Tortank

Un article de la désencyclopédie.

Aller à : Navigation, chercher
Tortank
Blastoise.gif
Qui veut un missile V1 dans la tronche ?
Informations générales
Type Arme.png OGM.png Eau.png
Espèce Arme de Guerre

Le Tortank est un pokémon créé à l’origine par la France en tant qu’arme mobile durant la seconde guerre mondiale pour combattre les armées nazis[1]. À sa création, le pokémon portait des canons de 88 mm raccourcis spécialement pour des questions de mobilité. Il était chargé d’avancer à travers les lignes ennemies en se protégeant grâce à sa coque de protection pare-balle afin de lancer une volée de missiles V1 et autres projectiles explosifs avec une grande précision directement sur le territoire ennemi. En 1948, les plans du pokémon ont été vendus au Japon pour la modique somme d'un million d'euro. Pour les japonais, c'était la seule créature qui arrivait à soutenir une présence militaire sur l’île d’Hiroshima et Nagasaki à cause des retombées radioactives de 1945. La société nintendo a, en 1997, décidé de remplacer les armes de destruction par de l’eau. Il crée donc officiellement le pokémon et décrédibilise l’arme française aux yeux du monde. La France se bat aujourd’hui pour redonner du prestige à sa création notamment grâce au porte-avions Charles-de-Gaulle avec leurs canons de protection type Tortank.

« Tortank, attaque volée de plomb et lance-missile. »
~ Un poilu à propos d'une bataille de décembre 1944.
« Tortank, attaque pistolet à eau et hydrocanon. »
~ Sacha Guitry à propos de sa douche.

[modifier] Histoire

Blastoise by commanderlewis.jpg

Armement du Tortank lors de la seconde guerre mondiale.

L’histoire du Tortank débuta au large des archipels des Galapagos. Un banc de tortues de mer parfaitement banal allait devenir la plus grande force destructrice de la seconde grande guerre. Un français, un certain Gaston Billotte, avait décidé de récupérer un maximum de ces tortues des Galapagos pour en faire des armes. De récentes études de l’époque ont démontré que la carapace de ces tortues offrait de bonnes protections contre les projectiles nazis. Gaston Billotte, adepte des nouvelles technologies, avait également eu vent d’une expérience américaine nommée arme X où un homme avait fait recouvrir son squelette par de l'adamantium, afin de devenir invincible. Cette technologie a inspiré les ingénieurs français qui ont donc commencé à recouvrir la carapace des tortues de titane en janvier 1944. De plus, ils ont pu rajouter quelques missiles V1 et mitraillettes afin de le rendre plus combatif avant de les droguer aux stéroïdes. Cela fut un réel succès malgré un taux de mortalité de 60% chez la population de tortue après traitement.

L’histoire prônera les américains comme sauveur de l’Europe mais tout le monde sait que la victoire est celle des tortues des Galapagos. Le débarquement de Normandie aurait dû être une défaite cuisante en juin 1944 si les Tortank n’avaient pas pris les allemands à revers. Pour preuve, on décompte environ 40'000 morts chez les alliés dont aucun Tortank. La capacité que possède les Tortank pour faire avancer en toute sécurité les divers missiles et autres munitions ont permis de mettre fin à la guerre des tranchées. La guerre finira en 1945 quand un Tortank explosera la tête d’Hitler. Une version contestée par les américains qui firent rependre l’idée du suicide grâce au pouvoir de la persuasion.

Guerre-tranchee-preparation-artillerie-avant-attaque.jpg

Image de l'époque, un Tortank s'arme pour la bataille.

Pour rembourser la dette grandissante de la France accumulée lors de la seconde guerre mondiale, les scientifiques ont vendu les plans de fabrication de leur arme aux Japonais en 1948. Les chiffres de la transaction oscillent entre un million et dix millions d’euros. Cette vente est particulièrement célèbre car les Japonais ont réussi à changer le symbole du franc français sur le contrat par celui du yen, ce qui fit perdre beaucoup d'argent à la France. Bientôt, les Tortank peuplaient et tenaient les positions des plages contaminés d’Hiroshima et Nagasaki durant 5 ans. En effet, c’était les seuls armes mobiles de l’époque à pouvoir survire malgré un environnement fortement contaminé par la radioactivité. Cette transaction ne sera pas du tout apprécié par Harry S.Truman, actuel président des États-Unis de l'époque qui déclarera que les français ne sont que des trous du cul. La réaction française ne se fit pas attendre par cette phrase désormais célèbre des cours de récrée :

« Trou du cul, toi-même ! »
~ Un garçon de 5ans à propos de l’insulte de Truman.

En 1997, la société Nintendo décidera de remplacer les canons de missiles par des cannons à eau, ce qui décrédibilisera le talent français pour l'armement.

