Territoire de Belfort

Un article de la désencyclopédie.

Aller à : Navigation, chercher


Gravure territoire de Belfort1.png





Frisedéco2.png






Frisedéco2.png





Il y a de cela bien longtemps, pour être précis entre la période qui se situe entre jadis et autrefois, en des temps que les moins de deux cents ans ne peuvent pas connaître, naquirent dans un tout jeune état, des êtres fantastiques, appelés les Départements.

Leur taille gigantesque faisait qu’ils abritaient en leur sein de petites créatures, appelées Habitants. Les Départements offraient leur protection aux Habitants et en échange, les Habitants acceptaient d’être l’âme des Départements en leur donnant une histoire, un dialecte, une identité, leur prêtant ainsi une spécificité. Cette relation était si fusionnelle que le cœur des Départements battait au rythme de celui de ses Habitants.

Il y avait par exemple la froide et hautaine[1] Haute-Savoie, enfant des Allobroges, duchesse des montagnes aux neiges éternelles. Il y avait les sympathiques compères Nord et Pas-de-Calais, à l’inébranlable sens de la fête, inséparables ces deux là, toujours une chope de bière à la main. Il y avait également l’exubérante Bouches-du-Rhône, une agitée communicative à la verve hyperbolique, la séduisante Martinique et l’économe Puy-de-Dôme, l’indécise Normandie et la têtue fratrie Bretonne[2] … et puis il y en avait un tout petit, tout minuscule, chétif et malingre comme le dernier chiot d’une portée, casé dans un bout de coin de France, comme pour ne pas gêner.

Les autres départements, si grands, si typiques, si fiers, se moquaient sans arrêt de son insignifiance.« Comment ? », s’exclamait l'immense Gironde en désignant le Territoire-de-Belfort, « cette chose ridicule serait un Département ?  ». Puis elle partait de son puissant rire imitée par tous les départements. «  Trop, c’est trop! », couina le Territoire-de-Belfort, « je vous prouverai à tous que je suis le meilleur des départements ! »


Y réussit-il ? C’est ce que nous conte son histoire, ou pour le moins, elle raconte une quête universelle, celle des petits qui veulent avoir l’air grands.


Charcuterie belfort.jpg

Bon baiser de Belfort où on ne déconne pas avec la charcuterie.


La préhistoire

Le territoire de Belfort ruminait dans son coin. Il avait en tête des rêves de gloire et de renommée. Il voulait qu'on parlât de lui, que les touristes fussent nus bien qu'il ne fût pas un Hérault[3], qu'ils se jetassent sur lui ... « oui, songeait-il, comment faire pour qu'on m'admire, qu'on me tue, qu'on m'arrache ma vertu ? ».

Qu'est-ce qui pourrait faire que les autres départements reconnaissent sa suprématie ? Qu'est-ce pourrait faire de lui le plus remarquable des territoires ?

Tout à ses profondes pensées, il sursauta en entendant un cri provenant de l'Ouest de ce qui deviendrait plus tard la France.

Tdbf111.png 2tdbf.png
3tdbf.png 4tdbf.png
5tdbf.png 6tdbf.png
7tdbf.png


A cette grande nouvelle, tous les départements se réjouirent et firent la fête. Tous sauf un. Le Territoire de Belfort qui seul dans son coin pestait et trépignait ...


8tdbf.png 9tdbf.png
10tdbf.png 1bistdbf.png
12tdbf.png

... et le Territoire de Belfort resta dans son coin, mouronnant ses sombres pensées, espérant trouver l'idée qui éblouira le monde.

L'antiquité

Logo

Logo ter belfort.jpg
Projet de changement de Blason
Blason ter belfort.png

...avec le soutient financier du Conseil Générale et l'aide de la section des moyens de l'Ecole Louis Aragon.

Localisation

Carte ter belfort.jpg

......

Administration

  • PréfectureChef lieu : Belfort
  • Sénateur: Chef : Mister Chevènement
  • Sous-Préfecture 1: Yapalaplace
  • Sous-préfecture 2: C'est une blague ?

