Tir à l'arc

Un article de la désencyclopédie.

Aller à : Navigation, chercher


Bonjour,

Question.png
Saviez-vous que...
Le tir à l'arc a été inventé par Jeanne d'Arc D'où son nom.
Question.png
Saviez-vous que...
Lorsque Jeanne La Pucelle a souhaité bouter les anglois hors de France, Michel-Ange a inventé la notion d'arc-boutant, ce qui a permis d'augmenter significativement la hauteur sous-plafond de la chapelle Sixtine lui permettant ainsi une meilleure diffusion de la publicité peinte avec pour sujet Dieu lui-même qui tendait un doigt. Le digital avant l'heure.
Question.png
Saviez-vous que...
Lorsque qu'un porc d'évêque soudoyé par l'anglois et le bourguignon a décidé de brûler vive la pucelle en place de Rouen, celle-ci est montée au ciel, qui pleurait pour l'occasion, comme de nécessaire. Le soleil se fit au moment où elle atteignit le paradis, et le premier arc en ciel fut créé. D'où son nom.
Question.png
Saviez-vous que...
Lorsqu'interrogé devant le conseil ecclésiastique de Rouen par le roi d'Angleterre, sur le fait qu'il fallait ou non brûler la Pucelle ou si on jouait ça au Poker ou aux dés, l'évêque porcin répondit que point n'était besoin de s'en remettre au hasard, et ki yavait ka la bruler la salope (qui s'était refusée à lui et qu'il en a encore des traces sur la bite). D'où la naissance de l'expression « Cauchon qui sans dés dit », ce qui n'a certes que marginalement quelque chose à voir avec cet article
Question.png
Saviez-vous que...
Pour le punir, dieu a infligé à ce porc d'évêque une tumeur à la rate qui lui fut révélée lors de son scanner trimestriel. Du coup il décida de fonder la fondation de l'ARC en repentir de son acte envers la pucelle, mais s'en fit évincer pour détournement frauduleux et abus de pouvoir. Et mourut dans d'atroces souffrances de la bite. D'où son nom. Je parle évidemment de la fondation.
Question.png
Saviez-vous que...
Le général de Gaulle qui passait devant le bûcher de Jeanne d'Arc totalement par hasard s'émut devant tant de beauté, et décida lui aussi de faire pareil. C'est pourquoi depuis on rallume un barbecue tous les soirs à 18h sous l'arc de triomphe. D'où son nom. Place « Charles de Gaulle »
Question.png
Saviez-vous que...
Le bois du bûcher étant un peu humide, la crémation de la pucelle ne fut pas parfaite, et certains des os de la Jeanne restèrent intacts, dont certains soudés au poteau central (tel qu'ironiquement nommé la canne de Jeanne par George Brassens dans une chanson) du fait d'un échange Carbone-Carbone favorisé par la présence d'eau, de Fer hépatique et de la chaleur. D'où l'invention de la Soudure à l'Arc.
Question.png
Saviez-vous que...
Dans un cône coupé par un plan, l'intersection forme une ellipse, et les deux sphères de diamètre maximal insérables dans le cône de chaque côté du plan sont jointives au plan respectivement sur chacun des deux foyers de l'ellipse en question. D'où l'origine de l'expression arc de cercle.
Question.png
Saviez-vous que...
La référence savante ci-dessus qui n’a rien à voir avec le sujet était l’objet d’un challenge que l’auteur de l’article s’était auto-imposée.
Question.png
Saviez-vous que...
Le Viagra est artificiellement coloré en bleu par référence à Matrix.


Ton score est à pour l'instant à 50 à la cinquième flèche sur une volée de 6. Maximum possible à ce stade. Sixième et dernière flèche à venir.