[modifier] Réactions

[modifier] Réaction française

Defile140790.JPG

Défilé du 14 Juillet 1998.

« Pokémon vous dîtes ? Maman, entre dans cette pokéball, on parle de toi. »
~ Jacques Chirac à propos son détournement sur la question "Que pensez-vous de votre armée de pokémons ?"

La France n’avait pas du tout apprécié que la société Nintendo se serve de l’une de leur arme pour faire fortune grâce à un jeu. Après moult procès et autres ultimatum comme le boycotte des fromages qui puent, la France avait dû se rendre à l’évidence qu’il ne pouvait pas exiger le retrait du Tortank en tant que pokémon. Elle s'est également rendu compte qu'elle était seule consommatrice de ses produits alimentaires à l'odeur nauséabonde.

Manifestation eau.jpg

Les autres pays se servent du Tortank contre les manifestants lors d'intercalations avec la police.

La France avait l’habitude de montrer fièrement son arsenal de Tortank lors des défilées du 14 Juillet. Malheureusement, à partir de 1997, date de lancement du jeu pokémon sur console, la réaction des français sur cette arme changea du tout au tout. De l'admiration et estime du génie français, c'était devenu une honte qu'il fallait censurer le plus vite possible aux yeux du monde. La république continua le défilé des Tortank jusqu’aux années 2000. Mais, France télévision se refusait systématiquement de les filmer pour conserver un minimum d'intégrité. Les caméramans profitaient de ce moment du défilé pour faire des gros plans sur leur président ou alors mettre quelques images d’archives. Il en était de même pour les divers photographes qui les ignoraient. Les parisiens, eux, apprirent la loi du silence se forçant à garder la nouvelle secrète au reste de la France. Aujourd’hui, le Tortank n'est plus utilisé. Néanmoins, le design des canons sont encore visibles sur certains chars et des porte-avions tel que le Charles-de-Gaulle. Une tentative de la France pour redorer le blason des Tortank mais qui fut rapidement abandonnée.

[modifier] Réaction italienne

Enfant caché.jpg

Encore un pistolet à eau !! Mais ils ont quoi ces japonais ?

Les italiens avaient très rapidement compris le potentiel des Tortank durant la seconde guerre mondiale. C’est ainsi que les ingénieurs italiens de l’époque avaient décidé de copier le mode opératoire des Français pour fabriquer une armée 100% italienne sur le même principe. À cause de soucis de temps et d’argent, les ingénieurs n’ont pu reproduire l’expérience sur les tortues des Galapagos. C’est ainsi que les gouvernements de l’époque se sont empressés de rechercher les hommes ayant une classe sociale mineure (mais pas des mineurs) dans leur pays comme : Les plombiers, les pizzaïolos, et autres. Le mode de fabrication est exactement le même, monter sur le dos une série d’armes lourdes de destruction et les droguer avec des champignons rouges à poids blancs pour les rendre plus forts. C’est ainsi que en 1945, l’armée italienne était prêt à en découdre. Malheureusement, il était trop tard car Hitler venait de mourir et la guerre était finie. En Juillet 1981, la société Nintendo récupéra l’idée italienne pour l’incorporer à un jeu. Le petit bonhomme devait à l’origine tuer un singe qui répondait au nom de Donkey Kong. C’est en 1985 que les italiens demandaient à la société du petit moustachu en salopette de le faire combattre des tortues. Un ennemi que l’italien du jeu arrivera à se défaire facilement. De cette manière, l’Italie essaye de montrer au monde qu’un plombier italien est plus fort qu’un Tortank. Selon, les italiens, il suffit de sauter sur la tête du Tortank pour le battre avant de le jeter vers d’autres cieux. C’est en 2002 avec la sortie de Super Mario Sunshine qu’on voit enfin apparaître l’arme lourde italienne sur le dos de Mario. Cette fois-ci aussi, la société Nintendo décidera de la remplace par un pistolet à eau, comme le Tortank. Quelle originalité !

« Je comprends mieux maintenant. Les japonais n'aiment pas l'eau [1] »
~ L'auteur de cet article à propos d'une révélation


[modifier] Évolution

Vavuzela tortank.jpg

Les évolutions du Tortank sont nombreuses si on dispose d'une clé à molette et d'un peu d'intelligence.

La version de nintendo raconte que le Tortank est l'évolution du carabaffe. Pourtant, ce serait oublier la tortue des Galapagos qui a servit initialement à sa création. En suivant cette théorie, il est intéressant de savoir que l'armement du Tortank est 100% personnalisable. Alors pourquoi se contenter de simples pistolets à eau ? On commence très récemment à voir des Tortank pourvu de lance-flamme, de scies sauteuses et beaucoup d'autres objets dignes de l'esprit maléfique du réalisateur de Saw[2]. Il faut néanmoins faire attention si vous favorisez le port du lance-missile ou de la mitraillette d'avoir le budget nécessaire pour les munitions. Sachez également qu'avec ce genre de transformation, vous mettrez une moyenne de dix secondes seulement pour finir un combat.