Anagramme : Territoire de Belfort/Le ridoir trotte bref (ça ne veut rien dire mais c’est cadeau)

Et les saisons se firent années et les années se firent siècles et le Territoire de Belfort cherchait dans son petit coin de Gaule le moyen extraordinaire, qui le ferait sortir du lot. Il ne comprenait pas qu'avec un nom prédestiné comme le sien, il ne soit pas encore considéré comme le plus beau et le plus fort des départements. Bel et Fort, ça avait de la gueule tout de même comparé à cette Creuse au nom stupide dont on lui rabattait sans cesse les oreilles avec ses Lémovices au si brillant sens du commerce, ses Lémovices si riches, avec tous leur coffres plein d'or, ses Lémovices si braves, qu'ils résistaient toujours et encore à l'envahisseur. Lui, il n'était pas aidé avec ses Rauraques qui, à part la saucisse de sanglier, n'étaient pas bons à grand chose ... Un tapotement sur l'épaule le sortit de sa rêverie.

Avé Belfort, le salua le Doubs. Mais qu'est-ce que tu fous encore avec des vieilles huttes gauloises alors que les domum gallo-romaines sont beaucoup plus tendances et ergonomiques ?
— Hein ? réagit-il comme émergeant d'un long sommeil.

Il pris alors la mesure des nombreux changements intervenus en Gaule et ses rivières se glacèrent d'effroi en découvrant deux énormes sillons qui le traversaient de part en part.

AAAAAAAAA! MAIS D'OÙ ÇA SORT ÇA ?!!? QU'EST QUE VOUS AVEZ FAIT A MON TERRITOIRE ?

Attirés par l'agitation du Territoire de Belfort, les départements alentour s'attroupèrent.

— Ah bha oui, dura necessitas … reprit le Doubs, ce sont des voies romaine, les deux plus importantes du moment. On a eu l'idée de relier en direct le bassin du Rhône à la vallée du Rhin et tu étais comme qui dirait un peu au milieu. Mais tu verras, c'est hyper pratique pour circuler en char.
Tu quoque mi fili[4], s'indigna Belfort, personne ne m'a demandé de permission pour ces travaux ?
— Tu avais l'air super occupé, on n'a pas voulu te déranger ? s'excusa le Doubs.

Les autres départements ricanèrent.

— Et les mecs, se gaussa la Haute-Saône, vous savez comment on appelle le territoire de Belfort ici en Franche-Comté?
— non ? répondirent les autres
— La vielle trouée de Belfort ... parce qu'il n'y que le bus qui ne lui est pas passé dessus, ha ha ha !

Éclat de rire général.

Motus bande d'abrutus ! ordonna le territoire de Belfort!
— Et si le bus ne lui est pas passé dessus, renchérit la Haute-Saône, c'est uniquement parce qu'il n'a pas encore été inventé !
ha ha ha ha ha ! s'esclaffèrent les autres départements.
— Rira bien qui rira le dernier, se vexa Le Territoire de Belfort. Je vais faire construire les plus magnifiques domum gallo-romaines et les vôtres auront l'air de taudis en comparaison. Et lorsque tout l'Empire romain pensera Gaule-Romaine, il pensera Territoire de Belfort. Dixi.
— Tu crois encore à la Tante Arie[5] toi, se moqua la Haute-Saône.


Et les saisons se firent années et les années se firent siècles et le Territoire de Belfort travailla dur à devenir le plus beau Territoire de l'Empire Romain.

Les invasions barbares

Et comme il se doy dans le BTP, les travaux prirent grand retard. Alors que partout en-deçà du Royaume de France se dressayent fièrement des forts et forts beaux castels, le Territoire de Belfort s'apprêtoy à poser la dernière pierre du plus avenant des territoires gallo-romains lorsque tout à coup, la terre trembla de toute part dans un vacarme assourdissant. Le calme à peine retombé, une austre secousse chamboula a estros[6] le sol faisanz choir les bâtisses que le Territoire de Belfort avay mis une pièce[7] à construire.

