Terminale Scientifique 1

Un article de la désencyclopédie.

Aller à : Navigation, chercher

La classe des TS1 est un sujet à la fois mystérieux, inaccessible et curieux : c’est bien là toute la spécificité de cette classe. C’est pourquoi nous allons nous y intéresser sans plus tarder. Vous avez sûrement déjà entendu rumeurs, préjugés, ragots. Il ne faut pas toujours croire ce qu’on vous raconte mais il s’avère que certains dires, aussi fous soient-ils, soient vrais ! Mais cette classe recèle bien des secrets. Nous avons pu, malgré de nombreuses pertes, récolter les informations essentielles permettant de comprendre le fonctionnement de ces êtres.

[modifier] Histoire

Certains T5S ont une histoire commune remontant parfois jusqu’à la maternelle. Cependant l’histoire commune à la classe commence en Seconde. Mais certaines choses qui n’auraient pas dû être oubliées furent perdues. L’histoire devint une légende, la légende devint un mythe. Pendant plus de 2 ans, plus personne n’entendit parler de ces années. Jusqu’à ce que par hasard nous trouvâmes les fameuses archives.

[modifier] Première année

Les TS1 n'ont pas toujours formés de vrais continents. La première année, ce fut une mer plutôt hétérogène, puisque qu'elle était composée de nombreux îlots à la végétation et au climat différents. Une sélection faite au préalable pour savoir si l'île était apte à rejoindre la mer Seconde 6 fut appliquée : il fallait en effet savoir si elle pourrait survivre dans un environnement hostile (présence de très nombreuses tempêtes appelées "Ires", vents violents arrières dits "Travail", tsunamis "DS", volcanisme intense "Interro", ...)

La tentative d'introduction d'une espèce en voie de disparition échoua, dès la formation de cette mer. Seule une espèce qui y était apparentée parvint à y entrer. Cette espèce fut longtemps examinée par les chercheurs de l'époque, mais le champ électromagnétique de perturbation était assez puissant pour que les autres îles se tiennent à l'écart. Cette île avait un fort taux "d'insolensus", une maladie grave qui affecte essentiellement les îles dont la végétation commence à mourir.

En revanche, une île spéciale rejoint l'océan que se partageaient les autres, montant le nombre d'îles à 29, alors qu'il était supposé fixé à 28. Celle-ci est l'élément le plus perturbateur jamais arrivé dans cette mer, puisque son arrivée sur les chapeaux de roue a créé des remous énormes sur tout l'océan, inondant certaines îles d'eau. Cela a provoqué notamment l'activation du gêne "crétin" chez certaines végétations en particulier, qui se mirent à muter vers absolument n'importe quoi.

Cette année marque un tournant décisif dans la construction des continents, puisqu'on peut noter la précoce présence de deux blocs opposés quant à leurs idéaux de végétations. On parle de Guerre Pas Chaude : un conflit original qui n’a mené à rien du tout, mais opposant quand même deux superpuissances aux idéaux différents. Le premier bloc voulait une végétation assez fournie, diversifiée et épanouie, tandis que le second voulait une végétation plutôt riante et légère. L'apparition de ces deux continents provoqua des déchirures dans les îlots à l’écart, ne pouvant se placer dans l'un ou l'autre continent. Servant ainsi de "ponts" entre les deux continents, ils eurent des difficultés à s'intégrer véritablement dans la mer Seconde 6.

[modifier] Deuxième année

Arrivée d’immigrés gnomes unijambistes de la forêt du Nord et départ de quelques îlots vers d'autres mers, les préférant car menant à des océans différents pour pénétrer dans des terres plus spécifiques.

L’ancienne mer Seconde 6 s'étend à 36 îlots et est renommée Première S. Cette année est marquée par une formation rocheuse formant un petit bassin, nommé par les archéologues comme étant le fameux "French Bac of the Death wich kills your mother", ou, plus simplement "FB", comme Facebook, mais pas du tout, en fait, comme "French Bac". Les explorateurs partis visiter cette région de la mer revinrent tous le regard vide, morne, et peu d'informations nous sont parvenus, ces sortes de zombies refusant de nous révéler les horreurs qu'ils y ont vu. On se demande encore comment ils ont pu survivre, au vu de leur état physique et mental à leur retour.

