Techno

Un article de la désencyclopédie.

Aller à : Navigation, chercher
David Guetta dans les années 2000.jpg

Un DJ dans les années 2000.

La techno est une musique qui est apparue il y a 20 ans et qui est morte il y a 18 ans. Depuis sa mystérieuse apparition dans les années 90, la Techno a parcouru un très long chemin pour finalement arriver à pas grand chose. C'est une musique de jeune par excellence. Cette musique pour le moins saugrenue a le mérite de mettre en rogne le vieux dès que le volume sonore est trop élevé. La Techno est en réalité un regroupement de plusieurs styles musicaux dont personnes ne savait quoi faire et dont les rythmes sont en majorité répétitifs. Il est littéralement impossible de perdre le rythme lorsque l'on "écoute" de la Techno.


La techno se danse soit comme un mec shooté soit shooté. Cela consiste à avoir un mouvement global du corps extrêmement lent un peu comme un film au ralenti rythmé par un mouvement saccadé en rythme avec le beat accompagné parfois d... non restez ! En fait, danser sur de la techno est ridicule parce que les créateurs de la techno ont inventé la techno il y a 20 ans et qu'ils n'ont inventé la danse qu'en 2007.

Poney Fou.gif
Le TeckPoney s'il avait su s'exprimer aurait dit :
Hé ! Regardez-moi ! J'ai trouvé une nouvelle routine !


[modifier] Origine

La techno a fait son apparition dans les années 80 aux USA. Les gens de l'époque devaient en avoir sérieusement marre de se dandiner sur sur jazz ou du rock. La Techno leur a alors permis de se libérer de danser absolument n'importe comment sur un rythme qui se simplifiait énormément. Le débutant se contente de lever la main en l'air avec un mouvement de haut en bas régulier. Si tu viens de te reconnaître, ne t'inquiète pas, nous l'avons tous fait, mais c'est trop tard, tu as déjà eu l'air d'un con.

L'abréviation Techno découle du mot « Technologie », lui-même contraction de « musique technologique ». Cette musique est en réalité le fruit d'une haute technologie que sont la platine et l'ordinateur. Il n’est pas interdit de prononcer « tècheno » si on a envie, même sous Sarkozy.

[modifier] Approche technique

David Guetta dans les années 2010.jpg

Un autre DJ dans les années 2010.

Pour la masse, cette sonorité se résume à des bruits sourds cadencés à la vitesse du cœur d'un cycliste accroc à l'EPO ou d'une moissonneuse-batteuse. De temps à autres, en fonction de l'humeur du compositeur, quelques sons d'instruments viennent égrener la cadence, mais sachez que ce n'est ni obligatoire, ni encouragé et encore moins appliqué.

La techno n'a pas d'autre ambition que de faire danser les jeunes dans de magnifiques réunions champêtres s'étalant sur plusieurs jours. Ce phénomène surprenant n'est pas observable l'hiver, malgré ses apparences, le jeune est quelque peu frileux. Ce type de rassemblement attirant les nombreux amoureux de la boue est aussi appelé teknival, tekos ou encore Rave party (prononcé rAAve party).

Aaaah, quel spectacle que de voir notre belle jeunesse se déhancher en toute innocence, avec ce regard vif ce système auditif encore en état de marche. Le jeune savoure ce moment car il sait que cela sera le dernier et qu'il finira très vite sourd comme un pot.

[modifier] Culture

Yeye.gif

Danser la techno, ça peut s'apprendre.

La techno émet depuis sa création une image rebelle, parfois même en marge de la société. Le jeune apprécie énormément cette position et c'est donc tout naturellement que l'ensemble des jeunes aime la techno. Pour profiter au maximum de la techno lors des nombreuses réunions champêtres qui ont lieu chaque année dans le monde, il est nécessaire d'être habillé en loques humaines. Vêtements amples voir trop grands et si possible dégueulasse. Cette catégorie de personnes est désormais appelé « teufeurs », visuellement très proche de la catégorie « drogué ». Le « teufeur » lui prend son pied en mimant une crise d'épilepsie pendant plusieurs heures sur du gros son.

Durant les dernières années, la Techno a beaucoup évoluée et a fait sont apparition en clubs. Ces «night clubs» aussi appelés «boites de nuit» ou tout simplement «boites» permettent aux jeunes de perdre l'audition dans des conditions quelques peu meilleurs que dans les réunions champêtres. Le jeune est désormais tassé comme une sardine et il aime ça. Ces clubs ont fait naître la house musique, qui est devenue l'un des nombreux genres dont on ne savait pas quoi faire. Le nom a été trouvé durant un coup de basse excessivement fort, où un des DJ qui n'avait pas de bouchons cria « HAOUUUUUUUUUUUUCHH !!!!! », ainsi cette musique fut appelée house.

[modifier] Voir aussi


Edward Khil.png  Portail de la Musique


Cet article a une chance non nulle de figurer dans le Best Of ou de ne pas en être.
S'il vous a enthousiasmé, votez pour lui sur sa page de vote ! Ou pas.
Partage sur...
wikia