MAIS QU'EST-CE QUE C'EST QUE ÇA ? Manda le Territoire de Belfort tout esbaubi devant le spectacle vil et despite de ses terres ruinées à feu et à sang.
— Ce sont les wisigoths, les ostrogots et autres gothiques qui nous envahissent, l'informa amiablement son voisin Doubs
— MAIS IL FAUT LES STOPPER LA !
— Keep cool maroufle, d'autant qu'on attend encore les Francs, les Burgondes, les allamans, les Tokio Hotel ... il est vrai or androit[8] cela peut paraître un brin lacrimable[9] tous ces barbares qui s'incrustoyent mais je te créant[10] qu'à long terme, notre géniture n'en sera que plus riche de part sa moult diversité culturelle et génétique.
— Moi que chaut ?[11] Quelle genre de diversité va m'apporter à moë ces bouffeurs de cochonnaille de l'Est, desjas que mes belfortains me gonflent avec leur histoyre de saucisse ... et puis facile à dire pour vous austres despartements mais en attendant, vos barbares, ils rentrent tous par chez moë et je vaye finir par ne plus ressembler à neanz[12] !
— Hooo por Deus et por son nom ![13] Tu nous emmerdâsse Coquebert[14] à toujours te plaindre, soupira les Vosges.
— Cent dahez ait ![15] Puisque c'est comme ça, je convoy[16] en Autriche. Je gage que là bas on reconnaîtra ma grande valeur.


Sanz demorance,[17] le Territoire de Belfort s'en alla quérir gloire et fortune à l'estranger.

La période autrichienne

Par un beau matin brumeux ...

— Déjà de retour ?
— Jaaaa ... en Autriche ils sont encore plus cons que vous.

Rattachement à la France

Alors le Territoires de Belfort leur raconta…




Frisedéco2.png





Frisedéco2.png






« Bien décidé à atteindre les sommets, j'avais mis ma fierté de côté et m'étais résolu à commencer au bas de l’échelle. Mon ambition, devenir un Bundesländer. J'étais prêt à travailler très dur pour cela. C’est ainsi que dès les premiers jours où je mis les pieds en Autriche, j'acceptai le job de Porte de Bourgogne. Les Bundesländers étaient très contents de trouver quelqu’un pour s’acquitter de cette vile besogne. J'en ai bavé. Au cours du XIVe siècle et XVe siècle je subis la peste, les méfaits des bandes de routiers, des Ecorcheurs, des Bourguignons et même des Suisses putain, c'était abusé. Mais pour tenir le coup, je m'imaginais en Bundesländer fort économiquement, rayonnant culturellement, un Bundesländer dont le mode de vie était envié par le monde entier et qui écrasait de son mépris mes anciens rivaux, les départements français. Mais la guerre de 30 ans arriva et les temps se firent plus durs, même pour les Bundesländers : misère, brigandages, épidémies, mouvements de troupes divers … et quand il se fut agi de désigner un coupable, tous les regards se tournèrent vers moi. Comprenant que je ne serais jamais accepté, que je resterais à jamais aux yeux des autres un étranger, c’est bien humblement et résigné, que je rentrai en France reprendre la place qui était mienne, celle du Territoire de Belfort… »



— Hop hop hop ... attends un peu mon coco, l’interrompit les Vosges. C’est un peu facile, de nous avoir snobés comme tu l’as fait et de revenir la bouche en cœur en espérant que tout serait comme avant. Vraiment désolé, mais il n’y a plus de place pour te caser.
Belfortgravure.png


Les autres départements approuvèrent et victime de ce qu'on appela alors « la confiscation des biens des émigrés »...


... le Territoire de Belfort fut contre sa volonté intégré au département alsacien du Haut-Rhin. Sa seule consolation dans tout ça, ce fut qu'il avait ramené d'Autriche une excellente recette de saucisses marinées à la bière.

Le Premier Empire

Du château de Belfort, le 12 Floréal 1815


Cher Premier Empire,


Je suis votre plus grand fan et ceci, depuis le 18 brumaire où vous devîntes Consulat. De vous à moi, je fus ravi de la mise en place de la Constitution car le Directoire était à mon sens un gros bordel. Une tête pensante qui mène le peuple d'une main ferme, il n'y a que ça de vrai. Moi même je souffre d'avoir des habitants qui manquent d'envergure ne pensant qu'à bouffer de la charcuterie et je suis obligé d'être très directif. Par exemple le dernier qui m'a parlé de saucisse je l'ai envoyé se faire voir à Mont-Belliard.


