Tarte au maroilles

Un article de la désencyclopédie.

Aller à : Navigation, chercher

La tarte au maroilles est un problème de physique qui a longtemps ridiculisé les plus grands savants.

Tarte-au-maroille.jpeg

Une tarte quelconque sans rapport avec le sujet. Mais la nappe à carreaux est assez jolie.

La théorie antique

La principale particularité de la tarte au maroilles est liée au fait qu'elle est la seule entité sur Terre qui soit insécable. Le maroilles étant un fromage coriace, fort odorant, mais avant tout très coulant, la tarte se referme encore et toujours sur le couteau du physicien, laissant ainsi intacte sa surface supérieure. De cette observation simple, Aristote, éminent atomiste en vint à la conclusion que la tarte aux maroilles EST l'entité élémentaire et que par conséquent, les hommes eux-mêmes sont constitués de tartes aux maroilles juxtaposées.

Sa théorie fut corroborée par une remarque judicieuse de son maître Platon qui ne manquait pas de pratique. Si vous laissez un grec debout pendant une journée mariner dans son jus, il finit inévitablement par sentir des pieds. Le maroilles laissé à lui seul dans un espace confiné finit par se ramollir, baver, couler et descendre jusqu'à former des agrégats dans les pieds du grec. C'est une loi de la nature. C'est d'ailleurs ce qui amena Platon à formuler le premier axiome de La République : « Les agrégats puent. »

La théorie de la tarte au maroilles a été unifiée quelques années plus tard toujours par Platon, discobole à ses heures. Platon avait remarqué que si on accole deux tartes au maroilles par le fromage, on obtient un disque parfait qu'on peut lancer sans crainte de séparation. Une fois le disque planté, on peut tout à loisir séparer à nouveau les deux tartes et s'en tartiner allègrement le corps. Il va sans dire que l'extrême intérêt des grecs pour le tartinage a largement aidé à la diffusion de ce sport.

« Si j'avais compris plus tôt qu'on pouvait accoler les tartes par le fromage, j'aurais été très célèbre. »

Le symbolisme religieux

Pie X.jpg

Un portrait de Pie X ayant tâché sa robe.

Une fois Platon et Aristote morts, il n'y eut plus personne pour travailler sérieusement sur la nature de la tarte au maroilles. Puis la théorie fut reprise en Occident par l'Église chrétienne. En 1092, le pape Pie X décréta que Jésus était d'origine maroilles et qu'il fallait célébrer la tarte à la mesure de son origine divine. Un jour de carême fut donc instauré par Rome.


Et le monde vécut heureux pendant 2 ans avec Pie X et la fête de la Tarte. En 1094, le pape fit tomber la tarte sur son bel habit épiscopal, le fromage coula et la robe blanche immaculée fut tâchée d'un gros rond gras et Pie X fut fort contrarié. On comprend bien que même en étant pape, ça doit pas être facile à vivre. Pie décida donc de réformer l'Église et de remplacer le maroilles par de la frangipane. La décision fut contestée de toutes parts, mais Pie ne voulait rien entendre et le maroilles fut remplacé par de la frangipane. Un groupe religieux intégriste décida aussitôt de faire un attentat au maroilles. Le 8 janvier 1094, à quatre heures du matin, 1094 tonnes de maroilles furent déposées dans le hall du Vatican. Sa papauté mourut brutalement d'asphyxie ainsi que tous les évêques et ce fut la fin du caractère sacré de la tarte au maroilles.

La renaissance du coulant

Il fallut attendre Nicolas Copernic, pour que de nouvelles études scientifiques sérieuses soient entreprises. En se basant sur des observations méticuleuses de la croûte de la tarte, il comprit que les cratères sur le dessus de la tarte n'étaient pas sans rapport avec les cratères observés à la surface de la lune. Grâce à son esprit de déduction puissant (et une insensibilité de l'odorat), il fit le brillant syllogisme suivant :

« Si la lune et la terre sont des planètes, et que la lune est une tarte au maroilles, alors indubitablement, la terre est une tarte au maroilles. »

C'est très bien vu. S'ensuivit alors une série de découvertes époustouflantes qui révéla la vraie nature de la tarte :

  • 1592, Galileo Galilei : "Puisque la terre tourne sur elle-même, alors la tarte au maroilles tourne également."
  • 1612, René Descartes : "Quand on jette une tarte au maroilles sur un mur elle reste collée."
  • 1637, Gottfried Wilhelm von Leibniz : "La tarte unifie l'univers, dans chaque tarte, il y a un univers, et si on lance une tarte contre un mur, on détruit les terres qui sont enfermées à l'intérieur, et c'est mal."
  • 1638, René Descartes : "Je ne t'ai pas demandé ton avis Will, j'éclate des tartes si je veux."
  • 1639, Gottfried Wilhelm von Leibniz : "Arrête !"
  • 1678, Isaac Newton : "Les lois de l'univers sont les mêmes que celles de la tarte, c'est-à-dire 200g de maroilles, une belle pâte feuilletée, thermostat 7 et c'est parti."
  • 1832, James Clerk Maxwell : "Quand on la mange avec de la salade c'est bien meilleur."

