Ted Robert

Un article de la désencyclopédie.

Aller à : Navigation, chercher
Ted.jpg

Ted Robert dans son premier film amateur "La Verge Du Samedi Soir" de 1969.
De gauche à droite: John Traviolta (sous amphéts), Chupetta (demi-soeur de Ted), Ted Robert, Petunia (autre demi-soeur de Ted)


Ted Robert, de son vrai nom « Robert Gurtner » est un barde-guitariste-brailleur extralucide d'origine helvétique. Ted Robert n'a jamais été marié (qui en voudrait ?) et a un fils (le pauvre), Ignacio Gurtner, connu des média suisses pour vivre travesti en moulin à café.

[modifier] Carrière

C'est en 1967 que Ted Robert trébuche sur le tremplin qui lui aurait permis de se faire un nom dans le monde de la musique d'ascenseur chilienne, très en vogue à l'époque.

Il s'essaye alors à la chansonnette dans le canton de Vaud et enregistre le tube « Piquons-Nous Le Tube ! » en 1971. Le 45 tours ayant fait un flop à l'époque (le monde n'étant pas prêt à accueillir/supporter sa quintessence "musicale") et compte tenu de son pressage limité (une cinquantaine d'exemplaires), les copies originales sont extrêmement recherchées de nos jours par les collectionneurs courageux.

Deux ans plus tard, Ted sort son premier album concept « Tubular Pipelines » comprenant entre autres le morceau en anglais approximatif: « Jizzing Aqueduct » (en duo avec Baril Oilfield, sœur de Mike Oilfield). Cette date charnière marque le début des ennuis pour Teddy: Mike Oilfield revendique la paternité du morceau qu'il aurait composé sous LSD, atteignant selon ses dires "[...] le plafond". S'en suivra alors une longue croisade juridique depuis les US&A qui dura deux ans. L'avocat de Ted Robert excipa tout de go le déclinatoire devant le tribunal de Noeud-York, qui lui accorda gain de cause. Victorieux et rasséréné, Ted déclara alors avec la verve qu'on lui connaît: "Y'a pas b'soin d'savoir l'anglais pour traire une vache, j'entends !".

Dès 1976, il sillonne les routes vaudoises accompagné d'un van et ses deux demi-sœurs. Il fait la tournée des maisons de retraite afin d'obliger les pensionnaires à lui acheter ses 45 tours et cassettes. Peu à peu, Ted se fait une réputation de voleur-violeur dans le monde des maisons de retraite.

Frustré, Ted se tourne vers la politique en 1977 et essaye d'y imposer ses idées.

Carriere.jpg

La fabuleuse carrière de Ted Robert

Les idées politiques de Ted Robert se résument en une phrase: « Les étrangers dehors, c'est tout ! » N'ayant récolté que 18 voix aux élections de 1977, Ted ne lâche pas prise et se présente à toutes les élections suivantes jusqu'en 2006. C'est seulement en 2007 qu'il annonce officiellement son retrait définitif du monde politique.

Ted vit aujourd'hui comme un SDF, aux crochets des quelques rares supporters qui lui restent. Infatigable et un peu taquin, on le retrouve candidat aux élections communales de Lausanne de 2011 avec d'ambitieux projets pour la ville !

En 2013, Ted célébra ses 70 ans d'existence, entouré de tout le gratin de la commune de Martigny (VS). La fête fut gaie, les cadeaux somptuaires et l'alcool fort !

La révolution du papet vaudois est en marche ! , c'est l'capitaine qui vous l'dit !

[modifier] Ted Robert et le 7ème art et demi

Parallèlement à ses chansons et ses simagrées politiques, l'ami Tedounet s'est également illustré par quelques films pas toujours très "jojo". En effet, avec (le lecteur l'aura constaté) un début de carrière difficile, Ted avait longtemps hésité à se lancer dans l'industrie du film à caractère cochon. Son premier film amateur fut "La Verge Du Samedi Soir" (1969) qui rencontra localement un succès particulièrement notable dans la commune de Brenles (VD). Suivront quelques autres films dégeugraphiques mais anecdotiques qui circuleront sous le manteau dans les communes avoisinantes.

Malocock.jpg

Scène n°9 du film Malocock 6 de 1969

De sa filmographie, on retiendra le fameux long-métrage "American Sosie" (1976), film coup-de-poing et militant de la cause blanche. Certaines scènes imaginées par Chupetta mais jugées trop fascistes et immorales avaient été censurées par le Conseil Fédéral de l'époque (notamment des singes sodomisés avec des bananes).

