Théorie des cordons

Un article de la désencyclopédie.

Aller à : Navigation, chercher

Cet article traite de la Théorie des cordons, et est destiné à un public ayant un niveau doctorat en mécanique quantique.

[modifier] Historique

Infini.png

L'infini, cordon considéré comme inexplicable avant la théorie des cordons..

Schrödinger, après avoir mis au point son équation décida de se lancer dans une théorie plus pertinente. C'est ainsi qu'est née la théorie des cordons, destinée à expliquer l'inexplicable. Il mit en place 349 lois des cordons, se basant sur une autre équation fondamentale qu'il a découverte.

L'idée de la théorie des cordons lui est venue alors qu'il était en dépression suite au désordre crée par sa précédente équation. Ne trouvant pas comment mettre au point une théorie juste, il décida de se suicider et se mit à la recherche d'une corde. Il ne trouva qu'un petit cordon, il fit un nœud et au moment de passer à l'acte, il découvrit subitement l'équation aujourd'hui célèbre et les 349 lois des cordons. Certains historiens très respectés affirment que le nombre 349 provient du nombre d'essais infructueux de se suicider auparavant (en effet Schrödinger n'a jamais eu de succès avec les filles, pas plus avec la science...).

« J'ai jamais rien vu d'aussi génial. »

~ Jacques Chirac mentant à propos de la théorie des cordons.

Après la présentation de la Théorie des cordons, Schrödinger a acquis une renommée exceptionnelle dans le monde de la physique pour ses nombreuses tentatives ratées d'établir une équation correcte.

[modifier] L'équation fondamentale des cordons

Soient \Gamma_0, \Gamma_1, ... \Gamma_n \in \Gamma^n des cordons sans singularités de type supervortex.

Leur évolution est plus ou moins justement décrite par la relation :


\Gamma_\nu(t) = \frac{i \hbar \nabla^2}{2 \pi \nu_0} \iint_{Continuum}^{\infty^4} \frac{\nu + t^\omega}{\partial \mu^3\omega^5} d\omega d\mu

C'est l'équation des cordons. Personne n'a jamais eu l'occasion de la démontrer mais ses résultats sont suffisamment faux pour qu'elle soit admise par la communauté scientifique. Où le continuum espace-temps est supposé vide de vorticités temporelles.

« C'est difficile à comprendre, c'est normal, c'est dans l'esprit ! ch-ch-chut ! »
~ Un prof de physique à ses élèves

[modifier] Les Lois des cordons

[modifier] 1ère Loi : Loi de trivialité des lois

Prix-nobel.jpg

Le Prix Nobel s'obtient par trivialisation d'un cordon.

Tout événement peut être expliqué de façon triviale si on applique le principe de trivialisation.

On considère que le principe de trivialisation est adaptable à n'importe quel phénomène physique explicable ou inexplicable. Ce principe s'applique en trois phases :

  • Phase 1 : Caractérisation du phénomène physique. Il s'agit ici de faire un bilan permettant de décrire parfaitement le phénomène et mettre en évidence les outils mathématiques à utiliser.
  • Phase 2 : Initialisation de la trivialisation. En considérant l'équation des cordons vraie :


\Gamma_\nu(t) = \frac{i \hbar \nabla^2}{2 \pi \nu_0} \iint_{Continuum}^{\infty^4} \frac{\nu + t^\omega}{\partial \mu^3\omega^5} d\omega d\mu

Il faut développer la formule afin de distinguer la généralité entre le phénomène étudié et la formule générale.

  • Phase 3 : Présenter la découverte dans une conférence.
  • Phase 3 bis (optionnel) : Recevoir son Prix Nobel.

[modifier] 2ème Loi : Loi de fausseté des lois

Toute loi explicable, qui correspond aux résultats d'une expérience, est necéssairement une loi fausse.

[modifier] Démonstration

D'après l'équation fondamentale, en trivialisant la partie triviale du membre droit, Schrödinger découvrit la relation suivante : 	
\frac{i \hbar \nabla^2}{2 \pi \nu_0} = T^3[x,t]\partial^\mu

Où T désigne la Transformée de Pinzouzouille.