Permettez-moi de vous dire à quel point je vous ai trouvé brillant à Austerlitz, exceptionnel à Léna et Auerstedt et tout simplement magistral à Friedland. Et le blocus ! Quelle excellente plaisanterie faite à ces buveurs de tisane tiède d'outre-manche. Je ne suis pas raciste vous savez, mais ils ont tué Jeanne-d'Arc et ça, je ne leur pardonnerai jamais. J'ai décidé de suivre votre exemple et de mettre le paquet sur mes forces militaires. J'ai commencé d'ailleurs à faire fortifier par mes habitants la place de Belfort pour laquelle j'imagine quelque chose de grandiose, style, une espèce de muraille que l'on verrait, non pas de la lune comme ces nouilles de Chinois, mais de Pluton, histoire de montrer à ces fumeurs d'opium de l'Empire Qing qui c'est le vrai King.


Votre réussite m'inspire cher Premier Empire et tout comme vous, je veux devenir un Empire. Comme d'accoutumé, les autres départements se sont foutus de ma tronche à l'annonce de mon ambition d'atteindre les sommets et y sont allés de leur jeu de mots à la con comme quoi avec moi « le ballon, ça ne s'arrangeait, ça s'Empire » ... quoiqu'ils la ramenaient moins lorsqu'à moi tout seul je tins tête à l'Autriche venu me dépouiller de mes terres. Au bout de quelques jours d'éprouvante bataille, les autres départements me sommèrent de ne pas m'entêter, pour le bien être de mes habitants, car je n'avais aucune chance de victoire du fait de ma nette infériorité numérique. Mais tel le bourdon qui ne devrait pas voler mais qui emmerde les lois de l'aérodynamique, j'emmerdai les lois de la nette infériorité numérique. Je me fis David mettant la pâtée à Goldorak, je me fis Petit Poucet ridiculisant le Géant Vert et faisant montre d'un courage sans faille ni limite, je défendis 113 jours durant la place de Belfort. Alors que, mais je ne veux balancer personne et surtout pas le Haut-Rhin auquel j'appartiens, cela faisait belle lurette que les autres départements vous avez lâchement abandonné ... notamment le Haut-Rhin.


Certes, je n'ai pas gagné et à l'instant, les Autrichiens squattent un peu mon territoire. Un petit coup de pouce ne serait pas de refus. Est-ce qu'il serait abusé de vous demander un ou deux de vos 130 départements afin de dégager les autrichiens pour que je puisse me lancer sereinement dans ma carrière d'Empire ? Je vous les rendrais une fois que je serai sur les railles. En vous remerciant de l'attention que vous porterez à ma requête.


Votre dévoué serviteur et éternel admirateur,


Le Territoire de Belfort




De Waterloo, Waterloo, morne plaine, le 27 Prairial 1815


Territoire de Belfort ,


Je t’avoue que ce n’est pas trop trop le moment que j’ai d’autres soucis là[18], « à l’instant » comme tu dis. Alors fais-moi plaisir … « Casse-toi Pov’Con ! »


Empire Ier


XIX -> XXI ème siècles

Le Siège de Belfort

1870. Enfin le Territoire de Belfort connait son heure de gloire lors du célèbre (enfin pas tant que ça) Siège de Belfort qui fera à tout jamais, la fierté des Belfortains. Menée par le colonel Pierre Philippe Denfert-Rochereau, l'armée Belfortaine composée de 15 000 hommes, résista 103 jours aux attaques des 40 000 Prussiens du général August von Werder. Voici comment les Belfortains relatent encore les faits ...


Becarefull.jpg Toute ressemblance avec un obscur roman de Tolkien serait bien évidemment fortuite.


Adaptation d'un extrait de Si La Franche-Comté M'Était Contée de Pippin le Belfortain.



