The "Blob"

Un article de la désencyclopédie.

Aller à : Navigation, chercher

The "Blob": (en français: grosse tache ayant une forme floue)

Definition "Blob": an indistinct or shapeless form or object

[modifier] Explication

“The Blob” est un schéma tactique mis en place par Elie Baup au FC Nantes, lors de la saison 2008/2009. Ce dernier ressemble à un 4-5-1, mais parfois à un 4-4-2 ou même un 9-0-1, cela dépend des circonstances. On appelle cette tactique « the blob », parce qu’elle ressemble à rien. On retrouve de la pagaille et de l’incompréhension sur le terrain. Provoquant la colère du coach, des supporters, et la frustration du président, qui se juge apte à s’installer sur le banc et de faire les remplacements a la place du coach.


Afin de se permettre la mise en place ce dispositif tactique, certaines exigences sont à respecter :

1. Avoir des joueurs avec un manque de motivation et un niveau en dessous de la moyenne.

2. Être dans une situation où il est important de faire le jeu (ex : match a domicile, être mené au score contre des équipes qui se battent pour le maintien voir déjà reléguées).

3. Le physique est préconisé au dépend de la technique et l’intelligence de jeu.

4. On ne doit pas retrouver d’équipe type parmi l’effectif.

[modifier] Tactique

La tactique peut être expliquée par l’analyse des mouvements et déplacements nécessaires à chaque poste.

Gardien : Le gardien doit être âgé de plus de 35 ans, avec des lacunes dans son jeu de pied ainsi que son jeu aérien, inspirant aucune confiance à ces défenseurs.

Arrières latéraux : Deux profils se démarquent:

1. Un latéral traditionnel (vif, rapide) celui-ci pouvant donc apporter un soutien offensif. Mais à cause de ses multiples sorties nocturnes, et son taux d’alcoolémie toujours supérieurs à 1g/L, celui-ci sait mieux doser le Bacardi dans son Mojito qu'un centre. Et bien sur, il n’a pas les jambes pour se repositionner en défense.

2. Il peut aussi y avoir un défenseur latéral ayant l’allure d’un défenseur central. Celui-ci ne dépasse jamais le milieu de terrain afin d’assurer la défense, et n’apporte rien à la construction offensif. De plus il doit être lent afin de se laisser « balader » par les ailiers adverses qui eux sont rapides et souvent doués techniquement. Ceci l’oblige donc à concéder un grand nombre de centre. L’autre risque est une pénétration adverse dans la surface qui amène le latéral à faire des fautes bête et inutile, offrant des penalties.

Défenseurs centraux : Il est important pour ces deux joueurs de ne pas évoluer sur la même ligne, afin de pouvoir défendre sur les joueurs devant et derrière la défense. Il est beaucoup trop risqué de jouer le hors-jeu.

Une fois (ou plutôt si) le ballon est récupéré par un de ces défenseurs, il faut suivre une technique de relance conçue dans le but de surprendre l’adversaire. Deux possibilités sont proposées :

1. Faire plusieurs dribbles dans sa propre surface avant de dégager au plus loin. (Ceci est logique, le plus loin le ballon est de ton propre but, le plus dure ça va être pour l’adversaire de marquer.)

2. L’équipe adverse s’attend a des passes dans les espaces, en l’occurrence sur les cotés. Pour les surprendre une longue passe à ras de terre, plein axe suffira.

On constate que les défenseurs centraux dans ce dispositif sont souvent victimes de malaises face aux dribbles adverses, peu importe leurs qualités. On retrouve donc souvent ces deux joueurs axiaux « sur le fesses. »

Milieux/Ailiers : De préférence un à gauche et un à droite, mais ce n’est pas obligatoire. S'il manque un milieu sur une des ailes, ceci peut être remédier en isolant un attaquant sur l’aile. Celui-ci ne reviend jamais défendre, il faut qu’il ait tout son physique et sa lucidité, au cas ou il reçoive le ballon (sur une des relances des défenseurs, qui a balancé le ballon au plus loin.)

