Terminator 1

Un article de la désencyclopédie.

Aller à : Navigation, chercher
Terminator1.jpg

Terminator 1 est un film de la saga Terminator. On y retrouve l'histoire de Sarah Connor, jeune femme cherchant le grand amour, et qui n'hésite pas à franchir la barrière de l'âge, couchant avec un homme plus vieux qu'elle d'une soixantaine d'années environ.


[modifier] Résumé du film

[modifier] L'arrivée de Kyle Reese dans les années 80

Photo sarahconnor.jpg

Voici la photo de Sarah que donne John Connor à Kyle Reese. Il ne faut pas s'étonner que Kyle passe beaucoup de temps seul avec cette photo.

Apprenant que Skynet compte envoyer un Terminator à l'accent outrancièrement autrichien, John Connor, le chef de la résistance qui n'est même pas né puisqu'il envoie son propre père féconder sa mère, envoie Kyle Reese dans le passé. Il confie à ce même Kyle la photo de Sarah, afin qu'il puisse l'identifier une fois de retour en 1984.

Kyle reçoit la photo avec beaucoup d'intérêt : il est en effet puceau, et rêve de rencontrer une femme qui acceptera de coucher avec lui. Jouer au héros protecteur, voilà qui devrait lui permettre de conclure.

Kyle est ainsi envoyé en 1984, et son malheur ne fait que commencer : tout d'abord, il est obligé de supporter la musique des années 80, les coupes de cheveux des années 80, mais également les fringues de ces années noires du bon goût.

Kyle recherche désespérément le nom de Sarah Connor dans les pages blanches. Il tombe sur son adresse. Il ne lui reste plus qu'à suivre cette femme.

[modifier] L'arrivée du T-800 dans les années 80

Dolorean.jpg

La machine à remonter dans le temps utilisée par Kyle et le T-800 : une des nombreuses icônes de la saga Terminator.

Pourtant, quelques minutes auparavant, le T-800, un cyborg mi-homme mi-machine, parvient également dans les années 80. Afin de récupérer des vêtements, le T-800 élimine un groupe de punks conduit par Brock Lovett, celui-là même qui dirigeait les recherches sur l'épave du Titanic.

Enfin habillé en punk néo-nazi des années 80 (et donc parfaitement camouflé), le Terminator entreprend de chercher Sarah Connor. Il choppe l'annuaire à son tour, et décide de tuer toutes celles vivant aux États-Unis. Après quelques semaines de recherches, il trouve enfin le bon appartement.

Hélas, il se trompe et tue malencontreusement la colocataire de Sarah, trop occupée à forniquer en écoutant la bande originale du film Flashdance. Une scène d'autant plus ridicule que le baladeur ne lit pas les mp3.

Dépité, le T-800 décide d'aller danser en boîte de nuit. Et là, surprise, il tombe sur Sarah Connor et sa coupe afro. Pourtant, alors qu'il sort son gros fusil, Kyle se jette sur le Terminator et force Sarah à le suivre. Plutôt persuadé qu'il va se taper Sarah, Kyle ne tient pas en place. Le Terminator, quant à lui, blesse Kyle, sans pour autant le tuer : Kyle est ravi, il va pouvoir jouer à l'homme fort qui est blessé, et conséquemment, se taper Sarah Connor.


[modifier] Scène de sexe et confection du jeune connor

Kylesarah.jpg

"Allez n'aie pas peur Sarah, je te protège du méchant Terminator! Regarde ma grosse matraque!"

Kyle expose à Sarah la raison de sa venue : elle est la future mère du futur leader de la future résistance, un Terminator vient du futur pour la zigouiller, et lui-même est venu pour avoir sa première expérience sexuelle.

S'ensuit une scène torride sans préservatif, qui mènera à un paradoxe temporel particulièrement invraisemblable. Toujours est-il que Kyle est satisfait, et que les hommes de son unité avaient raison de traiter la mère de John Connor de « chaude du cul ».

Tandis que résonne la chanson « Couleur menthe à l'eau » d'Eddy Mitchell (du métal Hardcore de l'époque), Kyle et Sarah décident de lutter contre le Terminator.