Cast


Soron.jpg
Guillaume 1er
Theoden.jpg
Napoléon III
Eomer.jpg
Pierre Philippe Denfert-Rochereau
Le roi-sorcier.jpg
August von Werder
Pippin.jpg
Pippin le Belfortain
Aragorn.jpg
Vigo Mortensen dans le rôle du Général Bourbaki
La marmotte milka.jpg
La marmotte qui met le chocolat dans le papier alu dans son propre rôle


Blason territoire de belfort.png
Minas Tirith, la « Tour de Garde », blason du Territoire de Belfort, symbole du jour où comme un seul homme les belfortains ont pris les armes et se sont dressés en un rempart indestructible face à ses ennemis. Moi, Pippin de la Comté Franche-Comté, j'ai participé à ce jour qui restera dans l'histoire comme la plus fantastique des preuves de courage et qui fera pour les siècles à venir la légende de Belfort. Tout débuta en 1870 du troisième âge. Suite à la dépêche d'Helm Ems, le seigneur noir Guillaume 1er déclara la guerre à Napoléon III. Partout dans le second empire, les armées de Napoléon, étaient affaiblies et le monde des hommes libres menaçait de tomber sous le joug du maléfique Guillaume 1er.


SDBF1.jpg

Le 3 novembre 1870, j’ai de mes yeux vu, les troupes allemandes et leurs 40 000 80 000 orques, commandées par le roi-sorcier August von Werder, investir les pourtours de la cité fortifiée et se heurter à une résistance imprévue.

SDBF11.jpg

Faisant montre d’une extraordinaire bravoure, la garnison de 15 000 7 500 hommes du colonel Denfert-Rochereau, disputa pied par pied toutes les approches, au lieu de s'enfermer dans la place.

SDBF2.jpg

Ce n'est qu'à partir du 3 décembre que les 100 000 Allemands, soutenus par les Orientaux et les Haradrims chevauchant leurs puissants mûmakils, entamèrent les défenses belfortaines ... qui tinrent bon malgré tout .

SDBF3.jpg

Mais le 13 décembre, les assiégeants progressèrent, conquirent certaines positions qui leur permettèrent de bombarder de façon continue la ville, d'autant qu'ils reçurent de nouveaux modèles d'ombres ailées en renfort et que les défenseurs étaient affaiblis par un retour en force de la gastro saisonnière, sûrement la plus abjecte des abominations créée par Saroumane après les semi-orques.

SDBF4.jpg

Parallèlement, arriva de l’est l'armée des morts pour porter pour une part la guerre à l'est du Rhoan Rhin et pour l'autre part couper les arrières des armées allemandes positionnées au nord-est de la France. Menée par le général Bourbaki l'armée des morts repoussa von Tresckow et ses orques à proximité de Belfort. Depuis le rempart, nous suivîmes plein d'espoir la déroute allemande lorsque le Général Bourbaki, à deux doigts de libérer Belfort a ordonné à ses troupes de battre en retraite. Nous ne comprîmes pas le geste mais il s'en expliqua plus tard, arguant que s'il n'était pas à 2000% sûr de gagner, il préfèrait s'abstenir de combattre plutôt que de prendre le risque qu'un de ses hommes ne soient blessés. Certes nous parlons bien d'une armée de soldats défunts mais « on est jamais trop prudent » déclara le général Bourbaki. Dans tous les cas, c'en était fini des espoirs de libération pour Belfort.

SDBF5.jpg

N'en revenant pas de sa chance, von Tresckow poussa l'audace d'attaquer de front le château Belfort pour mettre fin à la résistance, mais la résistance ne fléchit pas d'une ligne .

SDBF7.jpg

Napoléon III fut renversé et la reddition de la France ordonnée. Les opérations furent suspendues à l'annonce de l'intégration de Belfort dans l'armistice général du 15 février et le 18 février, le colonel Denfert-Rochereau reçut un ordre express du gouvernement de la Défense nationale de rendre les armes. C'est donc après un siège de 103 ... non, c'est pas vraiment impressionnant... 1003 ... là on ne me croira jamais, coupons la poire en deux disons ... 501,5 jours où sa garnison et la population firent preuve d'une résistance héroïque contre l'Allemagne toute entière que Belfort fut quittée par ses 300 défenseurs spartiates, munis d'un laissez-passer et portant fièrement leurs armes.

La marmotte milka.jpg

Et pendant tout ce temps, quelque part en Suisse, une marmotte mettait le chocolat dans le papier alu.