Evocarapuce.jpg
Bowser Blastoise.jpg

Certains ont vraiment une sexualité foireuse.

Mises à part les évolutions mécaniques que l'on peut apporter au pokémon, sachez qu'il est toujours possible de le faire accoupler avec une autre créature de style tortue pour lui donner de nouvelles caractéristiques. Ainsi, l'une des meilleurs fusions que vous puissiez trouver est le Bostank, un mélange entre le Bowser et le Torank. Celui-ci, plus fort, violent et dangereux sera un parfait pokémon de compagnie pour autant que vous ne soyez pas une princesse blonde. Sinon, vous pouvez essayer un croisement avec :

  • Une tortue ninja
  • Franklin qui a surement grandi depuis le temps
  • Squiz dans le film Le Monde de Nemo
  • Torterra de la série pokémon également
  • Etc...


[modifier] Attaques et stratégies

Sodomiebowser.jpg

Cette technique peut également être utilisé contre un Tortank.

Jet eau.JPG

Un Tortank s'amuse avec un ballon de football.

En combat, le Tortank est un amas de défense, n'attendez donc surtout pas à lui faire mal en lui balançant un matraquage de coups de poing. Il est tellement plus intelligent de lui tourner autour. En effet, à cause de sa masse, le Tortank est extrêmement lent, se déplaçant aussi vite qu'un américain obèse. Pour faire simple, il suffit de s'écarter des canons pour vous sentir à l'abri. Ensuite, c'est relativement simple, utilisez vos attaques pour vous en défaire. Si, néanmoins, vous disposez pas d'attaques à distance, éviter de vous en prendre à la carapace de titane. Prenez le simplement par la queue[3] et faîtes le tournoyer. Dans le jeu vidéo, Tortank est vu comme un pokémon grosbill car le placement d'un pokémon n'est pas un facteur géré par le jeu. Les combats pokémon se font en face à face sans qu'il y ait le moindre déplacement.

Le Tortank est tout simplement le pokémon pouvant délivrer le plus grand débit d'eau. La fabrication de l'eau est effectué à partir de la condensation de l'air ambiant. Il est non seulement utile pour les basses besognes comme éteindre un incendie ou remplir votre piscine, mais sa précision sera particulièrement appréciée pour des blagues douteuses. Il suffit de le planquer dans le coin d'une rue tranquille et attendre patiemment que votre victime arrive pour pouvoir l'arroser généreusement et accessoirement le faire éjecter cent mètres plus loin.

[modifier] Précisions

  1. Ceci explique la couleur bleue ciel du pokémon
  2. Personnellement, je remplace l'eau par de l'acide pour l'effet de surprise et si j'arrive plus à le recharger, je le remplace par l'eau de Javel
  3. On parle de la queue servant à l'équilibre, pas l'autre


Bienvenu dans le parc Safari
Pikapika.jpg
Pikapika2.jpg

Article principal : Pokémon (Version : CommunisteGeek)
Le pokédex : SalamècheTortankChrysacierPichuPikachu (Version : Agent secret) • PikasietRondoudouTaupiqueurChétiflorÉtoile argent.pngCanartichoÉtoile argent.pngGrotadmorvOnixOnix d'uranium enrichi‎KrabbyVoltorbeSmogoInsécateurMagicarpeÉtoile argent.pngRonflexÉtoile argent.pngMewtwoMewZarbiGardevoirDeoxysSimiabrazKeunotorLaporeilleSpiritombDarkraiÉtoile or.pngArceusMoustillonEmolgaPsystigriXerneas
Les dresseurs : Sacha KetchumOndinePierreSerenaTeam RocketAdolf HitlerFrançois HollandeInfirmière Joëlle
Divers : Ondine à PoilPokefritesRoute 1 dans Pokémon (Kanto)Gastronomie dans PokémonPokémon pétrole noir et dollar vertPokémon Or HeartGold et Argent SoulSilver
Merci de n'utiliser que les Safari Ball ! Modèle connexe : Nintendo


Pikaicone.png  Portail Paukaimon

Qu'avez-vous pensé de Tortank ?
 
135
 
37
 
4
 
5
 
3
 
12
 
17
 

Ce sondage a été créé le octobre 26, 2010 20:01 et 213 personnes ont déjà voté.


Cet article a une chance non nulle de figurer dans le Best Of ou de ne pas en être.
S'il vous a enthousiasmé, votez pour lui sur sa page de vote ! Ou pas.
Partage sur...
Autres langues
wikia