Voici une filmographie succincte des films de Ted:

[modifier] De bonnes raisons pour voter Ted Robert:

  • Votez Ted Robert, c'est tout... (Ce slogan n'a pas été accepté pour les élections de 1978)
  • Pour un bon coup de balai votez Ted Robert !
  • Avec Ted Robert au pouvoir, on pourra sortir le soir !
  • Plutôt remplir des avions que des prisons !
  • Un pays c'est comme un appartement, ça se ferme à clé et on toque pour entrer !
  • Avec Ted Robert élu, l'asile aura vécu !
  • Pour économiser votre révolver, votez Ted Robert, le seul qui passera l'hiver !
  • Chez nous, la gauche c'est la gauche-caviar, la droite c'est la droite-kebab !
  • Ted Robert au pouvoir, l'UDC au pissoir !
  • Avec ces cloches au pouvoir, la Suisse se rapproche de l'abattoir ! Et je pèse mes mots !

[modifier] Ses plus belles citations

« Quelle horreur ! »
~ Ted Robert
« On s'dirait au Brésil ! »
~ Ted Robert à propos du trop grand nombre de nationalités en Suisse
« Asile ça veut dire retour !  »
~ Ted Robert
« Faut d'jà virer le gros pour commencer !  »
~ Ted Robert à propos A propos du syndic de Lausanne
« Y'a bientôt plus de portugais que d'abricots !  »
~ Ted Robert
« Chez nous c'est mieux et tout, pis voilà c'est tout !  »
~ Ted Robert
« Je ferai la révolution du papet vaudois, voyez ou bien ?  »
~ Ted Robert
« La grosse erreur qu'on a fait c'est l'Europe, c'est tout.  »
~ Ted Robert
« Ça sera dur mais on peut y arriver très facilement, voyez ?  »
~ Ted Robert
« Mieux vaut être saoul entre deux messes que mou entre deux fesses !  »
~ Ted Robert
« Vous ne pouvez pas maintenir une économie avec 286 nationalités" ! C'est sûr. »
~ Ted Robert
« La bite à Kadhafi qu'on croyait perdue, c'est Calmi-Rey qui l'avait dans le cul!  »
~ Ted Robert
« Les mal vus ben c'est les vieux pis ceux qui travaillent, c'est tout... »
~ Ted Robert à propos de la société décadente
« Si tout le monde travaillait, y'aurait moins de monde dans le métro toute la journée aussi, voyez ?  »
~ Ted Robert
« Y'a encore 3 milliards d'années de soleil, on a encore tout le temps de bétonner !  »
~ Ted Robert
« Vous voyez de ces guelus avec une casquette de travers, et tout, non mais ça va, on est où ?!?  »
~ Ted Robert à propos A propos des immigrants étrangers

[modifier] Curiosités et ragots

  • Ted Robert serait gérontophile et aurait été dépucelé à la maison de retraite « Le pet du soir » dans la commune de Flatulances, VD.
  • Ted Robert serait le fils caché de Georges Moustaki et de Soeur Sourire.
  • La gendarmerie vaudoise retrouva en 1987, les cadavres de ses deux demi-sœurs (Chupetta et Petunia) dans son appartement. La police indiqua que ces dernières avaient été étranglées à l'aide d'une corde de guitare. Le Parquet (fraîchement poncé) ouvrit une enquête, mais conclut finalement à un accident de répétition et classa l'affaire.
  • On raconte que Ted est un fervent admirateur du petit excité à moustache et adhérerait à l'idéologie moustacho-nazie (une voisine aurait aperçu des posters de Rammstein à son domicile).
  • Deux personnes âgées seraient mortes dans leurs selles après avoir écouté le tube « Ted T'entube » qui clôt l'album « C'est Tout... » (1979).
  • Son tube « La Vie Au Soleil » (1982) aurait été censuré en Afghanistan.
  • L'extrait de sa comédie musicale « Quelle Horreur ! » aurait été truqué avec des rires enregistrés. La tournée de 1993 à Broadway fut annulée à cause du tapage médiatique.
  • Le 19 mai 1975, le pape Film X clôt son discours au IIIe congrès international du renouveau charismatique catholique par "Ted Robert et le ciel t'aidera !"
Qu'avez-vous pensé de cet article ?
 
11
 
10
 
3
 
0
 
2
 
1
 
0
 
3
 

Ce sondage a été créé le novembre 16, 2013 15:53 et 30 personnes ont déjà voté.


Cet article a une chance non nulle de figurer dans le Best Of ou de ne pas en être.
S'il vous a enthousiasmé, votez pour lui sur sa page de vote ! Ou pas.
Partage sur...
wikia