Supposition idiote

Un article de la désencyclopédie.

Aller à : Navigation, chercher

Récemment, l'auteur de cet article essayait d'oublier qu'il n'avait rien à faire de sa vie en se promenant au hasard sur la sencyclopédie quand soudainement, comme un éclair plutôt foudroyant, vint le frapper une supposition idiote : Et si tous les choux-fleurs étaient des brocolis, et tous les brocolis des choux-fleurs ?

Oui, je sais que votre esprit est atomisé. Imaginez comment le monde serait choquant et distortionné dans de vagues et brèves formes incompréhensibles ! NON ! Les brocolis, des choux-fleurs ? Impossible ! Non ! Je n'y crois pas !

Et pourtant, lisez, si vous en avez le courage.

D'abord, la couleur

Brocoli.jpg

Merde ! Un chou-fleur !

Si tous les choux-fleurs étaient des brocolis et tous les brocolis des choux-fleurs, alors les brocolis seraient blancs parce qu'ils sont des choux-fleurs et les choux-fleurs seraient verts parce qu'ils sont des brocolis. C'est évident.

La couleur de la crème de brocoli

Mais ça veut également dire que la crème de brocoli serait blanche et la crème de chou-fleur n'existerait pas, parce que ça n'existe pas, la crème de chou-fleur. Le monde serait alors en profond désarroi devant la perspective de la perte d'une recette de soupe de couleur verte, parce que la crème de brocoli est devenue blanche, rappelez-le-vous. Les chefs cuisiniers du monde entier se couperaient les veines de désarroi devant la perte de leur crème de brocoli verte chérie.

« Depuis que la crème de brocoli est blanche, j'ai l'impression que je deviens fou malgré mon gré... C'est comme si j'aimais ça, maintenant, me faire juste pousser les cheveux d'un côté et écouter du Simple Plan... »
~ Un chef cuisinier qui se coupe les veines à propos du dilemme chou-fleur-brocoli

La crème de chou-fleur existante

À bien y penser, si tous les choux-fleurs étaient des brocolis et tous les brocolis des choux-fleurs, la crème de brocoli blanche ne serait pas vraiment de la crème de brocoli blanche, elle serait de la crème de chou-fleur blanche. Et c'est la crème de brocoli, verte, elle, qui n'existerait pas. Vu d'un autre angle, par contre, ce serait plutôt la crème de chou-fleur qui serait verte et qui existerait, et la crème de brocoli blanche qui n'existerait pas, parce que, vu que les choux-fleurs remplaceraient les brocolis dans tous les domaines de l'existence et vice versa, et que dans le monde présent, la crème de brocoli verte existe et la crème de chou-fleur blanche n'existe pas, alors la crème de choux-fleurs se mettrait à exister et deviendrait verte, parce que tous les choux-fleurs seraient en fait des brocolis. Voilà.

« Depuis que la crème de brocoli blanche n'existe plus et qu'elle a été remplacée par de la crème de chou-fleur verte qui existe, j'ai l'impression que je deviens encore plus fou malgré mon gré... »
~ Un chef cuisinier qui vient de s'inscrire sur la sencyclopédie à propos du dilemme chou-fleur-brocoli

Le paradoxe du chef cuisinier infini

Mais d'abord, qu'est-ce qu'il faut à une recette de cuisine pour exister ? Il suffirait, si la crème de chou-fleur était verte et existante, à un chef d'inventer une crème de brocoli blanche qui existerait pour que la crème de brocoli blanche (blanche car les brocolis seraient devenus blancs parce qu'ils sont des choux-fleurs, rappelez-vous) se mette à exister. Par contre, vu que, dans le monde présent, la crème de chou-fleur n'existe absolument pas, alors il faudrait que, dans un monde où les brocolis remplacent absolument tous les choux-fleurs, la crème de brocoli n'existe absolument pas à son tour. Et si la crème de brocoli n'existait absolument pas, alors il serait impossible de l'inventer, à moins de disposer d'une infinité de chefs cuisiniers qui finiraient bien, vu leur infinité, à découvrir la recette de la crème de brocoli.

