Télévision

Un article de la désencyclopédie.

Aller à : Navigation, chercher

La télévision désigne gentiment toute boîte magique qui contient des personnages à tête réduite et au cerveau inexistant, les plus grands héros de la télévision étant Michel Drucker, Steevy Boulay, Derrick, la ménagère de moins de 50 ans et Nicolas Sarkozy. Créée à des fins de divertissement, la télévision excelle aujourd'hui dans l'abrutissement. Carrefour des cultures et de la connaissance, la télévision est une source intarissable de citations merveilleuses et loufoques comme :

« Quand y'a plus de PQ, je suis bien emmerdé. »

« Pour devenir centenaire, il faut commencer jeune. »

[modifier] Créateur

L'astucieux inventeur de la télévision n'est autre que le célèbre Louis XVI qui adorait mettre sa tête dans des endroits exigus. C'est en effet en regardant tranquillement un film dans sa salle de projection qu'il s'est dit que ce serait encore mieux sur un écran plus petit. Il a donc demandé à sa femme, qui avait pour loisir de fabriquer des ampoules pour un usage intime, de concevoir un écran LCD d'une résolution de 40x30 ampoules. La télévision était née. Elle pèse 44 kilos et consomme l'équivalent de la production mensuelle de 3 centrales nucléaires.

[modifier] Histoire

L'histoire de la télévision est très mouvementée. Seules quelques dates sont ici expliquées :

25 octobre 1783 : La télévision apparaît au début en noir et blanc. La seule émission qui passe est la météo avec un fond neigé interminable.

20 octobre 1784 : Ça y est, la couleur arrive. Il ne reste plus qu'à acheter de la peinture et des pinceaux pour régler correctement le contraste.

19 octobre 1785 : C'est enfin le premier anniversaire de l'arrivée de la couleur. Pour fêter ça, on repasse en noir et blanc.

24 juin 1844 : Un petit problème technique oblige tous les possesseurs de tubes cathodiques à poser leur télé à l'envers pour avoir le son avant l'image.

1er janvier 2020 : La HD envahit les ondes hertziennes. Dommage, plus personne ne regarde la télé puisque tous les films ont été diffusés plus d'une centaine de fois, le record étant attribué au Père Noël est une Ordure, diffusé 14203 fois dont 5 en accéléré, 130 en 3D et 240 en version taïwanaise.

[modifier] Fonctionnement

Le fonctionnement d'un poste télévisé est des plus élémentaires. On branche le cordon électrique et on presse le bouton On/Off ou Marche/Arrêt suivant le modèle. Et là, miracle de la technologie, une image quelconque apparaît. Le plus souvent, cette image fait partie de la publicité qui monopolise 95% des ondes télévisées.

Dans certains cas, et notamment en cas de vengeance, une télévision (classique, ne cherchez pas un écran très high-tech, comprenez, un cube plastique avec une face bleutée) peut fonctionner sur un principe simple (efficace également pour certains, un aspect pratique) : relier un cordon spécial sur un vélo d'appartement sur lequel est assise votre belle-mère. Puis, avec son cœur en or que tout le monde connaît, se met à pédaler afin d'allumer votre poste.

[modifier] Évolution

Depuis son apparition, la télévision a beaucoup évolué. Après les tubes cathodiques, la télé est passée aux écrans plasma, et bientôt, à la télé en relief !

Fille-blue girl dirk struve La nana aux cheveux bleus dit :
Des écrans en relief ? Moi qui venais de passer à l'écran plat...


Le seul problème des écrans plasma est que lorsqu'il explose, il fait 13,23 fois plus de dégâts qu'une télévision qui implose. En effet, le plasma, porté à une température de 239°C consume instantanément tout chérubin qui se serait placé trop près de l'écran. Si, en plus, un terminal TNT (essentiellement composé de dynamite) se tenait à portée de l'explosion, la déflagration peut rendre sourds les poissons-chat de l'océan Atlantique (Il faut aussi veiller a tenir aussi loin que possible de tous ces apparails les flacons de Febreze, comme conseillé sur les notices d'utilisation).

Aujourd'hui, un foyer accueille environ 4 postes de télévision : un pour la cuisine, un second pour le salon, un troisième pour la chambre du bébé de 3 mois, et un dernier pour les voisins. Accéder à un programme de qualité est réservé aux détenteurs d'une offre payante qui devront trouver leur bonheur parmi les 425 chaînes proposées par le plus réduit des bouquets satellites.

