Syndrome Lévesque

Un article de la désencyclopédie.

Aller à : Navigation, chercher

Le syndrome Lévesque est une forme de pression , de tendance suicidaire et d'autisme. Cette maladie mentale est apparue en 1988 suite à la mort du très respectable René Lévesque (politicien souverainiste dépressif). Elle est une maladie typique des Lévesque, famille vivant au Québec.

[modifier] Origines

Suite à la mort de René Lévesque en 1987, une grande partie des Lévesque du Québec ont sombré dans la dépression. Il y a eu plusieurs cas de suicides dont plusieurs collectifs. Un gène s'est aussitôt formé chez les descendants de ces Lévesque. Mais, la maladie est quand même relativement rare et elle est de moins en moins présente chez les Lévesque d'aujourd'hui. On imagine que la maladie est donnée du grand-père au petit fils. Cette dépression provient des déboires de René Lévesque, Ce dernier est en effet décédé triste. La maladie est aussi une forme d'autisme chez certains individus. Cette maladie est peu connue puisque les malades et les cas ne se retrouvent qu'au Québec seulement.

Chubaka.jpg

On remarque une attitude dépressive dès le plus jeune âge. L'enfant atteint aura parfois des lèvres un peu gonflé. On remarque aussi chez les québécois atteint de ce syndrome une volonté de souveraineté pour le Québec. Ils ont en effet des goûts semblables à ceux de René Lévesque. Il y a aussi des tendances suicidaires (c'est quand même assez rare maintenant). Les malades préfèrent la pendaison (on a même remarqué des réserves de cordes chez certains défunt atteint de la maladie) pour mettre fin à leurs jours. Il faut noter que les symptômes sont apparants dès l'âge de 12 ans. Certains jeunes atteints de cette maladies ont souvent des reflets de roux dans les cheveux ou sont tous simplement roux. Toutes personnes de race caucasienne ayant des liens de sang avec les respectables Lévesque du Québec, a des chances d'être atteint de cette regrettable maladie. Les noirs sont cependant immunisés contre la maladie (même en étant métis) d'ailleurs les asiatiques et les amérindiens sont aussi immunisés contre le gène. Dès l'âge de 55 ans les sujets finissent leurs vies en tant qu'humain et mutent en Chewbacca (singes de star wars) s'ils ne sont pas soignés avant cet âge.


[modifier] Techniques de Guérison

Les malades diagnostiqués de cette maladie peuvent être alloués dans un hôpital psychiatrique spécialisé où ils seront soumis à des thérapies. Ils peuvent être attachés de force à une chaise afin de les forcer à écouter des chansons joyeuses (comme celle de François Perrus ou de Normand l'Amour) durant 48 heures d'affilé. Dans ces hôpitaux il y a aussi une méthode qui consiste à droguer le patient de drogues hilarantes durant 2 ans. Il y a aussi des camps du bonheur qui sont en fait des camps où les malades sont forcés de sourire jusqu'au sang jours et nuits au risque de subir des châtiments corporels très violents (chaises électriques, coups de fouets, mutilation partielle, lacération du visage, mise au feu de membres du corps). Bien que certaines de ces méthodes soient légèrement douloureuses ou violentes, les malades en reviennent complètement changés. Ils apprécient en effet beaucoup plus la vie et le bonheur. D'autres sont envoyés dans des centres de tortures où ils sont forcés de reprendre goût à la vie. La tactique est de présenter aux patients des tentatives extrêmement tentantes (pour suicidaires) de suicide. Lorsque le sujet ne peut retenir son envie de saisir sa chance, il est aussitôt saisi pour être torturé (les techniques sont tenues secrètes) ou tout simplement tabassé par des lutteurs déchus (qui ne sont quand même pas faibles). Dans toutes ces institutions qui visent au bien être de ces pauvres gens on assiste quelque fois à des décès suite aux tortures ou aux tabassages. Il y a eu soit une abusation de tortures ou le patient était tout simplement une cause perdue. Pour pouvoir torturer des malades, les tabasser ou travailler dans un établissement il faut faire un stage avec un spécialiste de la torture des malades atteints du syndrome Lévesque (S.M.A.S.L). Dans ces établissements, on surveille la brutalité avec laquelle les malades sont torturés afin de ne pas trop en massacrer.

Qu'avez-vous pensé de Le syndrome Lévesque ?
 
8
 
2
 
0
 
0
 
4
 
14
 
1
 

Ce sondage a été créé le août 25, 2011 18:10 et 29 personnes ont déjà voté.


Cet article a une chance non nulle de figurer dans le Best Of ou de ne pas en être.
S'il vous a enthousiasmé, votez pour lui sur sa page de vote ! Ou pas.
Partage sur...
wikia