C'est une année marquée par le chaos. Peu d’informations nous sont parvenues. Nous appelons cette période « L’âge sombre». Les îles essuyèrent un nombre incroyable de tempêtes "Ires", qui ravagèrent la végétation de certaines, forçant les derniers aventuriers n'ayant pas encore visité le FB à le faire. Tout l'océan fut contaminé par cette maladie de la "FBD", pas comme "Fentre Business District", mais comme "French Bac Deprime". Un évènement notable fut la formation de typhons qui rassemblèrent des îles par trois ou quatre. Ceux-ci sont appelés "TPE" : "Typhoon Party Estudiantine". Ces îles durent lutter toute l'année de diverses manières afin d'en venir à bout.

Cette année marque la rupture des continents présents dans l'océan Seconde 6, puis une reformation rapide de deux blocs, l'un prônant l'exploration des océans extérieurs, l'autre prônant l'exploration du FB. On peut noter l'apparition d'une alliance d'îlots formant un semi-continent : le "Tiers-Monde", afin de contrebalancer la bipolarisation de l'océan. Cela a engendré diverses confrontations entre continents, menant à l'éclatement du T-M, et à une dispersion de ses membres les plus influents dans l'océan, le Tiers-Monde étant trop instable économiquement, possédaient des membres trop différents aux idéaux parfois discordants.

[modifier] Troisième année

Le monde éclate après la guerre pour la possession du FB. Ayant de nombreuses victimes dans les deux camps, ils ne pouvaient plus survivre. Les continents implosèrent alors, et certaines îles furent projeter dans les mers voisines. L'un des blocs conserva pourtant la plus grande majorité de ses membres, car ceux-ci étaient plus ancrés à cette mer. Ils l’appellent « Mare Nostrum ». Cette dernière prend alors son nom définitif : Terminale S1. C’est l’achèvement d’un long parcours de trois années à se battre et à subir toutes les intempéries que peuvent subir les terres à l’intérieur d’une mer.

Ces îles constituèrent de nombreux petits groupes de 2 à 4 îles, bien qu'elles aient reformé un super-continent, semblable à une Pangée, à ceci près qu’il existe tout de même de petits fleuves séparant les différents territoires. Plusieurs points ont été discutés par les gouverneurs des iles pendant longtemps, menant à de longs débats, dont l’utilité et le succès sont encore impossibles à définir exactement : cette histoire étant trop récente pour que l’on puisse avoir le recul nécessaire pour les étudier.

Un très petit nombre d'îles se tinrent à l'écart lors de la formation de cette Pangée, héritiers d'une vision différente de l'océan. Les phares changèrent en même temps, éclairant plus ou moins bien cette mer enfin achevée, mature, mûre. On put ainsi apercevoir un phare moins brillant que les autres, inspirant la terreur et l’horreur par ces gargouilles froides, au regard glacial et aux scènes terribles représentées sur les murs. On l’appela « Phare of the Missed Sadism ». On assista d’un autre côté à une augmentation significative de la lumière que produisait un autre phare, situé très proche de la Pangée. Ce phare était le préféré de la plupart des îles, mais était aussi le plus craint, après le Phare of the Missed Sadism, car était en mesure d’augmenter considérablement le volcanisme de la planète par lui seul, et produisait de violents vents arrières « Travail ». Il était appelé « The Rabbid’s Phare », en l’honneur de ce héroïque lapin Poupou, qui, échoué sur la côte du phare, osa frapper à la porte du phare … Un haut fait que nul ne recommencera jamais.

