Tentation

Un article de la désencyclopédie.

Aller à : Navigation, chercher
  • « Même le caniche de ma mère était plus méchant. »
    ~ Sacha Guitry à propos des Volturis
  • « HIIIIIIIIIIIIIII !!!! »
    ~ Une horde de groupies se bousculant devant le cinéma lors de la sortie du film adapté du roman du même nom
  • « That's HOT ! »
    ~ Paris Hilton, visiblement intéressée par Jacob


Tentation est le second tome de la Bible des jeunes filles en fleur, la saga Twilight. Ecrite par la prophète Smeyer, elle constitue désormais le fondement d'une autre nouvelle religion après le Cullenisme, le Quileutisme.


[modifier] La suite prodige du navet de l'année

[modifier] Bref résumé

Bella est plus que jamais amoureuse de son mort-vivant d'Edward. Alors qu'ils fêtent son anniversaire avec toute la clique vampirique, celle-ci se coupe bêtement le doigt en ouvrant un cadeau, et là, c'est le drame... Edward décide peu après de la quitter sous prétexte qu'elle ne lui apporte que des ennuis (pour ne pas dire qu'elle est débile) et lui promet qu'elle ne le reverra plus. Notre Bella sombre alors dans la dépression au point d'en devenir amorphe, mais finit par retrouver le moral avec son copain Jacob le loup-garou, bien trop baraqué pour un type de 16 ans.


[modifier] Personnages

Il est bien évident que de nouveaux personnages devaient faire leur apparition afin de pouvoir contribuer à l'histoire en la rendant encore plus intrigante et plus cucul, pour davantage faire mouiller les groupies dans leur culotte Petit-Bateau. Parmi eux, on compte :

Les Loups-garou : ou beaux méchants loups. Ces bôôôô mâles qui se transforment en peluches géantes et qui se la jouent bad boy bien virils viennent tout droit de la réserve Quileute, comme Jacob, et sont bourrés de testostérone au point de ne rien avoir dans le cerveau et de ne penser qu'à manger et dormir (quand ils ne chassent pas), comme Jacob. Ensemble, ils jouent les super héros velus en pourchassant leur ennemis naturels les suceurs de sang, tels les lycans affrontant les vampires dans Underworld, ou bien encore True Blood. Très original comme scénario, n'est-ce pas ? Et tout comme les vampires, ils peuvent être immortels... sauf que eux, ils ont la peau brûlante, et c'est bien plus supportable pour les humain(e)s, nah !

Les Volturi : ces vampires vieux de 3000 ans avant J.C. et squattant ce trou qu'est Volterra, ne sont pas aussi gentils que les Cullen. Ils se nourrissent de sang humain et ont les yeux rouges, attention ! Ils ont même leurs propres lois pour punir leurs confrères, au cas où ils les contrediraient, les rebelles. Cette grande famille italienne unie par le même intérêt pour la nourriture naturelle, est dirigée par trois aînés aux allures hautaines : Aro-areuh, le seigneur miséricordieux qui adore les happy end et qui semble avoir plagié le Joker par ses manières quand on voit le film ; Caius alias Brutus le sadique, qui ne peut pas s'empêcher de l'ouvrir en permanence pour exprimer son mécontentement et ses idées tordues, alors qu'on pourrait s'en passer ; et enfin, Marcus le blasé, qui ne sert à rien au final, vu qu'il place un mot dans tout le livre. Ils ont également toute une bande d'esclaves dévoués répondant au nom de Jane, Alec, Demetri, Felix, et encore pleins d'autres énergumènes assoiffés de sang, pour bien montrer leur suprématie aux yeux de tous.


Et puisque qu'Edward n'est plus là pour attirer l'attention de la gente féminine, nous avons désormais Jacob, afin de montrer qu'il sert enfin à quelque chose ! (c'est surtout pour mieux pouvoir exhiber sa musculature imposante à en faire baver les Vanessa, maintenant qu'on sait que c'est un loup-garou...) Celui-ci est prêt à tout pour rendre le sourire à la pauvre Bella-Mary-Sue, anéantie par cet abandon la part de son amour si dévoué, si bien qu'il n'arrêtera pas de la coller et de montrer une belle preuve de jalousie à l'égard d'Edward lorsqu'elle le retrouvera à la fin. L'amour rend fou, comme on dit ! Mais quand même, elle pourrait bien lui être reconnaissante, cette petite merdeuse, puisqu'il l'a sauvée de la noyade... (n'oublions pas que cette petite gourde aura tenté le suicide du haut des falaises paradisiaques de la Réserve Quileute, sous prétexte que c'était le seul moyen pour que son moche étalon accepte de rester avec elle.)