Or
Poule-oeuf.jpg

une énigme considérée comme insoluble depuis la nuit des temps qui fut résolue trivialement grâce à la 2ème loi de la théorie des cordons.


 	
T^3[x,t]\partial^\mu = 1

On en déduit aisément qu'une loi dont les résultats sont corrects dans notre monde est une loi fausse.

  • Application :

Qui est venu en premier, l’œuf ou la poule ?

Réponse : D'après la Loi de fausseté des Lois des cordons, ni l'un ni l'autre ne sont jamais arrivés.

[modifier] 3ème Loi : Loi de contradiction de la 2ème loi

La 2ème loi des cordons est en désaccord avec son énoncé.

En effet, Schrödinger se rendit vite compte en créant la 2ème loi qu'il venait de mettre au point une contradiction de l'ordre infini. Si la loi 2 est vérifiée, alors d'après son propre énoncé elle est fausse. Ainsi la 2ème loi n'est pas vérifiée si elle est vérifiée. Si elle n'est pas vérifiée, alors elle n'était pas fausse en étant vraie, on en déduit qu'elle est vraie. Ce qui implique qu'elle est necéssairement fausse.

« Ca semble tellement évident ! »

~ Jacques Chirac mentant à propos de la troisième loi.

Mathématiquement, la 3ème loi impose qu'un cordon \Gamma_0 soit toujours necéssairement dans un état de fausseté absolue, noté \epsilon(\Gamma_0) afin de ne pas être soumis à la contradiction.

[modifier] 4ème Loi : Loi de véracité absolue des lois

Afin de prévenir toute future erreur Schrödinger mit en évidence la loi de véracité des lois . Elle a pour énoncé : "Toute loi dite vraie et ayant une véracité prouvée implique sa véracité absolue dans tout réferentiel temporel ou spatial que ce soit".

Ainsi cette loi admet sa réciproque :

"Si une loi est dite en « véracité absolue » alors la véracité doit être prouvée et la loi doit être considérée comme vraie."

« Non ta gueule ! cette loi veut juste dire que lorsque une loi est vraie alors elle est vraie ! »
~ Un prof de mathématiques répondant à un élève n'ayant rien compris


[modifier] Démonstration

Soit  (K,K'), \Gamma_\psi deux référentiels différents et un cordon. Raisonnons par l'absurde, si le cordon est vrai dans K, d'après la 2ème loi il y est donc nécessairement faux. Maintenant dans K' si \Gamma_\psi est faux, alors la loi est vérifiée, sinon d'après les lois 2 et 3 \Gamma_\psi = \Gamma_\psi ' Ce qui conclut évidemment cette preuve triviale.

« Cette preuve est absurde »
~ Sacha Guitry à propos de la démonstration de la Quatrième loi.

[modifier] Exemple

1=1 dans notre monde. Ce cordon est donc vrai dans n'importe quel autre monde d'après cette loi.

Ce qui est en contradiction directe avec l'énonce de la 2ème Loi et rejoint l'énonce de la 3ème Loi à propos de la 2ème Loi. Le raisonnement exposé ici est donc entièrement faux. (Donc vrai selon la fausse-vraie 2ème loi).

[modifier] 5eme loi : Loi d'universalité des lois

Cette loi met en évidence que tout phénomène physique existant ou pas est ou sera toujours explicable grâce à l'une des 5 premières lois. en effet on comprend aisément que après trivialisation d'un phénomène physique il suffit d'appliquer la deuxième loi pour prouver la fausseté de ce qui fut observé. la troisième loi permet d'affirmer la véracité de la découverte et enfin on confirme l'affirmation en appliquant la quatrième loi.

Cette loi permet ainsi de prouver tout et n'importe quoi et réalise le rêve de tout scientifique de tout temps : prouver l'improuvable.