Cette année est une année crépusculaire : le Soleil s’enfonçait lentement dans les profondeurs de l’Enfer plus le temps se passait. Lorsqu’il disparut tout à fait, les îles paniquèrent et se tinrent pendant quelques temps à l’écart l’une de l’autre, effrayées que cette éclipse dure encore une année entière … Les gouverneurs des îles décidèrent alors de se réunir et de passer une semaine ensemble, à réfléchir à quels Dieux se référer pour repousser ce Mal affreux, appelés « BAK», les initiales de « Bad Ass Kicker ». Heureusement, toutes les îles survécurent à ce Mal, contrairement à d’autres situées dans des mers extérieures. Beaucoup d’entres elles réussirent à s’en sortir avec une végétation plus fournie, ayant outrepassé le manque de lumière pour se développer quand même ; d’autres furent à la limite de la destruction, mais, grâce aux phares, les seuls apportant de la lumière dans cette époque de Ténèbres, ils survécurent.

[modifier] Géographie

[modifier] Disposition de la classe

L’organisation de cette classe n’est pas commune aux autres. Ce rejet constant des normes, de leur réputation d’élèves modèles, a poussé nombre de ces êtres à changer à jamais la disposition des tables. Un évènement s’est révélé capital dans ce changement profond que certains nomme « le nouveau mai 1968 ». Cet évènement c’est le cours d’anglais. Pour favoriser un débat, leur professeur d’anglais à décider d’établir les tables en U de cette sorte :

       ____     ____                                            () : fenêtre                                
()          ooo       /|                                       ooo : bureau                       
     |               |                                           | : table                               
()   |               |                                          /| : porte                                             
     |               |                                         ___ : tableau                      
()   |__  __  __  __ |                                                                                   
                                                                                                                      

Cette disposition eu un tellement grand impact sur la majorité des élèves que ceux-ci gardèrent cette disposition. Mais voilà, la table vers la porte était en réalité plus vers le tableau que celle à gauche. Il eu donc un deuxième changement :

          ____    ____                                                                                
()             ooo                                                                            
        |__  __          |                                                            
()      |                |                                                                
        |                |                          
()      |__  __  __  __  |                                  
                                                                                     

On peut donc dire que la population se concentre sur les littoraux laissant un arrière pays désertique et où aucune activité ne s’y trouve (sauf parfois aux heures de maths si un changement de place à eu lieu). Mais certaines zones du littoral n’ont aucune activité (cérébrale bien sûr). Ces zones varient selon les matières, les heures, les jours. Cependant, il est à noter qu’au sud-est se trouve un endroit particulièrement pauvre intellectuellement : il se nomme « Pierre ».

[modifier] Impact sur les échanges

Ce changement géographique majeur a bouleversé les échanges. En effet, les échanges ne furent désormais plus multidirectionnels : ils furent donc moins nombreux mais plus intenses. On peut cependant noter que ceci fut un obstacle à la mondialisation. Ces échanges intenses créèrent donc des groupes de 2, 3 voir 4 personnes (que l’on peut nommer « Etat »). Or un certain nationalisme se dégage chez la plupart de ces Etats : la conséquence est un ralentissement des échanges mondiaux.
- Certains diront qu’il vaut mieux entretenir des échanges peu nombreux mais forts que de s’éparpiller dans plusieurs relations fragiles sans intensité.
- D’autres diront que dans le cadre d’une classe de Terminale, il est plus important de créer une unité fragile que d’être dans un système multipolaire et éparpillé.


[modifier] Inflation

Rappel : L’inflation se caractérise par une hausse généralisée des prix et entraine donc une baisse du pouvoir d’achat (c'est-à-dire une diminution de la valeur de la monnaie). Ex : Avec un billet de 5euros vous pouvez vous acheter 2 choses. Une inflation entrainera une hausse des prix et donc avec ce même billet de 5euros vous ne pourrez vous acheter plus qu’une chose. Ce billet aura donc moins de valeur. Cela ne revient pas à dire un moins bon niveau de vie (si par exemple les revenus augmentent en fonction de l’inflation).

