The Grudge 3

Un article de la désencyclopédie.

Aller à : Navigation, chercher
Thegrudge3.jpg

Bonheur !

Voici le contexte: vous êtes aux courses, et, bonheur, vous voyez The Grudge 3 à 5 euros. On vous a souvent parlé de ce film, mais comme ça vous fait le prix d'un grec vous hésitez à l'acheter. (Si vous êtes millionnaire, vous pouvez aller vous faire cuire un oeuf. Si vous téléchargez illégalement, bah... vous voulez savoir si vous devez perdre ou non 1h30, et le temps, c'est de l'argent).

Bref, en bon gros no-life, vous cherchez des infos sur Google, et vous atterrissez ici. Je vais vous expliquer en détail les raisons de choisir le kébab.



[modifier] La superbe séquence introductive

Tout le monde sait que si vous voulez acheter ce film, c'est parce qu'il est pas cher, et non parce que vous avez adoré les 2 premiers. Donc, vous aurez droit à une séquence qui rappelle subtilement qu'un gamin, Jack je crois, est persécuté par une malédiction, et vit dans un asile. Pour montrer qu'il est important (et pour l'empêcher de se branler tranquille), il est placé sous vidéosurveillance. Quand le gardien le voit convulser, il se dit bien logiquement qu'il essaie d'apprendre la tectonik. Il appelle donc la psy car, prise assez tôt, la tectonik peut être soignée. Mais quand ils arrivent, la pièce a été repeinte au ketchup.

[modifier] La scène de cul

Ce film étant vraisemblablement destiné aux gamines de 12 ans, on a droit à une séquence 'hot' interrompue, car...les deux tourtereaux étaient dans l'appart où un crime a eu lieu (le meurtre de la famille de Jack, dont la fille _appelons-la Blondie_ était soit-disant très proche. Ca me rappelle la fois où j'ai failli m'envoyer en l'air sur la tombe de ma tante tiens).

[modifier] Nos merveilleux héros

Ca, c'est la famille qui se veut héroïque: pas de parents, mais Blondie et son frangin _l'archétype du mec qui écrase pour être sympa envers tout le monde, a un taf de merde qu'il va bientôt perdre_ qui doivent s'occuper de leur soeur asmathique. Cette gamine, blonde bien évidemment, se doit d'être mignonne, avec de la répartie. Mais comme c'est écrit par des adultes dont le cerveau ressemble à une conserve de cassoulet périmée, on retrouve juste la tête à claques présente dans les 3/4 des films.

La petite est tellement insipide que son frère préfère bosser dans l'immeuble sans aller la voir, et sa soeur préfère s'envoyer en l'air n'importe où dans ce même immeuble. En effet, l'unité de lieu chère aux tragédies grecques est respectée: tout le monde vit dans UN immeuble, et le frère essaye de recruter des voisins pour avoir de la compagnie. Il a déjà réussi à faire signer une "artiste", Gretchen, qui se coltine la chiarde à garder toute la journée.

Il loue aussi un appartement à une japonaise. Sachant que la malédiction est d'origine japonaise, elle va donc faire honneur à sa culture et, comme souvent au Japon des films, mettre des fringues traditionnels et faire des danses à la con. Mais n'anticipons pas.

Parlons de la malédiction: tout ce qu'on voit au début, c'est un gamin quasiment à poil, qui a visiblement plongé dans une bassine de tipp-ex avant d'appliquer son eyeliner et son mascara Volume Intense. Effrayant, non? Non. Si vous voyez un gamin comme ça, vous lui donnez une pichenette et il part en pleurant.

Nuvola apps important.png
Faites attention !
Si quelqu'un voit un gamin nu courir loin de vous en pleurant, vous risquez de sérieuses emmerdes.

Ensuite on voit son acolyte: une femme, elle aussi plus blanche qu'une merde de crémier, avec de longs cheveux style "shampoing à l'encre de seiche". Mais elle est habillée, elle. Vous voyez bien, ce film n'a aucun intérêt. Et elle a un truc en plus: elle passe son temps à dire "aaa" (non, pas un screamer, juste un "aaa" à deux balles, comme au début de la pub Lysopaïne). Elle avance la plupart du temps en rampant (ce qui en fait un parfait paillasson), et se tord les mains comme si elle avait des entorses. Leatherface est bien plus dangereux. Les Teletubbies sont bien plus dangereux.