Conclusion pour la couleur

Ah merde. On vient de m'apprendre que ça existe, la crème de chou-fleur.

Ensuite, la liste d'épicierie

Imaginez à présent que vous êtes dans le futur. Vous avez une femme et, vu que vous achetez des condoms de très mauvaise qualité, vous avez dix-huit enfants. Votre chérie étant trop occupée par la marmaille dans votre 2 et demie, elle vous a demandé d'aller faire l'épicerie. Et, surprise, qu'est-ce qu'elle vous demande d'acheter, entre le lait 0% et les All-Bran ? Des brocolis, riches en vitamine D pour leur donner mauvais goût et des choux-fleurs, riches en arsenic pour donner le sida.

Le rayon de légumes fautif et non-fautif

Et maintenant, imaginez que pendant votre marche jusqu'à l'épicerie, tous les choux-fleurs deviennent des brocolis et tous les brocolis deviennent des choux-fleurs. Vous arrivez à l'épicerie et soudainement, sur le rayon des légumes, les légumes indiqués comme brocolis sont blancs et les légumes indiqués choux-fleurs sont verts. Enfer et damnation ! Qu'est-ce qui donne le sida à présent ? Les brocolis, c'est-à-dire des choux-fleurs, ou les choux-fleurs, c'est-à-dire des brocolis ? Ou alors, est-ce que les étiquettes sur les rayons sont vraiment fautives, c'est-à-dire qu'elles indiquent les brocolis blancs riches en arsenic comme des choux-fleurs et les choux-fleurs verts riches en vitamine D comme des brocolis, ou ne le sont-elles pas ? Se pourrait-il que les légumes indiqués brocolis soient vraiment des brocolis blancs riches en arsenic et les légumes indiqués choux-fleurs soient vraiment des choux-fleurs riches en vitamine D ? Ou alors, peut-être qu'en fait, les légumes verts indiqués brocolis sont vraiment des brocolis riches en arsenic parce qu'ils sont des choux-fleurs en fait, et les légumes blancs indiqués choux-fleurs sont vraiment des choux-fleurs riches en vitamine D parce qu'ils sont en fait des brocolis. Demandons au commis.

Le paradoxe du commis inexistant

Intrigué par ce stand de légumes fautif, vous demandez son avis au commis sur les-brocolis-et-les-choux-fleurs-qui-n'en-sont-pas. Comme vous, il verra le rayon des brocolis avec des légumes blancs dessus et le rayon des choux-fleurs avec des légumes verts dessus. Et (peut-être pas) comme vous, il se demandera : Mais alors, est-ce que le rayon des brocolis contient des choux-fleurs blancs devenus des brocolis ou alors des brocolis devenus des choux-fleurs blancs ? Et inversement pour le rayon des choux-fleurs ? Il sera alors tiraillé entre l'indécision la plus totale et son désir incommensurable de vous répondre dans un langage intelligible. L'univers sera alors incapable de déterminer l'état exact du commis et il sera aspiré et atomisé dans un vortex spatio-temporel.

Conclusion pour la liste d'épicerie

Maudites soient les femmes qui demandent à leur mari d'aller à l'épicerie !

L'explication Matrice

Tous les brocolis sont en fait des choux-fleurs et tous les choux-fleurs sont en fait des brocolis. Mais pourquoi ? Eh bien, c'est simple : nous vivons dans un monde qui n'en est pas un. C'est une réalité virtuelle. Il n'est qu'un immense équivalent de World of Warcraft, sans les sortilèges et les Night Elf toutes nues qui dansent, en plus. C'est nul, non ? Nous sommes contrôlés par des machines qui elles, vivent et gouvernent le vrai monde, et qui nous font croire que notre monde est réel pour mieux extraire notre énergie vitale. Alors pourquoi elles ne nous feraient pas croire que les brocolis sont des choux-fleurs et les choux-fleurs, des brocolis ? Imaginez toutes les implications de ce plan machiavélique. En nous faisant croire à des mensonges aussi profonds que ceux ayant trait à la véritable nature des légumes à mauvais goût, les machines nous emprisonnent tout simplement mieux dans leur toile d'illusions.

Mais que faut-il faire ?