Bref, on peut facilement faire le lien entre ce rappel et la situation de cette classe. Il y a en effet une « inflation intellectuelle » : il y a bien une hausse du niveau scolaire provoquant ainsi une baisse de l’importance des notes car il y a une diminution de la valeur des notes. Ex : Une note de 15/20 est une bonne note mais avec cette inflation intellectuelle qui entraine une hausse du niveau, ce 15 ne vaut plus grand-chose.

On peut dire qu’il s’agit d’une inflation induite par la demande. C'est-à-dire que la demande (qui est la première place du classement) excède l’offre car l’offre reste la même : il n’y a qu’une place de premier. Ne pouvant augmenter l’offre, on augmente les prix (donc le niveau scolaire) pour obtenir cette première place. Mais tout le monde ayant la même demande, l’inflation est dit auto-entrenu.

L’inflation a des conséquences négatives pour les agents détenant de la monnaie (des bonnes notes) car avec la hausse des prix (de la hausse du niveau scolaire), la quantité de la monnaie permettra d’acheter moins de choses (ces bonnes notes ne suffiront plus pour être le meilleur).

C’est pourquoi les personnes doivent sans cesse travailler plus pour le même résultat (au niveau classement), il n’y a donc pas de profits dans cette affaire. Le revenu (rendement travail-résultat) est donc très faible cela provoque des relations sociales dégradées, des grèves, etc.


[modifier] Politique et administration

[modifier] Organisation des pouvoirs

Les pouvoirs sont en majorités aux mains de l’administration (Directeur(trice), directeur(trice) adjoint(e), CPE, responsables des études, etc). Mais au niveau même de la classe, l’autorité revient en particulier aux professeurs.

Cependant, un certain pouvoir est donné aux délégués. Mais nous le savons bien, le pouvoir a toujours chercher à justifier sa légitimité. A la base, le pouvoir des délégués repose sur l’expression du peuple. C'est-à-dire que les élèves élisent à la majorité les 2 élèves dignes de devenir délégués. Malheureusement la démocratie instaurée l’année d’avant n’a pas laissé de trace significative sur cette classe puisqu’elle a laissé place à la tyrannie. En effet, les délégués ont pu par un manque de concurrence outre passer la question du vote par les autres élèves !

En terme de pouvoir on peut ainsi dire : Administration > professeurs > délégués > élèves.

Mais la réalité est tout autre. Pierre par son autorité naturelle, sa grande gueule…euh…son charisme, son immense capacité à gérer les problèmes est sans conteste à la tête de cette classe. Pierre est doux, Pierre est frais, mais Pierre n’est vraiment pas très pratique. En effet, il gène et c’est pourquoi les grands de ce monde ont préférés l’éloigner de la scène politique en instaurant une tyrannie.»
Résumons : Pierre = pouvoir réel»
Les 2 tyrans = illusion du pouvoir

Le schéma est donc le suivant : Administration > professeurs > Pierre > élèves = délégués

[modifier] Dirigeants actuels

Il s’agit de deux tyrans. Nous pouvons également noter qu’une de ces 2 personnes est un être calculateur, froid, qui aime le pouvoir. La deuxième est plus modéré, car venu au pouvoir sans vraiment le vouloir et ayant plus le sens du devoir et de l’honneur que la première.


[modifier] Organisation de la classe (classes sociales)

On y trouve une organisation particulière (comme tout vous allez me dire). On y distingue effectivement 3 classes sociales:

1) La classe dominante. Il s’agit des génies. Ils peuvent aller où bon leur semble.

2) La classe moyenne. Il s’agit des personnes surdouées. La classe dominante a les mêmes devoirs qu’eux mais plus de droits. En effet, ils peuvent les frapper si l’envie leur passe. La classe moyenne n’a pas accès à l’ordinateur et aux conversations de la classe dominante.

3) La classe des rebus de la société : les gens normaux. Ces derniers n’ont aucun droit ni d’ailleurs aucun devoir sinon de se taire et de cessez de geindre. La classe dominante et la classe moyenne ne les touchent pas. Ces rebus de la société n’ont point le droit de se déplacer sauf pour aller en cours et sont souvent victime des quolibets.