L'exploit est là, à la fois mesurable et atteignable, et du coup statistiquement probable, récompensant des années de discipline et d'effort. Un sans-faute qui te permettra d'atteindre la médaille d'or dans la catégorie vétéran à la finale des championnats municipaux de tir à l'arc auxquels tu participes enfin depuis que tu as l'âge d'être vieux et que les autres concurrents sont presque tous décédés ou atteints de parkinson. Ce qui te permet d'espérer du coup une médaille que tu n'as jamais pu espérer de ton vivant. Enfin de ta jeunesse. Enfin ta jeunesse éduquée quand tu pouvais mettre ta bite dans le trou direct, sans ni chercher où avec les doigts, ni sans user de produits de substitution de la dysfonction érectile. Citrate de 1-[4-éthoxy-3-(6,7-dihydro-1-méthyl-7-oxo-3-propyl-1H >-pyrazolo[4,3-d]pyrimidin-5-yl) (phénylsulfonyl]-4-méthylpipérazine. Enfin du viagra, quoi.


Mais, tu te concentres.


[modifier] Macro vision

Tu es la cible. Le 10. Le jaune. Le reste, bariolé, n'existe pas. Ne te distrait pas.

Tu es la flèche. Sa pointe, son fut, son empennage.

Tu es ton arc, dans chaque élément qui le constitue. Du berger, de la stab, de tout.

Tu es toi-même ton corps qui maîtrise l'ensemble qui ne fait qu'un avec lui.


Instant parfait.


[modifier] Micro vision

Tu sens la corde tendue. Chaque vibration induite par ton souffle sur la corde. Tu sens les noeuds de pression le long des 12 brins de la corde que tu as toi-même tressée. Tu synchronises ton souffle venu du diaphragme et non des poumons pour qu'il entre en résonnance. Il faudra décocher dans un ventre de pression négatif afin d'améliorer les 35 livres de tension d'un pourcentage presque non-significatif, mais prévu, et signifiant indiscutablement victoire. Normalement :

signal = a_0 + a_1 \times \sin(2\pi\cdot f + \phi_1) + a_2 \cdot \sin(2\pi\cdot 2 \times f + \phi_2) + ... + a_n \cdot \sin(2\pi\cdot n \times f + \phi_n)


C'est prévu.


Ah ! Ce soir, bobonne va prendre car elle ne pourra rien te refuser après la médaille, et pourra crier « Oh ! Jean-Jacques », comme depuis toujours après chaque orgasme qui se font de plus en plus rares. Après tout on ne peut pas bander tout en même temps, et là, pour l'instant, c'est l'arc.


Mais tu te reconcentres.


Car tu as vérifié ce matin sur l'almanach de la poste, la lune est à son aphélie et a, comme pour la marée, tendance à relever l'eau de ton corps et nécessite ajustement. D'ailleurs, comme disait Al Kashi de son temps :



\frac {1}{d} = \frac {1}{ R_{Lune} \sqrt{ 1 - 2\frac{a}{ R_{Lune}}\cos\psi + \frac{a^{2}}{R_{Lune}^{2}} }}

(eq : 1.3)


Bref, autant intuitivement que cognitivement (du fait que tu as révisé l'Almanach de la poste) tu recentres la totalité de ton corps immobile et à la fois conscient de tout mais involontairement de rien pour rectifier ton attitude par rapport à la position de la lune.



[modifier] Nano vision

Tu es toi-même la flèche filant totalement accaparée par son but unique. Le jaune. Le centre. Le 10. Le principe des variables cachées non locales impose le déterminisme donc la victoire indiscutable. L'onde-guide accompagne la flèche vers le jaune constituant désormais un ensemble intriqué, le principe de De Broglie/Bohm

{Action\over h} = -{Entropie\over k}


[modifier] Pico vision

Tu sens le vent dans l'empennage qui file.

Tu sens le fut qui oscille et ses harmoniques dont la fréquence de bout en bout liée aux nanotubes de carbone enrichis en aluminium qui en assurent la rigidité théorique.

Tu anticipes le battement de l'aile de l'oiseau et son influence sur la pression atmosphérique et donc sur la trajectoire. Tant que ce foutu pigeon ne te chie pas dessus, ça t'évitera de faire une lessive impérative, même si elle serait nécessaire car il sent quand même un peu la sueur ton polo blanc de compèt'.


[modifier] zepto-vision

Tu sens pourtant la gravité qui tend à déstabiliser l'axe vertical de ton arc et donc à te déstabiliser.

