Synthétiseur

Un article de la désencyclopédie.

Aller à : Navigation, chercher
Travaux1.jpg


Le synthétiseur est un instrument analogique ou numérique qui date du Moyen-Âge.

[modifier] Histoire

Au départ, au 15ème siècle, les synthétiseurs se trouvaient dans les églises romaines pour animer la messe, c'était un instrument qui permettait de jouer les chants religieux et les cantiques de Noël, et ça faisait la taille d'une tour, vu que les capacités techniques de l'époque étaient très peu avancées. On doit ce nom à cause de l'archevêque Tethiser qui dirigeait cette église. L'établissement existe encore de nos jours, et l'archevêque a été canonisé en 2004, ce qui fait que l'église a été renommée "Eglise de Saint-Tethiser". Le terme a changé d'orthographe parce que ce sont les Anglosaxons qui ont volé l'idée; et vu qu'ils ont un certain fétichisme pour tout ce qui est blockbusters et compagnie, ils ont voulu un nom plus stylé.

[modifier] Suite du développement

Par la suite on a remplacé les tubes par des générateurs d'onde analogiques ou numériques et on a gagné 80% d'espace libre dans la tour, cet espace sert de chambre pour nonnes.

[modifier] Démocratisation

Vu que c'était hors de prix (150 000 écus pour un orgue d'église), le Russe Léon Thérémine (puisque c'est lui qui a lancé les vrais synthés) a décidé de simplifier le fonctionnement et de miniaturiser pour rentrer dans une maison. Chouette! Maintenant on a un super synthétiseur! Malheureusement, il n'y avait plus beaucoup d'effets sonores pour modifier le timbre de l'instrument, alors on a rajouté des lampes (pas des ampoules, des lampes. MAIS NON, PAS À PÉTROLE DUCON!) qui permettent de réguler le courant et ainsi d'obtenir des effets sonores différents. Alors il faut aussi créer un design pour la machine et ça donne quand même, si on résume:

  Coût miniaturisation (recherche et développement)
+ Brevet
+ Coût circuit électronique
+ Coût coke coque en bakélite
+ Prise en charge MIDI tout comme MINUIT (technologie qui a hélas disparu)
+ Petite marge de 30% pour engraisser l'auteur
+ TVA à 22%


Ce qui fait en tout et pour tout: ...

Blue girl-1.png
La nana aux cheveux bleus dit :
QUOI?!! 150 000 ÉCUS??! PUISQUE C'EST COMME CA, TON FRIC TU PEUX LE METTRE DANS TON C.........



Cumulées, les taxes donnent un prix sensiblement identique au coût initial, donc en gros toutes les économies de coût sont parties en fumée à cause:

  • De la recherche et du développement
  • De l'auteur qui cherche sa part
  • Des composants supplémentaires voire inutiles

En gros 30% pour l'auteur, 30% à cause des innovations, et les 30% restant c'est le vrai prix. Et 10% pour l'Etat. Heureusement, ce salaud de Thérémine s'est fait enlever par le KGB pour programmer des engins d'espionnage.

Blue girl-1.png
La nana aux cheveux bleus dit :
Et les musiciens ont eu leur vengeance.



[modifier] De nos jours

Bon ben de nos jours ça a pas trop changé. Il y a une multitude de marques, et ils dégagent de la plus-value.


Edward Khil.png  Portail de la Musique

Partage sur...
wikia