[modifier] Mœurs et coutumes

  • Une de leur coutume, qui nous échappe encore, serait parfois de récompenser leur professeur. Plusieurs théories se confrontent quand à savoir ce qui les poussent à agir de la sorte :
  1. La première est que ces derniers estiment qu’il faut récompenser certains de leurs professeurs qui les ont, soit disant, marqué de la connaissance ou de leur sérieux et de leur dévouement.
  2. La deuxième est qu’ils seraient peut être si intelligent qu’ils chercheraient à nous brouiller.
  3. La troisième et dernière théorie, de loin la plus intéressante est la suivante : ils voudraient s’excuser pour leurs comportements (supériorité par rapport au professeur, élèves qui dépasse le maître, changement des tables poussant certains professeurs à les remettre en ordre, etc.). Mais cette théorie comporte une faille : cela insinuerait que ces élèves ont des comportements humains !
  • Nous avons aussi pu observer une curieuse habitude : ce sont toujours les premiers à être assis et prêt lors des bacs blanc ou DS commun.
  • Autre coutume : enchaîner les projets de classe n’aboutissant pas ou ceux les éloignant peu de leur classe. Ces êtres faméliques se terrent dans leur tanière et préfère donc y rester. Mais pourquoi ?
  • autre ?


[modifier] Mythes

  • Une ancienne légende conterait l’épopée d’une caisse de Fruits et légumes d’Alsace qui aurait tenue presque 2 trimestres ! Cette caisse était un signe distinctif de cette classe. Malheureusement, seule une personne chercha à la préserver au péril de sa vie…et un jour ce qui devait arriver arriva : elle disparu. C’était un soir de pleine lune, c’est tout ce que nous savons…
  • Un projet de réseau social fut lancé par deux scientifiques fous. Ce projet fut avorté par de nombreux problèmes rongeant le moral de nos deux compères, par la difficulté de la tâche en présence d’autres personnes, par la fin de l’année (bac blanc, bac, etc.). Bref, cela relève maintenant du rêve.
  • Une vieille histoire (datant de la Première) assez drôle nous est revenue : nous l’avons appelé « histoire du couteau ». Un couteau fut volé à la cantine, torturé, et mis sur le rebord de la fenêtre et laissé dépérir durant de longs mois. Il prend maintenant des vacances prolongées à Cravanche.
  • Cette histoire est véridique et de nombreux témoignages ont été archivés. Il s’agit du voyage de classe génial qui eu lieu en Terminale (date exacte ?). Pour la première fois en 2 ans, les TS1 sortirent de Belfort pour aller…à Besançon!
  • autre ?


[modifier] Citations

« Un bon TS1 est un TS1 qui travaille »
« Un TS1 au foyer ? Tu mens ! Un TS1 aux toilettes ? Pas le temps ! Un TS1 dans la cour ? Rarement ! Un TS1 au tableau ? Souvent ! Un TS1 avec mention TB au bac ? Tout le temps ! »

Bribes de chant recueilli par un de nos informateurs : « Il est des nôtres ! Il a eu 20 comme les autres ! »


[modifier] Chiffres

Chiffres important
chiffres signification
21 nombre d’élèves et nombre de DM en un an
9 nombre d’élèves face au tableau (absurde ?)
3 nombres de fenêtres
1 nombre de rideau cassé
9^99 nombre de demande de nouveaux rideaux


[modifier] Débat sur le nom

- Pourquoi TS1 ? C’est bien là tout le problème ! C’est facile : TS1. Et voilà la réponse ! - Mouais...Il faudrait demander à Chuck Norris pour être sûr...


Cet article a une chance non nulle de figurer dans le Best Of ou de ne pas en être.
S'il vous a enthousiasmé, votez pour lui sur sa page de vote ! Ou pas.
Partage sur...
wikia