Ton mari

Un article de la désencyclopédie.

Aller à : Navigation, chercher
« JE SUIS UN BEIGNET FOURRÉ ! »
~ Ton mari à propos d'une chose qui m'échappe

Je te l'avais bien dit, tu aurais dû épouser quelqu'un d'autre. Un type avec de l'ambition par exemple. Mais non, tout était bon pour contrarier ta pauvre mère. Enfin je ne t'en veux pas, tu as eu bien des soucis avec lui. Mais bon si tu m'avais un peu écoutée pour une fois.

Non, je ne dis pas ça pour t'embêter, mais tu as quand même un peu cherché ce qui t'arrive, ma pauvre chérie.

D'abord, quelle drôle d'idée de vouloir épouser un Irlandais ! Tu tenais tellement à te faire battre par un buveur de whisky ? Non, je ne suis pas du genre à aimer les clichés, mais c'est quand même vrai que ces gens-là boivent plus que la moyenne. Je l'ai pas inventé quand même. Tout le monde sait ça d'ailleurs.

« Les Irlandais, j'ai rien contre eux, mais c'est des gens qui boivent. »
~ Madame van Dyck (tu sais, celle qui habite au n°26) à propos des Irlandais

Et puis ma chérie, tu connais le problème avec les catholiques. Ce sont des gens qui croient que tout le monde va au paradis. Même les chiens et les joueurs ! C'est pas moi qui le dis.

« Ces gens-là y vivent comme des bêtes. »
~ Madame Trevor (elle m'a demandé des nouvelles de toi) à propos des catholiques

Enfin, bon, malgré ça, je dois reconnaître que c'était pas un mauvais bougre au début. Il avait l'air de vouloir faire quelque chose de sa vie et ce travail dans la fonction publique, au moins c'était un poste sérieux. Mais voilà qu'il bazarde tout ! Bravo ! Avec trois enfants et une femme !

Non, Jacqueline, vraiment, ce n'est pas sérieux ! Et tout ça pour quoi ? Pour un travail dont presque personne ne veut !

Et en plus il n'avait aucune chance de l'avoir, je te l'avais dit. Ce n'est pas un poste où on prend des catholiques. C'est sérieux.

Bon d'accord, il l'a eu. Mais il aurait mieux valu qu'il ne l'ait pas. Tu ne m'enlèveras pas ça de l'idée. Et je ne suis pas la seule à le penser.

Et tout de suite, il a fallu qu'il déménage. On dirait qu'il avait la bougeotte. En voilà une drôle d'idée ! Comme si l'ancienne maison n'était pas assez bien ! Ah ça, elle était moins clinquante, c'est sûr.

Parce que dans notre petite ville, il y a peut-être pas tout ce qu'on trouve dans la capitale ?

Mais non, je ne le juge pas. Mais admets que ça n'a pas le sens commun. Oh, je suis pas la seule à le penser.

« Partir habiter à la capitale, ça n'a pas le sens commun. »
~ Madame Plyton (elle a des rhumatismes terribles, la pauvre) à propos de ce pauvre Johnathan

Et puis... il y avait aussi cette femme.

Non, je ne veux pas te faire de peine, mais cette traînée... Aucune distinction. Oh je sais, ce sont des rumeurs. Mais tu ne me feras pas croire...

Oh non, je ne veux pas te chagriner avec ces histoires... Mais tu sais les bruits courent... Et ils doivent bien venir de quelque part... Non, ce n'est pas moi qui le dis...

« Vous avez vu, le petit Johnathan se paie une poule de luxe ? »
~ Monsieur Galton (tu sais, l'épicier ? Ah il mâche pas ses mots. C'est un brave homme cela dit) à propos de cette fille de rien, cette traînée

D'accord, passons. Mais cette manie de parler pour ne rien dire. Comme si il adorait qu'on se groupe pour l'écouter. Quel m'as-tu-vu. C'est vrai qu'il avait une certaine présence, mais il aurait pu se retenir. J'étais gênée pour lui, des fois.

« C'est un beau parleur, mais comme on dit chez moi "Bien parler fait rire, bien faire fait taire" »
~ Madame Weber (sa petite dernière s'est mariée, ohlala il fallait la voir dans sa robe, on aurait dit un cochon à carnaval. Elle était horrible, la pauvre enfant) à propos des discours

Enfin, tout ça lui pendait au nez. J'aurais presque pu te prévenir à l'avance. Johnathan, c'est quelqu'un qui va finir avec sa cervelle qui éclabousse les sièges de la voiture. C'était couru d'avance.

Tu pourras pas dire que je ne t'avais pas prévenue.



Cet article a une chance non nulle de figurer dans le Best Of ou de ne pas en être.
S'il vous a enthousiasmé, votez pour lui sur sa page de vote ! Ou pas.
Partage sur...
wikia