[modifier] Posologie

À consommer avec modération. Le temps de cerveau consommé à la seconde augmente exponentiellement avec la durée d'exposition dudit cerveau.

Lorsque le sujet devient mou, inerte, le regard bovin et le visage inexpressif, il est temps d'agir. Attention : ne pas éteindre la boite à images, les risques d'accidents vasculaires sont très élevés du fait du lien quasi symbiotique liant le sujet à la boite à propagande. Ce lien se crée par l'apparition excessive de références aux bas instincts, à la bêtise, au voyeurisme, au narcissisme, à la flatterie, au foutage de gueule, à la haine de l'autre et à l'humiliation.

Une solution à cet effet secondaire est de changer de chaîne et de passer sur Arte ou France 5. Attention : le sujet peut avoir des réactions violentes. Essayer de lui expliquer l'intérêt majeur des poules hermaphrodites du Zurbrekistan. Tenir bon. Déjà il ne bave plus. Si tout se passe bien, il quittera la pièce plutôt que de rester s'instruire.

[modifier] Pratique de la télévision

Regarder la télévision, aussi appelée "télévisionner" est une activité qui consiste à donner consciemment des neurones (que l'on ne rendra pas, vu qu'ils ont été donnés) à des publicistes plus ou moins inspirés qui essayent de refourguer de la camelote pourrie fabriquée en Chine par des enfants, en expliquant combien c'est formidable et combien les gens doivent être fiers de s'en servir, la plupart du temps, ces séquences sont très courtes (30 secondes) et ne doivent laisser place à aucun esprit critique de la part du donneur de neurones (aussi appelé téléspectateur).

Occasionnellement, les programmes des publicistes sont interrompus par d'autres programmes comportant des séquences plus longues et qui ont pour fonction d'empêcher de penser le donneur de neurones au moyen d'une séquence aventuresque tout en vantant au passage différents produits, le gouvernement en place ainsi que la gloire de l'administration.

Plus récemment, la diffusion des longs programmes est utilisée pour banaliser certains évènements et certaines pratiques afin qu'ils deviennent ordinaires dans notre société moderne. Par exemple la 6e saison de la série 24 Heures chrono tente actuellement de banaliser la torture. Nous avons le plaisir d'y voir le héros utiliser la torture pour faire avouer les suspects et ainsi avancer dans sa noble quête. Plus banalement, un programme nommé JT expose des tueries comme entrées avant de passer à table, afin de se mettre en appétit pour le plat de viande qui suivra.

On a pu remarquer au fils du temps l'apparition du virus nolifique-televisum... Un virus très contagieux (notamment chez les "femmes au foyer") et principalement du au visionnage de """"séries"""" toutes aussi débiles que les autres comme Santa barbara ou encore Les feux de l'amour... Avec un taux de crétinerie élevé dans le sang, les sujets atteints d'une telle maladie deviennent souvent des loques "humaines" qui n'ont comme soucis que d'enclencher le bouton de la télévision lorsque leur cerveau (par ailleurs de la taille du cerveau américain) comprend, pour des raisons encore inexpliquées qu'il doit avertir la loque humaine qui le possède d'allumer la boîte à images afin de consommer sa drogue favorite...

Notons depuis les années 2000 l'apparition d'une nouvelle variante de cette maladie liée à l'émergence d'émissions de télé-réalité comme la "star academy" provocant une surcharge de patients à traiter dans les hôpitaux psychiatriques...

[modifier] Utilisations quotidiennes

Les gouvernements, voyant l'abrutisation en masse des visionneurs de télévisions, ont décidé de créer, pour une ambiance familiale de vie plus réduite, les séries TV. Le but étant d'engendrer chez les utilisateurs quotidiens une dépendance pour ses émissions vicieuses et totalement inutiles. Ainsi, la population avachie sur le petit écran, ne peut discuter que lors des génériques, et encore ! La seule exception était "Heroes", ne comprenant pas de générique et étant une superbe série trop compliquée pour les boulets de la TV. Néanmoins, afin de la faire correspondre à ses besoins, TF1 a ajouté un générique qui restera dans les annales comme étant à l'image de la production musicale française...


Casimir  Portail de la télévision

Qu'avez-vous pensé de l'article "Télévision" ?
 
57
 
91
 
103
 
13
 
13
 
29
 

Ce sondage a été créé le octobre 16, 2007 18:04 et 306 personnes ont déjà voté.


Cet article a une chance non nulle de figurer dans le Best Of ou de ne pas en être.
S'il vous a enthousiasmé, votez pour lui sur sa page de vote ! Ou pas.
wikia