L’importance de ces ailiers est de posséder une vitesse et une accélération hors norme, leur permettant de déborder les joueurs adverses et de pouvoir centrer. Par contre, ces joueurs ayant été recrutés lors des éliminatoires des Jeux Olympiques du 100M, il ne possède aucune maitrise du ballon ce dernier filant souvent en six mètres.

Milieux centraux : Ils sont souvent au nombre de trois. Ce sont trois milieux défensifs, que l'on peut souvent confondre avec les défenseurs centraux. Ceci permet de créer un surnombre défensif dans l’axe. Pour l’adversaire ceci ressemble à un mur. Seul problème, c’est que ce dernier ressemble a un mur belge, plus qu’a viser les trous…

Dans ce dispositif, il est trop dangereux d’avoir des milieux offensifs. Il est impossible de sacrifier un joueur a vocation défensive pour ce poste, les 5 défenseurs/milieux centraux sont nécessaire pour espérer prendre un minimum de but.

Attaquant : Sans compter l’attaquant exporté et isolé sur l’aile, il n'y a qu’un attaquant dans ce dispositif. Celui-ci est aussi isolé. Si cet attaquant reçoit un ballon, il a trois possibilités :

1. Jouer sur les ailes, mais le manque de confiance en ses ailiers l’empêche de jouer vers eux.

2. Faire une longue passe dans sa propre surface ou attendent les deux défenseurs centraux et les trois milieux défensifs qui, en aucun cas, sont censés monter.

3. Tirer… ceci est difficile lorsqu’on est dos au but à 40 mètres.

Coup de pieds arrêtés :

Ceci est à peu près le seul moyen pour votre équipe de marquer lorsque « the blob » est employé. Mais c’est aussi une grosse faiblesse de votre équipe, notamment a cause de la défense en zone mise en place sur les corners, et l’incapacité des votre gardien d'effectuer une sortie aérienne correcte.


Dans le football classique les numéros des joueurs sont typiques de leur rôle sur le terrain : 1 gardien, 2 défenseur droit, 3 défenseur gauche, 4 défenseur central, 5 libéro ou défenseur central, 6 milieu récupérateur, 7 milieu latéral, 8 milieu relayeur, 9 avant-centre, 10 meneur de jeu, 11 attaquant de soutien

Avec the « Blob » il y a un système équivalent : 16 gardien, 2 défenseur droit, 15 défenseur/milieu gauche, 5 défenseur central, 26 défenseur central, 8 milieu récupérateur, 21 milieu récupérateur, 22 milieu récupérateur, 11 ailier gauche, 20 attaquant/ailier droit, 10 attaquant

Sinon ça donnerait: 1 gardien ayant joue trois match de la saison, 2 défenseur droit, 3 douglao, 4 défenseur droit réservé, 5 défenseur central, 6 défenseur/milieu droit, 7 milieu latéral qui se croit numéro dix, 8 milieu récupérateur, 9 avant-centre réserve, 10 avant puissant, 11 ailier gauche

Voici un schéma de la tactique défensif: (il est par ailleurs pas nécessaire de mettre en place une tactique offensif, car cela n'arrive jamais.)

  • a noter la transparence du gardien sur le schéma.


Terrain foot


Tacle
Comediadellarte


Tout sur le monde du Ballon Rond !
Équipes & Joueurs Tout sur votre club préféré, vos joueurs préférés, et les autres dans le portail football.
Compétitions Coupe du Monde de Football : en 2054, par exemple - Coupe des Coupes
Stades Parc des Princes - Stade Gerland - Stade Vélodrome
Le reste FIFA - Footballeur - Arbitre - Supporter - Footix - Mercatix - Dans les coulisses d'un match de foot
On refait le match ! (sans Eugène Saccomano, ouf !) France Telecom - Dans les coulisses d'un match de foot - Captain Tsubasa - Pierre Ménès
Cet article a une chance non nulle de figurer dans le Best Of ou de ne pas en être.
S'il vous a enthousiasmé, votez pour lui sur sa page de vote ! Ou pas.
wikia