d'une pierre deux coups, non seulement tous les gens qui y passent ils peuvent raconter leur vie autant qu'ils le veulent mais en plus ils vivent un aventure humaine incroyable avec d'autres gens aussi cons qu'eux. Comme ça après ils peuvent réaliser leur rêve, à savoir : sortir un single, puis ensuite devenir animateur télé et enfin finir acteur de film porno.

Rotenberg est une tapette.jpg

Stéphane Rotenberg a toujours su animer ses émissions avec la grâce et la légèreté qui lui sont propres.

Au final les meilleures émissions qui permettent de vivre toute une aventure c'est bien sûr Koh-Lanta ou Pekin Express. Le principe est tout simple, ça consiste à faire sortir le péquenaud de sa routine pour lui faire comprendre que dans la vie rien n'est acquis, et que la plupart du temps c'est vraiment toute une aventure ne serait-ce que pour bouffer une portion de riz. Par exemple dans Pékin Express, Stephane Rotenberg ne rate jamais une occasion pour faire remarquer aux candidats à quel point ils vivent tous une aventure magnifique.

— Bon alors, dites moi comment s'est passée cette étape ?
— Pouah, m'en parlez pas, c'était vraiment toute une aventure. Comment c'est dur de se faire prendre en stop ! Franchement y'avait pas un de ces connards de pauvre qui voulait s'arrêter. Je pensais pas que l'absence de richesse pouvait rendre les gens aussi individualistes. Comme y'en a pas un seul qui voulait m'aider, j'ai été obligé de ruser. À un moment une voiture est passée un peu plus lentement que les autres, et vu qu'ils étaient neuf dedans une des petites dépassait un peu par la fenêtre. J'en ai donc profité pour la kidnapper au passage. Après je l'ai mise dans une consigne à la gare et j'ai expliqué aux parents que s'ils voulaient récupérer les clés et revoir leur fille ils devaient m'emmener dans votre patelin là, rastatjakili machin truc. Et j'te jure les autres ils se sont mis à chialer : « Gnnaaannn, monsieur rendez nous notre fille s'il vous plait, si on vous emmène là-bas ça va coûter trop cher en essence et on aura plus assez d'argent pour acheter à manger. » Putain j'te raconte pas les casse couilles. Au bout d'un moment ils ont quand même fini par comprendre que c'était pour un jeu à la télévision et que c'était vraiment super important comparé au fait qu'ils devaient se nourrir ou retrouver leur fille en vie. Mais quel pays de merde franchement, les pauvres ils passent leur temps à se plaindre c'est vraiment hallucinant de voir des choses pareilles.
— Très bien, de toute façon l'essentiel c'est de vivre une aventure humaine riche et forte en émotion.
— Effectivement Stéphane, c'est incroyable de voir à quel point ces gens qui n'ont rien vous accueillent chez eux. Moi personnellement jamais j'aurais laissé entrer quelqu'un chez moi.
— Cela vous a certainement ouvert l'esprit et changé votre vision du monde non ?
— Ah mais carrément Stéphane, carrément, la prochaine fois que je verrai un clodo dans la rue, je lui conseillerai direct d'aller en Inde en lui expliquant qu'il sera beaucoup plus heureux là-bas étant donné qu'il sera entouré de personnes avec le même statut social que lui.
— Eh oui c'est ça Pekin Express, c'est aussi s'ouvrir à l'autre.

Bref pékin express ça permet surtout à ceux qui ont participé de montrer pendant les repas de famille que comme tout le monde, leur vie est certainement pathétique et insignifiante et qu'ils n'ont quasiment rien à raconter mais au moins ils ont vécu toute une aventure parce qu'ils ont fait du stop dans un pays où les voitures ne dépassent pas les soixante kilomètres heure, contrairement à ceux qui n'ont jamais dormi chez des pauvres en les obligeants à leur filer toute leur ration de bouffe mensuelle. En conséquence, les gens qui ont participé à Pekin Express ont largement plus de légitimité quant au fait de casser les couilles à leur entourage pour déblatérer leur vision de la vie.

Denis brogniart est une pute.jpg

Contrairement à Stéphane Rotenberg, Denis Brogniart est quant à lui une vraie pute.

L'autre émission phare du PAF permettant de vivre toute une aventure c'est bien sûr Koh Lanta, la différence avec Pekin Express c'est que les gens ne font pas de stop et ils peuvent pas aller chez des pauvres pour leur piquer toute la bouffe. Eux ils sont obligés de se démerder à trouver à manger. Malheureusement, cette émission n'est pas animée par Stéphane Rotenberg mais par Denis Brogniart où lui son rôle c'est de foutre la merde entre les différents candidats pour qu'ils se frittent la gueule entre eux. Comme ça ils ont plein d'images à montrer.

« Françoise, en plus d'avoir un prénom vraiment nul à chier, l'aventure s'arrête là pour vous. Parce que c'est très bien de faire la mongole dans la jungle mais maintenant il est temps de rentrer chez toi pour t'occuper de tes chiards et te prendre ta pétée mensuelle. Réjouis toi cependant, car maintenant tu pourras toujours raconter ton aventure de merde passée sur une île paumée au milieu de nulle part où au final t'a quasiment rien branlé mise à part trouver la bonne orientation par rapport au soleil pour parfaire ton bronzage. Au revoir Françoise. »

Bien évidemment, tout cela prouve que c'est encore une fois la télévision qui nous sauve et que seules ces émissions nous permettent de vivre toute une aventure. Car tout ça nous permet de regarder en permanence des gens qui nous cassent les couilles à raconter leur vie alors qu'on les connait même pas. En conclusion, la prochaine fois que quelqu'un tente de communiquer avec vous et qu'il commence sa phrase par « Oh là, là, mais c'était toute une aventure » n'hésitez pas à lui sauter dessus et à lui défoncer la gueule à coups de barre à mine. Vous pourrez toujours vous excuser à postériori en lui offrant l'intégrale des quarante trois saisons de Motus en Bluray.


A même titre que cette vieille raclure de Socrate, Thierry Beccaro est également un gros con
Beccaro.jpg


Ah ben dis donc, au fait, si t'as la raie bleue ça veut dire que tu viens de chier un Schtroumpf non ??? Mpfffffff mouahahaha, vive moi !



Qu'en pensez vous ?
 
135
 
31
 
59
 

Ce sondage a été créé le février 4, 2011 18:16 et 225 personnes ont déjà voté.


Bestof v1.png
Meilleurde.jpg
Cet article a été élu dans le Best Of de la Désencyclopédie !
Partage sur...
wikia