Tu sens du coup la force d'inertie complémentaire se sur-imprimant au mouvement simple de la gravité que tu compenses déjà, et du fait de la rotation de la terre, qui génère un mouvement de précession de l'axe des branches de ton arc dont le spin (négatif car tu tires dans l'hémisphère nord) provoque un conflit discret avec le repose-flèche (seule partie en acier et donc métal ferreux) dont l'interaction avec le champ magnétique terrestre, quasi-orthogonal, génère des courants de Foucault qui arracheront quelques atomes de carbone de la flèche au lancement de celle-ci.


Que tu compenses instinctivement. Car c’est prévu.


TF({\delta}(x)) = \int_{-\infty}^{+\infty} \, {\delta}(x)e^{-2\pi i \nu x}\, dx = 1

Comme disaient, l'air de rien, Dirac et Fourrier. Quels coquins, ceux-là, d'ailleurs, en passant. Ah, ah. Ça te ferait bien rire si tu n'étais pas aussi concentré.



[modifier] yocto-vision

Les deux tachyons supposés par les dernières théories quantiques entre la pointe et le jaune se croisent en un temps négatif. Plus vite que le photon, plus rapidement que le flux nerveux entre ta rétine lorsqu'elle capte le photon et ton cortex visuel, plus vite que tout. Même flèche bleue ton idole.

Mesurant tout.

Même sans réelles possibilités de mesure compte-tenu de la nature ondulatoire et controversée de leur existence, mais que toi, tu intuites totalement.

E = \sqrt{(pc)^2 + (m_0c^2)^2}  = \frac{mc^2}{\sqrt{1 - \frac{v^2}{c^2}}} = \gamma mc^2


[modifier] succès

Tout est clair, et, enfin, tu sens la pointe qui s'enfonce dans le 10. Dans le jaune ! 60 ! Score maximal ! Soulagement anticipé.

A ce stade la différence entre sémiotique et sémiologie se clarifie enfin soudainement dans ta conscience, l'action et la correspondance reliant deux mêmes étant réduite par anticipation cognitive.


[modifier] Ta race

Harmonie totale. Satori.

Instant complet de zen. Unité totale du geste, du but, de l'homme, de son arme, de son projectile, de sa cible, de l'espace et du temps. Et du reste. De tout. Unification complète des forces.

Union de Luke Skywalker et de Robin des bois.


Point n'est nécessaire de viser, indépendance de l'œil, supériorité de l'esprit sur la matière même dans sa version ondulatoire de la physique quantique, contredisant l'acceptation générale mais douteuse de Copenhague. Sans parler ni de Shakespeare, ni de l'Eurovision 2014. Par exemple.


L'harmonie étant atteinte, un simple relâchement de la tension musculaire de trois doigts suffit.

Tu penses toujours au jaune.

[modifier] Bistrot vision

Du coup, tu penses au pastis que tu vas te taper pour fêter ça. Le jaune.



Puis, par prescience, la corde qui se relâche et qui vibre, la flèche qui vole, la cible qui s'approche. Toujours de manière totalement déterministe. La décohérence prévue de l'intrication suite à l'effondrement de l'onde de probabilité.


Et le papillon qui pète au Tibet.


Merde. Ça, tu ne l’avais pas prévu. Parce que, enfin, c'est forcément à cause de ça.


Car, donc, tu rates.

Paille.

Jaune aussi, la paille, bizarrement. Tu finis dernier du concours. Comme d'hab.


Fait chier.

Fallait probablement pas penser au pastis.


Merde. Du coup, tu vas boire un pastis en ruminant le fait que culturellement, les Coréens peuvent être bien meilleurs au tir-à-l'arc que les Français car toujours culturellement non distraits par le jaune ?


Mais aussi qu'il y a peu de chance de pointer bobonne ce soir. Autant se torcher, donc.


Sifflet.png  Portail du sport


Cet article a une chance non nulle de figurer dans le Best Of ou de ne pas en être.
S'il vous a enthousiasmé, votez pour lui sur sa page de vote ! Ou pas.
Partage sur...
wikia