Thionville

Un article de la désencyclopédie.

Aller à : Navigation, chercher

Thionville, ville de joie, Thionville, ville de lumière !!! ... et ta mère ?

« Non non! J'insiste!! Gardez-la ! »
~ Otto von Bismarck en 1870 à la toute nouvelle République française.


Manolo, maire de Thionville.jpg

Manolo, actuel maire de Thionville

Enhanced-buzz-25324-1354644406-3.jpg

Maurice Schmidt, ancien maire de Thionville


Thionville (Diddenuewen en francique luxembourgeois, Diedenhofen en allemand et arghagttef en Klingon) est une commune française située dans un département. Ses habitants sont appelés les X-Men. Ancienne cité sidérurgique au nord du sillon mosellan, elle pompe le Luxembourg comme une vieille baleine prostitué à l'agonie.

[modifier] Géographie

Thionville se situe dans la Moselle et pas loin des Départementales 54 et 67 . Sa proximité avec le Luxembourg ne peut faire oublier les quelques villes voisines si typiques des régions sinistrées : Hayange, Florange, Stuckange, Volkrange, Veymerange. Nous ne manquerons pas de noter la formidable allitération en "ange" que produit la lecture de cette liste de communes. Est-ce à dire que le pays de Thionville s'apparente au paradis, demanderaient les plus sots d'entre nous? Que nenni!! Cette toponymie particulière s'explique par la formation du nom de la commune centre.

[modifier] Le nom

Qui ne s'est jamais demandé d’où venait ce nom ? Hein qui ?? Et bien à vrai dire, y a bien eu 2 ou 3 ersatz d’historiens mais depuis leurs théories fumeuses du XIXe siècle, la recherche n’a pas bien progressé. Pourtant c’est simple comme un Thionvillois. Le bourg de Thion, du nom du père de Céline Thion (grande chanteuse vagissante des années 254 av-JC) grand chef du village, décida de se nommer le village de Thion. Ce qui donna Thionvillage. Comme c'était relativement laid (ce qui ne dérangeait pas outre mesure la petite Céline Thion, allez savoir pourquoi...), et que l'accent du coin se coupait à la hache à deux mains, affûtée depuis des mois par une armée de mercenaires en fuite, le village se prononça bien vite Thionvillange.

Les bleds paumés et en ruine autour de la Moselle se décidèrent à adopter cette grossière technique et se mirent à baptiser leurs villages des noms les plus saugrenus, du moment que ça finissait en "ange".

Tout ça pour dire que quand par hasard, Thionvillange dépassa les 89 âmes (aux alentours de 1954), le maire d'alors s'octroya le droit de passer outre deux millénaires de tradition, et rebaptisa sa commune Thionville (car c'en était une de ville...).


[modifier] Son commerce

Thionville possède la zone du Linkling (prononcé "L1kl1" par les Mosellans français) où plein de commerce se développent, pas mal comme zone, juste un peu bordélique en période d'heure de pointe, où ça klaxonne, insulte...

Sinon son centre, possède des magasins fashion et pétasse (Pimkie, Etam, Jennifer, H&M, et plein d'autres inconnus, mais super fashion !). Ce sont les endroits où les filles et fils à papa, viennent acheter leurs vêtements de bitch et gigolo pour préparer leur sortie en boite (NIGHT par exemple). Hormis les magasins fashion Thionville comme toute ville touristique possède, à vu de nez, une bonne quinzaine de café, rien qu'en son centre ! Par proportion on peut dire que Thionville-centre c'est : 65% de café, 30% de magazin de fashion et 5% autres.

Et malgré tout cela, une nouveauté au centre de Thionville, le "Etoile center" qui est, en plus d'être un mini-centre comerço-fashion, accueil avec joie les "wesh mamzelle t charmante" le long de son entrée.

Une particularité de ce centre ville thionvillois peuplé de rad et de fashion-crête-victimes réside dans l'incapacité à mobiliser plus de 12 personnes dépassé 19h07. Ainsi est-il fréquent les soirs d'hivers (aux alentours du mois de mai en Lorraine), quand le blizzard s'infiltre par les fenêtres des maisons et dans les coeurs des Hommes, de trouver une famille de touriste errant dans las travées fantômatiques du centre. La famille, inquiète devant tant de silence glauque, marche d'un pas rapide et mal assuré, persuadé de trouver un restaurant d'ouvert. Mais elle ne trouvera que le désespoir et la solitude arrimés aux murs de la ville (et Michel Fourniret flanqué d'Emile Louis, désirant entamer gaiment leur enterrement de vie de garçon). Puis cette famille disparaitra. Et hantera les consciences des Thionvillois, repus et calfeutrés dans leurs demeures...