Libérez votre esprit. Prenez un brocoli et regardez-le bien dans les yeux. Maintenant, dites-lui : Tu n'es pas un brocoli. La Matrice me fait croire que tu es un brocoli, mais en fait, tu n'es que la projection mentale d'un brocoli. Ta vraie nature est celle d'un chou-fleur. Vous devriez alors voir devant vous plein de signes verts qui bougent sur un fond noir, c'est très charmant.

Conclusion de l'explication Matrice

On ne vous garantit rien pour éviter les balles, par contre.

Le dilemme chou-fleur-brocoli

Cet article fait ici mention, en plus de votre avenir certain, du dilemme existentiel chou-fleur-brocoli. Mais alors, si tous les choux-fleurs étaient des brocolis et tous les brocolis des choux-fleurs, alors on devrait parler du dilemme brocoli-chou-fleur. Mais alors, confusion : puisque l'état exact des brocolis et des choux-fleurs serait indéterminé, ne serait-il pas juste de penser que le chou-fleur, occupant les deux premiers termes entre traits d'union du dilemme chou-fleur-brocoli, deviendrait, par le dilemme brocoli-chou-fleur, du brocoli-chou ? D'abord, le légume blanc riche en arsenic qu'on appelle chou-fleur ne changerait-il pas de nom s'il devenait un brocoli, et inversement pour le légume vert riche en vitamine D qu'on nomme brocoli ? Si tous les brocolis étaient des choux-fleurs et inversement pour les choux-fleurs depuis le commencement des temps, alors probablement qu'on ne connaîtrait même pas les appelations brocoli et chou-fleur. À la place, à cause du nouveau dilemme brocoli-chou-fleur, les choux-fleurs, parce qu'ils sont des brocolis, seraient des brocolis-choux et les brocolis, parce qu'ils sont des choux-fleurs, seraient des fleurs.

« WTF? »
~ Un chef cuisinier qui n'a plus aucun rapport à propos du dilemme brocoli-chou-fleur


Le jardin métaphysique

Mais alors, si les brocolis, parce qu'ils sont des choux-fleurs, étaient des fleurs, alors votre femme du futur cultiverait des fleurs qui sont en fait des brocolis dans votre jardin. Car on se comprend bien, non ? Si les brocolis étaient des fleurs, alors les fleurs seraient des brocolis, et inversement. Cela voudrait dire qu'on irait à l'épicerie pour acheter et manger des fleurs, et chez le fleuriste pour aller acheter des brocolis à sa blonde, ce qui serait une autre raison de lui offrir des chocolats à la place. Mais si les choux-fleurs étaient en fait des brocolis-choux, alors ils cesseraient d'exister, parce que ça n'existe pas, les brocolis-choux. Seulement, entendons-nous bien, les choux-fleurs seraient des brocolis-choux parce qu'ils sont des brocolis. Ce seraient donc, en fait, les brocolis qui n'existeraient pas. Par conséquent, les fleurs cesseraient d'exister à leur tour ! Et si votre femme du futur découvrait que ses géraniums mauves ont soudainement été absorbés dans un vortex spatio-temporel, elle ferait une crise de nerfs et divorcerait, ce qui vous réduirait à un père de famille monoparentale avec dix-huit enfants. Ce qui nous mène à la seule constante entre un univers où les brocolis sont des brocolis et les choux-fleurs des choux-fleurs, et un autre univers où les brocolis sont des choux-fleurs et les choux-fleurs des brocolis : votre vie est nulle.

Conclusion du dilemme chou-fleur-brocoli

Et je ne vous ai pas parlé du dilemme melon-d'eau-gâteau-au-chocolat, en plus !

Conclusion des conclusion

Brocoli ou chou-fleur, rappelez-vous d'une chose : les deux goûtent la marde !

Bestof v1.png
Meilleurde.jpg
Cet article a été élu dans le Best Of de la Désencyclopédie !
Qu'avez-vous pensé de l'article "Supposition idiote" ?
 
93
 
41
 
5
 
5
 
4
 
16
 

Ce sondage a été créé le septembre 19, 2007 01:50 et 164 personnes ont déjà voté.
Partage sur...
wikia