The End

L'ensemble de l'Alsace et la Lorraine fût annexé à l'Allemagne et pour le récompenser de sa bravoure aux combats et d'avoir ainsi sauver l'honneur d'une France humiliée, déshonorée, par les défaites de Mac-Mahon à Sedan, de Bazaine à Metz et par la contre-performance des bleus à la coupe du monde de football de 2010, le Territoire de Belfort resta Français et se vit offrir un trophée.


Bon cadeau tdbf.png


Gravure territoire de Belfort.jpg


C'est ainsi que la grande valeur du Territoire de Belfort fut reconnue et glorifiée partout à travers le monde[19]... pour être aussi vite oublié au bénéfice du département du Calvados immortalisé pour avoir contribué avec l'aide des américains, à libérer la France du joug Allemand, lors de la deuxième guerre Mondiale, la seule guerre qui compte vraiment. Depuis lors, le Territoire-de-Belfort multiplie les excentricités dans l'espoir d'émerger de l'anonymat dans lequel il avait sombré et goûter à nouveau à l'ivresse de sa gloire passée ...

... et depuis lors

... donc depuis lors le Territoire de Belfort multiplie les manœuvres pour se faire remarquer.


  • Se faire passer pour un Minimoy et faire croire qu'il était à l'origine du film de Luc Besson.


Ter belfort.jpg


  • Faire du streaking sur le tournage d'Inglorious Basterds de Tarentino. Cela avait tellement fait marrer Quentin Tarentino qu'il a n'a pas coupé la scène au montage.


Inglorious Basterds a belfort1.jpg

Scène n°1 : Un streaker s'incruste dans la scène où un prisonnier allemand indique la position des nazis au lieutenant Aldo Raine.


Inglorious Basterds a belfort2.jpg

Scène n°2 : le streaker est clairement identifié.


  • Engager un comique britannique, du nom de Jean-Pierre Chevènement, pour être député du Territoire de Belfort et lui faire faire carrière dans les plus hautes sphères politique. Une des grandes spécialités de Jean-Pierre Chevènement est le comique de répétition. Voici quelques-uns de ses meilleurs moments :


Mister Bean2.jpg

22 mars 1983 : Démission de JP du poste de ministre de la Défense

Mister Bean1.jpg

29 janvier 1991 : Démission de JP du poste de ministre de la Recherche et de la technologie

Mister Bean3.jpg

29 août 2000 : Démission de JP du poste de ministre de l'Intérieur

Gilberte Marin-Moskovitz.jpg

2000 : Démission de Gilberte Marin-Moskovitz du poste de Députée du Territoire de Belfort

Mister Bean4.jpg

Année 2000  : JP réélu député du Territoire de Belfort

Mister Bean5.jpg

Année 2002 : JP n'est pas réélu Député du Territoire de Belfort

Mister Bean6.jpg

Année 2007 : Démission de JP du poste de maire de Belfort


  • Faire circuler photo faisant preuve que Jésus avait été crucifié à Beaucourt sur le Territoire de Belfort et non à Jérusalem.


Carte postale territoire de belfort.jpg

Les experts s'accordent à dire que cette photo est truquée : le monteur a utilisé une vieille photo du visage de Jésus âgé de 20 ans or il avait 33 ans lors de sa crucifixion.


...


STOP LES CONNERIES !

2014 : Stop les conneries

... la réforme proposée par la commission Balladur, commission née d'un fantasme de Nicola Sarkozy qui vise à simplifier le découpage territorial de la France, est adoptée. La Bourgogne fusionna avec la Franche-Comté et du Territoire-de-Belfort nous n'entendîmes plus jamais parler.


Territoire de belfor2.png


FIN


Jean de la fontaine1.jpg
Jean De La Fontaine nous gratifie d'une leçon de morale dont il a le secret :

Moralité :

Il faut savoir rester à sa place
Et pas d'air trop brasser
Surtout lorsque l'on est pas un as
Et que l'on est tétart né
.


SingeSavant.jpg L'auteur de cet article dit :
Non, Jean, permets-moi de te dire que tu n'y es pas du tout ... et d'éviter les alcools trop forts à l'avenir.

