Syndrome de Stockholm

Un article de la désencyclopédie.

Aller à : Navigation, chercher
Saint drome.jpg

Saint Drome de Stockholm en train de convertir des hérétiques à l'ancienne

Syndrome de Stockholm, également connu sous le nom de Saint Drome de Stockholm est un saint et martyr du Xe siècle. Il est particulièrement connu pour avoir converti un grand nombre de païens grâce à ses talents de psychologue.



[modifier] Biographie

On sait peu de choses de sa vie, mais ce que l'on en sait est particulièrement édifiant. Il naît en 982 dans ce qui deviendra Stockholm et on rapporte que le jour de sa naissance un coq a chanté par trois fois. Issu d'une famille de nobles suédois, il profite d'une éducation sommaire et s'engage rapidement avec ses frères Mélanome et Hippodrome dans l'armée du roi qui se livre alors à des massacres sur les chrétiens fraîchement implantés en Suède.

Alors que la religion chrétienne se répand dans le pays et devient majoritaire, le rapport de force s'inverse et c'est au tour des chrétiens de massacrer les païens. C'est à cette époque que Syndrome, soudainement touché par la grâce, abjure sa religion et se convertit au christianisme. Il est baptisé à l'âge de 25 ans et prend le nom de Drome, qui signifie Alleluia, Jésus, Jésus, Alleluia, Jésus.

Il est alors nommé capitaine d'une troupe de soldats dont la mission est de tuer et de convertir de force un maximum de païens. Drome excelle à cette noble tâche et gagne rapidement les faveurs du clergé. Il est notamment particulièrement doué pour forcer les conversions et invente de nombreuses méthodes pour inciter les païens à rentrer dans l'Église, dont les plus connues restent la brûlure des orteils et la lacération du scrotum.

C'est au cours d'une de ces missions évangéliques que Drome est capturé par une tribu inconvertie et est sauvagement torturé. On lui arrache la langue, puis on lui demande d'abjurer la foi chrétienne, ce qu'il refuse de faire, et enfin on le lapide avec des lemmings jusqu'à ce qu'il meure. On rapporte que lorsqu'il rend son dernier soupir, le chef de la tribu, foudroyé par une mauvaise digestion, s'endort sur sa paillasse.

[modifier] Miracles avérés

Bilboquet.jpg

Le bilboquet de Saint Drome de Stockholm. Try it now! Make your woman happy!

Ses miracles sont nombreux. À Uppsala, il guérit un paralysé de son rhume. À Göteborg, il guérit un aveugle de sa cécité ; mais malheureusement ce dernier tombe d'une falaise, sans doute emporté par le poids de ses péchés. Le jour de son retour à Stockholm, des témoignages assurent que le coq chante par trois fois. En pélerinage sur la route de Saint-Jacques, on fait état d'une vache qui baisse la tête à son passage. À Stockholm, il réussit à enfiler la boule de son bilboquet pas moins de quatre fois d'affilée. Toutes ces merveilles font qu'il est déjà vénéré de son vivant et que nombreux sont les chrétiens qui viennent le voir pour obtenir une guérison ou un prêt à taux faible.

Les prières qui lui sont adressées ont toujours des effets merveilleux. Un dragon parisien l'invoque pendant le massacre de la Saint-Barthélémy : il parvient à tuer deux douzaines de protestants ce jour-là (sans compter les enfants). Une femme arthritique normande lui demande de l'aide : le lendemain le coq chante par trois fois. Un inquisiteur scrofuleux lui demande assistance : il arrive enfin à arracher les ongles récalcitrants d'un hérétique.

Ses reliques ont des effets particulièrement bénéfiques. Son tibia, conservé dans la cathédrale d'Uppsala guérit les démangeaisons du palais. Sa moustache, à Umea, protège des mycoses. Son tibia (Stockholm) garde du singe vert. Son bilboquet, relique la plus vénérée (Göteborg), rend le pénis dur pendant des heures. Enfin, son tibia (Copenhague) terrasse les protestants.

[modifier] Canonisation

Le procès en canonisation est ouvert au en 1135 par un prêtre suédois qui a recensé les miracles réalisés par Drome ou par ses reliques (auxquels s'ajoutera par la suite la réussite du procès en canonisation). Il dépose le dossier devant Innocent II qui déclarera Drome saint après que l'avocat du diable eut été mystérieusement retrouvé mort étouffé par des Surströmming.

Drome est fêté le 13 novembre. Dans les lieux où on célèbre ce jour, il est d'usage de mettre sa veste à l'envers pour rendre hommage au fameux manteau du saint qui le retournait pour ne pas qu'on voie les taches de sauce tomate qui étaient dessus. C'est comme si on ferait une infection urinaire après s'être fait enculer.

[modifier] Patronage

Drome est le saint patron des inquisiteurs, des tortionnaires, des bourreaux et des agents immobiliers. Il est invoqué pour affermir sa foi dans l'adversité, en particulier dans les cas pas trop extrêmes, et pour faciliter la conversion des païens à coups de latte.

Il est également le saint patron de la ville de Malmö. En 1311, les troupes danoises s'approchent de la ville, alors suédoise. Les habitants invoquent le saint et par miracle, la capitulation sans condition de la ville est acceptée par le général danois. En 1432, les armées suédoises sont sur le point de reprendre la ville et un miracle a encore lieu : la ville trahit le Danemark et revient dans les possessions suédoises. Le miracle se produit à nouveau en 1468, 1535, 1558 et 1627.

[modifier] Moralité

Chers petits enfants, gardez bien en mémoire le bel exemple de saint Drome de Stockholm et dénoncez ces salopiots de protestants à la Sainte Inquisition.

Qu'avez-vous pensé de l'article Syndrome de Stockholm ?
 
31
 
48
 
39
 
8
 
31
 

Ce sondage a été créé le septembre 16, 2009 13:50 et 157 personnes ont déjà voté.


Icône religion.svg  Portail de l'Irreligion


Cet article a une chance non nulle de figurer dans le Best Of ou de ne pas en être.
S'il vous a enthousiasmé, votez pour lui sur sa page de vote ! Ou pas.
Partage sur...
wikia