[modifier] Lieu de culte

Quand on parle de Thionville il est judicieux de relever les endroits important de la cité. Dans ce but nous vous proposons un petit circuit appelé "Thionville Breakdown" qui vous permettra, l'espace d'une soirée, de vous immerger entièrement dans le mode de vie de certain thionvillois.

Le premier arrêt de notre promenade est l'excelsior (communément appelé l'excel), place forte de la culture houblonesque,ou il vous sera demander d'ingurgiter quelques litres de boisson pour un prix modique. Vous pourrez y bizuter les éventuels nouveaux serveur, vous les reconnaitrez facilement, ils se detacheront du paysage par leur chemise blanche complétement hors de propos et par leurs crêtes fashionistique qui vous donneront envie de rendre le contenu de votre estomac sur le sol. Vous pourrez également y faire des rencontres improbables, et matter des MILF.

Pour poursuivre sur le sujet des MILFS, nous vous proposons ensuite de partir chasser cette espece dans leur habitat naturel, la brasserie hourt, taverne glauque, mais ô combien sympatique ou vous pourrez continuer à vous désalterer tout en tentant des approches sur le bétail.

Si la pêche a été bonne, tant mieux pour vous, sinon rendez vous à la dernière étape de notre visite. Allez sous le pont des alliés, à mi-chemin entre la gare et le vieux port, les gens qu'on y retrouve ne sont pas les plus à plaindre. Des sportifs et des musiciens reconnus (HX hardcore), qui l'eu crut ? pas eux en tout cas. Pour vous intégrer à cette population héteroclite vous devrez mettre de coté votre sensibilité et se préparer à parler de sujet hautement interessant, les centipèdes humain, le crust,le mosh et la fête des cerises.

[modifier] Sa population

Sa proximité du Luxembourg, lui permet d'accueillir des bourges, et autres prétendants au prix Nobel de la connerie et prétention humaine. La population : fashions, à slim et crête, et petites bimbos écervelées en mini-jupe et slim toujours ; fils et filles de ces mêmes parents travaillant au Lux'. Toutes et tous à prétention surdimensionnée comme papa et maman (qui leurs offrent gentiment leur sac D&G tous les mois pour l'anniversaire de leur parfaits enfants) ; font de cette ville une ville froide, où les gens plus hautains les uns que les autres ne se disent même plus bonjour.

Dans les temps anciens, dit-on, on avait encore la chance de croiser de gens, de tout style tel que : rappeur, rockeur, teuffeur, skateur ... Aujourd'hui, on y croise que des fashions.

A noter que 85% de la population thionvilloise est italienne, cela a pu se voir à la victoire de l'Italie à la coupe du monde où toute la ville fût bloquée. Dans cette ville on arpente les couleurs de son nom italien, tel que : Schmitt, Muller, Schneider, Biver... Et même si ces noms résonnent de façon germanique, il est bien plus fashion, dans cette ville, de se dire italien.

[modifier] L'histoire de la Ville

La légende veut que le hameau de Thionville fut crée par deux [esclave]s Rèmes en fuite.


[modifier] Les facteurs de l'expansion de la ville

  • - Bibou, le seul arabe suisse alsacien qui a un diamètre d'estomac 45.6 fois plus gros que le diamètre du trou dans la couche d'ozone !
  • - Une parc public porte même son nom à Thionville même, le Parc du Sanglier .

[modifier] Les Hommes clefs de la ville

  • - MauMau qui délivra Thionville des Allemands vers 13 h 30 (1989-....)
  • - Et Roux qui mena la bataille des Roux contre les anti-roux Thionvillois et qui leur botta leur cul d'anti-roux !
  • - Les gérants des "Pouf' Shop"
  • - DickFaith, orateur qui défend le tourisme local ailleurs et partout… (1989- …Il nous enterrera tous)
  • - Le Nothing Concept, qui permit l'ouverture, de plus de bars et de kebab, que d'hopitaux, maisons de retraite et écoles. "Dans alcool, il y a COOL" qu'ils crièrent à tue tête dans les ruelles Thionvilloise.

[modifier] Voir aussi


Qu'avez-vous pensé de l'article "Thionville" ?
 
293
 
134
 
52
 
50
 
70
 
47
 
10
 

Ce sondage a été créé le juin 29, 2008 18:13 et 656 personnes ont déjà voté.


Cet article a une chance non nulle de figurer dans le Best Of ou de ne pas en être.
S'il vous a enthousiasmé, votez pour lui sur sa page de vote ! Ou pas.
Partage sur...
wikia