Tatouage

Un article de la désencyclopédie.

Aller à : Navigation, chercher

[modifier] L'histoire historique

Beaucoup se posent la question de quand est né le tatouage. Certains vous diront qu'il est né dans les îles, chez nos amis polynésiens (une civilisation très polie en soit qui a poussée sur une île au milieu du pacifique on ne sait trop comment....). La légende (si toutefois il y en a une...) raconte qu'un jour, un chef guerrier polynésien partit en mer sur une pirogue constituée uniquement de fibre de noix de coco (pour des raisons de flottaison mais on verra par la suite que cette pirogue en noix de coco s'avèrera être un élément clé dans la découverte du tatouage!). Des textes anciens, n'ayant jamais été déchiffrés à ce jour, racontent que le grand guerrier a traversé 1000 mers à la rame (quand on sait qu'il y en a à peine plus de 150 dans le monde c'est quand même un exploit en soit...à moins qu'il est fait 15 fois le tour du monde sans s'en rendre compte...bref!)avant d'aboutir à un rocher, sur ce rocher il y avait un crabe, au dessus du crabe un tas d'algues séchées et encore plus au dessus se dressait une sirène! Bon bien sûr on parle d'une sirène polynésienne et des canons de l'époque que ça comporte (Josiane Balasko n'a rien à lui envier pour vous donnez une échelle...). Le grand chef (que nous appellerons Kiki pour la suite de l'article)fût surpris de sa présence mais ne résista point à son charme, à ses yeux, à sa poitrine jaillissante tout juste couverte de deux bouts de coquillage (le soutient-gorge n'existant pas à cette époque je vous le rappel). Kiki fût pris d'une soudaine érection, comme celle que l'on découvre un beau matin au saut du lit à nos 16 ans passés (rappelez vous...). Il songea, bien que la tentation fût grande de rejoindre cette beauté océanique, il tenta une feinte pour échapper à l'emprise de la sirène : "je suis marié!...depuis l'âge de 4 ans à la fille du grand Waga-Mugu (traduire : "celui qui fait tomber la foudre là où il 'faut pas")". Mais plus Kiki fixait le regard de cette déesse, plus la tentation grandissait en lui, il est "croc" (traduit du "guide de la génération Facebook" : qui est croc, qui est tellement amoureux qu'il te boufferait le cul). Soudain,à force de se reluquer une bonne demie-heure, la sirène sauta le pas et se jeta à l'eau pour rejoindre Kiki (qui je vous le rappel est paralysé par la fusée Ariane coincée entre ses jambes et qui menace de décoller d'une minute à l'autre). Accoudée à la pirogue, elle tendit ses lèvre à Kiki qui ne put résister et lui offrit les siennes. C'est alors que se mit à retentir une musique au loin, très lente au départ puis de plus en plus rapide ensuite, deux notes glauques comme jouées sur un vieux piano désaccordé, et soudain jaillit de l'eau la gueule d'un énorme requin blanc! (oui c'est de cette légende que Steven Spielberg a tiré le scénar' d'un de ses plus grand succès...On invente rien de nos jours!)Le requin engloutit la sirène (jusqu'aux hanches, l'arrière train de la sirène étant légèrement disproportionné).
Mongrel-Mob-Jono-Rotman-top.jpg

Le grand chef Kiki, inventeur du tatouage

Kiki se jeta sur la sirène, la retenant de finir au fond des entrailles d'un grand requin qui sera lui même recyclé en boîte de thon (cf : "le scandale Petit Navire"). Mais les 300 dents du monstre marin eurent raison de la sirène (300 à 400 dents disposées en rangées de 5 à 7 rangées plus exactement)et le brave Kiki se retrouva seul dans sa pirogue colada avec une moitié de sirène (et pas la bonne...). La sirène, sûrement dans ce que qualifient les scientifiques de réflexes post-mortem, dit alors à Kiki : "Il me reste peu de temps..." (cette article est sponsorisé par Hollywood, vous aurez noté la richesse des dialogues)"... et tu es le seul que je n'ai jamais aimé..." (c'est du lourd comme déclaration surtout quand on sait qu'une sirène bouffe ses victimes dans les profondeurs abyssales après les avoir charmé) "j'ai lu l'amour dans ton regard, alors après ma mort (proche) promet moi de graver à jamais mon nom dans ta chaire...". Le pace maker s'emballe et la sirène meurt. Kiki ramassa une des 300 dents que le requin a paumé durant la bagarre et rejoignit l'île la plus proche. Il fixa la dent de requin après un bête bout de bâton (la noix de coco et les bâtons étant les principales ressources en ces contrées), il attrapa un poulpe et en fit jaillir l'encre (un peu à la manière d'un tube de mayonnaise), à l'aide de son dermographe improvisé et d'une noix de coco en guise de marteau, il se tatoua un coeur sur la jambe afin d'y graver en son centre le nom de la sirène. Mais Kiki se rendit vite compte " Merde! J'ai oublié de lui demander son nom!". La flèche étant un symbole fort chez les polynésiens (c'est la seule arme qu'ils ont réussi à créer) il décida de symboliser la sirène coupée en deux et tatoua un bout de flèche à chaque extrémité du coeur (c'est de là que vient ce célèbre motif!)...Le tatouage était né! Ah oui, au début de l'article je vous disais que la pirogue à jouer un rôle important dans cette histoire : c'est tout simplement grâce à elle que Kiki a pu rentrer chez lui! Vous savez tout!

[modifier] Le tatouage ça fait mal

Le tatouage est une épreuve extrêmement douloureuse, c'est pas un truc de pucelles, il faut y aller avec l'esprit d'un conquérant du Pacifique! Certaines femmes ont déclaré préférer accoucher 1000 fois d'affilées plutôt que de "recommencer cette connerie!"(cf:Justin Bieber). D'après un sondage récent, les zones les plus douloureuses du corps en tatouage seraient : l'anus, les cheveux, les ongles et la testicule gauche chez les hommes.

Tattoo hard.jpg

Exemple d'un tatoué qui n'est pas prêt à recevoir le châtiment ultime

[modifier] Le tatouage : déroulement et traditions

Selon les coutumes, une séance de tatouage ne se déroule pas toujours de la même façon : au Japon les maîtres tatoueurs épilent leurs modèles au sabre katana avant de purifier la peau à l'essence de mygale (ça chlingue un max ce truc!). On utilise généralement un petit appareil, qu'on a bêtement appelé "machine à tatouer" (Moulinex reprendra par la suite le brevet pour leur "machine à crêpes"). La machine à tatouer est équipée d'un puissant moteur de perceuse, qui perfore la peau à 800 000 coups/minute à l'aide d'une aiguille qui parfois dépasse le diamètre d'un stylo bille. Dans certains pays, on utilise encore la méthode traditionnelle dite "méthode de Kiki" (cf : voir l'article plus haut). Les encres utilisées de nos jours pour le tatouage sont faites à partir d'éléments naturels : crottes de pigeons, jus d'huîtres, Nutella, menstruations, et, plus récemment, une marque d'encre américaine a exploité le coca-cola.

Cet article a une chance non nulle de figurer dans le Best Of ou de ne pas en être.
S'il vous a enthousiasmé, votez pour lui sur sa page de vote ! Ou pas.
Partage sur...
wikia