Titanic

Un article de la désencyclopédie.

Aller à : Navigation, chercher

[modifier] L'histoire d'un garçon pas mal seul

L'histoire du Titanic est l'une des plus intéressantes que l'homme ait imaginé. L'homme en question étant James Cameron. Le même qui écrit et réalisa le film de robot avec le jeune garçon cute avec une coupe de cheveux que seul un californien peut porter sans se faire traiter de fifi, le musclé Arnold Chouarzanezguerre qui signe du destin est maintenant le chef surprême de cet état et finalement, la merveilleuse Linda Hamilton (à ne pas confondre avec Kevin Sorbo). Cette même Linda qui, dans une entrevue avec l'hebdomadaire "La Semaine", déclarait: "Arnold est dur comme du métal, mais Pierce Brosnan est chaud comme un volcan".

[modifier] J'use de mes contacts

Hier soir j'ai moi-même téléphoné à la résidence de James Cameron pour lui demander le retour de la série Dark Angel et des scènes de nudité avec Jessica Alba. Suite à quoi il m'envoya promener en me jetant une malédiction qui selon ses dires devrait faire de mes couilles des récepteurs très sensibles aux sonneries de téléphones. Ce qui, vous en conviendrai avec moi, n'est pas très pratique. Par contre, entre deux incantations et paroles maléfiques de sa part, j'ai tout de même eu le temps de lui extirper quelques informations sur le film en question.

Selon James, le nom Titanic viendrait de l'un de ses bons amis d'enfance qui était un peu beaucoup obèse et qui portait le joli nom de Nicolas. Un jour James l'aperçut nue et n'a eu comme réaction qu'un "Mon dieu, regarde les tits à nic, ils sont énormes!". Ce pourquoi, 38 ans plus tard, James eu l'idée d'appeler son film Titanic, parce qu'il parlait d'une grosse qui tombait en amour avec un petit maigre. Ce n'est qu'en plein milieu du tournage que James apprit l'existence d'un bateau du même nom et d'une histoire qui pouvait avec force s'insérer dans celle de son film.

Le mélange d'un fait historique et d'une histoire d'enfance douloureuse fut un énorme succès pour James. Titanic fût le film le plus rentable de l'histoire de l'univers. Plus rentable encore que Gnrniouwi, le chef d'oeuvre du cinéaste Vouiiiii Stuewoig du système Clamatomotts.

[modifier] Une grosse déception, suivie d'une lueur d'espoir

A notez que James envisagea à un certain moment d'effacer les scènes d'amour entre Leonardo Di Caprio et la grosse pour mettre l'accent sur celles beaucoup plus puissantes entre le bateau et un Iceberg géant. Mais dû à de fortes pressions du studio qui trouvait beaucoup trop explicite de voir la coque d'un gros bateau entrer à répetition entre les deux boules de crème glacé de l'iceberg, James dut se contenter d'une scène de mauvais sexe dans un vieux char des années 1900. Par contre, James lui même m'a promis que dans la suite de Titanic (brillamment intitulée: Titanic 2 : Quand le navire chavire, l'iceberg fond) il sera beaucoup plus libre et pourra enfin nous montrer sa vision de l'amour...

Titanic
Voici finalement le croquis que James Cameron a fait pour l'éventuelle pochette du film


[modifier] La véritable histoire du Titanic

Le je ne sait pas combien juin, de l'année 2006, un jeune guitariste nommé Pig Penis monta à bord d'un navire, Le Titan Nique, il était sensés rester sur le bateau, pour jouer des solos de Power Métal, acompagné de l'incestueux et sans talent Shmotz à la batterie, d'Hoby à la basse, et Burn aux riens. Mais, il croisa vite le regard de la jeune Trashy, habillé avec une robe de vielles, certes, mais elle en jetais.

Très vite, Big Benis s'approcha, et Trashy, sous l'emprise du charme de gros Benis, s'évanouit dans ses bras. Big Benis la porta dans sa cabine... Big Benis mit ses deux doigt dans le trou, écarta bien, mit une cale, et enfonça avec rage (against the machine) et détermination le romarin dans le cul du poulet mort. Oui, il était bel et bien entrain de préparer du poulet pour Trashy, qui dormais encore. Il s'approcha de Trashy... Trashy se reveilla doucement, et sauta au cou de Benis pour lui fourrer sa grosse langue mal lavée au fin fond de sa gorge. Big Benis devins alors Big Penis. Ils déshabilla très lentement Trashy, et profita du passage pour embrasser sa teuch. Trashy déshabilla B.B. Mais au moment d'enlever son froc, la bite de Benis partit à tout vitesse dans la tronche de Trashy, lui casse le nez, trois dents, et aussi le cerveau. Tempis si elle est conne et moche (c'était déjà le cas de toute façon), B.B pris Trashy, et l'empala de tout ses force, tellement que son engin resortait par la bouche, c'est alors que...

M.P.A.A. (Must Punish All the Artists) a écrit: STOP !!! Il vécurent heureux, et eurent beaucoup de morpions, allez, au lit !


P.S : Désolé pour les phautes d'ortografe et de grand mère.


Cet article a une chance non nulle de figurer dans le Best Of ou de ne pas en être.
S'il vous a enthousiasmé, votez pour lui sur sa page de vote ! Ou pas.
wikia