Suppositoire

Un article de la désencyclopédie.

Aller à : Navigation, chercher
« Un suppo, et au lit. »
« Ô gloire, ô désespoir, où ai-je mis ce suppositoire ? »
~ Paul Binocle à propos de la rédaction d'odes funèbres personnalisées

[modifier] Invention

Le suppositoire est un comprimé anal, petit objet profilé qui s'introduit dans l'anus et dont le principal but est de transformer un petit pét nocturne inoffensif en vieux pét gras et bruyant afin de moucheter d'une substance immonde et puante le fond de votre pyjama. Le suppositoire a été inventé en 1952 par Jean-Philippe Hervitmonslip, l'inventeur trois ans plus tôt du K2R détachant avant lavage.

D'après d'autres chercheurs, il fut inventé en 1645 par l'abbé Kille pour exorciser les suppôts de Satan.

Grâce à sa petite taille, le suppositoire peut se transporter partout avec soi. Attention toutefois, sa durée de vie se retrouve très limitée dans une poche de pantalon ou sur la banquette d'une voiture garée au soleil.

[modifier] Utilisations annexes

Les suppositoires viennent du mot "supposition", venant lui-même des mots "supporter" et "transition". Les suppositoires sont donc employés pour aider à supporter la transition de diverses choses. Par exemple, les suppositoires atomiques (qui ont un goût bizarre, avouons-le), sont employés avant une mort due aux radiations pour favoriser l'écoulement intestinal.

Au fil des années, d'autres utilisations possibles du suppositoire ont été découvertes. Il peut par exemple remplacer la fève dans une galette des rois, servir de recharge pour votre Labello, ou encore être consommé en tartines pour le petit-déjeuner.

[modifier] Conservation

Le suppositoire se conserve au réfrigérateur, entre les œufs durs et le pot de cornichons. Il est cependant possible de le placer à un autre endroit du réfrigérateur, comme dans le bac a légumes par exemple, mais pas dans le freezer sous peine de sensation désagréable lors de son introduction dans l'orifice anal.

[modifier] Techniques d'administration

Suppositoire.JPG

Un suppositoire pour les fortes constipations : enveloppe aérodynamique pour une meilleure pénétration et du Semtex pour péter des flammes. (Au sens propre).

Il n'existe à l'heure actuelle encore aucune technique fiable pour enfiler correctement un suppositoire dès la première tentative.

La technique la plus répandue consiste à l'introduire soi-même à mains nues, mais cette méthode est délicate et réduit l'efficacité du suppositoire. En effet, après moult tentatives durant lesquelles le suppositoire vous aura glissé des doigts et terminé sa course par terre, celui-ci aura déjà considérablement fondu dans vos doigts, ce qui constituera autant de matière qui ne sera pas projetée dans le pyjama.

Lorsque ce qu'il restera du suppositoire aura enfin franchi l'orifice anal, il est fortement conseillé de l'accompagner avec l'index sur une dizaine de centimètres afin d'éviter qu'il ressorte immédiatement.

La technique la plus efficace pour enfiler un suppositoire est évidemment de disposer d'un(e) ami(e) muni(e) d'une sarbacane. Mais cette technique est très risquée, de nombreux amis sont morts suite à un retour de matière imprévu dans la sarbacane.

Une nouvelle technique se développe aux États-Unis pour éviter les incidents liés à la sarbacane : le drive-by shooting. On nécessite deux ami(e)s, dont l'un(e) conduit une voiture et l'autre est muni(e) d'un pistolet de paint ball modifié pour pouvoir tirer les suppositoires.

Enfin, il est possible de charger avec une Kalachnikov : il est ainsi plus facile de l'introduire (le suppositoire pas la Kalachnikov, sinon, gare aux hémorroïdes..). La Kalachnikov présente en outre l'intérêt d'être une arme automatique avec un chargeur de 30 coups : très utile en milieu hospitalier lors d'une épidémie par exemple.

[modifier] Contre-indications médicales

Il est fortement déconseillé d'utiliser des suppositoires dans les 12 heures précédant un concours de fire-prout. En effet, votre briquet risquerait de ne pas survivre au Shrapnel engendré de la déflagration.

[modifier] Polémique

Le suppositoire est un objet qui est sujet à une vive polémique au sein du monde civilisé. Personne n’a encore réussi à vraiment savoir dans quel sens il faut introduire l’objet dans son derrière.

Certains disent qu’il faut l’introduire par le bout pointu, le bout plat étant fait pour pouvoir pousser avec les doigts.

D’autres affirment qu’il faut le faire rentrer par le bout plat. De cette manière, il suffit de serrer les fesses pour que le suppositoire soit propulsé, grâce à sa forme, directement dans l’estomac.

Des recherches sont probablement en cours pour savoir qui des deux parties a raison ou tort.

Voir aussi : Analogie

[modifier] Améliorations prévues

De nombreux laboratoires pharmaceutiques sont en train de plancher sur un suppositoire effervescent, pour le fun et les sensations.

Le suppositoire est couramment aromatisé à l'eucalyptus, qui le rendrai plus digeste et donnerai des effets gazeux non nocifs pour la couche d'ozone.

Des études sont en cours pour d'autres parfums, mais ne seront disponible que courant 2012, les gaz rejetés après la prise de suppositoires aromatisé à la fraise seraient détonant, et de fait dangereux pour le transit intestinal ainsi que celui au chocolat qui infecterai la rondelle de l'anus par des petits bouton blanc remplis de pu a percer uniquement avec les dents .

Qu'avez-vous pensé de l'article "Suppositoire" ?
 
228
 
177
 
33
 
26
 
42
 
48
 

Ce sondage a été créé le mai 20, 2007 09:49 et 554 personnes ont déjà voté.
Partage sur...
wikia