[modifier] Scènes d'"action"

Il faut isoler les personnages principaux, donc la peintre et sa fille folle y passent (c'était pas le prochain Magritte de toute façon), de même que le copain de Blondie. Même entre les membres de cette famille, ça va mal. Blondie en a ras le cul de sa vie pourtant si passionnante, elle veut se casser. Le frère se rend enfin compte que, tel Benjamin Malaussène, il se prend pour le père de la fratrie et se fait entuber, et ça l'amuse pas. Il devient nerveux et pète une dent à son boss: indice subtil pour la suite? Chut, vous verrez. La gamine continue à voir le fantôme de petit garçon, qui tente d'ailleurs de la draguer en pleine nuit. (Et quand on lui caresse la nuque en pleine nuit, elle se retourne 1. lentement et 2. de façon à faire dos à l'intrus. Futée.).

S'ensuivent quelques scènes plutôt chiantes au terme desquelles on apprend que les fantômes sont ceux d'un gamin et sa mère (appelons-la Alice[1], j'ai oublié son putain de nom) butés par le père. Ce qui explique la putain de tendresse existant entre ces deux esprits. Coup de théâtre: la locataire asiat' est la soeur de la mère morte. (En même temps c'était la seule autre asiatique, il n'y avait pas un suspense de fou.) Là on apprend que leur mère guérissait des gens possédés en donnant des gouttes de leur sang à boire à sa fille aînée (et personne n'a appelé la DDASS). Celle-ci a donc chopé le SIDA est donc devenue un garage à b*tes esprits torturés, et donc quand elle est morte elle était encore bien vénère, d'où la malédiction. Non, c'est pas du tout bizarre et tiré par les cheveux, qu'insinuez-vous?

[modifier] La fin

La malédiction s'intensifie, le frère devient de plus en plus violent. (Là normalement vous voyez ce que sera la fin du film. Pour les moins éveillés d'entre vous, je continue quand même). Heureusement la locataire a la solution: une cérémonie mystique, avec juste les 2 gonzesses et la gamine, dans l'appartement où la famille de Jack est morte. Comment, surenchère? Non, ça pourrait être pire. Par exemple, il pourrait être nécessaire que la petite boive le sang d'Alice. Non? Si.

Et là, imaginez un peu la scène qui s'est déroulée des années auparavant: Alice vient de mourir, tuée par son mari. Sa soeur est prévenue. Elle vient donc sur place, ressent une présence malfaisante, et décide donc, de façon logique, de prélever le sang du cadavre encore chaud. Comment gagner 3h de garde à vue dans l'enquête sur le meurtre d'Alice, et 15 ans de psychanalyse ensuite. Et ce qui est miraculeux, c'est que ce sang ne sèche pas. Vous je ne sais pas, mais moi si je saigne ma victime et que je ne nettoie pas tout de suite, ça coagule. Là non, il est bien liquide et bien rouge. Fin de l'apparté sur ce sang intéressant.

La cérémonie commence: transe et bruits mystiques, le bon gros cliché. Quand la gamine est censée boire le sang, Blondie s'interpose (seule et unique fois où quelqu'un fait preuve de bon sens dans ce film). Mais comme l'esprit a déjà été dérangé, c'est la merde. Le frère devient littéralement le mauvais mari (alooors, vous la sentez la grosse ficelle?), et bute la locataire. Je rappelle que son boulot était de caser ses apparts pourris, là il s'y prend mal. La grande soeur trouve son mec mort, n'a pas le temps de tester sa rigidité cadavérique parce qu'Alice la poursuit, et est à 2 doigts de se faire buter, quand, contre toute attente, la petite décide de tester le vampirisme.

[modifier] Conclusion

Cool, la malédiction d'Alice s'arrête. Là vous vous dites en souriant: heureusement que la locataire était pas bien énervée et pleine de démons quand elle est morte, sinon... Sinon quoi? Ce serait reparti pour un tour? Mais vous pensez bien qu'arrivés à ce stade, les producteurs du film ne reculent devant rien pour continuer la saga et se faire du pognon.

Allez, reposez ce DVD et savourez votre kébab.

[modifier] Voir aussi

Critiques de film

[modifier] Note de bas de page

  1. Quoi, tu trouves que ça fait pas assez Japonais? Raciste.
    48px-Video-x-generic.svg.png  Portail du Cinéma


    Cet article a une chance non nulle de figurer dans le Best Of ou de ne pas en être.
    S'il vous a enthousiasmé, votez pour lui sur sa page de vote ! Ou pas.
Partage sur...
wikia