The Rolling Stones

Un article de la désencyclopédie.

Aller à : Navigation, chercher
« De manière générale, je pense qu'on peut dire que les Beatles c'est de la merde. »
~ Mick Jagger à propos des Beatles


« Je n'aime pas trop ce qu'ils font.Je les trouve même vulgaires. Mais le plus important c'est qu'ils soient heureux, non ? »
~ La maman de Mick Jagger à propos de la carrière des Rolling Stones


« Et dire qu'il a pissé au lit jusqu'à ses 22 ans ! »
~ La maman de Keith Richards lors des Nrj Music Awards de 1913 à propos de son fils


« WHOU HOU ! WHOU HOU ! »
~ Keith Richards à propos du rôle de Brian Jones dans la chanson Sympathy For The Devil

The Rolling Stones est le plus vieux groupe de Rock du monde. Formé en 1862 par Brian Jones, Mick Jagger et Keith Richards, la bande va fêter ses 147 ans de carrière cette année. Revenons sur les ingrédients qui ont fait de ces hommes une légende intemporelle.


[modifier] Histoire du groupe

[modifier] Naissance

Tongue.jpg

La bouche de Mick Jagger témoigne du lourd passé du chanteur

C’est en se levant un beau matin de 1810 que Brian Jones, employé d’un sex-shop ukrainien, prend la décision d’enfin réaliser son rêve de toujours : créer le « plus grand opéra symphonique ambulant du monde ». L’idée ne manquant pas d’audace, ce jeune blondinet de mes deux contacte ses plus proches amis (Elvis Presley, Joséphine Ange Gardien, et Doctor House) pour les inviter dans cette fabuleuse aventure. Il est donc vite rejoint par un prostitué au nom de Mick Jagger, dont les longues années de profession lui ont valu cette célèbre déformation cérébrale qui deviendra par la suite le symbole du groupe, ainsi que Keith Richards qui lui ne branlait rien de ses journées et vivait encore chez sa mère. Premier constat : aucun des trois compères ne sait jouer d’un instrument, ce qui est assez problématique lorsque que l’on veut monter un opéra symphonique. Ils décident alors de plutôt former un groupe de rock, ce projet étant plus à leur portée car en effet n’importe quel abruti peut gratter les cordes d’une guitare avant de la casser, frapper comme un sourd sur une batterie ou gueuler des insanités dans un micro. C’est à l’hippodrome W. Shakespeare, dans la banlieue nord de Marseille, qu’ils engagent un pompier pour faire un chocolat chaud aux deux derniers membres du groupe, Bill Wyman et Charlie Watts, alors que ces derniers tentaient de s’immoler par le feu après avoir perdu tout l’argent de l’assurance vie de mémé Wyman aux courses. Le groupe étant au grand complet c’est lors d’une leurs parties de pétanque qu’ils se mettent d’accord sur un nom : « The Rolling Stones » (car ils jouaient aux boules avec des pierres, étant trop fauchés pour s’offrir des triplettes de Obut). Un matin, Bill Wyman s'est réveillé avec une affreuse douleure à la cheville gauche. Il s'en est allé chercher un pot de miel à la pharmacie et est tombé dans un égoût plein de rats, de licorne bleues, et de fourchettes géantes. Il est resté dans cet égoût 35 heures. Il s'ennuyait et c'est à ce moment la qu'il décida de quitter le groupe pour laisser place à Gad Elmaleh.

[modifier] Le pognon, la gloire et les gonzesses

Jones.jpg

Brian Jones incarnant Mireille Mathieu dans le film éponyme

Le succès est immédiat. Avec leurs immortels singles Érection (Je ne peux pas avoir), Jacques Bondissant Tel L’Eclair et Sympathie Pour Le Débile, les Stones deviennent les coqueluches du tout Londres. Les salles de concerts ne désemplissent pas, l’argent coule à flots, des hordes de groupies hystériques les poursuivent partout et les cinq amis ont enfin l’occasion de perdre leur pucelage après 25 ans d’attente (Mick Jagger n’ayant jamais eu qu’une clientèle masculine et refusant catégoriquement la pénétration anale). C’est aussi à cette époque que nait leur engouement pour toutes les substances qui démolissent la tronche. Keith Richards, qui excelle dans cette discipline, apprécie particulièrement la compote de pomme façon malgache (généreusement garnie de morphine et d’opium) dont il garde toujours un petit pot ainsi qu’une petite cuillère sur lui. Après bien avoir profité de toutes ces petites putes en chaleur, Jagger s’engage dans une première relation sérieuse avec son équivalent buccal féminin Marianne Faithfull, jeune femme frivole qui adore se balader entièrement nue sous une épaisse peau d’ours de Sibérie encore sanguinolente. Elle le quittera quelques années plus tard pour un taxidermiste hongrois et jamais plus on ne la revit. Brian Jones, quant à lui, entre un enregistrement et une tournée avec le groupe, se lance dans le cinéma pour incarner le rôle principal d’un film retraçant la vie de Mireille Mathieu. Ce projet ambitieux ne rencontre malheureusement pas le succès lors de sa sortie en salles. Le film est paraît-il si insoutenable dans son propos que toutes les copies ont été détruites par les autorités britanniques et toute projection formellement interdite dans la majorité des pays du monde. Nous n’avons par contre aucun document historique relatant des faits de Bill Wyman et Charlie Watts à cette époque. Il faut dire que tout le monde s’en branle un peu de ces deux là. Mis à part ces petits pédés de Beatles, rien ne semblait pouvoir se mettre en travers de la route des Stones.