Outre le pouvoir de tout démontrer, la puissance de cette loi est dans sa capacité à rassembler tout les domaines de la physique, des mathématiques, ou tout autre pseudo-science. ce qui fait de la théorie des cordons une théorie du tout (et n'importe quoi... surtout n'importe quoi) !

[modifier] Loi 6 à 349

Bouillasse .jpg

Cette Bouillasse fut expliquée mathématiquement dans les moindres détails en 2009 par Saif Al Islam Khadafi en appliquant la 247ème loi des cordons.

Tabaco.jpg

En 2010, grâce à la 324eme loi de la théorie des cordons des chercheurs de l'industrie du tabac ont prouvé que non seulement la cigarette n'est pas dangereuse pour la santé mais qu'elle possède en plus de nombreuses vertus tels que la prévention contre Parkinson et l'agrandissement du pénis.

Hawking.jpg

Stephen Hawking, chercheur dont la carrière fut détruite après la mise en évidence de son incompétence grâce à la 13eme loi des cordons.

Toutes ces lois sont simplement des cas particuliers des 5 premières lois.













...

[modifier] Une éventuelle loi n+1 ?

Paul Dirac, physicien drogué ayant crée diverses notations et postulats de Mécanique quantique ne vit pas d'un bon oeil les contradictions imposées par les lois. Il entreprit de montrer une loi qu'il appela "loi n+1". Cependant, Dirac se rendit compte qu'en démontrant une loi qui démontrerait la fausseté des lois de fausseté de véracité des cordons, il mettrait Schrödinger dans un état de dépression tellement avancé que celui-ci rédigerait à nouveau une nouvelle théorie... Après de vifs débats entre physiciens, Dirac annula la démonstration publique et se rendit à une conférence de mathématiciens de laquelle il fut heureusement rapidement viré.

« Quelle tapette ce Dirac. »
~ Einstein à propos de la lâcheté de Dirac

[modifier] Applications de la théorie des cordons dans des domaines non scientifiques

[modifier] Géopolitique

La théorie des cordons à eu plusieurs répercutions sur la géopolitique du 21eme siècle.

  • de 2000 à 2010

- En 2002 c'est en appliquant la 74eme loi de la théorie des cordons que les agents de la NSA ont prouvé la présence d'armes de destruction massive sur le territoire irakien. Les chercheurs arrivèrent à cette conclusion en étudiant le spin des particules composant la barbe de Saddam Hussein.

Apres trivialisation ils démontrèrent la formule  :

\sum\phi _{i}(\omega^2 )=\oint_{\delta _{inf}}^{\delta _{sup}}\mathrm e^{\phi_{i+1} (\omega ^{2})-\frac{\partial }{\partial \omega }}-\sin (2\theta _{i}) d\omega

\omega correspond au spin des particules étudiés. Après cette observation pertinente, la présence d'armes de destructions massives était impossible et donc d'après la deuxième loi parfaitement plausible !


- Bernard Madoff vérifia la cohérence de son arnaque avec la 16ème loi de la théorie des cordons, paradoxalement c'est la 17eme loi qui permit de le retrouver.

- D'après les chercheurs du M.I.T la Chine dominera le monde le 16 décembre 2015 à 16h30 et 42 secondes (heure française). Cette hypothèse fut confirmée par la 102ème loi de la théorie des cordons.

La mécanique quantique c'est fastoche grâce à Erwin Schrödinger

Erwin-Schrodinger.jpg

Shoah de SchrödingerÉquation de SchrödingerChat de SchrödingerChat de Schrödinger côté chatErwin SchrödingerL'expérience du fonctionnaire de SchrödingerPingouin de SchrödingerSchrödinger de SchrödingerSIDA de SchrödingerDésinformation:Vague de froid en Russie : Les descendants d'Erwin Schrödinger portent plainteThéorie des cordons


691px-Pi-CM.svg.png  Portail des Sciences sérieuses

Cet article a une chance non nulle de figurer dans le Best Of ou de ne pas en être.
S'il vous a enthousiasmé, votez pour lui sur sa page de vote ! Ou pas.
Partage sur...
wikia