[modifier] La destruction du Terminator, avec plein d'effets spéciaux extraordinaires pour l'époque...

Ils enflamment le Terminator, qui révèle son squelette de métal : il est effrayant mais moins, sans doute, que la musique des années 80 qui accompagne chacune de ses apparitions à l'écran. Et tandis qu'elle se fait poursuivre, Sarah place le corps du Terminator dans un étau...

Le Terminator, pressé comme un citron, est terminé. Décidément, il n'était pas très efficace le bougre. Que de la gonflette. Quant à Kyle, il est crevé. Non, pas fatigué, mais véritablement crevé : ses artères sont tranchées, il tient son foie dans sa main gauche tandis que le sang pisse de sa carotide. Il se défèque dessus, ses mollets sont arrachés et l'on voit ses os broyés s'enfoncer dans sa chair à moitié calcinée. Ses poumons sont tellement emplis de sang et de pus que Kyle crache ses tripes dans un mouvement de convulsion qui fait peine à voir.

Mais enfin, tout le monde s'en fout, vu qu'il n'est pas encore né.


[modifier] Le destin de Sarah Connor

En tout cas, Sarah est enceinte, elle attend ce petit merdeux qui va conduire toute la résistance. Il ne lui reste qu'une chose à faire : endurcir le bébé qui va naître, l'entraîner, en faire un vrai para-militaire.

Heureusement que nous sommes dans les années 80 : Sarah pourra faire visionner tous les Rambo à son fils, ou encore Delta Force, Invasion U.S.A. voire Commando. Elle pourra également le faire jouer aux jeux vidéo, comme Operation Wolf, Double Dragon et Street Fighter.

Bref, l'entraînement de John Connor sera rude.

Neuf mois plus tard, Sarah Connor se retrouve désormais seule avec son enfant. Elle décide donc d'aller au Mexique pour manger des tacos, et accessoirement entraîner son fils John à la guerre. Alors qu'elle fait le plein dans une station essence mexicaine, un enfant vient lui réclamer quelques euros pour s'acheter une Playstation 2.

Après qu'il ait reçu 20 centimes, le jeune latino observe le lointain, puis prophétiquement, s'exclame : « La grande tempête arrive ! ». Sarah sait bien ce que veut dire le petit miséreux. Elle répond alors lascivement : « oui, je sais », avant de s'en aller vers son destin.

Quelques mois plus tard, Stéphanie de Monaco sortira son tube « Comme un ouragan ». Le gamin avait vu juste.


[modifier] Terminator, l'adaptation d'un autre scénario de science-fiction

Tout le scénario de Terminator 1 est repompé sur celui de Titanic, dont James Cameron est également le réalisateur. En effet, Sarah Connor couche avec un homme qui la sauve, mais qui lui-même ne survit pas : tout comme Rose Dewitt-Bukater couche avec Léonardo, qui la sauve, même si celui-ci crève d'une mort atroce dans l'eau gelée qui a englouti le Titanic.

Les différences de scénario entre Titanic et Terminator sont très minces : ainsi, alors que Rose et Léonardo doivent fuir le méchant Caledon Hockley, Sarah et Kyle doivent fuir le méchant Terminator. Caledon Hockley acquiert une arme durant l'histoire, tout comme le Terminator. Enfin, Sarah et Rose ont toutes deux des cheveux longs, alors que Léonardo et Kyle ont des cheveux plus courts.

Rappelons enfin la parenté entre Skynet et le R.M.S Titanic, qui sont deux entités non-humaines ne prononçant aucune réplique durant le film, et se situant pourtant au centre de l'intrigue.


[modifier] Les différents films de la saga Terminator

  • Terminator 1, en route pour les années 80


Qu'avez-vous pensé de Terminator_1 ?
 
99
 
51
 
8
 
2
 
10
 
14
 
14
 

Ce sondage a été créé le octobre 12, 2008 19:12 et 198 personnes ont déjà voté.


Cet article a une chance non nulle de figurer dans le Best Of ou de ne pas en être.
S'il vous a enthousiasmé, votez pour lui sur sa page de vote ! Ou pas.
Partage sur...
wikia