Et enfin Einstein qui a si bien résumé un travail de deux millénaires :

Et la pâte dans tout ça ?

Étrangement, personne ne s'est vraiment intéressé à la pâte, à part feu Joël Roblochon qui a apporté beaucoup à la pâte feuilletée, mais on peut pas non plus dire que ce soit une découverte majeure.

John Lennon aurait également fait une allusion dans une interview dans Central Park en décembre 1979.

« La pâte à tarte, c'est comme Ringo, elle sert pas à grand chose, on y prête attention que quand on a mangé tout le fromage. »
~ John Lennon

Cependant celui-ci avait tort, car grâce à la pâte il y a moyen de rendre le maroilles non coulant ! Tout simplement en incorporant le maroilles DANS la pâte et non en le déposant SUR la pâte... C'est ainsi que fut créée cette formidable avancée technologique : la FLAMICHE au maroilles.


Logo fines herbes.png  Portail de la Grande Cuisine


Iconerestaurant.jpg Des bons plats à découvrir sur la sencyclopédie.Iconerestaurant.jpg
Obesekid.png

Big MacBœuf bourguignonBoulettes de rizCassouletChoucrouteCrêpe au NutellaFondueFricadelleFricassée de légumesFritesGoulaschGratin DauphinoisHamburgerHot dogKebabLasagneOmelette brayaudePizzaPoisson panéPoutineRacletteSalade césarSoupe au canard à la Pol MartinSushiSzlaszeck au champignonTarte au maroillesTartifletteWindows 7 Whopper

Pour vos petits bourrelets, rien n'est jamais trop gras, trop salé, trop sucré
Logoetat.png Communiqué du Ministère de la Santé qui t'aime et prend soin de ton look


ArmesVatican.png
ArmesVatican.png

des Papes, des Papes...

Habemus Papam, en habemus en veux-tu en voilà

· Habemus des Papes officiels : Liste complèteSaint Pierre (30-67) • Lin (67-76) • Corneille (251-253) • A. Régnier 1er (604-606) • Calixte II (1119-1124) • Calixte III (1378-1458) • Paul II (1468-1471) • Alexandre VI (1492–1503) • Jules II (1503–1513) • Léon X (1513-1521) • Pie IV (1559-1565) • Sixte V (1585-1590) • Pie VII (1742-1823) • Pie IX (1846–1878) • Léon XIII (1878-1903) • Pie X (1903-1914) • Benoît XV (1914-1922) • Pie XI (1922-1939) • Pie XII (1939–1958) • Jean XXIII (1958-1963) • Paul VI (1963-1978) • Jean-Paul Ier (1978) • Jean-Paul II (1978–2005) • Benoît XVI (2005-2013) • François (Depuis 2013)
Habemus des Papesses : Papesse Jeanne (855-857) • Dame Marozia (926-932) • Olimpia Maidalchini‎ (1644-1655)
Habemus des Papes scissionnistes : Marcel III (1970-1991) • Yéku (1978-1999) • Léon XIV (depuis 2005)
Habemus des Papes parallèles : Film X (1723-1727) • Patine (?-?) • Pie XIX (2549) • Pie-Trois XIV (1276-1277) • Sancho VII (1730-1740)
Et habemus des Papes bouddhistes : Tenzin Gyatso, le Dalaï Lama (depuis 1940)
Quoque videre : ConclavePortail:Irreligion

Vaticano.jpg


Cet article a une chance non nulle de figurer dans le Best Of ou de ne pas en être.
S'il vous a enthousiasmé, votez pour lui sur sa page de vote ! Ou pas.
Qu'avez-vous pensé de l'article "Tarte au maroilles" ?
 
43
 
15
 
3
 
2
 
9
 
12
 

Ce sondage a été créé le novembre 12, 2009 16:39 et 84 personnes ont déjà voté.

Partage sur...
wikia