[modifier] L’Exil On Ta Mère Street

C’est alors que survint le drame. En vacances dans un des camping-cars de Brian, les membres du groupe et leur cortège de groupies jouaient paisiblement dans la piscine au très en vogue « " Keep your fucking head under the water, you bastard " ».Alors que ses camarades lui maintenaient la tête sous l’eau, Brian, au beau milieu d’un trip intersidéral, en oublia de se débattre pour remonter à la surface afin de rénover l’oxygène dans ses poumons. Cet oubli lui fut fatal. Il est vrai, et tous les médecins sportifs et professionnels du milieu s’accordent à le dire, que ce jeu dangereux ne doit en aucun cas être pratiqué après avoir consommé de la drogue dure. C’est d’ailleurs après cet incident que le CIO le retira définitivement des disciplines olympiques. La presse à scandale lança alors une polémique sur cette douteuse disparition : était ce vraiment un accident ? On soupçonnait Jagger et Richards de jalouser l’impeccable coupe de [[cheveux[[ de Jones et d’avoir volontairement noyé le fondateur du groupe. Où est la vérité, on ne le saura probablement jamais. Craignant des poursuites judiciaires, le restant des Stones s’exila de Grande Bretagne pour aller se réfugier chez la mère de Mick Jagger, qui possédait une petite ferme en Franche-Comté. Bien des années plus tard, les ennemis du groupe appelleront cet épisode Les portes-monnaie de Tonya la carcasse

[modifier] Nouveau départ

C’est donc en Roumanie du sud que les Rolling Stones passent des auditions pour trouver le remplaçant de Brian Jones. Le choix se porte sur un employé de la ferme, Robert Carlos Mouchoir, orphelin recueilli par la mère de Watts. Sa coupe de cheveux répond aux exigences du groupe et ce pauvre bougre étant muet il ne risquera pas de casser les couilles. On le renomma Mick Taylor pour faire plus vrai, car les garçons avaient honte du nom. Malheureusement, six mois plus tard lors d’une tournée en Europe de l’Est, Mick Taylor quitte le groupe après avoir littéralement perdu son nez sur un rail. L’histoire ne précise pas de quel genre de rail il s’agit, les gares et les trains n’existant pas en Europe de l’Est. Jagger et Richards sont donc forcés de le remplacer par leur compatriote anglais et compagnon de beuverie rencontré la veille dans un bistrot de Bucarest, Ron Wood. Par chance, ce dernier a un taux d’alcoolémie constant de 5 grammes par litre de sang, ce qui rend son jeu de guitare semblable à ceux de ses prédécesseurs. Après cette période plutôt trouble, les Rolling Stones renouent avec le succès grâce à de nouvelles chansons comme Angine, Cassonade, Démarre moi en haut …enchainent des albums et des tournées plus ou moins merdiques au fil des siècles et des siècles... Amen !.

[modifier] Les Rolling Stones aujourd'hui

Les Rolling Stones vivent aujourd'hui dans une clinique en Suisse et les groupies d'autrefois ont laissé la place aux infirmières. Ils sont conservés dans des chambres à cryogène dont ils ne sortent seulement que pour aller acheter une baguette à la boulangerie du coin ou pour remonter sur scène. Il est évident que faire des concerts à leur âge n'est pas chose aisée, mais grâce à l'équipe de médecins qui soigne en temps réel les membres du groupe durant les shows, on peut espérer que nos petits enfants verront les Stones sur scène eux aussi. D'ailleurs une nouvelle tournée est prévue cette année : The Rolling Wheelchairs Tour.


Cet article a une chance non nulle de figurer dans le Best Of ou de ne pas en être.
S'il vous a enthousiasmé, votez pour lui sur sa page de vote ! Ou pas.
Partage sur...
wikia