Tour de France

Un article de la désencyclopédie.

Aller à : Navigation, chercher
Seringue.jpg

Plus indispensable que le vélo

« Oh ! Regarde, une voiture en forme de saucisson ! »
~ Un gars au bord de la route à propos d'une voiture en forme de saucisson
« Je ne me suis jamais fait piquer ! »
~ Lance Armstrong à propos des abeilles

Le Tour de France est une compétition médicale réunissant chaque année une dizaine de laboratoires pharmaceutiques ainsi qu'une centaine de cobayes appelés "cyclistes". Leur boulot est de faire le tour de la France en trois semaines pour savoir quel médicament donne le plus de forces pour pédaler.

C'est ainsi qu'en juillet sur les routes de France, des centaines de milliers d'alcooliques regardent passer des dizaines de drogués en vélocipède.

Le vainqueur se voit attribuer une seringue en or. Élément indispensable, la citerne, elle, contient la réserve d'amphétamines indispensables à la course !

Le tour de France ne fait jamais dans la nouveauté; en effet il passe chaque année par les mêmes endroits : Alpes, Pyrénées, pour finir aux Champs Élysées. Même le vainqueur est prévisible : Lance Armstrong a gagné le tour de France sept fois d'affilée. La seule intrigue reste de savoir au bout de combien de temps Papy va s'endormir en regardant l'étape.

On peut malgré tout noter une différence de choix pour le Tour de France 2009 dont le parcours sera assez atypique.

Dopage.jpg

Michael Rasmussen au sommet de son effort

[modifier] Les bases du cyclisme propre

Pantani aux 2alpes 17.jpg

Le célèbre Marco Panzani à l'attaque dans les Alpes

Il a été prouvé dans un article très sérieux sur le dopage de l'inexistence même d'une telle notion. Les organisateurs du Tour de France durent se faire une raison. Pourquoi chercher le mal là où il ne peut manifestement pas se trouver ? À quoi bon s'obstiner à démontrer l'indémontrable si c'est pour au final désintéresser le pigeon ? Partant de leurs conclusions, les organisateurs du Tour de France décidèrent de promouvoir une forme de cyclisme propre. Concrètement, il fut décidé d'abroger tout contrôle anti-dopage inopiné si celui-ci n'eut pas été désiré par le cycliste ou une quelconque personne de son staff médical. Les résultats ne se firent pas attendre, principalement parce qu'il n'y en avait plus du fait de la suppression des analyses. Mais ce n'est pas tout car dès lors, plus aucun cas de dopage ne fut jamais découvert sur nos belles routes du Tour de France. La confiance était revenue et avec elles les pigeons et les profits.

[modifier] La présomption de culpabilité

Exclamation.png
On ne dit pas
"Jan Ulrich enfile le maillot jaune"
Mais
"Ulrich aime bien Armstrong"
Néanmoins, certains spectateurs désabusés, ou jaloux du tour de cuisse des cyclistes professionnels va savoir, continuaient à nier l'évidence; préférant se réfugier dans un monde idéalisé où les sportifs seraient tous dopés également sans tenir compte de la couleur de leur maillot. Cette vision du cyclisme aurait fort bien pu disparaître si ce n'est que les propos de l'ex-virtuel futur maillot jaune du Tour de France 2007 vinrent raviver la flamme.
« La méchanceté boit elle-même la plus grande partie de son venin. »
~ Michael Rasmussen

Partant de la troublante ressemblance (au moins au début) des noms Rasmussen et Raspoutine, il fut démontré empiriquement la méchanceté intrinsèque du personnage. Dès lors, les rumeurs sur l'auto-transfusion du kazakchoc prirent le pas sur la réalité à tel point que tout transfusé fut présumé cycliste professionnel.

[modifier] Le rôle de la SDCI

http://www.sdci.net/images/SDCI-Globe.jpg

La Société de Défense des Cyclistes Innocents (SDCI) a été crée par l'Union Nationale des Pharmacies de France (UNPF) pour rassurer la NPA. Son rôle est de proposer pour chaque cas de dopage mythologique une explication cartésienne.

[modifier] Cas de NDE

[modifier] Comment a-t-on sauvé le Tour de France

[modifier] Suppression du Tour de France

La toute première mesure prise après le catastrophique Tour de France 2007 fut de ne pas renouveler l'épreuve d'ici la fin de l'année en cours, au moins ! Mais la série de plaintes issues des différents Rotary Club de France força les organisateurs à rétablir l'épreuve début 2008.

[modifier] Interdiction du cyclisme

Bv000001.jpg

Logo officiel de la Fédération Française De Syclisme Brofessionnel

Suite au tout aussi catastrophique Tour de France 2008, la FFDSB pris des mesures interdisant la pratique du cyclisme en France. Les problèmes de dopage, de triche et d'alcoolisme furent ainsi épargné d'office. Néanmoins, cette interdiction eut des effets inattendus. La suppression des Vélolib parisiens stoppa la baisse de la hausse du réchauffement climatique, ce qui accéléra la fonte des glaces polaires et englouti toute la population polynésienne.

[modifier] Promotion du dopage

Combattre le mal par le mal. Cette technique déjà utilisée en athlétisme a été la plus enclin à rendre ses lettres de noblesse à la petite reine. Elle s'est traduite par des subventions de l'État d'aide à l'amélioration générale des performances. Elle mit tous les cyclistes sur un pied d'égalité. La recherche fut ainsi mise à contribution, les fonds du Téléthon et de l'Arc étant dès lors redirigés vers les laboratoires pharmaceutiques.

[modifier] Exécutions sommaires des derniers cyclistes propres

Ph ambulances01b.jpg

La caravane du tour en plein réapprovisionnement

La seule façon de lutter contre les inégalités a été d'éliminer tous les tricheurs qui se soustraient encore aux autotransfusions sanguines. Pour s'épargner toute récidive, la FFDSB organise derrière le peloton maillot jaune un peloton d'exécution qui détecte les cyclistes propres qui ne peuvent de ce fait pas suivre les leaders.

[modifier] Voir aussi



Sifflet.png  Portail du sport

Qu'avez-vous pensé de l'article "Tour de France" ?
 
24
 
52
 
44
 
22
 
17
 
7
 

Ce sondage a été créé le août 20, 2007 11:29 et 166 personnes ont déjà voté.


Cet article a une chance non nulle de figurer dans le Best Of ou de ne pas en être.
S'il vous a enthousiasmé, votez pour lui sur sa page de vote ! Ou pas.
Partage sur...
wikia