Krisandjake.jpg

"Bella, cette sangsue t'a laissé tomber ! Viens avec moi !" Jacob, tentant désespérément de conquérir sa belle...

[modifier] Idéologie et philosophie exprimées par ce second Livre Saint

  • L'égoïsme : parce qu'elle a passé la plupart de son temps à vénérer (tout le tome 1 et le début du 2) puis à pleurer son Apollon (quatre mois), Bella a fini par complètement oublier son péquenaud de père et ses amis. C'est quand elle sort enfin de sa bulle dépressive qu'elle se rend compte à quel point elle a été stupide de se comporter comme ça. Du moins, on espère pour elle.
  • La manipulation : et oui, en attendant désespérément que le Dieu Grec aux yeux couleur du miel revienne, il faut bien que Bella se trouve quelqu'un avec qui passer son temps et oublier temporairement son mal-être sentimental profondément affecté ! Dans ce tome, Jacob passe ainsi pour le bouche-trou de service, tout comme cette pauvre et naïve de Jessica, le temps d'une journée pour que cette cruche prouve à son père qu'elle a (encore) des amis.
  • La dépression amoureuse : les filles (de préférence, faibles d'esprit comme Bella) doivent faire une dépression à long terme quand elles sont larguées par leur amoureux, au point d'en oublier de manger, de boire, de fréquenter leurs amis et de s'exclure dans leur chambre, sans oublier de crier en pleine nuit dans son sommeil comme un cochon qu'on égorge. Hélas, il ne manquait plus que Bella se taillade les veines ! Sinon il y a une autre variante : devenir un zombie, sous peine de finir zigouillée par Umbrella Corporation, qui se fera un plaisir de nettoyer la planète de ces espèces gênantes.
  • Toute fin de livre doit être OBLIGATOIREMENT heureuse si le début ne l'est pas. Happy end en force ! N'est-ce pas Aro ?

[modifier] Adaptation cinématographique

Ce film, par le réalisateur du premier "American Pie" et de "A la Croisée des Mondes : la Boussole d'Or", a parfaitement respecté cette suite, tout comme son prédécesseur. Des dialogues toujours aussi gnangnan ("Tu es mon unique raison de vivre" alors qu'Edward est déjà mort HAHA), des personnages encore plus expressifs (vive les gros plans toutes les cinq minutes !)grâce au thème du désespoir qui règne en permanence, et une magnifique façon de mettre tout ça en scène, notamment avec la qualité douteuse des effets spéciaux (n'avez-vous pas remarqué que les soi-disant loups-garou ressemblent à des peluches géantes ?), et ce maquillage grotesque attribué aux vampires, qui est tout sauf naturel. Fond de teint poudreux comme du talc et rouge à lèvre en force pour Bébert Pattinson ! Il ferait un excellent Drag-Queen, le vampire (pas) gay. Kristen Stewart est toujours aussi jolie à voir avec son air niais de bouche-ouverte-avec-dents-en-avant-et-regard-vide, et quant à Taylor Lautner... il a su captiver le public grâce à ses abdos et ses pectoraux impeccables, par sa volonté de garder son rôle pour faire le bouche-trou. Mais c'est tout.

Par contre, la fin nous tient en haleine : un "épouse-moi" d'Edward, et un gros plan sur le visage de Bella, avec pour réaction profonde un air parfaitement ahuri. Juste après, générique de fin. Génial, n'est-ce pas ? Voilà ce qu'on appelle "être pris au dépourvu".


En gros : ce film est une vraie chiure, mais c'est un très bon divertissement si on veut rigoler un bon coup... même si j'ai regretté à la sortie d'avoir claqué mon argent pour ça.


Qu'avez-vous pensé de Tentation ?
 
94
 
17
 
3
 
3
 
11
 
10
 
1
 

Ce sondage a été créé le juillet 1, 2010 11:20 et 139 personnes ont déjà voté.


Cet article a une chance non nulle de figurer dans le Best Of ou de ne pas en être.
S'il vous a enthousiasmé, votez pour lui sur sa page de vote ! Ou pas.
Partage sur...
wikia