Techniques de drague foireuses et/ou obsolètes

Un article de la désencyclopédie.

Aller à : Navigation, chercher

Parfois, ami lecteur, on se prend des râteaux. (et pas que dans les bacs à sable, me susurre à l’oreille Laurent Ruquier). C’est la vie, que veux-tu, car l’être que tu es, doté d’un pénis érectile, le mâle quoi, est poussé par son élan vital à aller titiller la gueuse, par tous les moyens et quelles que soient ses chances réelles de succès.

Pour t’éviter de tels désagréments et dans l’optique de te faire profiter de 25 années d’expériences infructueuses, Jean-Luc Grosdard, dans sa grande générosité, a décidé de te présenter quelques techniques parmi les plus foireuses à éviter absolument, sauf si tu es de tendance masochiste et aimes être humilié en public ou fessé avec une pelle en téflon.


[modifier] Technique n°1, dite du « phone number»

- Tu me files ton 06, poupée ?

La réponse la plus couramment observée est la suivante :

- « T’as vraiment pas de bol toi, j’ai un 07…  »

[un conseil : dans ce cas précis évitez de répliquer « alors, tu me files ton 07 ? » ; ce serait abuser, sérieux. Genre « le mec il a pas capté qu’il s’est fait tèj’ ». Genre il a un seul neurone. Genre « genre », quoi ]


[modifier] Technique n° 2 : le rentre-dedans non dénué de poésie surannée

- Ça te dirait que je te culbute sauvagement dans un champ de coquelicots qui, témoins de nos étreintes fougueuses, s'empourpreraient de plus bel?

... de deux choses l’une (de miel naturellement);

soit elle répond :

a) - «  C’est pas la saison des coquelicots gros looser, on est fin janvier » , dans ce cas ce n’est pas qu’elle te propose une autre période de l’année. C’est juste que c’est mort.

soit elle rétorque :

b) - « T’es vraiment un gros boloss », attention cela ne signifie en rien qu’elle te trouve mignon à croquer comme un p’tit Pikachu en sucre, et encore moins qu’elle est in love.

On a également observé la réplique suivante, plus rare : « Oh oui !

Aimons-nous sous les pa--

Aimons nous sous les tu --

Les palétuviers ro- ses »

=> Ne l’interprète pas comme un consentement ou encore moins une injonction à aller batifoler dans la mangrove guyanaise, tu t'exposerais de ce fait à de graves déconvenues. La drôlesse se paie juste ta tronche de manière guillerette et enjouée.


[modifier] Technique n°3 dite du mélomane

- T’écoutes quoi toi, comme musique ?

Si elle répond :

- « Qu’est-ce que ça peut te foutre gros naze », c’est, à la vérité, assez mal engagé. Je ne te le cache pas.

D'autant plus que l'appel à un ami, même s'il se prénomme Ludwig, ne te sera d'aucune utilité en la matière.

[modifier] Technique n° 4, dite du Salon de l’auto

- T’as déjà vu ma Laguna customisée ? matte un peu ses jantes alliage !

[Je t’explique : la plupart des meufs ne savent même pas ce que sont des jantes. Déjà qu’elles savent pas dévisser un siphon d’évier, les feignasses. Donc mon conseil : laisse tomber les références trop techniques].

Enfin si tu passes outre et décides de recourir nonobstant à cette technique malgré mes mises en garde répétées, voici les réponses cinglantes auxquelles tu t’exposes (je ne sais pas ce que signifie l’adverbe nonobstant mais j’aime bien le placer. Ça me rappelle Nono le petit Robot dans la série Ulysse31 qui passait à 19h52 juste avant le dodo)

Réponse 1 :

- « Une Laguna ?! tu veux pécho avec une Laguna, sérieux ? Dommage pour toi, je préfère les Renault Fuego avec aileron arrière»

=> Là c’est certain, elle se fout de ta gueule ouvertement. La salope. [un conseil : n’essaie pas d’acquérir une Renault Fuego, surtout sur le site de la Centrale pour parvenir à tes fins. C’est rien que des voleurs ]

Réponse 2 :

« Cet engin surpuissant est de toute évidence un substitut phallique » dans ce cas, se reporter à la réponse faite à la technique n°5, présentée plus bas juste après la n°4, en toute logique.(c'est une intello, good luck brother).



[modifier] Technique n°5, dite du bistrot convivial

- ça te dirait qu'on aille boire un p'tit verre?

réponse fréquente:

« On ne peut pas physiquement boire un verre tu vois, en fait je t’explique, il s’agit d’une métonymie usuelle, couramment rencontrée dans le registre de langage familier. Il conviendrait tout benoîtement de dire «boire le contenu d’un verre », ce qui serait plus approprié physiquement parlant. A moins que le verre ne soit préalablement liquéfié à plus de 1 200C°, auquel cas il pourrait éventuellement être bu, mais occasionnerait de ce fait de graves lésions gastro-oeseophagiennes ».

=> Tu as tes chances: mais attention tout de même, c’est une intello, tu risques par conséquent de grave te faire chier et en outre de pas mal ramer avant qu’elle accepte de te montrer sa collection d’estampes japonaises du XVIIème siècle dans son alcôve. De plus, « à long terme nous sommes tous morts », méditez cette maxime keynésienne qui vaut bien tout La Rochefoucauld.


Eh oui la vie c pas du gâteau , même si on peut s'en payer une bonne tranche.

nota benêt: cette dernière phrase ne veut strictement rien dire, n'essaie pas de la décoder. C'est même pas du Confucius ou un truc bizarre chinois dans le genre.


LogofilmX.png  Portail des articles interdits aux mineurs (avec photos)  •  Nul logo.png  Portail pour les nuls

Cet article a une chance non nulle de figurer dans le Best Of ou de ne pas en être.
S'il vous a enthousiasmé, votez pour lui sur sa page de vote ! Ou pas.
Partage sur...
wikia