Finallement c'est un mec pas très grand, qui a eu le fin mot de cette histoire donc la morale des contes fées est sauve.
Conasse de morale des contes de fées !
Je me suis fait suer à potasser sur le Territoire-de-Belfort pour walou et je jure, mais un peu tard, que l'on ne m'y reprendra plus.


Notes

  1. 4810,5 mètres d'altitude
  2. Exercice d'orthophonie : répéter plusieurs fois le plus vite possible « têtue fratrie Bretonne »
  3. Département réputé pour ses plages naturistes
  4. trad. « Mais ... mais ... mais ... ?!!? » - paroles traditionnellement attribuées à Jules César tombant sous les coups de Brutus
  5. Equivalent du Père Noël en Franche-conté
  6. violemment
  7. un long moment
  8. tout de suite
  9. un peu déplorable
  10. je te parie
  11. Que veux-tu que cela me fasse
  12. rien
  13. juron
  14. nilgaut
  15. Mille fois au diable
  16. part
  17. Aussitôt
  18. Défaite de Napoléon à Waterloo
  19. enfin juste au Québec où il y une miniature du Lion de Belfort au Square Dorchester de Montréal et un peu Paris aussi où il y a une place commémorative Denfert-Rochereau
Wikipedia-logo-fr.png

Cet article, basé sur le texte de Wikipédia «Histoire du Territoire de Belfort», est disponible uniquement sous licence GFDL.


Cher aimant.gif
Départements de France

Les liens en gras
sont des articles venus des États-Unis de qualité

IndreEtLoire aimant.gif

01 Ain
02 Aisne
03 Allier
04 Alpes-de-Haute-Provence
05 Hautes-Alpes
06 Alpes-Maritimes
07 Ardèche
08 Ardennes
09 Ariège
10 Aube
11 Aude
12 Aveyron
13 Bouches-du-Rhône
14 Calvados
15 Cantal
16 Charente
17 Charente-Maritime
18 Cher
19 Corrèze
2A Corse-du-Sud
2B Haute-Corse
21 Côte-d'Or
22 Côtes-d'Armor
23 Creuse
24 Dordogne
25 Doubs
26 Drôme
27 Eure

28 Eure-et-Loir
29 Finistère
30 Gard
31 Haute-Garonne
32 Gers
33 Gironde
34 Hérault
35 Ille-et-Vilaine
36 Indre
37 Indre-et-Loire
38 Isère
39 Jura
40 Landes
41 Loir-et-Cher
42 Loire
43 Haute-Loire
44 Loire-Atlantique
45 Loiret
46 Lot
47 Lot-et-Garonne
48 Lozère
49 Maine-et-Loire
50 Manche
51 Marne
52 Haute-Marne
53 Mayenne
54 Meurthe-et-Moselle
55 Meuse

56 Morbihan
57 Moselle
58 Nièvre
59 Nord
60 Oise
61 Orne
62 Pas-de-Calais
63 Puy-de-Dôme
64 Pyrénées-Atlantiques
65 Hautes-Pyrénées
66 Pyrénées-Orientales
67 Bas-Rhin
68 Haut-Rhin
69 Rhône
70 Haute-Saône
71 Saône-et-Loire
72 Sarthe
73 Savoie
74 Haute-Savoie
75 Paris
76 Seine-Maritime
77 Seine-et-Marne
78 Yvelines
79 Deux-Sèvres
80 Somme
81 Tarn
82 Tarn-et-Garonne
83 Var

84 Vaucluse
85 Vendée
86 Vienne
87 Haute-Vienne
88 Vosges
89 Yonne
90 Territoire de Belfort
91 Essonne
92 Hauts-de-Seine
93 Seine-Saint-Denis
94 Val-de-Marne
95 Val-d'Oise
96 Sambre-et-Meuse

Départements d'outre-mer :
971 Guadeloupe
972 Martinique
973 Guyane
974 Réunion
976 Mayotte

Collectivités d'outre-mer :
975 Saint-Pierre-et-Miquelon
984 Terres australes et antarctiques françaises
986 Wallis-et-Futuna
987 Polynésie française
988 Nouvelle-Calédonie

PGsextan.png  Portail de la Géographie


Bestof v1.png
Meilleurde.jpg
Cet article a été élu dans le Best Of de la Désencyclopédie !

Partage sur...
wikia